FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Brel et le fédéralisme wallon ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Brel et le fédéralisme wallon ...   Jeu 16 Oct 2008, 6:53 pm

Brel est souvent décrit politiquement comme un Belgicain, ce qu'excuse son immense talent ...
Ce Bruxellois d'origine flamande s'est pourtant, dans les années soixante, vivement intéressé aux mouvements autonomistes et fédéralistes wallons.

Olivier Todd, qui lui a consacré une biographie, raconte son admiration pour François Perin et l'unique rencontre qu'ils eurent à Liège, en 1965. C'est par l'intermédiaire de son ami Jean-Pierre Grafé, alors jeune conseiller communal PSC à Liège, que Jacques Brel, très intéressé par la création d'une nouvelle formation politique calquée sur le parti socialiste unifié français qu'il ne cesse de louanger, émet le souhait de cette rencontre ...

Préparant en 1983 sa biographie de Jacques Brel, Olivier Todd demandera à François Perin de rassembler ses souvenirs sur cette unique rencontre avec le chanteur. Voici un extrait de la lettre adressée par François Perin à Olivier Todd le 20 décembre 1983 :

"(...) beaucoup de membres du MPW (na. : Mouvement Populaire Wallon, fondé par André Renard, dissident du PSB) ignorèrent d'ailleurs le fameux décret et restèrent tranquillement au sein du PS sans être inquiétés. D'autres se lancèrent seuls dans une incroyable aventure politique et électorale. Jacques Brel eut vent de la chose, je ne sais comment : par la presse sans doute ? je le rencontrai à Liège en compagnie du syndicaliste Jacques Yerna. Cette idée l'excitait. Il me semblait qu'il avait en lui-même un compte à régler avec les partis traditionnels; l'idée qu'il pouvait y avoir des rebelles à la tradition le faisait jubiler. Il avait manifestement le coeur à gauche mais il était totalement allergique à toute passion doctrinale comme à tout embrigadement militant. Je crois qu'il avait aussi dans le fond de l'âme un compte à régler avec les Flamands ou plus exactement avec ce que les Flamands étaient devenus : nationalistes et chauvins, brandissant avec intransigeance la langue flamande comme une arme radicale. Les marches flamandes sur Bruxelles, en 1962 et en 1963, hérissées de slogans agressifs et rassemblant des foules énormes avaient frappé tous les esprits. Or lui-même était un Bruxellois francisé depuis une génération. Sa famille était originaire du pays flamand. N'avait-il pas "dans les tripes" ce "plat pays qui était le sien"? Je crois que ce plat pays est le pays flamand qu'il aimait et qui l'irritait à la fois. la "belgitude" de Brel, rocailleuse, véhémente et tendre, se perçoit très bien dans ce contexte comme dans sa chanson passionément furieuse, folle et aveugle sur les Flamands (na. : "Les Flamingants", 1977) (...) Qu'avais-je de commun avec ce poète écorché, ce Bruxellois mal dans sa peau de Belge ? Pourquoi voulait-il me voir ? Je ne le sus jamais. L'entrevue n'eut pas de suite. J'évitai de le relancer. Il aurait été pris dans un énorme malentendu politique (...). Je n'avais à ce moment avec Brel qu'un point commun : une énorme candeur et un goût irrésistible pour l'impertinence".

Oserions-nous avancer que François Perin avait peut-être aussi en commun avec Brel, déjà à cette époque, d'être "mal dans sa peau de Belge" ? Esprit frondeur et indépendant, intelligence subtile, François Perin ne pouvait que fasciner Brel. Rien d'étonnant dès lors qu'à Paris, Jacques foudroie ceux qui n'ont pas entendu parler du brillant Perin
(Source : Olivier Todd, "Jacques Brel, une vie", Robert Laffont, Paris, 1984, pp. 181 et 182).

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Brel et le fédéralisme wallon ...   Ven 17 Oct 2008, 2:45 pm

BREL pouvait aimer son "pays flamand" qui a beaucoup de charme mais qui peut aimer les flamingants ? Personne !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
ybby
Membre régulier
Membre régulier


Masculin
Nombre de messages : 112
Age : 34
Localisation : Montegnée
Langue : Français, Anglais, Italien
Emploi/loisirs : Sans emploi
Date d'inscription : 15/02/2008

MessageSujet: Re: Brel et le fédéralisme wallon ...   Lun 20 Oct 2008, 1:09 pm

@Stans a écrit:
BREL pouvait aimer son "pays flamand" qui a beaucoup de charme mais qui peut aimer les flamingants ? Personne !

Aimer la Flandre en tant qu'état indépendant, certes, pourquoi pas ? Les Flamingants sont bons à haïr. Rien de plus.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Brel et le fédéralisme wallon ...   Lun 20 Oct 2008, 1:25 pm

Surtout que le pays flamand est beau, la gastronomie est bonne, les plages sont belles lorsqu'il y a du soleil ...

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Brel et le fédéralisme wallon ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Brel et le fédéralisme wallon ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Autonomie et fédéralisme.
» hommes politiques, unification, fédéralisme
» Le fédéralisme Normand en 1793.
» Piece de theatre en Wallon
» Citations de Jacques Brel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Wallonie (y compris les Fourons et les Cantons de l'Est)-
Sauter vers: