FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMar 05 Aoû 2008, 3:29 pm

Source : http://www.lemonde.fr/web/depeches/0,14-0,39-36429391,0.html

Soljenitsyne: la presse russe déplore le décès d'"un prophète"

05.08.08 | 07h43

Citation :
La presse russe a salué mardi "un prophète", qui voulait "aider la Russie à comprendre sa vraie mission prédestinée", après le décès dimanche de l'écrivain Alexandre Soljenitsyne.

"Le prophète est décédé en son pays", titre le quotidien populaire Komsomolskaïa Pravda, qui consacre sept pages au prix Nobel de littérature.


"Humaniste, prophétisant, effrayant, insociable, tantôt génial, tantôt naïf, il n'était pas de ceux qui sont aimés de tous (...). Mais son rôle dans l'histoire n'est pas exagéré, non seulement il est significatif, mais il est immense", écrit Kommersant.

Pour le quotidien Gazeta, "plusieurs générations d'hommes russes pensants n'imaginent pas le monde" sans Alexandre Soljenitsyne. "Il était écrivain, éditorialiste, personnalité publique, mais aussi un historien sérieux et un penseur original", souligne le journal.

"Alexandre Issaevitch Soljenitsyne a vécu une vie incroyable!", lui fait écho le quotidien officiel Rossiïskaïa Gazeta.

"Il fut étudiant, soldat, officier pendant la guerre, prisonnier, professeur d'école, lutteur contre le pouvoir, exilé politique, prix Nobel et probablement le plus célèbre des écrivains vivants de ce monde", poursuit-il.

"Soljenitsyne vivait de la Russie et pour la Russie (...). Après avoir surmonté la guerre, la prison et le cancer, il croyait que Dieu l'avait sauvé pour qu'il serve sa patrie, pour qu'il aide la Russie à comprendre sa vraie mission prédestinée", analyse le quotidien Vremia Novosteï.

Alexandre Soljenitsyne, malade depuis plusieurs années, est décédé à l'âge de 89 ans dimanche soir à son domicile de Moscou. Il a laissé derrière lui une oeuvre monumentale, dont "L'Archipel du Goulag", "Une journée d'Ivan Denissovitch", "Le Premier cercle", "Le Pavillon des Cancéreux".

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 50
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMar 05 Aoû 2008, 4:18 pm

L'archipèle du goulag n'a pas été apprécié en son temps en France par le PC et la gauche qui continuait à admirer Staline... Rolling Eyes

La relève trouvent maintenant Besancenot... sympathique : qu'ils lisent Soljenitsyne (même s'ils essayent de le faire passer pour un nationaliste et un anti-sémite pour le discréditer) Rolling Eyes

_________________
Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMar 05 Aoû 2008, 4:43 pm

@Roy a écrit:
L'archipèle du goulag n'a pas été apprécié en son temps en France par le PC et la gauche qui continuait à admirer Staline... Rolling Eyes

La relève trouvent maintenant Besancenot... sympathique : qu'ils lisent Soljenitsyne (même s'ils essayent de le faire passer pour un nationaliste et un anti-sémite pour le discréditer) Rolling Eyes

Les besancenonistes sont-ils capables d'apprécier la subtilité de l'oeuvre de SOLJENITSYNE ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Milan

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 37
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMar 05 Aoû 2008, 10:46 pm

@Roy a écrit:
L'archipèle du goulag n'a pas été apprécié en son temps en France par le PC et la gauche qui continuait à admirer Staline... Rolling Eyes

La relève trouvent maintenant Besancenot... sympathique : qu'ils lisent Soljenitsyne (même s'ils essayent de le faire passer pour un nationaliste et un anti-sémite pour le discréditer) Rolling Eyes

Il n'en a pas besoin puisque Besancenot et les Trotskystes sont anti-Staliniens.
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 50
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMar 05 Aoû 2008, 11:01 pm

@Milan a écrit:
@Roy a écrit:
L'archipèle du goulag n'a pas été apprécié en son temps en France par le PC et la gauche qui continuait à admirer Staline... Rolling Eyes

La relève trouvent maintenant Besancenot... sympathique : qu'ils lisent Soljenitsyne (même s'ils essayent de le faire passer pour un nationaliste et un anti-sémite pour le discréditer) Rolling Eyes

Il n'en a pas besoin puisque Besancenot et les Trotskystes sont anti-Staliniens.

N'importe quoi : c'est exactement pareil, c'est juste qu'un des monstres à tuer l'autre !

Pour ne pas faire peur au prolétaires, les trotskystes ont inventer cette différence mais c'est EXACTEMENT la même idéologie !

_________________
Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Alexis
Modérateur
Modérateur
Alexis

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 31
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMer 06 Aoû 2008, 2:17 am

@Milan a écrit:


Il n'en a pas besoin puisque Besancenot et les Trotskystes sont anti-Staliniens.

Ils sont pire parce qu'ils sont très fort au niveau de la propagande. L'oeuvre de Soljenitsine a ouvert les yeux aux derniers aveugles communistes, pour montrer que quelque soi la forme revêtue par l'idéologie communiste, ça reste une idéologie de mort, de la Russie au Cambodge. Le communisme passe par la liquidation des opposants.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 50
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMer 06 Aoû 2008, 12:30 pm

@Alexis a écrit:
@Milan a écrit:


Il n'en a pas besoin puisque Besancenot et les Trotskystes sont anti-Staliniens.

Ils sont pire parce qu'ils sont très fort au niveau de la propagande. L'oeuvre de Soljenitsine a ouvert les yeux aux derniers aveugles communistes, pour montrer que quelque soi la forme revêtue par l'idéologie communiste, ça reste une idéologie de mort, de la Russie au Cambodge. Le communisme passe par la liquidation des opposants.

D'ailleurs la réaction de Milan est significative : je lui parle des gauchistes qui n'ont pas apprécier l'archipèle du Goulag : ne lui en déplaise c'est une réalité historique, et paf il tente de dédouaner ses amis en instaurant des différences entre Hiltler et Goebels... pardon Staline et Trotsky.

_________________
Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Milan

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 37
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMer 06 Aoû 2008, 7:28 pm

@Roy a écrit:
@Milan a écrit:
@Roy a écrit:
L'archipèle du goulag n'a pas été apprécié en son temps en France par le PC et la gauche qui continuait à admirer Staline... Rolling Eyes

La relève trouvent maintenant Besancenot... sympathique : qu'ils lisent Soljenitsyne (même s'ils essayent de le faire passer pour un nationaliste et un anti-sémite pour le discréditer) Rolling Eyes

Il n'en a pas besoin puisque Besancenot et les Trotskystes sont anti-Staliniens.

N'importe quoi : c'est exactement pareil, c'est juste qu'un des monstres à tuer l'autre !

Pour ne pas faire peur au prolétaires, les trotskystes ont inventer cette différence mais c'est EXACTEMENT la même idéologie !

Non, pas du tout, l'une est nationaliste, l'autre est internationaliste.

D'autre part, les Trotskystes ont condamné dès le début les crimes de Staline, contrairement aux communistes.

Après, l'idéologie, c'est la mise en commun des bien de production.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
Alexis

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 31
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMer 06 Aoû 2008, 9:18 pm

@Milan a écrit:

Non, pas du tout, l'une est nationaliste, l'autre est internationaliste.

D'autre part, les Trotskystes ont condamné dès le début les crimes de Staline, contrairement aux communistes.

Après, l'idéologie, c'est la mise en commun des bien de production.

C'est là qu'on voit que tu ne connais rien au communisme. Le stalinisme est toujours internationaliste ! L'Union des Républiques socialistes soviétiques de Staline n'a jamais été aussi influente au niveau international. Le plan de Staline, a long terme, était la conquête de l'Europe. Le livre "Le brise glace" de Souvorov l'explique très bien.

Et les crimes de Trotsky ? Cet homme a aussi du sang sur les mains, par le cautionnement des fusillades massives, les marins de Cronsdat et les camps de concentration !

Cette idéologie passe par la liquidation de la classe possédante et la dictature du pays ! Elle est donc néfaste THEORIQUEMENT aussi.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Milan

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 37
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMer 06 Aoû 2008, 10:04 pm

@Alexis a écrit:
Le stalinisme est toujours internationaliste !

Je cite Wikipédia :

Le stalinisme est essentiellement une pratique, appliquée en Union des Républiques socialistes soviétiques puis dans les États du bloc de l'Est. Il a néanmoins une composante idéologique, caractérisée par (...)

La théorie du « socialisme dans un seul pays ». Lénine et Trotsky prônaient au contraire la révolution internationale, permanente jusqu'à la victoire.

(...)

Staline développa le nationalisme, y compris le chauvinisme et la xénophobie - ce qui était l'inverse du principe de l'internationalisme (une des bases du communisme).


@Alexis a écrit:
C'est là qu'on voit que tu ne connais rien au communisme.


jocolor

Quant à la révolte de Kronstadt, j'ai envie de te dire que durant la première guerre mondiale, la France a également fusillé un certains nombres de ses militaires qui s'étaient révoltés.
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 50
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMer 06 Aoû 2008, 10:31 pm

@Milan a écrit:
@Alexis a écrit:
Le stalinisme est toujours internationaliste !

Je cite Wikipédia :

Le stalinisme est essentiellement une pratique, appliquée en Union des Républiques socialistes soviétiques puis dans les États du bloc de l'Est. Il a néanmoins une composante idéologique, caractérisée par (...)

La théorie du « socialisme dans un seul pays ». Lénine et Trotsky prônaient au contraire la révolution internationale, permanente jusqu'à la victoire.

(...)

Staline développa le nationalisme, y compris le chauvinisme et la xénophobie - ce qui était l'inverse du principe de l'internationalisme (une des bases du communisme).


@Alexis a écrit:
C'est là qu'on voit que tu ne connais rien au communisme.


jocolor

Quant à la révolte de Kronstadt, j'ai envie de te dire que durant la première guerre mondiale, la France a également fusillé un certains nombres de ses militaires qui s'étaient révoltés.

De toute manière le Stalinisme est le résultat du Communisme : tous les pays qui ont appliqué cette doctrine ont virés dictatures, massacres, etc... La Chine, la Corée du Nord, Cuba, etc... alors que ça soit Staline ou son rival interne au parti Trosky ; c'est bonnet blanc et blanc bonnet, y'en a juste un qui a éliminé l'autre.

Bref, revenons-en à Soljenitsine que la gauche française PC et son allié PS a critiqué lorsque ce dernier à dévoiler les pratiques d'une Union des Républiques socialistes soviétiques portée au nue par la nomenclatura gauchiste française.

_________________
Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Milan

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 37
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyMer 06 Aoû 2008, 11:15 pm

@Roy a écrit:
De toute manière le Stalinisme est le résultat du Communisme : tous les pays qui ont appliqué cette doctrine ont virés dictatures, massacres, etc... La Chine, la Corée du Nord, Cuba, etc... alors que ça soit Staline ou son rival interne au parti Trosky ; c'est bonnet blanc et blanc bonnet, y'en a juste un qui a éliminé l'autre.

Sous Gorbatchev, le communisme n'a amené aucun massacre...

@Roy a écrit:
Bref, revenons-en à Soljenitsine que la gauche française PC et son allié PS a critiqué lorsque ce dernier à dévoiler les pratiques d'une Union des Républiques socialistes soviétiques portée au nue par la nomenclatura gauchiste française.

Le PS n'a jamais critiqué Soljenitsyne... Ca t'arrangerait bien de mettre toute la gauche dans le même sac pour cracher dessus, hein... Rolling Eyes

Remarquons également que Soljenitsyne n'était pas non plus un grand admirateur du modèle Occidental, il a par exemple vertement critiqué en public le pays qui l'a accueilli, les États-Unis d'Amérique, qu'il trouvait dominé par un capitalisme et un matérialisme sauvage. Henri Kissinger lui refusera même une rencontre avec Kennedy pour ces raisons. En fait, Soljenitsyne était un nationaliste ultra-Orthodoxe.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
Alexis

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 31
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyJeu 07 Aoû 2008, 1:06 am

Staline développa le nationalisme, y compris le chauvinisme et la xénophobie - ce qui était l'inverse du principe de l'internationalisme (une des bases du communisme).

Lénine, en faveur de la Révolution permanente ? Ca ne colle pas avec la NPM. si Lénine a peut-être, au début, été partisan de la révolution permanente, il a du réfréner ses ardeurs avec les multiples échecs obtenus à l'Ouest.

Quant à Staline, son but était de conquérir l'Europe. Comment expliqué que les chars soviétiques ont été construit pour qu'ils puissent rouler sur des autoroutes, alors qu'il n'y en avait qu'en Allemagne ? Le Komintern n'a jamais été aussi influent que sous Staline.

Les marins de Kronsdat était fidèle au régime, jusqu'à ce qu'ils se rendent compte de l'abomination du système communiste.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyJeu 07 Aoû 2008, 2:05 pm

@Milan a écrit:
Quant à la révolte de Kronstadt, j'ai envie de te dire que durant la première guerre mondiale, la France a également fusillé un certains nombres de ses militaires qui s'étaient révoltés.

Tu confonds allègrement les soldats déseteurs de Verdun avec les révoltés du Kronstadt Milan ! Dans un pays démocratique en guerre contre un pays qui l'a envahi, la loi martiale s'applique ipso facto à l'encontre des déserteurs, des saboteurs et des traîtres ! Ensuite, combien de soldats furent-ils fusillés à Verdun ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Milan

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 37
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyJeu 07 Aoû 2008, 5:55 pm

@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
Quant à la révolte de Kronstadt, j'ai envie de te dire que durant la première guerre mondiale, la France a également fusillé un certains nombres de ses militaires qui s'étaient révoltés.

Tu confonds allègrement les soldats déseteurs de Verdun avec les révoltés du Kronstadt Milan ! Dans un pays démocratique en guerre contre un pays qui l'a envahi, la loi martiale s'applique ipso facto à l'encontre des déserteurs, des saboteurs et des traîtres ! Ensuite, combien de soldats furent-ils fusillés à Verdun ?

Cela revient exactement au même. Les Soviétiques considéraient les blancs comme des traitres et des envahisseurs (car largement soutenus par les étrangers).
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyJeu 07 Aoû 2008, 9:02 pm

@Milan a écrit:
@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
Quant à la révolte de Kronstadt, j'ai envie de te dire que durant la première guerre mondiale, la France a également fusillé un certains nombres de ses militaires qui s'étaient révoltés.

Tu confonds allègrement les soldats déseteurs de Verdun avec les révoltés du Kronstadt Milan ! Dans un pays démocratique en guerre contre un pays qui l'a envahi, la loi martiale s'applique ipso facto à l'encontre des déserteurs, des saboteurs et des traîtres ! Ensuite, combien de soldats furent-ils fusillés à Verdun ?

Cela revient exactement au même. Les Soviétiques considéraient les blancs comme des traitres et des envahisseurs (car largement soutenus par les étrangers).

Pas du tout : un déserteur est un soldat qui fuit devant l'ennemi dès lors que sa Patrie est en danger tandis que les Blancs étaient l'équivalent de soldats d'un même pays qui se battaient dans le cadre d'une guerre civile comme ce fut le cas en Espagne, en Grèce et en Yougoslavie. Ainsi, un déseteur rouge ou blanc pouvait se faire fusiller par leur camps respectifs !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
Alexis

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 31
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyJeu 07 Aoû 2008, 9:59 pm

Qui plus est, les marins de Kronsdat ont d'abord été fidèles au régime soviétique.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Milan

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 37
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyJeu 07 Aoû 2008, 10:56 pm

@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
Quant à la révolte de Kronstadt, j'ai envie de te dire que durant la première guerre mondiale, la France a également fusillé un certains nombres de ses militaires qui s'étaient révoltés.

Tu confonds allègrement les soldats déseteurs de Verdun avec les révoltés du Kronstadt Milan ! Dans un pays démocratique en guerre contre un pays qui l'a envahi, la loi martiale s'applique ipso facto à l'encontre des déserteurs, des saboteurs et des traîtres ! Ensuite, combien de soldats furent-ils fusillés à Verdun ?

Cela revient exactement au même. Les Soviétiques considéraient les blancs comme des traitres et des envahisseurs (car largement soutenus par les étrangers).

Pas du tout : un déserteur est un soldat qui fuit devant l'ennemi dès lors que sa Patrie est en danger tandis que les Blancs étaient l'équivalent de soldats d'un même pays qui se battaient dans le cadre d'une guerre civile comme ce fut le cas en Espagne, en Grèce et en Yougoslavie. Ainsi, un déseteur rouge ou blanc pouvait se faire fusiller par leur camps respectifs !

Tu n'as pas compris.

Les marins Soviétiques qui se révoltaient alors que les blancs s'attaquaient à l'Union des Républiques socialistes soviétiques sont comparables aux soldats Français qui se révoltaient alors que les Nazis s'attaquaient à la France.
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
Alexis

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 31
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? EmptyVen 08 Aoû 2008, 9:35 pm

Certes Soljénitsyne est pour beaucoup le symbole de la dénonciation du communisme et de son enfer totalitaire mais il est aussi celui qui a mis en garde l'Occident contre le matérialisme. Cette facette du personnage devrait d'ailleurs davantage être mis en exergue au sein de nos familles et milieux professionels. La Nef lui avait d'ailleurs consacré un dossier spécial en décembre 2007.
Si il fallait choisir, plutôt que de lire ou de faire lire à nos enfants "L'Archipel du Goulag", je suggérerais la lecture attentive de son discours de Harvard prononcé aux Etats-Unis le 8 juin 1978 et intitulé Le déclin du Courage. Extraits :

"Le déclin du courage est peut-être le trait le plus saillant de l'Ouest aujourd'hui pour un observateur extérieur. Le monde occidental a perdu son courage civique, à la fois dans son ensemble et singulièrement, dans chaque pays, dans chaque gouvernement, dans chaque pays (...)"

"(...) une liberté destructrice et irresponsable s'est vue accorder un espace sans limite. Il s'avère que la société n'a plus que des défenses infimes à opposer à l'abîme de la décadence humaine, par exemple en ce qui concerne le mauvais usage de la liberté en matière de violence morale faites aux enfants, par des films tout pleins de pornographie, de crime, d'horreur. On considère que tout cela fait partie de la liberté, et peut être contrebalancé, en théorie, par le droit qu'ont ces mêmes enfants de ne pas regarder et de refuser ces spectacles. L'organisation légaliste de la vie a prouvé ainsi son incapacité à se défendre contre la corrosion du mal. (...)"

" Sans qu'il y ait besoin de censure, les courants de pensée, d'idées à la mode sont séparés avec soin de ceux qui ne le sont pas, et ces derniers, sans être à proprement parler interdits, n'ont que peu de chances de percer au milieu des autres ouvrages et périodiques, ou d'être relayés dans le supérieur. Vos étudiants sont libres au sens légal du terme, mais ils sont prisonniers des idoles portées aux nues par l'engouement à la mode (...)"

" Comment l'Ouest a-t-il pu décliner, de son pas triomphal à sa débilité présente ?...Cela signifie que l'erreur doit être à la racine, à la fondation de la pensée moderne... Je parle de la vision du monde qui a prévalu en Occident, née à la Renaissance, et dont les développements politiques se sont manifestés à partir des Lumières. Elle est devenue la base da la doctrine sociale et politique et pourrait être appelée l'humanisme rationaliste (...) : l'homme est vu au centre de tout (...)"

"Les Etats devinrent sans cesses plus matérialistes. L'Occident a défendu avec succès, et même surabondamment, les droits de l'homme, mais l'homme a vu complètement s'étioler la conscience de sa responsabilité devant Dieu et la société (...)"

"Est-ce vrai que l'homme est au-dessus de tout ? N'y a-t-il aucun esprit supérieur au-dessus de lui ? Les activités humaines et sociales peuvent-elles légitimement être réglées par la seule expansion matérielle ? A-t-on le droit de promouvoir cette expansion au détriment de l'intégrité de notre vie spirituelle ?"


Il n'est donc pas étonnant que la classe politique française ne se soit pas déplacée à ses obsèques...

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Contenu sponsorisé




Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty
MessageSujet: Re: Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?   Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ? Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Soljenitsyne : le décès d'"un prophète" ?
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Crèche "Crèche Attitude" de l'immeuble In Situ
» - QUI fur surnommé " BADINGUET" et par... QUI
» "Le cinéma en tant que rêve" Ҩ Satine E. Woodsburry
» goélette HERRESHOHH " MARIETTE" par Jipiti
» Chronique n°=1 : The Doppelgangaz - "Lone Sharks"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: La Russie-
Sauter vers: