FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Mar 13 Mai 2008, 4:25 pm

Source : http://https://wcd.coe.int/ViewDoc.jsp?id=1287667&Site=DC&BackColorInternet=F5CA75&BackColorIntranet=F5CA75&BackColorLogged=A9BACE

Conseil de l'Europe

Le Congrès envoie une mission d’enquête en Belgique

Citation :
Strasbourg, 07.05.2008 – Le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l'Europe envoie une mission d’enquête en Belgique les 13 et 14 mai 2008, pour éclaircir la situation suite à la non nomination de trois bourgmestres de la périphérie bruxelloise par le Ministre flamand des Affaires intérieures. La délégation du Congrès est composée par Michel Guégan (chef de délégation - France), Dobrica Milovanovic (Serbie) et Anders Knape (Suède) Vice-président du Congrès.

Conformément à la décision du Bureau de la Chambre des pouvoirs locaux du Congrès, cette mission a pour but d’évaluer la situation de la démocratie locale en Belgique, à la lumière des dispositions de la Charte européenne de l’autonomie locale.

La délégation du Congrès rencontrera successivement :

le mardi 13 mai,

- Charles Picqué, Ministre-président du Gouvernement de la Région Bruxelles-Capitale,

- Patrick Dewael, Premier Ministre Adjoint du Gouvernement Fédéral belge et Ministre de l’Intérieur,

- Marino Keulen, Ministre des Affaires intérieures, de la politique urbaine, du logement et de l’intégration civique de la Région flamande,

- les trois bourgmestres non nommés, Damien Thiéry (Linkebeek), Arnold d’Oreye de Lantremange (Krainhem/Crainhem), François van Hoobrouck d’Aspres (Wezembeek-Oppem),

- la délégation des membres belges au Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe

le mercredi 14 mai,

- Karl-Heinz Lambertz, Ministre-Président du Gouvernement de la Communauté germanophone de la Belgique et membre du Congrès

- les représentants de l’Association des Villes et des Municipalités flamandes

- Hervé Doyen, Président de la Commission parlementaire des affaires intérieures, chargé des pouvoirs locaux et régionaux pour le Parlement de la Région Bruxelles-Capitale,

- Marleen Vanderpoorten, Présidente du Parlement de la Région flamande,

- les représentants de l’Association des francophones de la périphérie bruxelloise

La délégation s’exprimera à l’issue de la mission, lors d’une conférence de presse, qui aura lieu le mercredi 14 mai à 16h30 à l’Hotel Crowne Plaza Europe, à Bruxelles (rue de la Loi 107 – salle Schuman).

Contact :
Lucrezia Titi - Unité de Communication du Congrès
Tél.: +33 (0)3 88 41 32 81 ; lucrezia.titi@coe.int
Unité de Communication du Congrès
des pouvoirs locaux et régionaux
Tel: +33 (0)3 90 21 49 36
Fax:+33 (0)3 88 41 27 51
congress.com@coe.int
www.coe.int/congress

Il me semble que le Conseil de l'Europe fasse plus un cas de Bruxelles et de sa périphérie que certains intervenants de fora wallingants qui raisonnent par pur esprit anti-capitale !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD


Dernière édition par Stans le Ven 16 Mai 2008, 9:31 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Mar 13 Mai 2008, 4:55 pm

Un Ministre qui s'oppose à la nomination d'élu, ca fait "tâche".
Je pourrais éventuellement comprendre la signification de ce geste si les flamands parlaient correctement le "néérlandais" ; chose dont ils sont incapables, d'ailleurs... Rolling Eyes
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Mar 13 Mai 2008, 4:57 pm

C'est évident, les premiers intéressés parlent quasi tous un dialecte flandrien !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 57
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Jeu 15 Mai 2008, 11:04 am

Ainsi, c'est tout le Belgistan qui est montré du doigt : enfin une initiative européenne qui aura servi à quelque chose ! Honnis soient les belgicains qui, pour sauver l'Etat scandaleux, sont prêts à toutes les reculades, à toutes les compromissions ! En 2008, vouloir amadouer les nationalistes flamands, entrer dans leurs vues en considérant que ce différend ne mérite pas une crise, ou en laissant entendre que les Flamands sont dans leur droit, est une acte de trahison.

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Ven 16 Mai 2008, 9:33 am

Source : http://www.dhnet.be/infos/belgique/article/208065/les-belges-en-panne-de-bon-sens.htmlLes Belges en panne de bon sens(15/05/2008)

Le Conseil de l'Europe demande à notre paysde faire preuve d'un minimum de souplesse

Citation :
BRUXELLES Michel Guégan( ndlr : un Breton !), le chef de la délégation du Congrès des pouvoirs locaux envoyé par le Conseil de l'Europe, n'y est pas allé avec le dos de la cuillère, hier, en présentant quelques-unes des conclusions issues des deux journées de consultation au sujet de la non-nomination des trois bourgmestres des communes de la périphérie (Linkebeek, Crainhem et Wezembeek-Oppem) par le pouvoir régional flamand.

Se gardant de vouloir "donner des leçons" à la Belgique, le bourgmestre de la petite commune de La Chapelle-Caro, en plein coeur de la Bretagne française, a néanmoins demandé aux Belges de faire preuve de bon sens et de souplesse.
"Je pense qu'un peu de souplesse ne peut pas nuire. Je n'ignore pas la complexité de la situation linguistique belge mais un peu de bon sens n'est jamais inutile. Il peut même faire avancer les choses" , a lancé le délégué du Conseil de l'Europe dans son discours.
Garant et visiblement ardent défenseur de la charte de l'autonomie locale - par ailleurs adoptée par la Belgique en 1985 -, Michel Guégan a également rappelé que cette situation de blocage durait depuis le 1er janvier 2007.
"Ce n'est pas un délai raisonnable. Une issue aurait déjà dû être trouvée à cette affaire. Le pouvoir démocratique aurait dû trouver une solution plus tôt", a-t-il déclaré, estimant dans la foulée avoir "personnellement des doutes quant à la capacité d'un citoyen à participer à la vie locale de sa commune s'il ne peut utiliser sa propre langue ailleurs que dans son administration".
Une enquête globale sur la démocratie locale ?
La diatribe a dû résonner dans les oreilles du ministre flamand des Affaires intérieures Marino Keulen, indirectement mais clairement visé ici.
La délégation présentera son rapport au Congrès des pouvoirs locaux à la fin du mois, à Strasbourg. Deux options semblaient prévaloir hier.
Soit la Belgique se prend une simple recommandation - qu'elle ne sera pas obligée d'appliquer. Soit le Conseil de l'Europe décide d'organiser un monitoring général sur la démocratie locale en Belgique.


Mathieu Ladevèze
© La Dernière Heure 2008

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 57
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Lun 19 Mai 2008, 2:26 pm

A mon avis, le délégué breton se fait de douces illusions ! Nos frères français sont comme les autres : ils se rendent compte que la situation est grave, mais il faut qu'ils soient sur le terrain pour mesurer la gravité réelle de ce que nous subissons ici ! Je crains aussi que le Breton, en bon européiste, ait une vision de la Belgique quelque peu dépassée...

Enfin, si l'image de la Flandre en sort abîmée, voire salie, ce sera positif pour nous.

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Lun 19 Mai 2008, 2:29 pm

@VINCENT a écrit:
A mon avis, le délégué breton se fait de douces illusions ! Nos frères français sont comme les autres : ils se rendent compte que la situation est grave, mais il faut qu'ils soient sur le terrain pour mesurer la gravité réelle de ce que nous subissons ici ! Je crains aussi que le Breton, en bon européiste, ait une vision de la Belgique quelque peu dépassée...

Enfin, si l'image de la Flandre en sort abîmée, voire salie, ce sera positif pour nous.

Les interventions favorables aux francophones de Belgique ne peuvent, pour l'instant, venir que des européistes car la France a encore un devoir de non-ingérance dans les affaires belgo-flamandes !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Lun 19 Mai 2008, 5:05 pm

@Stans a écrit:
@VINCENT a écrit:
A mon avis, le délégué breton se fait de douces illusions ! Nos frères français sont comme les autres : ils se rendent compte que la situation est grave, mais il faut qu'ils soient sur le terrain pour mesurer la gravité réelle de ce que nous subissons ici ! Je crains aussi que le Breton, en bon européiste, ait une vision de la Belgique quelque peu dépassée...

Enfin, si l'image de la Flandre en sort abîmée, voire salie, ce sera positif pour nous.

Les interventions favorables aux francophones de Belgique ne peuvent, pour l'instant, venir que des européistes car la France a encore un devoir de non-ingérance dans les affaires belgo-flamandes !

A la seule idée d'union réciproque on nous accuse déjà de faire de l'impérialisme....Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Mar 20 Mai 2008, 2:33 pm

D'où la prudence des milieux diplomates français !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Mar 20 Mai 2008, 3:11 pm

@Stans a écrit:
D'où la prudence des milieux diplomates français !

Assumons : évidement que si il y a union la majorité ne sera pas imposé par les Belges du fait d'une représentativité démographique moindre.

En clair il faudra s'insérer au sein de la République et du système Français, ensuite et comme toute nos régions les Wallons (pour résumer) auront la gestion de leurs régions, leurs départements et conserverons ce qui fait leur charme.

Encore une fois un Alsacien ne vit pas comme un Corse tout comme un Antillais ne vit pas comme un Parisien tout en étant citoyen du même pays, de la même nation et en se respectant (pas comme les Wallons et les Flamands si vous voyez ce que je veux dire...).

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 57
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Jeu 22 Mai 2008, 11:30 am

@Roy a écrit:
En clair il faudra s'insérer au sein de la République et du système Français, ensuite et comme toute nos régions les Wallons (pour résumer) auront la gestion de leurs régions, leurs départements et conserverons ce qui fait leur charme.

Encore une fois un Alsacien ne vit pas comme un Corse tout comme un Antillais ne vit pas comme un Parisien tout en étant citoyen du même pays, de la même nation et en se respectant (pas comme les Wallons et les Flamands si vous voyez ce que je veux dire...).

C'est ce que je constate à chaque fois : que de différences entre l'Alsace, la Bretagne, etc. ! Et comme certains Français sont loin des préoccupations parisiennes ! J'aime cette diversité, elle me passionne ! Et en même temps, quelle que soit la Région qu'on choisisse, on est toujours en France ! Je ne parle ici que de la métropole...

Il va de soi que la Wallonie et Bruxelles ont leur place dans la République française, dans la diversité française ! Il est très difficile de faire comprendre cela à des Wallons lobotomisés...

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Jeu 22 Mai 2008, 2:00 pm

Exact, je suis provincial et fier de ma particularité lyonnaise tout en étant fier d'être Français.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 57
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Mer 28 Mai 2008, 9:14 am

@Roy a écrit:
Exact, je suis provincial et fier de ma particularité lyonnaise tout en étant fier d'être Français.

Un détail que les Wallons oublient : dans une même Région, les Namurois cohabitent avec les Liégeois, si différents d'eux, les Carolorégiens avec les Picards de Mons et de Tournai, les Ardennais avec les Lorrains de Virton... est-ce que cela pose des problèmes ? Oui, en ce qui concerne les rivalités politiques entre les principales villes (Mons, Liège, Namur, Charleroi) ; non, en ce qui concerne les relations humaines, privées ou professionnelles.

En outre, ils acceptent la cohabitation, dans un même Etat central, avec une Flandre de plus en plus arrogante et hostile. Et c'est dans ce contexte qu'ils s'imaginent que la France les écraserait... c'est (presque) comique !

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Mer 28 Mai 2008, 9:25 am

Par contre certains Wallons semblent détester autant Bruxelles que la France ! Complexe d'infériorité ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Mer 28 Mai 2008, 3:48 pm

@Stans a écrit:
Par contre certains Wallons semblent détester autant Bruxelles que la France ! Complexe d'infériorité ?

Les rivalités sont inévitables (les parisiens sont destesté par les provinciaux chez nous) tout comme les identités locales sont fortes tout en faisant partie de la même nation (les Antillais sont fiers d'eux, les Corses, les Bretons, les Marseillais, etc....) tout ceci prouve bien que le mythe de la France hyper-centralisée et écrasant tous les particularisme est un fantasme idéologique, une légende.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 55
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Ven 30 Mai 2008, 5:42 pm

Voici un blog qui résume très bien les critiques du Conseil de l'Europe :

http://francophonedebruxelles.blogspot.com/2008/05/le-conseil-de-leurope-pingle-le-dnis.html

Le Conseil de l’Europe épingle les dénis d’égalité de traitement et de démocratie


Le rapporteur du Conseil de l’Europe sur la situation des trois bourgmestres non-nommés de trois communes à facilités de la périphérie bruxelloise (Lire aussi: Le Conseil de l'Europe juge l'attitude de la Flandre "inacceptable"), Michel Guégan, a relevé cinq "manquements" à la Charte européenne de l’autonomie locale, devant le Congrès des pouvoirs locaux et régionaux du Conseil de l’Europe, ce mardi 27 mai à Strasbourg (Lien: Le Soir: L'Europe relève cinq lacunes).


  • le délai déraisonnable de l’absence de bourgmestre nommé dans ces trois communes, qui "entrave la bonne marche de la gestion de la commune",
  • l’obligation de parler le néerlandais au Conseil communal de ces communes à majorité francophone, au motif qu’elle ne serait pas "de nature à encourager la participation à la vie politique locale",
  • la "disproportion" entre les infractions reprochées aux bourgmestres et la sanction qui en découle,
  • la "tutelle forte" qu’exerce l’autorité régionale flamande sur ces communes et qui, à ses yeux, "frôle une ingérence du pouvoir exécutif",
  • l’absence de ratification par la Flandre de la convention-cadre sur la protection des minorités, contrairement à ses engagements.
Le Bureau du Congrès a transmis lundi à la Commission institutionnelle de cette institution les éléments du rapport Guégan. La Commission décidera par la suite de rédiger une recommandation au Comité des ministres, d’ouvrir une procédure de monitoring sur la Belgique, "ou les deux", a indiqué M. Guégan.
Une délégation du Conseil de l’Europe s’était rendu les 13 et 14 mai derniers en périphérie bruxelloise pour « clarifier la situation » des communes à facilités de Linkebeek, Crainhem et Wezembeek-Oppem, dont le ministre flamand Marino Keulen (Open Vld) refuse de nommer les bourgmestres au motif qu’ils ont envoyé des convocations électorales dans la langue des électeurs.

Les trois bourgmestres avaient entrepris une dernière tentative auprès de M. Keulen afin d’être nommés. Ce dernier avait signifié qu’il s’y opposerait avant même de recevoir les éléments du dossier. M. Guégan leur recommnande, en cas de nouveau refus ministériel, d’intenter un recours devant le Conseil d’Etat.

Selon Marino Keulen, ministre des Affaires intérieures flamandes, le rapport du Conseil de l'Europe tient insuffisamment compte des arguments juridiques du gouvernement flamand. (Lire aussi Article RTBF Info). Il estime que la délégation a suivi l'interprétation faite par les Francophones de la législation linguistique. Le ministre flamand compte rédiger une note approfondie à destination du président du congrès, pour tenter de corriger ce qu'il qualifie de "points de vue et argumentation juridique erronés" figurant dans le rapport. En revanche, il se dit satisfait que le rapport conseille aux candidats-bourgmestres de s'adresser au Conseil d'Etat pour y plaider leur cause. (Lien: La Libre Belgique: Les 3 maieurs snobent le Conseil d'Etat).

Les bourgmestres francophones sont réticents à lancer une telle procédure parce qu’elle retarderait leur nomination de plusieurs années et serait traitée devant la seule Chambre Flamande qui est connue pour être partiale, ce que le Conseil de l’Europe a implicitement reconnu en soulignant l’importance qu’il existe en Belgique un organe judiciaire "indépendant et impartial".

Le bourgmestre de Linkebeek, Damien Thiéry (FDF), expose "Porter notre non-nomination devant le Conseil d'Etat, expose cela signifierait devoir attendre quatre à cinq ans avant que le Conseil d'Etat tranche : autant dire que notre mandature qui court jusqu'en 2012 est réellement fichue. C'est beaucoup trop long. Et on s'enliserait dans une espèce de recherche de compromis à la belge qui finalement n'aboutirait à rien."

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Lun 02 Juin 2008, 12:57 pm

@Stans a écrit:
Par contre certains Wallons semblent détester autant Bruxelles que la France ! Complexe d'infériorité ?
Non, Stans. En ce qui concerne le rapport wallon-francais, il s'agit essentiellement d'une différence de culture et de comportement ; Le Belge "wallon" est par définition quelqu'un de "réservé", "méfiant" ou "séléctif". Contrairement au francais qui est "expressif" et "orgeuilleux".
Revenir en haut Aller en bas
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 57
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Lun 02 Juin 2008, 1:45 pm

Merlin a écrit:
En ce qui concerne le rapport wallon-francais, il s'agit essentiellement d'une différence de culture et de comportement ; Le Belge "wallon" est par définition quelqu'un de "réservé", "méfiant" ou "séléctif". Contrairement au francais qui est "expressif" et "orgeuilleux".

Revoilà les sempiternels stéréotypes ! Dans quel monde vivez-vous ? N'avez-vous jamais rencontré de Wallons expressifs et orgueilleux, ni de Français réservés, méfiants ou sélectifs (j'ignore la signification que vous donnez à ce dernier adjectif) ?

Les belgicains sont les champions des simplifications abusives.

_________________
Ami entends-tu / Le vol noir des corbeaux /
Sur nos plaines ? / Ami entends-tu / Les cris sourds du pays / Qu'on enchaîne ?
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Lun 02 Juin 2008, 1:46 pm

Merlin a écrit:
@Stans a écrit:
Par contre certains Wallons semblent détester autant Bruxelles que la France ! Complexe d'infériorité ?
Non, Stans. En ce qui concerne le rapport wallon-francais, il s'agit essentiellement d'une différence de culture et de comportement ; Le Belge "wallon" est par définition quelqu'un de "réservé", "méfiant" ou "séléctif". Contrairement au francais qui est "expressif" et "orgeuilleux".

En celà, les Bruxellois ont aussi leur gouaille et leur expressivité qui doit rendre certains Wallons mal à l'aise avec les Bruxellois qui sont un peu les Parisiens du Nord !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Lun 02 Juin 2008, 3:00 pm

Merlin a écrit:
@Stans a écrit:
Par contre certains Wallons semblent détester autant Bruxelles que la France ! Complexe d'infériorité ?
Non, Stans. En ce qui concerne le rapport wallon-francais, il s'agit essentiellement d'une différence de culture et de comportement ; Le Belge "wallon" est par définition quelqu'un de "réservé", "méfiant" ou "séléctif". Contrairement au francais qui est "expressif" et "orgeuilleux".

Arf.... encore un qui prends les parisiens comme modéle unique de tous les Français ! rire

Par exemple, nous les lyonnais, avons la réputation d'être froids et réservé : pas vraiment la description de ton image des Français !

D'ailleurs comment peut-on dire généraliser en parlant des français : un Marseillais n'a pas du tout le même caractére qu'un Parisien, un Antillais est fort différent d'un Alsacien !

On fait même des films sur nos différences ; faudrait allez voir "Bienvenue chez les Ch'tis" !

diable

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Lun 02 Juin 2008, 3:02 pm

Gentil film en effet !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
ybby
Membre régulier
Membre régulier


Masculin
Nombre de messages : 112
Age : 33
Localisation : Montegnée
Langue : Français, Anglais, Italien
Emploi/loisirs : Sans emploi
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   Lun 02 Juin 2008, 3:43 pm

@Stans a écrit:
Gentil film en effet !

Et pour tout dire, bien que je n'ai pas encore vu ce film, je me sens proche des ch'ti de France au même titre que des habitants de la Champagne ardennes.

N'oublions pas que monsieur Demotte a prétendu être un ch'ti belge, ce qui n'est pas compatible avec la vision de la belgique éternelle.

Certes, il existe un parlé ch'ti de par le hainaut mais, celui ci est ramené à une expression dite de picard wallon. Corrigez moi si je me trompe. Mais, en tout cas, les royalistes et autres belgicains, tenez vous le pour dit : La Belgique est morte le 10 juin 2007 et j'ai bien peur pour vous que le docu fiction du 13 décembre 2006 ne soit qu'une répétition générale avant l'heure.

Vive La Wallonie ! Vive La République ! Vive La France !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le Conseil de l'Europe et la défense des francophones
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Europe de la défense // Otan ?
» le conseil de l''europe et la fessée
» besoin conseil achat mobile musical...
» Europe 1 à Rouen
» conseil pour achat siege auto

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: