FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le mystère des invalides

Aller en bas 
AuteurMessage
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 57
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Le mystère des invalides   Mar 09 Déc 2008, 4:58 pm

Depuis des décennies de nombreuses voix de chercheurs, historiens et amateurs éclairés se penchent sur l'époque trouble du séjour de l'empereur Napoléon à Saint Hélène et du retour de ses cendres en 1840...
Depuis de nombreuses années de véritables joutes pas toujours loyales se sont engagées entre les "révisionnistes" - dont je me flatte de faire partie - et les historiens déclarés légalistes, les premiers n'ayant de cesse de montrer et prouver aux seconds que les témoignages et soupçons de preuves voire fortes présomptions cacheraient une vérité proprement édifiante sur le "locataire" des Invalides...

Tout et n'importe quoi a été écrit sur le sujet, discréditant malheureusement les thèses les plus sérieuses dont les grands maîtres restent deux historiens, Rétif de La Bretonne en 1969 et Bruno Roy Henri...
Le grand public a, ces dernières années, été plus ou moins approché par cette affaire d'état, plus particulièrement ces derniers mois même avec le film Monsieur N de De Caines, ainsi que deux emissions de télevision dont l'une avec Stéphane Bern...

Rien ne semblait devoir bouger malgré la multiplication des tentatives mais...mais... Sans en dévoiler le contenu, je vous invite à guetter l'actualité dans les tous prochains mois à venir... Une surprise (le mot n'est pas trop fort) pourrait intervenir...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Mer 10 Déc 2008, 6:50 am

As-tu une thèse ... révisionniste ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Mer 10 Déc 2008, 9:13 am

Je crois que Ti'Breton évoque la thèse que l'Empereur ne serait pas mort à St Hélène et que le corps qui se trouve aux Invalides n'est donc pas le sien.

(petite erreur de frappe, Monsieur N - excellent film - est d'Antoine de Caune)

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 57
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Jeu 11 Déc 2008, 9:10 am

Très juste Roy, c'était bien entendu une erreur de frappe de ma part...De caune a rassemblé dans son film un amalgame romancé de la thèse de l'empoisonnement - qui elle aussi fait toujours débat - ainsi que celle de la disparition de l'empereur...Il a opté pour une romance aux Etats Unis avec la jeune anglaise qui vivait jusqu'en 1818 à Saint Hélène et qui avait charmé l'empereur, Betsy Balcombe... Le point fort de ce film est indiscutablement que le caractère "romancé" s'appuie sur de très fortes présomptions et quelques vérités qui ne sont pas expliquées par les historiens...

Ainsi est-il vrai qu'une personne connue sous le nom de Betsy s'installa à la Nouvelle Orléans et fit fortune dans la culture de la canne à sucre ; il est tout aussi avévé qu'elle fut marié à un certain Monsieur Abeil (détail croustillant lorsque l'on se souvient de l'un des emblêmes impériaux), qu'elle eut une fille qu'elle nomma...Laetitia (prénom de la mère de Napoléon) dont un portait nous laisse à penser qu'il exista dans son sang du méditérranéen...Aujourd'hui les descendants vivent en Australie...

Mais cela n'est qu'une partie d'une multitude d'indices qui se sont accumulés au fil des ans et qui, aujourd'hui, déboûchent sur une thèse suffisament lourde pour que la chappe de plomb qui les recouvrait commence à s'entrouvrir... Thèse qui n'a peut être rien à voir avec les États-Unis d'Amérique mais qui n'en déboûche pas moins à un vrai questionnement autour du locataire du tombeau impérial...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Jeu 11 Déc 2008, 9:15 am

Compte-t-on ouvrir le cataphalque des Invalides pour pratiquer des tests d'ADN ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 57
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Jeu 11 Déc 2008, 12:05 pm

Cela fait des années que cela est demandé... Néanmoins, selon ceux qui défendent la thèse d'une supercherie, thèse que je défends, les autorités sont au courant de cette mascarade depuis 1840, et personne ne s'est jamais aventuré à proposer quoi que ce soit...Or aujourd'hui l'ADN apparaît et la question a donc été posée en haut lieu... Réponse imminente...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Jeu 11 Déc 2008, 1:04 pm

Foi de Breton ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 57
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Jeu 11 Déc 2008, 1:57 pm

Foi de Breton...
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Jeu 11 Déc 2008, 4:25 pm

@Ti' Breton a écrit:
Cela fait des années que cela est demandé... Néanmoins, selon ceux qui défendent la thèse d'une supercherie, thèse que je défends, les autorités sont au courant de cette mascarade depuis 1840, et personne ne s'est jamais aventuré à proposer quoi que ce soit...Or aujourd'hui l'ADN apparaît et la question a donc été posée en haut lieu... Réponse imminente...

Quel serait l'intérêt de ce mystère ?

Pourquoi en faire un secret et ne pas dévoiler une éventuelle vérité officieuse ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 57
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Sam 13 Déc 2008, 1:16 pm

L'intérêt de ce mystère est la vérité historique et la fin d'un mensonge étatisé depuis Louis Philippe au moins...
Certes de nombreuses personnes peuvent prendre ce type de recherche par la moquerie, mais là où l'on nous sort des best sellers style Da Vinci Code sur des supputations qui pulvérisent les ventes, il apparaît évident que si du jour au lendemain nous avions confirmation que Napoléon n'est pas aux invalides, ce sont deux siècles de mensonges, un cénotaphe en porphyre rouge (troisième monument le plus visité à Paris), des livres d'Histoire qui tomberaient à plat...
Et puis immédiatement se soulèverait le pendant d'une telle découverte... "S'il" n'est pas là, où diable est-il ???
N'oublions pas qu'il s'est écrit depuis sa mort un livre par jour sur celui qui reste le personnage le plus connu, après Jésus Christ...
En plus, telle une minutieuse enquête de police, les présomptions en quatre décennies et les refus de réponses d'autorités à des questions n'ont cessé de faire grossir le dossier...Jusqu'à ce que...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Sam 13 Déc 2008, 1:19 pm

Aux Invalides ou non, j'aime trop Napoléon que pour ne pas vouloir connaître la vérité ! Que SARKOZY donne l'ordre d'ouvrir le cénotaphe.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 57
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Sam 13 Déc 2008, 1:20 pm

Je finis de répondre Roy, je ne t'avais pas lu jusqu'au bout... Il n'existe pas de vérité officieuse en Histoire, il ne peut en exister... C'est le même problème avec le site d'Alésia où, là encore depuis Napoléon III - décidément c'est une constante - on a mal lu la guerre des gaules et balancé un site qui est mathématiquement faux, mais avalisé par les esprits bien pensants...
Comment parler de vérité officieuse alors qu'aujourd'hui, par un simple prélèvement d'ADN dans le porphyre, la lumière jaillirait sans contestation possible ! La science n'a pas fini de nous ouvrir les yeux et, pour paraphraser Napoléon lui-même, n'oublions pas que nous n'apprenons à l'école que ce que l'on a bien voulu nous transmettre : "L'Histoire est un mensonge que personne ne conteste"
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Sam 13 Déc 2008, 7:52 pm

Et partant du fait que l'Histoire est écrite par les vainqueurs ...

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Lun 15 Déc 2008, 11:22 am

Je n'ai toujours pas compris pourquoi aujourd'hui quelqu'un ou l'Etat aurait intérêt à cacher une éventuelle vérité autre que l'officielle ?

Comme le dit Stans ; test ADN et on est fixé !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 57
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Lun 15 Déc 2008, 11:54 am

Ce n'est pas si simple en fait, et cette histoire fumeuse est condamnée, ou a été longtemps enterrée, par "la force de l'habitude"...

Vraisemblablement, et quelle que soit la théorie que l'on arrête et qui amènerait à la non présence de l'empereur, il est tout à fait évident que nous sommes face à un mensonge d'Etat...En effet, il apparaît évident que la supercherie a été dévoilée avant le grand cirque de la restitution de Napoléon en 1840...
Louis Philippe a été sur ce coup pris de court, Thiers tout autant, et certaines consignes ou précautions ont alors été distribuées à la "va vite" tant la France de l'époque connaissait quelques difficultés dans ses relations avec l'outre-manche...
Pourquoi alors une telle démarche en connaissance de cause de la part du roi ? Tout simplement parce que l'Angleterre avait depuis longtemps reçue des demandes de restitution par la famille et que le fourbe Thiers voulut couper l'herbe sous les pieds en faisant une récupération politique...

Un bateau (l'Oreste) partit avec les consignes royales rattraper (le mot n'est pas trop fort) le prince de Joinville qui ralentit considérablement sa course à bord de la Belle Poule pour être sur d'avoir les notes du Roi à temps...
Il s'en suivit quelques troublantes prises de positions : Les anglais, surpris d'apprendre que la coutume française voulut que l'on ne se contenta pas de prendre le cercueil mais qu'on l'ouvrit pour des considérations notamment sanitaires, interdirent à tous les habitants de l'Ile ayant connu Napoléon de son vivant de se rendre à l'ouverture du tombeau (alors qu'il avaient déjà reçu les invitations)...
Le Prince de Joinville refusa de se rendre dans la vallée des géraniums comme cela était précédemment arrêté et resta sur son navire...
Le Docteur Guillard qui découvrit le corps ne le laissa en réalité voir qu'une minute ou deux, insuffisament pour que quiconque put réellement apercevoir la supercherie...On s'entendit sur une version officielle, et la seule qui échappa à la censure est aujourd'hui pratiquement introuvable, où plutôt ne peut être montrée...

Le problème Roy, c'est que le mensonge d'Etat, pour ne pas assomer une France restée très révolutionnaire, fut transmis de chef en chef d'Etat...Ainsi la translation du corps sous Napoléon III vers le sarcophage actuel se fit de nuit, en toute discrétion... L'Empereur rechigna toujours à s'y rendre... Le tombeau n'a ni croix, ni inscription "NAPOLEON"...

Pendant plus de 150 ans et jusqu'au livre de Rétif puis de Bruno Roy Henry, les Conservateurs et ministres de la Culture refusèrent toute demande d'enquête, malgré les pressions incessantes des associations internationales napoléoniennes contre ce mensonge de l'Histoire qui prouverait, s'il était révélé, la rouerie d'un peuple et la bassesse de nos gouvernants... En plus cela remettrait en cause l'Histoire avec un grand H, les collections, le faux masque, le tombeau, les livres scolaires....
Et où serait le corps ????? le vrai ???? Quelle histoire !
Néanmoins l'ADN vient d'apparaître et la famille a bougé...Nous attendons...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Lun 15 Déc 2008, 11:59 am

Selon toi, quelle aurait été la fin la plus plausible de l'Empereur ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 57
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Lun 15 Déc 2008, 3:19 pm

C'est là une question assez délicate à traiter, tant que nous n'avons pas la preuve ADN de sa non présence dans le cénotaphe des Invalides...

Néanmoins les indices et présomptions n'ont fait que s'accumuler au fin des décennies, du faux masque au faux uniforme, aux fausses décorations, au nombre erroné de cercueils entre 1821 et 1840, à la disparition de la tombe de son maître d'hôtel Cipriani à Saint Hélène, des travaux de maçonnerie inexpliqués sur la tombe de l'empereur aux outils de levage (poulies madriers et cordes ) retrouvés en 1840 sous les cercueils alors qu'ils avaient été ôtés en 1821...

C'est un faisceau de présomptions qui affole les historiens...
Il faut prendre en compte quelques points importants - selon moi et quelques autres qui partagent cet avis -

D'une part la vallée des géraniums, lieu de scépulture, était aussi humide si ce n'est plus que le restant de l'ile (un saule magnifique couvrait d'ailleurs le tombeau)...
Une forte construction de mortier dans un terrain aussi meuble pouvait à la longue entraîner de fâcheuses conséquences...

En 1828, sans que l'on sache pour quelle raison, l'ex gouverneur Hudson Lowe est chargé lors de son retour de Ceylan vers l'angleterre de faire une halte à Saint-Hélène...Il en repartira fortement chargé, sans que l'on ne connaisse le contenu de la caisse d'envergure qui l'accompagnera à Londres...

D'autre part dès 1821, la famille fait des "pieds et des mains" pour récupérer la dépouille de l'empereur, et l'on songe après quelques années à la lui restituer affectivement, sauf qu'à partir de 1828 les réponses du cabinet britannique se feront plus évasives...

Enfin faut-il savoir que le roi d'Angleterre est Georges IV, dit "Prinny," un homme aux goûts nécrophiles pour le moins étrange, et qui voue une véritable détestation envers Napoléon dont il a admiré durant toute sa jeunesse la gloire en la jalousant (jusqu'à se déguiser parfois)...Sa spécialité : conserver les cadavres de ses aïeux ou adversaires et les présenter à ses visiteurs...

Il y a deux thèses défendables :
Celle de l'accident, avec un écroulement du caveau dans les années 20 et le rappel en catastrophe de Lowe pour ramener les restes du corps en Angleterre en camouflant les dégâts causés par l'effondrement...Mais dans ce cas, qui est donc dans le tombeau en 1840 ?
L'autre thèse, plus machiavélique, dont plus britannique... Georges IV a fait assassiner Napoléon via Montholon par arsenic, Cipriani l'ayant devancé dans la mort pour une même cause par accident...Un masque mortuaire (prouvé) est réalisé sur le visage de Cipriani et conservé.

Le corps de Cipriani, qui ressemblait en un peu plus grand à Bonaparte, est embaumé dès sa mort en 1819, et placé dans un cercueil avec l'un des costumes de Napoléon détenu par Georges IV (et dérobé au soir de Waterloo par Wellington)...
En 1828 Lowe est, à la demande de Georges IV, sollicité pour faire effectuer la substitution des corps et ramener l'empereur à Londres dans le plus grand secret (il y aura néanmoins des témoignages troublants)
En 1840 les survivants et Rohan Chabot se présentent à Saint Hélène et participent, avertis par les ambassades et gouvernements, en catimini à la mascarade...
Au retour de l'expédition, le Grand Maréchal Bertrand - qui à la surprise de tout le monde refusera devant le cercueil de poser l'épée de l'empereur sur celui-ci - sera fait gouverneur des Invalides, Gourgaud prendra le Maréchalat... Le fils Las Case n'y aura vu que du feu puisque trop jeune lors de la mort de l'empereur...
Plus de tombe de Cipriani à Saint Hélène...
Quant à Montholon, menteur et voyou de la pire espèce qui, emprisonné pour dettes, avait sollicité l'honneur d'aller chercher son maître, on se gardera bien de le laisser suivre le convoi, cet homme étant surnommé en europe "The Lyier" (le menteur)

Cette affaire est directement liée à celle du masque, un faux notoire executé visiblement d'après les traits de Cipriani et adoubé lors de l'ouverture des cercueils en 1840...Et pour cause ! Ne ressemblant en rien aux derniers tableaux de Napoléon !!!
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Lun 15 Déc 2008, 6:34 pm

A Ti' Breton,

Je me souviens que Napoléon avait demandé aux Anglais l'autorisation d'aller vivre comme un simple bourgeois en Amérique avec sa fortune personnelle (qui était colossale) et la version officielle nous affirme que les Anglais refusèrent ! Mais est-ce vrai ? Les Anglais lui ont peut-être fait promettre de s'effacer définitivement puisque le reste de la famille Bonaparte était tenue en otage un peu partout en Europe avec des fortunes assez conséquentes comme la mère de Napoléon qui mourut fort âgée à Rome. Je crois en la possibilité d'un gentlemen agreement (de plus, Napoléon était aussi franc-maçon si je ne m'abuse). Qui ne dit pas que Wellington qui admirait beaucoup Napoléon n'aurait pas eu son mot à dire ? Qu'en penses-tu ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 57
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Mar 16 Déc 2008, 11:34 am

C'est en fait un peu plus complexe que cela... Napoléon tergiversa longuement sur l'Ile d'Aix quant à un éventuel départ vers les Etats-Unis qu'il n'envisageait pas réellement, se voyant justement très mal devenir un gros bourgeois oublié de l'Histoire...Cela ne correspondait en rien à la légende qu'il commençait à tisser... Il n'ignorait rien de la volonté de l'Angleterre de le déporter le plus loin possible puisque depuis l'Ile d'Elbe les bruits sur Sainte Lucie ou Saint Hélène lui étaient parvenus...

Ses déclarations très "raciniennes" sur sa réddition devant son plus fidèle ennemi et ses accents grandiloquents en montant à bord du Northumberland émurent le peuple Anglais, prompt à admirer le grand homme et la tragédie qui le frappait, au grand dam de Wellington et du premier ministre qui le détestaient et finirent par passer pour la honte de leurs compatriotes...Ils furent balayés lors des élections qui suivirent d'ailleurs.

Un mot pour préciser que Wellington fut, durant la captivité de Napoléon à Saint Hélène, le plus fervent soutien de Lord Bathurst pour ne rien épargner au captif et que ce fut lui qui se fit un plaisir de lui envoyer Hudson Lowe, présumant fort bien des conséquences d'une telle nomination...Le gentleman agreement avec Wellington, il ne fallait pas y compter...

Napoléon était d'autant moins dupe que ce ne furent pas les Anglais qui s'opposèrent les premiers à son départ mais qu'ils furent devancés par Fouché qui lança l'odre de "courir sus" à l'empereur déchu...
Quant à l'influence de la franc maçonnerie, elle fut réelle surtout lors de la remontée des cent jours, à l'exception notoire d'Antibes qui lui refusa l'ouverture de ses portes...
Mais Napoléon se méfia toujours des maçons qui, déçus lors du retour de l'aigle de ^'être pas plus associé au nouveau pouvoir, ne firent rien pour éviter sa disgrâce.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Mar 16 Déc 2008, 11:50 am

Tiens, je pensais que Wellington admirait réellement Napoléon. De nos jours, c'est la famille WELLINGTON qui possède la plus importante collection d'objets napoléonniens sans oublier de très grandes propriétés exemptes d'impôts que la famille possède en Belgique près de ... Waterloo !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 57
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Mar 16 Déc 2008, 12:02 pm

Difficle d'admirer un homme qui sur le champ de bataille vous a mis constamment des râclées... Or c'était le cas de ce général Anglais, loin du héros que son peuple a bien voulu faire, et qui ne réussit jamais à battre Napoléon, étant évident que Waterloo était une écrasante victoire française jusqu'à l'arrivée des prussiens...
Néanmoins, Wellington se retrouva à la tête de jolies collections impériales puisqu'il saisit l'essentiel des bagages lors de la campagne de Belgique.
Et puis il existe chez les Anglais un double sentiment... Le caractère héroïque de ce génie qu'était Napoléon et sa grandeur dans l'adversité ne pouvait, et ne peut encore, qu'en faire un véritable héros, bien plus aimé outre-manche encore aujourd'hui que son "vainqueur" présumé de Waterloo...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Mar 16 Déc 2008, 1:11 pm

@Ti' Breton a écrit:
Difficle d'admirer un homme qui sur le champ de bataille vous a mis constamment des râclées... Or c'était le cas de ce général Anglais, loin du héros que son peuple a bien voulu faire, et qui ne réussit jamais à battre Napoléon, étant évident que Waterloo était une écrasante victoire française jusqu'à l'arrivée des prussiens...
Néanmoins, Wellington se retrouva à la tête de jolies collections impériales puisqu'il saisit l'essentiel des bagages lors de la campagne de Belgique.
Et puis il existe chez les Anglais un double sentiment... Le caractère héroïque de ce génie qu'était Napoléon et sa grandeur dans l'adversité ne pouvait, et ne peut encore, qu'en faire un véritable héros, bien plus aimé outre-manche encore aujourd'hui que son "vainqueur" présumé de Waterloo...

Une chose me trotte en tête Ti' Breton au sujet de cette écrasante victoire française à Waterloo jusqu'à ... l'arrivée des Prussiens que GROUCHY était censé contenir ! GROUCHY était-il un incompétent ou un ... traître ? Quel était son parcours philosophico-militaire ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 57
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   Mar 16 Déc 2008, 4:38 pm

Grouchy n'était ni un traître, ni un incompétent... Ancien brillant soldat de la république, il poursuivra sa carrière sous l'empire malgré son opposition au 18 brumaire...Il s'illustra notamment à Iena puis fit partie de la cahge magistrale d'Eylau où il fut grièvement blessé.
Grand aigle de la légion d'honneur, il connut une carrière admirable et obtint - contrairement à ce que l'on écrit dans les livres d'Histoire qui encensent le maréchal Ney - la victoire à la Moskowa.
Après l'héroïque campagne de France il rallie Louis XVIII mais tombe dans les bras de l'empereur dès son retour.
En avril 1815 il prend le maréchalat.

A la tête de l'armée des Alpes et chargé par l'empereur d'empêcher la jonction de Blücher avec les troupes de Wellington, il se laisse embarquer par cet ordre sans réflechir ni vouloir prendre d'initiative et, comme le réclamait son adjoint Vandamme, marcher au canon...On connaît la suite : Il confond le gros de Blücher avec un petit corps de Bülow... Et c'est le désastre...
Parvenu sur le champ de bataille avec plus de 30 000 hommes, une artillerie de plus de cent pièces et 5000 cavaliers, il battra les Prussiens une première fois avant, sur ordre de l'empereur, d'assurer la retraite de l'armée en bon ordre...
C'est en route qu'il apprendra l'abdication.
Napoléon restera toujours tout à fait surpris du malentendu qui fit faire à ce maréchal de qualité une telle erreur d'appréciation...
En aucun cas un traître donc, pas plus qu'un incompétent... Une erreur fatale tout au plus... Napoléon ne l'incrimina d'ailleurs jamais plus que de raisons et, dans le mémorial, il plaint même le malheureux maréchal qui lui sera resté fidèle jusqu'au bout...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le mystère des invalides   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le mystère des invalides
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Photo Mystère
» Mystères et légendes en Normandie.
» La mystérieuse nuit du château de Gratot.
» ceremonie aux Invalides, du 21 mai 2008 KOLWESI
» Le mystère de la disparition des abeilles

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Histoire : de la préhistoire à nos jours :: L'époque contemporaine-
Sauter vers: