FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Avis de DSK sur la crise financière

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Avis de DSK sur la crise financière   Lun 26 Jan 2009, 8:06 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/2/20090126/tts-strauss-kahn-s-alarme-que-tres-peu-a-c1b2fc3.html

Strauss-Kahn s'alarme que "très peu" ait été fait contre la crise financière

Citation :
Le directeur général du Fonds monétaire international Dominique Strauss-Kahn s'est alarmé lundi de la lenteur à laquelle les gouvernements agissent contre la crise financière mondiale, en dépit des engagements forts trompetés il y a deux mois

Lors du sommet des grands pays industrialisés et en développement du G20, à la mi-novembre, nous avions dit que "nous allions recapitaliser les banques, révéler leurs pertes, mettre en place des plans de relance", a-t-il rappelé lors d'une conférence à l'université de Georgetown à Washington.

"Très peu a été fait. Je ne dis pas que rien n'a été fait. Mais cela bouge très, très lentement", a-t-il regretté.

Cet avertissement devrait être rendu plus sévère encore par la publication mercredi des nouvelles "Perspectives économiques mondiales" du FMI et de son "Rapport sur la stabilité financière mondiale" réactualisé.

En novembre, le FMI tablait sur une croissance mondiale de 2,2% en 2009, et sur une contraction de 0,3% du produit intérieur brut des pays développés. La brutale révision, jeudi, du chiffre pour l'Allemagne (-2,5% contre -0,8% envisagés en novembre) laisse entrevoir le pessimisme des prévisions à venir.

Depuis le sommet de Washington, M. Strauss-Kahn a plaidé sans relâche pour des solutions coordonnées à la crise.

"Au FMI, nous avons l'expérience de 22 crises bancaires dans le monde (...) Mais il y a une constante: tant que tous les pertes n'ont pas été révélées (...), tant que toutes les banques n'ont pas été nettoyées, on ne peut pas trouver un chemin de sortie" à la crise, a-t-il expliqué.

"Ce qui a été bien géré, je pense, au niveau mondial est la question de la liquidité, avec la coordination mondiale entre les banques centrales", a poursuivi M. Strauss-Kahn.

"Concernant la restructuration du secteur financier et la politique de relance, cela soulevé beaucoup de passion en faveur d'une coordination. Mais parfois, vous avez vu exactement le contraire", selon le dirigeant de l'institution multilatérale.

Il a estimé qu'un pays agissant pour protéger ses nationaux était "politiquement compréhensible, mais à l'évidence ne contribue pas à résoudre la crise".

"Souvenez-vous de ce qui s'est passé avec les Irlandais il y a quelques mois (quand l'Irlande a décidé fin septembre de garantir sans limite les dépôts dans ses banques, ndlr): ce type de politique est exactement le contraire de ce dont nous avons besoin. Donc il n'est pas exact de dire que la coopération et la coordination sont au mieux", a précisé M. Strauss-Kahn.

Concernant le Vieux continent, M. Strauss-Kahn avait également déploré, dans une entretien avec la BBC mercredi, qu'"en Europe en particulier, on (soit) encore en retrait" dans la mise en place des plans de relance.

Les autres critiques de M. Strauss-Kahn sont allées à la Chine et aux Etats-Unis.

"Nous avons dit de manière répétée que le yuan était sous-évalué, et je pense qu'il n'y a pas de discussion au sein du FMI pour contester ce fait", a estimé le dirigeant du FMI, ajoutant que "ce qu'il faut, c'est que les Chinois changent leur politique et tentent d'avoir une croissance moins tirée par les exportations, pour se tourner vers une croissance plus tirée par la demande intérieure".

"Il y a des déséquilibres immenses dans l'économie américaine aujourd'hui. Le très faible taux d'épargne aux Etats-Unis est quelque chose qui va au-delà de la crise. Et il faudra s'attaquer à ce problème à un moment ou à un autre", a enfin considéré M. Strauss-Kahn.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Avis de DSK sur la crise financière
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Avis aux fans de potager facile: le topinambour!
» Je change tout le temps d'avis...
» Avis de recherche: Céine Dion
» Avis aux Havraises !
» Pensées rationnelles pour surmonter nos peurs lors d'une crise de panique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Économie-
Sauter vers: