FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Eperons d'Or, une victoire à la Pyrrhus ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 55
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Eperons d'Or, une victoire à la Pyrrhus ...   Dim 19 Oct 2008, 6:26 pm

Cette fameuse bataille des Eperons d'Or, du 11 juillet 1302, qui sert de « fête nationale » aux Flamands est une "victoire à la Pyrrhus". Jugeons-en plutôt :



La bataille des Eperons d'or a été précédée par les "Matines brugeoises", dans la nuit du 17 au 18 mai 1302 quand les Brugeois massacrèrent 200 Français dans leur lit pendant la nuit (cela vous en dit déjà un peu ...)



Le roi de France, Philippe IV le Bel envoya le comte Robert d'Artois pour mater la rébellion.



Le 11 juillet 1302, Robert d'Artois lança trop tôt sa cavalerie à l'attaque à Courtrai et ses cavaliers s'embourbèrent dans les fossés derrière lesquels s'abritaient les ... Flamands ? Que nenni ! Quelques nobles brugeois (francophones ! mais opposés au roi de France) et des soldats en majorité hollandais. Tous ces "braves" étaient commandés par des Francophones, Guy de Namur (de Namur comme son nom l'indique) et Guy de Dampierre (Français, comte de Flandre (française !) et opposé au roi de France). La bataille s'acheva sur un désastre sans nom pour Robert d'Artois. Il fut lui-même tué, les assaillants dédaignant de le capturer pour en tirer une rançon. Les riches chevaliers français portaient des éperons d'or qui furent volés et emportés à Bruges.



Remarquons au passage qu'une grande partie des Flamands étaient partisans du roi de France, notamment les "Leliaerts" (allusion au Lys de France), à Gand. Belle "unité" flamande, donc ...



Philippe IV le Bel obtiendra une revanche deux ans plus tard, en 1304, à la bataille de Mons-en-Pévèle où il combattra lui-même en première ligne. Les Français récupérèrent illico les fameux éperons d'or et les transférèrent dans une église à Dijon.



Le 23 juin 1305, une paix de compromis signée à Athis-sur-Orge permettra au roi de France d'annexer Lille, Douai et Béthune. Le nouveau comte de Flandre, Robert de Béthune, est élevé au rang de pair de France, mais il lui est enjoint de démanteler les fortifications des principales villes flamandes. Trop sévères, ces stipulations ne seront jamais exécutées. Les "arrangements" conclus à Tournai cinq ans plus tard n' "arrangeront" pas vraiment les choses et les tensions s'éterniseront entre la France et les Flamands. La France a atteint la frontière qui sera toujours la sienne 700 ans plus tard en dépit de nombreuses guerres. Dans les clauses du traité d'Athis, les Brugeois ne sont pas oubliés :



"Le devant dit notre sire le roi pourra punir trois mille personnes de la ville de Bruges et du terroir d'icelle, celles qui lui sembleront les plus coupables des faits passés, c'est à savoir par voyages et pèlerinages : mille outre-mer s'il lui plaît, et deux mille où il lui plaira mieux en deçà de la mer, et tant comme il lui plaira".



Il faut savoir que la ville de Bruges compte alors 30.000 habitants. Obliger le dixième de la population à des pèlerinages en terre lointaine revient à ruiner la ville. Les Flamands dénoncent un "traité de misère". En définitive, lorsque le traité sera enfin appliqué en 1307, la peine des pèlerinages sera commuée en une amende de 300.000 livres.



Et c'est cette glorieuse bataille du 11 juillet 1302 qui est choisie par les Flamands comme le symbole victorieux de Vlaanderen !!! :lol:

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Eperons d'Or, une victoire à la Pyrrhus ...   Dim 19 Oct 2008, 7:49 pm

Et voila comment on réécrit l'histoire en Ménapie !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Eperons d'Or, une victoire à la Pyrrhus ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» TESSON Angéline Victoire
» Le 8 Mai : Fête de la victoire de 1945
» FR3 - Les Diamants de la victoire, avec Lorànt Deutsch
» Cantique 132 : Chant de victoire
» Le Havre - Rue Charles Victoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: