FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La droite a sauvé Marseille

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16064
Age : 64
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: La droite a sauvé Marseille   Lun 17 Mar 2008, 6:34 am

Source : http://fr.news.yahoo.com/rtrs/20080316/tts-france-municipales-ca02f96.html

La droite, lourdement sanctionnée, sauve Marseille

Reuters - Dimanche 16 mars, 23h38 PARIS (Reuters) -

Citation :
La droite a été lourdement sanctionnée dimanche au second tour des élections municipales et cantonales, avec notamment la perte de Toulouse et Strasbourg mais la déroute est atténuée par sa victoire à Marseille, où l'UMP Jean-Claude Gaudin est reconduit pour un troisième mandat.


Autre défaite symbolique, celle du ministre de l'Education Xavier Darcos à Périgueux, ville qui bascule à gauche comme Caen, Amiens, Reims, Metz, Saint-Etienne, Blois, Angoulême, Quimper, Roanne, Evreux, Dax, Mende, Valence, Saint-Chamond, Thionville, ou encore Brive-la-Gaillarde, fief chiraquien.
La gauche, qui détenait 51 des 101 départements et devrait en remporter 7 à 9, contrôle désormais sept des premières grandes villes de France, contre trois à la droite (Marseille, Bordeaux, Nice).
A Paris, le maire sortant socialiste Bertrand Delanoë est réélu avec 57,7% sans toutefois remporter de nouveaux arrondissements (la gauche en détenait douze sur vingt).
A Pau (Pyrénées-Atlantiques), François Bayrou (38,81%) a été battu de 342 voix par la députée socialiste Martine Lignières-Cassou (39,76%) dans une triangulaire qui l'opposait aussi au maire sortant Yves Urieta, soutenu par l'UMP.
Le président du Mouvement Démocrate, parti qui a troublé le scrutin dans nombre de grandes villes en pratiquant des alliances à géométrie variable ou en se maintenant, jouait dans la cité d'Henri IV une part de son avenir politique et de ses ambitions élyséennes pour 2012.
Le MoDem est mis en échec à la suite d'une stratégie difficilement lisible. "Il y aura d'autres batailles, il y aura d'autres combats et je vous le promets, il y aura d'autres victoires", a assuré François Bayrou.

FILLON MAINTIENT LE CAP DES REFORMES

Xavier Darcos a annoncé sa défaite à Périgueux face au socialiste Michel Moyrand avec un écart de 113 voix. Il a laissé entendre qu'il resterait au gouvernement. "Je mènerai ce combat avec le président de la République", a-t-il dit sur France 2.
Elu à Nice au terme d'un combat difficile, le secrétaire d'Etat à l'Outre-Mer, Christian Estrosi, a annoncé sa démission du gouvernement. Il serait le seul à faire ce choix.
La secrétaire d'Etat aux droits de l'homme Rama Yade, 3e sur la liste de l'UMP Nicole Goueta à Colombes (Hauts-de-Seine), la ministre de l'Economie Christine Lagarde, 2e sur la liste de Jean-Marie Cavada dans le 12e arrondissement de Paris, la ministre de la Culture Christine Albanel, numéro 2 de la liste UMP dans le 4e, sont battues.
La ministre de la Justice Rachida Dati et la secrétaire d'Etat à l'Ecologie Nathalie Kosciusko-Morizet sont élues, respectivement dans le VIIe à Paris et à Longjumeau (Essonne).
"Ce soir est un soir de défaite", a souligné Jean-François Copé, président du groupe UMP à l'Assemblée nationale. "Ce soir, vous prenez une pile", a résumé sans détour l'ancien Premier ministre socialiste Laurent Fabius.
François Fillon, qui avait pris acte dans l'entre-deux-tours de la "déception" des Français, a jugé "malvenu" de tirer des "leçons nationales" d'un scrutin dont la gauche ambitionnait de faire un vote sanction contre Nicolas Sarkozy.
Le Premier ministre a réaffirmé que l'exécutif maintiendrait le cap des réformes malgré cet avertissement. "Nous allons poursuivre cette politique parce qu'il faut de la ténacité pour réformer notre pays et parce que le respect de la démocratie exige le respect des engagements pris", a-t-il dit.

POUR LA GAUCHE, SARKOZY DOIT CORRIGER LE TIR

Pour l'opposition de gauche, le message des urnes est sans ambiguïté.
François Hollande a demandé à Nicolas Sarkozy de "corriger" la politique conduite depuis dix mois et de changer de style et de méthode, une réponse déjà mûrie à l'Elysée.
Ségolène Royal a salué "un vote d'espérance" et demandé au gouvernement de "renoncer aux mesures fiscales injustes et d'augmenter les retraites et les salaires".
Pour la secrétaire nationale du Parti communiste, Marie-George Buffet, les réformes "font du mal aux Français, donc il faut changer de politique".
Anticipant le revers du 16 mars, Nicolas Sarkozy avait assuré mardi qu'il "tirerait les leçons" du scrutin mais que les réformes seraient poursuivies, voire accélérées.
Des ajustements sont prévus au gouvernement, avec la création de trois ou quatre postes de secrétaire d'Etat et l'équipe communication de la présidence sera remaniée. Claude Guéant, secrétaire général de l'Elysée, annonce dans La Croix "un remaniement technique".
Le second tour des municipales et des cantonales est marqué par un taux d'abstention record, supérieur à 35%, malgré les appels à la mobilisation de la droite et de la gauche.
La gauche est créditée à l'échelle nationale de 49,5% des suffrages contre 47,5% à la droite (47%-45% au premier tour), soit un rééquilibrage par rapport à 2001.
Le Parti socialiste affermit ainsi son ancrage local dans une forme de cohabitation territoriale avec la droite au pouvoir, mais ses bons résultats ne règlent en rien la question de son redressement national et de la succession de François Hollande au poste de premier secrétaire.

Sophie Louet

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
La droite a sauvé Marseille
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Stage bibliothèques Marseille
» le numérique à l'Alcazar et Lire en fête Marseille
» couches lavables et lessive maison au savon de marseille marius fabre
» Vraie fausse manif de droite
» Bagne de Toulon et Marseille, où chercher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: