FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Thomas Robert MALTHUS

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Thomas Robert MALTHUS   Sam 25 Oct 2008, 9:36 pm

Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Malthus

Citation :
Thomas Robert Malthus, né près de Guildford (Surrey) le 14 février 1766 et mort à Bath (Somerset) le 23 décembre 1834, est un pasteur anglican et un économiste britannique de l'École classique. Il est connu surtout pour ses travaux sur le problème des rapports entre la population et la production, analysés dans une perspective pessimiste, totalement opposée à l'idée smithienne d'un équilibre harmonieux et stable.

Son nom a donné dans le langage courant l'adjectif malthusien pour caractériser un état d'esprit conservateur qui s'oppose à l'investissement et craint la rareté et une doctrine, le malthusianisme, qui impose une politique active de contrôle de la population.

Biographie

Malthus est né le 14 février 1766 à Dorking, dans le Surrey, sixième enfant d'une famille aisée. Son père est un ami personnel de David Hume et une relation de Jean-Jacques Rousseau. A partir de 1784, Malthus étudie à Jesus College à Cambridge où il obtient une chaire en 1793. Il devient pasteur anglican en 1797.
En 1798, il publie sans nom d'auteur Essai sur le principe de population, qui connaît un immense succès et déclenche de nombreuses polémiques. Malthus entreprend alors d’approfondir ses recherches et voyage sur le continent, visitant le Danemark, la Suède et la Russie. En 1803, il donne une nouvelle édition, très augmentée, de son Essai et le signe de son nom. Le retentissement est considérable. Dès 1805, il fait l'objet d'une traduction en français.
En 1804, il se marie et, grâce à la protection de William Pitt, devient professeur d'économie politique au Collège de la Compagnie anglaise des Indes orientales (à Haileybury, dans le Hertfordshire), qui vient d’y être fondé pour les agents de la Compagnie, poste qu'il occupe jusqu'à sa mort. Il aura une influence certaine sur les fonctionnaires anglais affectés en Inde.
Il rencontre David Ricardo pour la première fois en 1811, les deux hommes tiennent ensuite une correspondance abondante qui lui permettra de développer des analyses nouvelles sur la demande. Il compose d’autres ouvrages, notamment Les Principes d’économie politique, publié en 1820.
Il décède en 1834 et est enterré à l'abbaye de Bath, dans le Somerset.
Malthus et les rapports entre la population et la production

Le contexte

La lecture d’Adam Smith et de Hume l’attire de bonne heure vers l’économie politique. Il tente d’appliquer les idées de William Godwin, un rationaliste du XVIIIe siècle, influencé par la pensée de Rousseau et celle de Condorcet et qui croit à un progrès sans limites. Le pasteur Malthus est chargé de l’aide aux pauvres dans sa commune ; les mauvaises récoltes de 1794 à 1800 engendrent misère et détresse, et frappent son imagination. Il écrit, en 1796, un essai sur La crise que subit l’Angleterre qui prend position en faveur de la justice sociale et propose de développer le système d’assistance publique aux pauvres, mais il ne le publie pas.
Toutefois, le disciple de Godwin va se révolter contre son inspirateur lorsqu’il lit La justice politique (1793). Dans cet ouvrage utopiste, Godwin décrit une société où une population croissante va connaître la prospérité et la justice. Le divorce entre les idées de Godwin et la réalité brutale qu’il observe conduit Malthus à changer radicalement d’analyse. Son Essai sur le principe de population est un pamphlet en réaction contre ces idées.
Contre les réformateurs « moraux » qui attribuent au gouvernement la responsabilité des maux de la société, Malthus veut démontrer que ceux-ci viennent en réalité de lois naturelles et inéluctables.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD


Dernière édition par Stans le Dim 26 Oct 2008, 9:42 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Sam 25 Oct 2008, 9:41 pm

Citation :
La thèse


Il prédit que la population augmente de façon exponentielle ou géométrique (par exemple : 1, 2, 4, 8, 16, 32, ...) tandis que les ressources croissent de façon arithmétique (1, 2, 3, 4, 5, 6, ...). Il en conclut à l'inévitabilité de catastrophes démographiques, à moins d'empêcher la population de croître.
Il prône aussi l'arrêt de toute aide aux nécessiteux, en opposition aux lois de Speenhamland et aux propositions de William Godwin qui souhaite généraliser l'assistance aux pauvres.
Les politiques de restriction démographique inspirées de Malthus sont appelées « malthusiennes ». Sa crainte tournait autour de l'idée que la progression démographique est plus rapide que l'augmentation des ressources, d'où une paupérisation de la population. Les anciens régulateurs démographiques (les guerres et les épidémies) ne jouant plus leurs rôles, il imagine de nouveaux obstacles, comme la limitation de la taille des familles et le recul de l'âge du mariage. Ces propositions ne sont appliquées à ce jour, toutes les deux, qu'en Chine populaire, qui en effet se pense obligée de limiter sévèrement sa démographie.
Les prévisions pessimistes de Malthus sont heureusement mises à mal, car il n'imaginait pas une si grande augmentation des ressources et des rendements agricoles (révolution verte); les nouveaux moyens d'échanges internationaux de biens de subsistance; le fait qu'une partie du trop plein d'individus émigrerait vers les États-Unis ou les colonies, dont elle tirerait profit. Il est intéressant à ce titre de comparer deux situations du monde :

- 1960 : 3 milliards d'habitants, 2 milliards souffrant de malnutrition (soit 66%).
- 2000 : 6 milliards d'habitants, 800 millions souffrant de malnutrition (soit 13,3%)

En revanche, si les prévisions de Malthus ne sont pas au rendez-vous, sa théorie est toujours valide sur le long terme :
Il est exact que la population est en croissance dans certains pays (6 enfants par femme en Arabie saoudite), que les progrès de l'hygiène et de la médecine augmentent la taille de la population, que les ressources renouvelables sur Terre sont limitées, in fine, par l'énergie solaire que reçoit celle-ci, qui elle-même détermine la biomasse, sauf découverte scientifique majeure. Dans ces conditions, les statistiques sont formelles : il ne sera pas possible à la population terrestre d'augmenter indéfiniment, et la régulation devra intervenir à un moment ou à un autre, et d'une manière ou d'une autre comme par la transition démographique.

Malthus et Darwin

Le fait indéniable qu'il était impossible que tous les descendants d'une génération survivent (du moins en régime permanent) a fortement aiguillé Charles Darwin vers sa découverte de la sélection naturelle. L'existence seule de celle-ci rappelle s'il en était besoin l'exactitude du modèle de Malthus.

Une erreur de Malthus

Si l'analyse de Malthus correspond bien à l'évolution de la population et des ressources par le passé (il s'était entre autres fondé sur de copieuses données concernant les États-Unis, accumulées par Benjamin Franklin), elle devient caduque au moment même où elle est publiée : c'est alors que s'amorce la transition démographique, qui aboutit à une réduction volontaire des naissances.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Sam 25 Oct 2008, 9:45 pm

Citation :
Les faits économiques

Bien que le modèle sinistre de Malthus soit exact (à fécondité maximale, tous les descendants d'une génération ne peuvent survivre), ses prévisions ne se sont pas réalisées. Les éléments nouveaux ont été :

la transition démographique : dès 2005, "plus de la moitié de l'humanité est déjà au-dessous du seuil de remplacement" des générations (Gilles Pislon (INED, Six milliards d'hommes). Il faut toutefois noter que dans cette donne :
L'humanité est passée dans les années 1960 par une période où deux hommes sur trois souffraient de malnutrition (en 2005, un sur sept)
Les deux pays les plus peuplés au monde - Inde et Chine - ont adopté des politiques malthusiennes
le fait qu'une partie du trop-plein d'individus émigrerait vers les États-Unis ou les colonies, dont elle tirerait profit.
L'utilisation massive des énergies fossiles est venu fausser l'équation sur laquelle Malthus avait basé son raisonnement en :
- augmentant les ressources énergétiques et les rendements agricoles (révolution verte)
- permettant des échanges internationaux de biens de subsistance à des coûts de transports extrêmement bas;

Les thèses opposées

Commentaires

« Certains ont obtenu une victoire facile sur une remarque que M. Malthus avait faite en passant, et avancée principalement en guise d'illustration, selon laquelle on pouvait peut-être supposer que l'accroissement de la nourriture avait lieu selon une proportion arithmétique, tandis que la population croissait selon une proportion géométrique; alors que tout lecteur honnête sait bien que M. Malthus ne met aucun accent sur cette tentative malheureuse de donner une précision numérique à des choses qui ne la supportent pas, et tous ceux qui sont capables de raisonner doivent bien voir que cette remarque est un ajout superflu à son argument. » — John Stuart Mill, Principes d'économie politique, II, XI, 6.
Pour Meillassoux, Malthus « confond deux notions : celles de surpopulation absolue et relative. Or, il y aurait surpopulation absolue par rapport aux subsistances, si la population parvenait à croître jusqu’à être capable de se reproduire au-delà des capacités nutritionnelles des ressources existantes ; il s’agit donc d’une spéculation irréaliste. Par contre, il y a surpopulation relative quand une population existante est privée des ressources qui lui ont permis de croître jusqu’à son état présent » [1].

Malthus, annonciateur du keynésiannisme

Fort du scandale provoqué par cet Essai, Malthus passe le reste de sa vie à lui donner une apparence moins littéraire et plus scientifique, et à acquérir dans un domaine voisin, mais différent, l'économie, par ses traités et sa correspondance avec David Ricardo, une grande réputation de compétence.
La théorie de la demande, l'une des théories fondatrices du keynésiannisme n'a pas pour père Keynes. Bien qu'il soit considéré comme le fondateur de ladite théorie, on la retrouve déjà chez Malthus. Malthus est un des premiers économistes (Jean de Sismondi développe aussi cette idée à ce moment) à prétendre théoriser les crises dites de surproduction, notion que réfute Jean-Baptiste Say. Cette idée sera reprise par John Maynard Keynes pour analyser la crise de 1929.
Malthus, pourtant libéral, a lui annoncé cette théorie. Selon lui, l'offre ne crée pas forcément la demande, car une partie des revenus peut être épargnée, ce qui peut provoquer un recul de l'activité économique. Il pense que la loi des débouchés est fausse
« …Cependant cette doctrine, avec toute l’extension qu’on lui a donné me semble tout à fait fausse, et en contradiction manifeste avec les grands principes qui règlent l’offre et la demande »[2]
puisque les produits ne s’échangent pas uniquement contre des produits, mais beaucoup s’échangent contre du travail. Or certains travaux sont improductifs (comme ceux des domestiques) alors que d’autres sont productifs ; il en résulte que le niveau de la production et le niveau de la demande ne sont pas nécessairement identiques. Le système capitaliste peut donc craindre une insuffisance de débouchés

Ouvrages

An Essay on the Principle of Population, as it Affects the Future Improvement of Society with Remarks on the Speculations of Mr. Godwin, M. Condorcet, and Other Writers London, printed for J. Johnson, in St. Paul's Church-Yard, édition de 1798 et édition complétée de 1803 traduit en français en 1805 : Essai sur le principe de population,
Principes d'économie politique au point de vue de leur application pratique, 1820
Définitions en économie politique et mesure de la valeur, 1823
An Investigation of the Couse of the Present High Price of Provisions (1800)
Observations on the Effects of the Corn Laws, and of a Rise or Fall in the Price of Corn on the Agriculture and General Wealth of the Country (1814)
An Inquiry into the Nature and Progress of Rent, and the Principles by which it is regulated (1815)
The Grounds of an Opinion on the Policy of Restricting the Importation of Foreign Corn: intended as an Appendix to (1815)

Notes et références

1 Meillassoux, La Leçon de Malthus…, Paris, ORSTOM- EDI, CEPED, 1991, 15-32
2 Principes d’économie politique de Malthus, cité par Marc Montoussé, Théories économiques, Paris, Bréal, 1999, p.25

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 9:32 am

Et dire que "certains" pensent que les ressources naturelles et l'eau douce sont innépuisables que ce qui pose problème avec la population actuelle n'ira qu'en s'améliorant si on double le nombre d'humains.

Avec 6 Milliards il y a déjà d'énormes problémes; tout ira mieux avec 12 milliards !

Je ne parle même pas de la pollution, surtout sachant que malgrés tous le niveau de vie des hommes s'améliore dans les pays du sud et que de plus en plus ils se mettent à consommer comme les occidentaux (auto, nourriture, etc...)

Tous ceci ne va faire que provoquer des tensions liées au manque de ressources, de territoire, des problémes de famines, d'exodes, etc...

Mais "certains" égoïstes aiment que les famines soient endémiques : on peut faire de joli safaris humanitaires et puis on peut ramener son petit noir pour montrer à ses amis bobos (aprés on le laissera trainer dans les rue la nuit seul ; on s'en fout, on a juste besoin de lui pour la photo et pour son égo : "je suis un gentil, moi")

Quoi, il y a des centaines de milliers de personnes, d'enfants qui meurent lentement dans d'horribles souffrances parce qu'on a pas voulu limiter les naissances : pas grave, on peut faire un article larmoyant sur les enfants du Darfour par exemple et puis on peut accuser ceux qui veulent responsabiliser ces peuples et les rendre autonomes sans l'assistance neo-colonialiste des gentils humanitaire de "méchants"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 10:22 am

Ainsi on subit également les affres de l'immigration économique incontrôlée tout en fermant les yeux sur nombre de Français allochtones qui continuent à être polygames de fait donc à se comporter comme des étalons de reproduction avec des femmes qui n'ont qu'un droit : se taire !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 12:21 pm

@Stans a écrit:
Ainsi on subit également les affres de l'immigration économique incontrôlée tout en fermant les yeux sur nombre de Français allochtones qui continuent à être polygames de fait donc à se comporter comme des étalons de reproduction avec des femmes qui n'ont qu'un droit : se taire !

Effectivement : encore une raison pour surtout ne rien faire voir encourager à laisser les choses en l'état.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 35
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 12:28 pm

Il me semble avoir déjà dit que j'étais pour la limitation de la fertilité en Afrique...

Je dois le dire combien de fois ?
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 12:31 pm

@Milan a écrit:
Il me semble avoir déjà dit que j'étais pour la limitation de la fertilité en Afrique...

Je dois le dire combien de fois ?

Dit clairement et sans ambiguité, 1 fois suffit !

Et que penses-tu de mes propositions d'aides au planning familiale, aux infrastructures, à l'automomie économique et alimentaire plutôt que les sempiternels déversement de flots de nourriture ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 35
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 1:43 pm

@Roy a écrit:
@Milan a écrit:
Il me semble avoir déjà dit que j'étais pour la limitation de la fertilité en Afrique...

Je dois le dire combien de fois ?

Dit clairement et sans ambiguité, 1 fois suffit !

Et que penses-tu de mes propositions d'aides au planning familiale, aux infrastructures, à l'automomie économique et alimentaire plutôt que les sempiternels déversement de flots de nourriture ?

Je l'ai dit, je pense que c'est un accélérateur de la pauvreté en Afrique mais que ce n'est pas l'origine de la guerre au Darfour.

Quant à tes propositions, elles sont toujours plus faciles à dire qu'à faire, mais dans la réalité, les conditions météorologiques et environnementales sont assez instables en Afrique, donc il suffit d'un imprévu de ce genre pour que l'Europe envoie en catastrophe de la nourriture en Afrique afin d'éviter des famines.

Après, il faut savoir aussi que l'exportation des denrées Européennes en Afrique est ce qui fait vivre l'agriculture Européenne et Française.

Donc c'est pas facile à traiter comme problème.

Alors je suis pour :

- la sensibilisation sur le port du préservatif et des moyens de contraception en AFrique
- le développement des infrastructures et des écoles via l'Aide Publique au Développement
- après les OGM pour rendre l'agriculture en Afrique plus résistante, je ne sais pas, pourquoi pas mais dans un cadre strictement encadré alors.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 1:45 pm

@Milan a écrit:
Il me semble avoir déjà dit que j'étais pour la limitation de la fertilité en Afrique...

Je dois le dire combien de fois ?

Peut-être mais d'un autre côté tu voudrais que l'on régularise tous les clandestins de France en sachant pertinnement qu'une fois devenus Français ils renoueront avec leurs habitudes de familles (très) nombreuses !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 3:49 pm

@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
Il me semble avoir déjà dit que j'étais pour la limitation de la fertilité en Afrique...

Je dois le dire combien de fois ?

Peut-être mais d'un autre côté tu voudrais que l'on régularise tous les clandestins de France en sachant pertinnement qu'une fois devenus Français ils renoueront avec leurs habitudes de familles (très) nombreuses !

Bah, nous avons tellement de logements vides, nous avons tellement de travail, nous avons si peu de probléme d'intégration, communautaires : tout est tellement parfait que nous pouvons aisément accueillir 400-500 Millions d'immigrés (une paille au vu de certaines démographies galopantes !)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 4:07 pm

N'oublions pas que le sujet ne concerne pas le Darfour en particulier mais bien la doctrine de Thomas Robert MALTHUS. Le webmestre.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 35
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 6:04 pm

@Stans a écrit:
N'oublions pas que le sujet ne concerne pas le Darfour en particulier mais bien la doctrine de Thomas Robert MALTHUS. Le webmestre.

Oui, sauf que ce n'est pas moi qui ait dévié du sujet encore une fois, c'est un "certain" intervenant et que c'est ce même intervenant qui m'accuse encore une fois de n'importe quoi, donc merci de me laisser répondre.

Non, je ne suis pas pour une déréglementation totale de l'immigration, il faut maintenir le droit d'asile et une petite dose d'immigration régulée, bref la nuance, toujours la nuance, totalement imperceptible pour "certains".
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 9:19 pm

@Milan a écrit:
@Stans a écrit:
N'oublions pas que le sujet ne concerne pas le Darfour en particulier mais bien la doctrine de Thomas Robert MALTHUS. Le webmestre.

Oui, sauf que ce n'est pas moi qui ait dévié du sujet encore une fois, c'est un "certain" intervenant et que c'est ce même intervenant qui m'accuse encore une fois de n'importe quoi, donc merci de me laisser répondre.

Non, je ne suis pas pour une déréglementation totale de l'immigration, il faut maintenir le droit d'asile et une petite dose d'immigration régulée, bref la nuance, toujours la nuance, totalement imperceptible pour "certains".

Je n'avais pas lu la partie de Malthus concernant la partie en gras Rolling Eyes

Sinon, tu es pour l'immigration choisie ? diable

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 9:22 pm

Pour en revenir à MALTUS, êtes-vous pour ou contre la surpopulation ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 35
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 9:27 pm

@Roy a écrit:
Sinon, tu es pour l'immigration choisie ?

Choisie forcément mais choisie en fonction de quoi ? C'est ça la question.
Revenir en haut Aller en bas
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 35
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 9:29 pm

@Stans a écrit:
Pour en revenir à MALTUS, êtes-vous pour ou contre la surpopulation ?

Il faut que la population soit adaptée à ce que peut supporter notre planète.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 9:29 pm

Revenons-en à MALTUS mes petits lapins ! albino

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 9:34 pm

@Milan a écrit:
@Roy a écrit:
Sinon, tu es pour l'immigration choisie ?

Choisie forcément mais choisie en fonction de quoi ? C'est ça la question.

Des besoins de la France et de l'attachement aux valeurs laïques et démocratiques des demandeurs

@Stans a écrit:
Pour en revenir à MALTUS, êtes-vous pour ou contre la surpopulation ?

Contre, évidement : surtout dans les pays incapables de nourrire ses populations !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 35
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Lun 27 Oct 2008, 9:37 pm

@Roy a écrit:
@Milan a écrit:
@Roy a écrit:
Sinon, tu es pour l'immigration choisie ?

Choisie forcément mais choisie en fonction de quoi ? C'est ça la question.

Des besoins de la France et de l'attachement aux valeurs laïques et démocratiques des demandeurs

Effectivement, ce serait bien d'évaluer l'attachement aux valeurs, même si c'est assez difficile de le faire.

Quant aux besoins économiques, ça ne me plaît pas beaucoup parce que cela suppose également qu'on prélève une main d'oeuvre qualifiée dans des pays en développement qui en ont grandement besoin. Donc on participe ainsi à leur paupérisation.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   Mar 28 Oct 2008, 8:31 am

@Milan a écrit:
@Roy a écrit:
@Milan a écrit:
@Roy a écrit:
Sinon, tu es pour l'immigration choisie ?

Choisie forcément mais choisie en fonction de quoi ? C'est ça la question.

Des besoins de la France et de l'attachement aux valeurs laïques et démocratiques des demandeurs

Effectivement, ce serait bien d'évaluer l'attachement aux valeurs, même si c'est assez difficile de le faire.

Quant aux besoins économiques, ça ne me plaît pas beaucoup parce que cela suppose également qu'on prélève une main d'oeuvre qualifiée dans des pays en développement qui en ont grandement besoin. Donc on participe ainsi à leur paupérisation.

Quel est le rapport exact avec la théorie du surpeuplement de MALTUS Milan ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Thomas Robert MALTHUS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Thomas Robert MALTHUS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Robert EUDE, historien Seinomarin.
» Robert Gogoi a-t-il été à bord du Gerlache ?
» Documentaire sur Robert Bruce. ARTE.
» Bon anniversaire Robert !
» AUZOU x HÉRUBEL (M1754 Octeville-su-Mer)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Économie-
Sauter vers: