FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Un personnage...Montholon

Aller en bas 
AuteurMessage
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Un personnage...Montholon   Mer 17 Déc 2008, 11:17 am

Jusqu'en 1807, Charles Tristan de Montholon servit essentiellement en tant qu'officier d'Etat major, sans grand éclat et progresant grâce aux appuis successifs de Berthier ou Maret.
Il n'obtint son grade de Lieutenant colonel que par majorat réalisé par son beau-père Charles de Sémonville, figure emblématique du sénat.
En 1812, après avoir épousé ( par ruse compte tenu du refus initial de Napoléon) une jolie femme trois fois divorcée et aux moeurs légères, Albine, et sans s'être illustré militairement plus que de raison, il quitta l'armée pour tenter une carrière de diplomate.
L'Empereur digéra difficlement ce "coup tordu et le disgrâcia" dès son retour ne Russie en 1812.
Il falllut le rappel des derniers officiers valides en 1813 pour voir revenir le sulfureux Montholon en première ligne, endetté de partout sur Paris et en province, courtisan plus que soldat ou fidèle serviteur de l'empire.
Il mena une campagne de France pour le moins discrète, prétextant fièvres et anciennes blessures pour sans cesse se dérober au combat malgré les injonctions de ses supérieurs... Il en profita néanmoins pour récipérer des sommes rondelettes en paiement de ses soldats, lesquels n'en virent pas la couleur puisque' abdication aidant, l'argent fut utilisé pour couvrir encore et encore des dettes...
Lors de la première restauration, il rédigea une lettre écoeurante, fiéleuse et mensongère à Louis XVIII et obtint son recours en grâce auprès du gros souverain ; Les cent jours l'amenèrent à effectuer la même démarche - dettes oblige - auprès de Napoléon qui eut la faiblesse de lui donner satisfaction et de le rétablir dans ses fonctions d'officier d'active au grade de général. Il resta sans affectation durant la campagne de Belgique...

Le choix de suivre Napoléon "pour qui il était dévoué jusqu'au sacrifice suprême" fut un choix pour Napoléon par défaut, les noms proposés par l'empereur ayant été refusés par ses geoliers, notamment Savary et Lallemand... Se glissèrent donc les épouvantables Gourgaud et Montholon.
Si le premier était invité pour lui faire cesser ses gérémiades continuelles - il aimait son empereur presque comme une femme - le second fit sur le long terme un calcul d'héritage possible qui pourrait, une nouvelle fois, l'aider à éponger des dettes pharaoniques...
On connaît la suite de l'histoire et notamment la thèse d'un empoisonnement poussé par celui que les anglais appellaient "the lyier"...
Médiocre, courtisan, flatteur, offrant sa femme pour espérer un héritage plus conséquent, il sur néanmoins gagner - à la grande stupéfaction de tous - la confiance d'un empereur fatigué et malade qui le coucha sur son testament pour une somme de deux millions, plus 5000000 francs or à son épouse, la jolie et fourbe Albine, mère de la petite Napoléone née à Saint Hélène...
De mauvais placements en banqueroutes, il ne mit que cinq années à dilapider la fortune durement acquise après s'être séparé d'Albine... Il dut même se réfugier en Angleterre, poursuivi par les huissiers...
Réhabilité en 1831 par Louis Philippe, il tenta de sauter sur l'opportunité de se refaire une virginité en participant au retour des cendres mais opta avec les conséquances que l'on connaît pour la lamentable expédition de Louis Napoléon à Boulogne... Enfermé à Ham, il
partagea pour la seconde fois la captivité d'un Bonaparte mais le futur empereur ne s'encombra pas non plus de ce personnage toujours en quête dintrigue et de mensonge...Ruiné, il recevra de Napoléon III 50000 francs pour règler de nouvelles dettes avant de s'éteindre en 1853...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Un personnage...Montholon   Mer 17 Déc 2008, 12:23 pm

Quelle triste page d'histoire !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Un personnage...Montholon   Mer 17 Déc 2008, 10:15 pm

Les grands hommes en attirent toujours d'autres bien moins brillants.

Montholon restera pour l'histoire le mari d'Albine !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Un personnage...Montholon   Jeu 18 Déc 2008, 6:37 am

Napoléon avait cependant un gros défaut : il pardonnait aussi vite qu'il s'emportait et c'est cette faiblesse qui permit à de TALLEYRAND et FOUCHÉ de sévir dans l'ombre.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Un personnage...Montholon   Jeu 18 Déc 2008, 9:23 am

Tu as raison, sauf que Talleyrand et Fouché, aussi corrompus et fourbes soient-ils, n'étaient pas dénués de qualités dans les missions que leur avait confié Napoléon, un peu comme auparavant Mirabeau par exemple...

Néanmoins cette faiblesse de Napoléon est effectivement surprenante... D'ailleurs si l'on effectue un tour d'horizon des compagnons de Napoléon à Saint-Hélène, on ne sait plus où donner de la tête, à commencer par l'incroyable Cipriani, agent double pour le moins, mais qui semblait - sous certaines réserves - jouir du soutien de Napoléon ! et pourtant...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Un personnage...Montholon   Jeu 18 Déc 2008, 9:42 am

Mais CIPRIANI n'est-il pas mort en 1818 ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Un personnage...Montholon   Jeu 18 Déc 2008, 2:47 pm

Très juste... Mais quelle existence !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Un personnage...Montholon   Jeu 18 Déc 2008, 3:04 pm

J'en conclus qu'il n'a donc pu participer à un éventuel empoisonnement de l'Empereur.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Un personnage...Montholon   Jeu 18 Déc 2008, 3:30 pm

Non effectivement, pas comme agissant...Peut être comme comparse involontaire...Mais j'y reviendrai, Cipriani, comme Montholon, méritant un sujet à lui seul qui ne soit pas du Wikipédia mais une vraie approche détaillée de l'homme et de tout ce que l'on sait, ou ne sait pas, du personnage
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un personnage...Montholon   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un personnage...Montholon
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Personnage racine
» Affichage du nom du personnage central
» Personnage sans nom impossible a supprimer
» Recherche générateur de personnage
» Dessine moi un personnage

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Histoire : de la préhistoire à nos jours :: L'époque contemporaine-
Sauter vers: