FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La carte électorale profondément réaménagée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: La carte électorale profondément réaménagée   Dim 07 Déc 2008, 3:21 pm

Source : http://www.lefigaro.fr/politique/2008/11/19/01002-20081119ARTFIG00066-la-carte-electorale-profondement-reamenagee-.php

La carte électorale profondément réaménagée

Jean-Baptiste Garat et Bruno Jeudy - 18/11/2008 | Mise à jour : 20:33

Citation :
Le redécoupage touchera les circonscriptions dans près d'un département sur deux.

Qui sont les 32 députés dont les circonscriptions vont être rayées de la carte ? On ne connaîtra leurs noms qu'en 2009, mais on dispose déjà de la liste des 40 départements dans lesquels le gouvernement va jouer des ciseaux. Le secrétaire d'État à l'Intérieur Alain Marleix donne mercredi le coup d'envoi du grand chantier électoral de la présidence Sarkozy : le redécoupage des circonscriptions législatives. Il présentera aux députés une loi d'habilitation qui confie au gouvernement le soin de redessiner la carte électorale. Le «M. Élections» du gouvernement aura un an pour présenter au Parlement son projet définitif qui sera mis en œuvre par ordonnances.

Depuis vingt-cinq ans, aucun gouvernement, de droite comme de gauche, n'a osé rouvrir ce chantier hypersensible. La carte actuelle, conçue en 1986 par Charles Pasqua, en pleine cohabitation, repose sur les résultats du recensement de 1982, quand la France comptait 54 millions d'habitants. Il y en a 10 millions de plus aujourd'hui, certains départements ayant vu leur population exploser, quand d'autres se sont dépeuplés.

«Opération blanche»

À partir des chiffres du recensement en cours, qui ne seront définitifs qu'en janvier, Alain Marleix a établi la liste des départements où il faudra créer ou supprimer des sièges. Liste que Le Figaro a consultée. Le critère est simple : celui du seuil des 125 000 habitants. Jusqu'à ce seuil, un département ne dispose que de deux députés (comme la Lozère avec ses 70 000 habitants). Au-delà, et par tranche de 125 000, on ajoute un siège supplémentaire.

Quarante départements seront soumis au redécoupage. Quinze vont gagner un ou deux sièges, vingt-cinq doivent en perdre un, deux ou trois. Paris et le Nord sont les grands perdants avec trois circonscriptions en moins chacun. La Seine-Maritime, la Seine-Saint-Denis et le Pas-de-Calais, fiefs de gauche, cèdent deux sièges chacun. A contrario, l'Hérault, la Haute-Garonne, la Seine-et-Marne et la Réunion disposeront de deux sièges de plus. Au final, le redécoupage pourrait déboucher sur une «opération blanche», selon Alain Marleix, soucieux de désamorcer toute polémique.

La tâche du secrétaire d'État, ancien conseiller de Charles Pasqua lors du redécoupage de 1986, est délicate. «Le président nous fait mettre beaucoup de choses dans la bouteille», soupire un expert de la majorité, qui cite la création de huit ou neuf sièges de députés des Français de l'étranger, celle de nouveaux sièges Outre-Mer (notamment dans les îles antillaises de Saint-Barthélemy et Saint-Martin). Sans compter la vingtaine de départements supplémentaires dans lesquels un remodelage équilibrera démographiquement les circonscriptions entre elles. Le tout en maintenant le nombre de députés à 577.

Si Alain Marleix a consulté les patrons des groupes parlementaires et les chefs des partis, il reçoit aussi discrètement les députés un par un. Objectif : les rassurer sur l'équité et la transparence de la méthode choisie. Non sans susciter certaines craintes malgré la création d'une commission de contrôle composée de magistrats et de personnes qualifiées. «Marleix explique à chacun que sa circonscription va se trouver renforcée, tonne François Hollande. Le risque pour nous est de voir les sièges que nous détenons sanctuarisés au détriment de ceux que nous pouvons gagner à l'avenir.» En 1986, Pasqua avait ainsi «bunkérisé» les circonscriptions communistes, assurant au PCF sa représentation à l'Assemblée… mais lui interdisant toute marge de progression.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
La carte électorale profondément réaménagée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Carte électorale + Vote par procuration
» Positions à essayer et à éviter
» La nouvelle carte vitale arrive: preparer vos photos
» FAIRE PARTI CARTE MEMBRE
» Carte cadeau sephora... marche pour mac?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: