FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Pas d'euthanasie en France

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Pas d'euthanasie en France   Mer 03 Déc 2008, 10:04 am

Source : http://fr.news.yahoo.com/4/20081202/tts-france-fin-de-vie-rapport-ca02f96.html

Pas de légalisation de l'euthanasie en France, des aménagements

Hier, 15h20

Citation :
La France n'introduira pas d'exception d'euthanasie dans sa législation.


La mission parlementaire sur la fin de vie présidée par Jean Leonetti maintient le statu quo en la matière et ne propose que des aménagements à la loi du 22 avril 2005.
Pour mesures-phares, le rapport remis mardi au Premier ministre recommande l'instauration d'un congé d'accompagnement rémunéré et la création d'un Observatoire des pratiques médicales de la fin de la vie.
François Fillon, qui dit partager l'essentiel du diagnostic de la mission, s'est prononcé pour la prise en charge financière partielle du congé de solidarité familiale déjà existant et la mise en place d'un observatoire, dont la fonction pourrait échoir à l'actuel comité de suivi du plan de développement des soins palliatifs.
Mais des voix s'élèvent, y compris au sein du gouvernement, pour que l'Etat aille plus loin et autorise l'aide active à mourir dans des situations exceptionnelles.
Le débat sur l'euthanasie, récurrent en France, a été relancé en mars par l'affaire Chantal Sébire, une femme atteinte d'une tumeur incurable au visage qui demandait qu'on l'aide à mourir. Elle est décédée le 19 mars après avoir ingéré des somnifères. La mission a été lancée à la suite du drame.
Le député UMP Jean Leonetti juge "dangereux" et "inutile" d'accéder, à titre exceptionnel, à la demande d'un malade incurable réclamant la mort en conscience.
Le député socialiste Gaëtan Gorce, qui a participé à la mission avec le communiste Michel Vaxès et le centriste Olivier Jardé, plaidait pour cette solution.
Jean Leonetti exclut "un comité, choisi on ne sait comment, qui viendrait voir si oui ou non on peut donner la mort à un malade". "Dans une démocratie, un tel comité aurait un droit plus important que celui du juge, que celui du législateur, que celui du président de la République", a-t-il déclaré après avoir remis son rapport au chef du gouvernement.
Deux pays européens, la Belgique et les Pays-Bas, ont légalisé l'euthanasie active dans un cadre rigoureux.

"GOUTTE D'EAU"

Pour alternative, le rapport Leonetti estime qu'un Observatoire des pratiques médicales de la fin de vie permettrait de mieux faire connaître la loi de 2005 et donc de mieux l'appliquer, notamment lorsqu'il s'agit de proscrire "l'obstination déraisonnable".
La mission préconise en outre la nomination d'un médecin référent en soins palliatifs dans chaque département, qui pourrait avoir un rôle de médiateur dans les cas les plus délicats, comme celui de Chantal Sébire.
L'instauration d'un congé payé d'accompagnement à domicile pour le proche d'un parent en fin de vie rencontre un écho favorable au gouvernement. Sa durée serait de quinze jours.
"Quand un homme a un enfant, on lui donne 15 jours de congé. Quand un homme accompagne son enfant qui meurt, on ne lui donne pas un jour de congé avant la mort. Cette situation me paraît scandaleuse", a souligné Jean Leonetti.
Pour solution, François Fillon a demandé aux ministres concernés "très rapidement des propositions concrètes pour la prise en charge d'une partie du congé de solidarité familiale" à l'échelle nationale, précise un communiqué de Matignon.
Le Premier ministre a également chargé la ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, "d'accélérer la réalisation et la diffusion d'une campagne de communication sur la loi destinée aux professionnels et au grand public".
Marie Humbert, qui avait aidé à mourir son fils tétraplégique Vincent en 2003, a estimé sur LCI que le congé d'accompagnement n'était qu'"une goutte d'eau". Elle milite pour une légalisation de l'aide à mourir "sous de strictes conditions et dans certains cas extrêmes".
Nadine Morano, secrétaire d'Etat à la Famille, s'est dite favorable sur Canal+, "à titre personnel", à l'exception d'euthanasie "sans en faire un drame national".
Jean-Louis Romero, conseiller régional UMP d'Ile-de-France et président de l'Association pour le droit à mourir dans la dignité (ADMD), a dénoncé pour sa part "une hypocrisie".
"On s'est bien moqué de nous. Pendant six mois ils ont fait semblant de travailler (...) pour nous annoncer rien du tout. C'est faire peu de cas de toute la souffrance qu'il y a aujourd'hui dans notre pays", a-t-il dit sur France Info.

Sophie Louet et Elizabeth Pineau, édité par Gilles Trequesser

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 29
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Pas d'euthanasie en France   Mer 03 Déc 2008, 1:56 pm

On sait aujourd'hui que Chantal Sébire aurait pu etre soignée, mais elle a refusée car elle avait peur. Quand on voit que le débat sur l'euthanasie s'est fait à propos d'une fausse malade, cela demande une grande prudence, surtout face aux manipulations d'associations comme l'ADMD.

A signaler que le grand-duc du Luxembourg refuse de sanctionner la loi sur l'euthanasie.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Pas d'euthanasie en France   Mer 03 Déc 2008, 2:24 pm

C'est vrai au propos de Chantal SÉBIRE, je me rappelle qu'elle avait avoué avoir eu peur.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pas d'euthanasie en France   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pas d'euthanasie en France
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» sondage au sujet de l'euthanasie
» LA SPA DE LA LOUVIERE A EUTHANASIE BUFFY ! Venez signer....
» Au Sénat,le débat sur l'euthanasie reprend vie
» L'euthanasie (pour ou contre, et exposé)
» Pour ou contre l'euthanasie sur les MINEURS?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: