FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le démantèlement du Clémenceau

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Le démantèlement du Clémenceau   Dim 08 Fév 2009, 4:41 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/2/20090208/tfr-le-clemenceau-rejoint-sa-destination-f56f567.html

Le Clemenceau rejoint sa destination finale en Angleterre pour y être démantelé

Citation :
L'ex-porte-avions français Le Clemenceau, arrivé dimanche matin au large de la ville d'Hartlepool (nord-est), était attendu en début d'après-midi au chantier naval chargé de le démanteler, une fin de parcours qui devrait se dérouler dans une relative indifférence.

"Il est à l'embouchure de la rivière Tees. Et tout est au vert pour qu'on y aille", a indiqué dimanche matin à l'AFP un porte-parole de la société Able UK, faisant référence à la météo favorable pour parcourir les dernières encablures jusqu'au entre de récupération et de recyclage environnemental de Teesside (TERRC), situé au coeur d'une région fortement industrialisée.

"Nous attendons maintenant la marée haute pour le faire remonter jusqu'au chantier, c'est-à-dire à partir de 13h00" (même heure GMT), a précisé cette source.

Sur la plage de Redcar, à l'embouchure de la Tees, quelques promeneurs admiraient dimanche la silhouette de l'ancien fleuron de la marine française et de son remorqueur faisant des zig-zags.

Parti de Brest (ouest de la France) mardi, il a rejoint sa destination finale lors d'une traversée de 1.400 kilomètres sans anicroches, tracté par un remorqueur de haute mer à une vitesse moyenne de six noeuds.

Rebaptisé coque Q790, il était attendu vers 14H30 GMT au TERRC, qui possède la plus vaste cale sèche au monde (10 hectares).

Les responsables du port de Tees et Hartlepool peuvent mobiliser jusqu'à cinq remorqueurs pour le manoeuvrer dans l'estuaire, et remonter sur environ un kilomètre le chenal de Seaton dragué en décembre.

"Nos pilotes se sont entraînés sur un simulateur, à cause de la forme inhabituelle du navire dont la coque est resserrée vers le bas et le poste de contrôle décalé sur un côté", a expliqué à l'AFP Jerry Drewitt, capitaine du port.

Selon Peter Stephenson, patron d'Able UK, l'ex-Clem devrait avoir totalement disparu en janvier 2010.

Mais sans tambours, ni trompettes.

Celui qui a fait la fierté de la France pendant ses 36 ans de service est rapidement devenu un objet encombrant après son désarmement en 1997 à cause de l'amiante disséminée dans sa carcasse. Il renferme 700 tonnes de matériaux contaminés par cette substance hautement cancérigène, pour un poids actuel autour de 24.000 tonnes.

Cette cargaison toxique lui a valu plusieurs années de péripéties diplomatico-judiciaires, un périple de 18.000 kilomètres, un assaut de militants de Greenpeace et trois ans parqué dans un coin du port de Brest.

Mais l'option d'un démantèlement en Europe choisie à l'été 2008 ayant reçu le satisfecit des grandes organisations écologistes, l'association locale Friends of Hartlepool s'est retrouvée seule en Angleterre à s'opposer, en vain, au transfert de l'ex-Clem.

Iris Ryder, l'une des responsables de l'association, confiait samedi à l'AFP qu'aucune manifestation n'était prévue: "Les gens pensent juste aux emplois créés, et quand ils se rendront compte des problèmes de pollution, ce sera trop tard".

Mais elle s'est dite "un peu rassurée" après avoir appris que les autorités françaises prévoyaient plusieurs visites de contrôle dans l'année.

Pour Stuart Drummond, maire d'Hartlepool, Able UK "va créer des milliers d'emplois dans les dix prochaines années. (...) C'est bon pour l'économie locale", a-t-il indiqué.

"Able peut devenir un centre d'excellence en Europe, et peut-être au monde", a-t-il souligné.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Le démantèlement du Clémenceau
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires
» [Autre sujet Marine Nationale] Démantèlement, déconstruction des navires
» Service d'Enlèvement & Destruction d'Engins Explosifs: SEDEE
» Le démantèlement de la base
» ATOLL DE HAO - Tome 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: