FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Voir le deal
9.99 €

Partagez
 

 Le 21 décembre 1991, mort de l'URSS après 69 ans d'existence

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Le 21 décembre 1991, mort de l'URSS après 69 ans d'existence Empty
MessageSujet: Le 21 décembre 1991, mort de l'URSS après 69 ans d'existence   Le 21 décembre 1991, mort de l'URSS après 69 ans d'existence EmptyLun 03 Avr 2006, 9:10 pm

Source : http://www.herodote.net/histoire12210.htm

Le 21 décembre 1991, l'URSS avait fini de sévir sur près de la moitié de la planète ! R.I.P. !

Citation :
Le 21 décembre 1991, à Alma-Ata, au Kazakhstan, les représentants de onze républiques soviétiques constatent le décès de l'URSS.

Née à peine 69 ans plus tôt, le 30 décembre 1922, l'Union des Républiques Socialistes Soviétiques cède la place à une éphémère Communauté des États Indépendants (CEI).

Seules les trois républiques baltes et la Géorgie se tiennent à l'écart de la CEI. Mais dans les années suivantes, les autres républiques vont s'en détourner à leur tour et tenter de vivre en pleine indépendance.

Une rapide agonie

Dix ans plus tôt, l'URSS faisait encore trembler le monde. Son armée se battait en Afghanistan et le dernier «tsar rouge», Leonid Brejnev, pointait ses missiles nucléaires sur l'Europe occidentale.

Mais l'élection à Rome d'un pape polonais en la personne de Karol Vojtyla, Jean-Paul II, ébranle la puissance soviétique. En son nom, les ouvriers polonais font chanceler le gouvernement communiste de Varsovie.

A Washington, le président Ronald Reagan balaie les stigmates de la guerre du Viêt-nam. Il engage les États-Unis dans une course aux armements que l'on surnomme la «Guerre des étoiles» en référence à un film célèbre.

Le gouvernement soviétique, victime d'une économie à bout de souffle, est incapable de suivre son rival sur ce terrain. Il est contraint à des reculades successives sur la question des missiles, en Afghanistan et en Pologne.

Le 13 mars 1985, l'arrivée à la tête de l'URSS d'un réformateur, Mikhaïl Gorbatchev (54 ans), s'accompagne d'une vaste tentative de modernisation de l'économie et des institutions. Les mots «perestroika» (réforme ou restructuration) et «glasnost» (transparence) résonnent dans le monde entier.

Mais il est trop tard et le régime craque de toutes parts. La catastrophe nucléaire deTchernobyl (26 avril 1986) et l'insolence d'un jeune pilote allemand qui se pose sur la Place Rouge, à Moscou (28 mai 1987), en font la démonstration.

La contagion révolutionnaire gagne la petite république soviétique de Lituanie, proche de la Pologne par l'histoire, la culture et la religion catholique.

Les Lituaniens entraînés par Vytautas Lansbergis (un professeur de musique !) commencent à parler ouvertement d'indépendance et de démocratie. Leur Parlement proclame unilatéralement l'indépendance de la Lituanie le 11 mars 1990.

Tandis que le monde entier suspend son souffle, Mikhaïl Gorbatchev poursuit les réformes en contenant les troubles. Il reçoit à ce titre le prix Nobel de la paix le 6 juin 1990 à Oslo.

En janvier 1991, des troupes soviétiques entrent en Lituanie. A Vilnius, la capitale, le 13 janvier, elles tentent de s'emparer de la tour de télévision. Les Lituaniens résistent. On compte 14 morts parmi eux. Ce sont les seules victimes civiles qu'ait à se reprocher Mikhaïl Gorbatchev.

Au Kremlin, le 19 août 1991, les conservateurs tentent de le renverser par la force. Ils sont eux-mêmes battus grâce à l'esprit d'initiative d'un leader encore inconnu, Boris Eltsine, président de la Fédération de Russie, principale entité de l'URSS.

Mikhaïl Gorbatchev ne maîtrise plus les événements et la réalité du pouvoir tombe entre les mains de Boris Eltsine.

Après l'acte de décès de l'URSS, il ne reste plus qu'à liquider l'héritage de Lénine. C'est chose faite en quelques mois...

Dans la capitale des derniers tsars, la population se prononce par référendum pour un changement de nom. Leningrad retrouve son nom d'origine allemande : Saint-Pétersbourg !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Le 21 décembre 1991, mort de l'URSS après 69 ans d'existence Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Le 21 décembre 1991, mort de l'URSS après 69 ans d'existence
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: La Russie-
Sauter vers: