FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 ETA : coup de filet !!!

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

ETA : coup de filet !!! Empty
MessageSujet: ETA : coup de filet !!!   ETA : coup de filet !!! EmptyLun 17 Nov 2008, 11:39 am

Source : http://www.lepoint.fr/actualites-monde/le-chef-militaire-presume-de-l-eta-arrete-en-france/924/0/291956

Publié le 17/11/2008 à 08:12 - Modifié le 17/11/2008 à 10:57 Le Point.fr

Le chef militaire présumé de l'ETA arrêté en France

lepoint.fr (avec agence)

Citation :
C'est un poids lourd de l'ETA qui a été arrêté lundi au petit matin. Miguel de Garikoïtz Aspiazu Rubina, alias "Txeroki", 35 ans, chef militaire présumé de l'organisation terroriste basque, a été interpellé à Cauterets dans les Hautes-Pyrénées, peu après 3 h 30. Il est soupçonné d'être l'auteur des meurtres des deux gardes civils espagnols à Capbreton, dans les Landes, le 1er décembre 2007. Les gardes civils Raul Centeno, 24 ans, et Fernando Trapero, 23 ans, avaient été froidement abattus par balle le 1er décembre 2007, à la sortie d'une cafétéria de Capbreton, alors qu'ils effectuaient une mission de renseignement dans le sud-ouest de la France. L'ETA avait revendiqué le double meurtre dans un communiqué, annonçant sa volonté de frapper les forces de sécurité espagnoles "en tous lieux".

Selon des médias espagnols citant des sources antiterroristes, "Txeroki" était en compagnie d'une femme, suspectée d'être aussi membre de l'ETA et dont l'identité n'a pas été précisée. Tous deux ont été placés en garde à vue sur place et devaient être transférés à Bayonne plus tard dans la journée. Une arme de poing, de faux documents administratifs et un ordinateur ont été découverts au cours de la perquisition qui a suivi leur arrestation. Les gendarmes ont bouclé une rue du centre de la station thermale de Cauterets, où le dirigeant le plus recherché de l'ETA a été appréhendé dans une maison dont la propriétaire, une dame âgée, louerait une partie de celle-ci transformée en studios. "Txeroki" aurait pris, fin 2003, la tête des commandos de l'ETA, dont il est réputé incarner l'aile dure, hostile au dialogue avec Madrid. Il était à ce titre le responsable des attentats perpétrés par l'organisation indépendantiste.
"Txeroki" avait mis en place une "nouvelle ETA"
Outre l'assassinat des deux gardes civils, le chef militaire présumé de l'ETA est mis en cause dans un attentat de grande envergure à l'aéroport de Madrid (2 morts), le 30 décembre 2006. Cet acte commis en plein "cessez-le-feu permanent" de l'ETA, sans annonce préalable, avait conduit le gouvernement socialiste de José Luis Rodriguez Zapatero à mettre fin à sa tentative controversée de solution négociée du "conflit basque". Loin de baisser les armes, "Txeroki" aurait profité de la trêve pour mettre en place une "nouvelle ETA", avec de jeunes recrues issues de la Kale borroka, guérilla urbaine orchestrée au Pays basque espagnol et en Navarre par les jeunes radicaux proches de l'ETA.
Le président de la République Nicolas Sarkozy a estimé que cette arrestation démontrait "l'excellente collaboration entre la France et l'Espagne dans la lutte contre le terrorisme basque". La ministre de l'Intérieur Michèle Alliot-Marie a adressé ses "félicitations" aux fonctionnaires de police (SDAT, Sous-Direction antiterroriste, et DCRI, Direction centrale du renseignement intérieur) de la PJ de Bayonne et du RAID qui ont permis de "démontrer une fois encore l'engagement résolu des services de police et de gendarmerie français dans la lutte contre toute forme de terrorisme".
"Très important d'avoir décapité cette organisation hiérarchisée"
En Espagne, toute la presse, ainsi que les deux principaux partis politiques se sont félicités de l'arrestation de "Txeroki". "C'est une magnifique nouvelle, qui est d'une importance capitale, car il s'agit du chef des commandos de l'ETA, la personne qui était à l'origine des actions (armées), qui donnait l'ordre de tuer et qui tuait lui-même, en définitive, un terroriste très sanguinaire", a indiqué le Parti socialiste (PSOE) au pouvoir dans un communiqué. Le PSOE estime qu'"il est très important d'avoir décapité une organisation aussi hiérarchisée que l'ETA" et considère que "des opérations comme celle-ci affaiblissent le groupe" armé, a poursuivi le communiqué. "C'est le bon chemin. Le seul chemin pour en finir avec le terrorisme est de vaincre les terroristes, de les arrêter, d'appliquer la loi et de les mettre en prison. Toutes mes félicitations à la garde civile", a déclaré sur la Radio nationale espagnole (RNE) le chef du Parti populaire (PP, droite), Mariano Rajoy.
L'ETA ( Euskadi Ta Askatasuna , Patrie basque et Liberté) est inscrite depuis 2001 sur la liste des organisations terroristes de l'UE et des États-Unis. Ses membres "luttent" pour l'indépendance du Pays basque et sont tenus pour responsables de la mort de 824 personnes en 40 ans de violences.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
ETA : coup de filet !!! Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
ETA : coup de filet !!!
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: Terrorisme international-
Sauter vers: