FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Nostalgie 1958 ? Parlons-en !

Aller en bas 
AuteurMessage
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
VINCENT

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 59
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

Nostalgie 1958 ? Parlons-en ! Empty
MessageSujet: Nostalgie 1958 ? Parlons-en !   Nostalgie 1958 ? Parlons-en ! EmptyMer 02 Avr 2008, 9:15 am

Ils nous en rebattent les oreilles : c'est le cinquantième anniversaire de l’Exposition universelle, qui se tint à Bruxelles d’avril à octobre 1958.

L’Atomium ! Le pavillon de la Belgique Joyeuse ! Le mobilier 1958 ! Le bonheur des Belges de 1958 ! Vous n’avez pas fini d’en entendre parler…

Eh bien justement, parlons-en !

Dans le mensuel de combat La Wallonie Libre n° 9 d’octobre 1958, Jean Pirotte, secrétaire général, évoque une "journée faste" de l’Exposition :

«[Le 8 septembre 1958], à l’Exposition, s’est déroulée la Journée wallonne. Journée faste, s’il en est puisque des Wallons, venus en masse de toutes nos régions ont montré, sans injures à la bouche et sans pot de goudron dans les mains, leur respect des autres cultures et des autres peuples, leur fidélité à la Wallonie et à la civilisation française. Sans aucune haine et sans aucun mépris à l’égard de qui que ce soit, dans la dignité et l’enthousiasme, les Wallons ont ensuite rendu un hommage fervent à la France.»

L’allusion est claire : les "injures à la bouche" et le "pot de goudron dans les mains" s’adressent aux nationalistes flamands qui s’en prirent… au pavillon français de l’Exposition ! Avec, à leur tête, un jeune loup aux dents longues, un certain… Wilfried Martens qui, aujourd’hui, est sans doute parmi les plus belgicains des Flamands…

Il ne vous aura pas échappé que c’est à la France que les participants à la Journée wallonne rendirent hommage !

Un entrefilet du même journal, intitulé "Barbouilleurs à l’Expo" révèle que, le 25 septembre 1958, «des statues ornant le pavillon du Mexique ont été maculées de goudron, parce que ce pavillon ne portait pas d’inscriptions néerlandaises».

Année heureuse, 1958 ? Pour la Wallonie, pas vraiment. A la veille des élections communales du 12 octobre, le Directoire de La Wallonie Libre «invitait instamment les Wallons à ne voter que pour des candidats décidés à s’opposer par tous les moyens en leur pouvoir, au vote du projet Héger sur l’adaptation du nombre de sièges parlementaires» (1). Par ailleurs, le Directoire «protestait avec véhémence contre la prétention flamande, une fois de plus exprimée lors de la désignation du Président de la Croix-Rouge, d’imposer le bilinguisme comme condition sine qua non de toute accession à un poste dirigeant en Belgique».

L’intégration beneluxienne ne laissait pas non plus d’inquiéter. Un collaborateur anonyme traite la question : «Notre propos n’est pas de critiquer l’harmonisation des relations entre les trois pays de Benelux, nous voulons seulement montrer combien cette politique a, pour la population wallonne, des conséquences contre nature. Les Wallons ont les regards fixés vers la France, c’est là que sont leurs affinités. Pour les Wallons, il ne peut y avoir intégration, coopération intime, sentiments et aspirations communes que d’abord avec des Français. (…) Benelux est un moyen nouveau qui aide à retrancher les Wallons de la communauté française».

Je suis derechef frappé par l’importance que les militants fédéralistes wallons attachaient à l’appartenance de la Wallonie à la communauté française (laquelle n’existait alors pas sur le plan institutionnel) : il s’agissait de constamment réaffirmer notre appartenance culturelle française.

En conclusion, l’année 1958 ne se réduisait pas aux beuveries de La Belgique Joyeuse et aux sourires figés des hôtesses de l’Expo. Tandis que les belgicains se pâmaient devant le nouvel Atomium, la minorisation de la Wallonie se poursuivait, et un grand militant wallon comme Fernand Schreurs n'avait pas tort de proclamer, dans son discours des Fêtes de Wallonie, à Bruxelles (2) : «L’avenir de la Wallonie est sombre.»

____________

(1) "M. Héger, ministre de l’Intérieur, a déposé un projet augmentant le nombre de sièges parlementaires. Tous les mandats nouveaux, sauf un, vont à la Flandre." (Jean Pirotte, «Vers de nouvelles luttes dans l’union», in W.L. n° 9, octobre 1958).
(2) «Le 21 septembre 1958, un cortège a parcouru le centre de la capitale, composé des membres des groupes wallons d’originaires, et de Wallonie Libre.»

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Nostalgie 1958 ? Parlons-en ! Empty
MessageSujet: Re: Nostalgie 1958 ? Parlons-en !   Nostalgie 1958 ? Parlons-en ! EmptyMer 02 Avr 2008, 9:31 am

Tu devrais poster ce messages sur certains fora wallingants indécrottables dont je tairais le nom par charité chrétienne !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Nostalgie 1958 ? Parlons-en ! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Nostalgie 1958 ? Parlons-en ! Empty
MessageSujet: L'Atomium   Nostalgie 1958 ? Parlons-en ! EmptyDim 17 Jan 2010, 5:40 pm

Juste un petit souvenir




_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Nostalgie 1958 ? Parlons-en ! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




Nostalgie 1958 ? Parlons-en ! Empty
MessageSujet: Re: Nostalgie 1958 ? Parlons-en !   Nostalgie 1958 ? Parlons-en ! Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Nostalgie 1958 ? Parlons-en !
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Bruxelles et sa périphérie-
Sauter vers: