FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Police de la pensée partout, justice nulle part

Aller en bas 
AuteurMessage
HdF
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 50
Localisation : Tradiland
Langue : français
Date d'inscription : 01/04/2006

Police de la pensée partout, justice nulle part Empty
MessageSujet: Police de la pensée partout, justice nulle part   Police de la pensée partout, justice nulle part EmptyMar 04 Avr 2006, 8:18 am

Alors que les pires criminels de droits communs sont libérés pour pouvoir faire les basses besognes de l'ordre libéral-socialiste, que des terroristes ayant mutilé des enfants et des adolescents enseignent en toute impunité en faculté, rien à attendre pour les "politiques"...

En 1987, un môme de 20 ans, issu d'une famille à la Zola, manipulé par les services spéciaux de la police, pose un pétard raté dans un bar de trafiquants de drogue maghrébins. A la suite d'un procès illégal, il est condamné à la perpétuité alors qu'il n'a ni tué, ni blessé, le procureur (de gauche) ayant regretté de ne pas pouvoir requérir la peine de mort. 18 ans plus tard, il est au bout de sa peine incompressible. Détenu modèle (il a fait révoquer 3 directeurs de prison pour viol de la loi, il a fait preuve de civisme en dénonçant à Microsoft la prison qui utilisait des logiciels piratés), il avait un travail, un logement et aucun risque de récidive si on le laissait sortir. Or, un lobby dont l'actuel président était le conseiller occulte de la police au moment des faits a réussi a faire pression sur la justice pour donner un avis défavorable à sa libération. Réponse le 18 mai, mais peu d'espoirs...

Privés de justice ? Une seule solution : justice privée !
Revenir en haut Aller en bas
http://tradiland.blogspot.com/
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
Serge

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 58
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

Police de la pensée partout, justice nulle part Empty
MessageSujet: Re: Police de la pensée partout, justice nulle part   Police de la pensée partout, justice nulle part EmptyMar 04 Avr 2006, 8:53 am

@HdF a écrit:
Alors que les pires criminels de droits communs sont libérés pour pouvoir faire les basses besognes de l'ordre libéral-socialiste, que des terroristes ayant mutilé des enfants et des adolescents enseignent en toute impunité en faculté, rien à attendre pour les "politiques"...

En 1987, un môme de 20 ans, issu d'une famille à la Zola, manipulé par les services spéciaux de la police, pose un pétard raté dans un bar de trafiquants de drogue maghrébins. A la suite d'un procès illégal, il est condamné à la perpétuité alors qu'il n'a ni tué, ni blessé, le procureur (de gauche) ayant regretté de ne pas pouvoir requérir la peine de mort. 18 ans plus tard, il est au bout de sa peine incompressible. Détenu modèle (il a fait révoquer 3 directeurs de prison pour viol de la loi, il a fait preuve de civisme en dénonçant à Microsoft la prison qui utilisait des logiciels piratés), il avait un travail, un logement et aucun risque de récidive si on le laissait sortir. Or, un lobby dont l'actuel président était le conseiller occulte de la police au moment des faits a réussi a faire pression sur la justice pour donner un avis défavorable à sa libération. Réponse le 18 mai, mais peu d'espoirs...

Privés de justice ? Une seule solution : justice privée !

Ce ne serait pas Michel Lajoye dont tu parles ?

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
HdF
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 50
Localisation : Tradiland
Langue : français
Date d'inscription : 01/04/2006

Police de la pensée partout, justice nulle part Empty
MessageSujet: Re: Police de la pensée partout, justice nulle part   Police de la pensée partout, justice nulle part EmptyMar 04 Avr 2006, 8:54 am

Evidemment que c'est de lui
Revenir en haut Aller en bas
http://tradiland.blogspot.com/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Police de la pensée partout, justice nulle part Empty
MessageSujet: Re: Police de la pensée partout, justice nulle part   Police de la pensée partout, justice nulle part EmptyMar 04 Avr 2006, 9:30 am

Dans le lien qui suit, on y parle d'un attentat raciste mais qui n'aurait tué personne (hormis les tirs du co-accusé mais commis dans d'autres endroits) ! Moralité : mieux vaut être un pédo-criminel multirécidiviste qu'un Français raciste (si le coupable avait été un Français allochtone, il aurait écopé de 3 ans de prison avec sursis !).

Citation :
Source : http://www.humanite.presse.fr/journal/1990-06-28/1990-06-28-799865

PERPETUITE POUR LES TUEURS RACISTES

Michel Lajoye et Christophe Arcini ont été condamnés à la réclusion criminelle à vie avec une peine de sûreté de 18 ans. Le verdict n’a donné lieu à aucune manifestation.

De bout en bout et malgré les provocations racistes les débats sont restés sereins.

CAEN. La Cour d’Assises du Calvados a condamné hier après-midi après 2 heures 3 quarts de délibéré à la réclusion criminelle à perpétuité, assortie d’une peine de sûreté de 18 ans Michel Lajoye et Christophe Arcini pour assassinat et tentatives d’assassinats. A toutes les questions portant sur la culpabilité, le jury populaire a répondu oui. Il a rejeté les circonstances atténuantes pour les deux accusés.

Le verdict a été rendu dans un calme absolu devant un public très nombreux en présence de nombreux immigrés notamment. Ouverts lundi, les débats auront été de bout en bout marqués par une grande sérénité malgré les propos racistes et haineux de l’accusé Michel Lajoye.

Les jurés ont donc suivi les réquisitions de l’avocat général monsieur Yves Bot qui avait réclamé le maximum prévu par les textes c’est-à-dire 30 ans de peine de sûreté pour Arcini auteur d’un assassinat. Ils ont décidé de traiter les deux accusés de la même manière avec 18 ans de peine de sûreté pour chacun.

« Quand on voit ce qu’on peut vous faire dire, écrire ou faire, on ne peut prendre de risques » avait estimé l’avocat général dans son réquisitoire. Il a révélé que le démineur de la préfecture du Calvados, Arcini à qui il arrivait d’assurer la protection des résidences de personnalités officielles, était membre de l’organisation néo-nazie l’Oeuvre Française, au moins depuis 1985 : « son sigle c’est la croix celtique. Son discours : être Français c’est posséder un visage de la France blanche et chrétienne. C’est avoir certaines caractéristiques biologiques (...) Le premier des maux pour eux, c’est la démocratie.

« Il aurait été juste qu’ils ne soient pas seuls dans le box » précisa-t-il en évoquant la brochette de porte-parole des partis et revues nazis et racistes qui avaient défilé la veille à la barre.

A propos de Michel Lajoye, 23 ans, qui se revendique du national-socialisme, il a parlé de « gâchis », résumant ainsi son idéologie : « Les Français chez eux ! Les pas-Français ailleurs ! C’est quoi un Français ? Il ne sait pas et d’ailleurs il les plastique comme les autres : il y avait plusieurs Européens dans le bar d’Alger du Petit Quevilly où il posa sa bombe (...) Cette bombe était faite pour tuer comme l’a déclaré Arcini qui l’a fabriquée. Lajoye a regretté qu’elle n’ait pas fait de victimes (...) Il s’agit de personnages profondément, structurellement dangereux (...) La violence est leur seule maîtresse.

Il s’est appliqué à arracher le masque de traumatisé par les attentats de 1986 derrière lequel Arcini a tenté de camoufler son racisme, tentant de se faire passer pour « une Jeanne d’Arc ou un Zoro de l’anti-terrorisme » : « Vous êtes un lâche et un ignoble. Vous ne vous êtes pas attaqué aux intérêts de gouvernements moyen-orientaux cités lors de ces attentats, mais à un petit épicier de quartier (...) Votre critère est simple : casser de l’Arabe ».

Evoquant l’épicier Moussaoui, exécuté au Luger par Arcini dans sa boutique des Epices de l’Atlas à Caen, la douleur de sa compagne et de leurs trois enfants, il en a appelé au « respect intangible de la vie humaine, à sa valeur universelle » et a conclu : « dans le dernier soupir de monsieur Moussaoui, c’est le souffle de l’humanité toute entière qui est passé ».

Le défenseur de Lajoye, Me Burdeyron a plaidé « la passion politique » de son client concluant ainsi : « c’est l’anti-racisme qui fabrique le racisme ». Manifestement ce sophisme du défenseur du « professeur » Faurisson qui banalise le nazisme, la réalité des chambres à gaz et de l’holocauste des Juifs a été repoussé par le jury.

Tout comme il a rejeté la défense d’Arcini, par Me Caratini qui demandait des circonstances atténuantes pour son client dont il avait carrément fait un « patriote vierge de tout racisme ».

« C’est un verdict exemplaire » estimait M. Bedani qui fut blessé dans le bar « L’Epoque » du Petit Quevilly par les tirs d’Arcini. Même sentiment de la part de M. Aiari, blessé, lui, dans l’épicerie Aux Epices de l’Atlas et qui se gardait de toute « pseudo-satisfaction ».

Pour l’association Maroc Plus qui entend se garder de tout triomphalisme : « Nous avons voulu que justice soit rendue. C’est fait. C’est grâce à MM. Godefroy et Maceno qui ont pris en chasse Arcini après l’assassinat de M. Massaoui que le meurtrier raciste a été arrêté. Cela prouve que la France n’est pas raciste ».

A l’issue des débats et avant que la Cour ne se retire pour délibérer, Michel Lajoye entreprit durant près de trois heures la lecture d’un long texte visant à discréditer des associations comme le Mrap, la Licra, la Ligue des Droits de l’Homme qui s’étaient portées partie civile contre lui. Le dur de dur fléchissait au fil de ses ratiocinations, finissant par remercier la Cour de l’avoir laissé parler, ce qui l’étonna. Il paraissait ailleurs lors de la lecture du verdict.

Jean-Michel Cordier

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Police de la pensée partout, justice nulle part Maquet24


Dernière édition par le Mar 04 Avr 2006, 9:53 am, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
HdF
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 50
Localisation : Tradiland
Langue : français
Date d'inscription : 01/04/2006

Police de la pensée partout, justice nulle part Empty
MessageSujet: Re: Police de la pensée partout, justice nulle part   Police de la pensée partout, justice nulle part EmptyMar 04 Avr 2006, 9:33 am

A noter que la presse locale avait le donné le verdict... LA VEILLE DU PROCES !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://tradiland.blogspot.com/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Police de la pensée partout, justice nulle part Empty
MessageSujet: Re: Police de la pensée partout, justice nulle part   Police de la pensée partout, justice nulle part EmptyMar 04 Avr 2006, 9:55 am

Par contre l'Humanité écrit son article au passé simple.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Police de la pensée partout, justice nulle part Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
HdF
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 18
Age : 50
Localisation : Tradiland
Langue : français
Date d'inscription : 01/04/2006

Police de la pensée partout, justice nulle part Empty
MessageSujet: Re: Police de la pensée partout, justice nulle part   Police de la pensée partout, justice nulle part EmptyMar 04 Avr 2006, 9:58 am

Cet article est digne des productions habituelles de l'Huma, le journal qui déclarait que le Goulag n'existait pas... en 1982 !!!
Revenir en haut Aller en bas
http://tradiland.blogspot.com/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Police de la pensée partout, justice nulle part Empty
MessageSujet: Re: Police de la pensée partout, justice nulle part   Police de la pensée partout, justice nulle part EmptyMar 04 Avr 2006, 10:01 am

Le PCF a toujours eu une guerre de retard (ou entrait tardivement en guerre) ! rire

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Police de la pensée partout, justice nulle part Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




Police de la pensée partout, justice nulle part Empty
MessageSujet: Re: Police de la pensée partout, justice nulle part   Police de la pensée partout, justice nulle part Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Police de la pensée partout, justice nulle part
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Insécurité, criminalité, justice :: Justice et lois-
Sauter vers: