FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Embrasement social dans les DROM - COM !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Embrasement social dans les DROM - COM !   Ven 13 Fév 2009, 11:13 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/3/20090213/tfr-social-guadeloupe-martinique-reunion-8d303c5.html

La paralysie se poursuit en Guadeloupe et en Martinique, appel à la grève générale à La Réunion

Citation :
La quasi-totalité des services publics et commerces étaient toujours paralysés vendredi en Guadeloupe et en Martinique, tandis qu'un appel à la grève générale et à des manifestations a été lancé pour le 5 mars à la Réunion.

A La Guadeloupe, la grève générale qui paralyse l'île depuis le 20 janvier se poursuit et le collectif à l'origine du mouvement, Liyannaj kont pwofitasyon (LKP, Ensemble contre la surexploitation), appelle "de façon solennelle le Peuple Guadeloupéen à poursuivre et amplifier la mobilisation".

Jeudi, le collectif a suspendu les négociations avec les médiateurs du gouvernement français. Le LKP, qui rassemble 49 organisations, partis et syndicats, exige que l'Etat s'engage dans le pré-accord conclu la semaine dernière avec le patronat et les collectivités locales. Ce pré-accord prévoyait une augmentation de 200 euros pour les salariés percevant jusqu'à 1,6 fois le SMIC, soit environ 45.000 personnes. Mais le patronat demandait que ces mesures soient compensées par des exonérations de charge consenties par l'Etat.

Or François Fillon a adressé une fin de non-recevoir aux demandes patronales d'allégements de charges. "L'Etat ne saurait à l'évidence se substituer aux partenaires sociaux dans les responsabilités qui leur reviennent", a considéré le Premier ministre.

Le LKP, selon son porte-parole en métropole Jocelyn Lapitre, ne reviendra pas à la table des négociations s'il n'y a pas signature de ce pré-accord.

"Nous continuons la grève, et nous appelons toujours les Guadeloupéens à manifester dans les rues. Aujourd'hui ce sont plus de 100.000 personnes qui descendent dans les rues et je crois que quand dans un pays de 460.000 habitants, 100.000 personnes descendent dans les rues, je crois qu'il faut en tenir compte", a de son côté déclaré sur RTL Elie Domota, porte-parole du LKP.

Commentant par ailleurs l'annonce du président Sarkozy de la mise en place d'un conseil interministériel de l'Outre-mer, Elie Domota a jugé "dommage" qu'il ait fallu "attendre 24 jours pour avoir une attention particulière du gouvernement".

"On attend de voir ce qu'ils vont nous dire. Jusqu'à maintenant, on a vu le gouvernement prendre un engagement puis on entend dire M. Fillon dire qu'ils ne sont plus d'accord, donc on ne comprend pas ce qui se passe", a-t-il ajouté.

En Martinique, où une grève générale est observée depuis le 5 février, quelque 5.000 manifestants, selon les chiffres de la préfecture, ont défilé vendredi à Fort-de-France à l'appel du "Collectif du 5 février". Ce mouvement regroupant plusieurs syndicats dont la GGT-Martinique est mobilisé contre la vie chère et pour l'amélioration du pouvoir d'achat, l'augmentation des salaires et l'emploi. Les manifestations sont quotidiennes à Fort-de-France, et la plus importante jusqu'à présent a rassemblé 15.000 personnes lundi, selon les chiffres de la préfecture.

Le collectif examinait vendredi les 39 propositions présentées la veille par le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Yves Jégo lors de son passage en Martinique. Ces propositions portent notamment sur une "baisse immédiate" des prix du carburant (moins huit centimes d'euros pour l'essence et moins dix centimes pour le gazole) et le versement d'une "prime exceptionnelle de 200 euros, dès le mois d'avril, aux 50.000 foyers martiniquais" percevant "les plus bas revenus".

A La Réunion, par ailleurs, un collectif regroupant 25 syndicats dont la CGTR, partis de gauche dont le PS et associations comme Agir contre le chômage appelle à une journée de grève générale et manifestations pour le 5 mars.

Le collectif réclame en particulier une augmentation de 200 euros nets sur les salaires, les minimas sociaux, les retraites et les bourses étudiantes. Il réclame également une baisse de 20% des produits de consommation courante, un gel des loyers sociaux et une baisse de cinq euros sur la bouteille de gaz.

Invité du journal de 20h vendredi sur France 2, Yves Jégo a déploré un "climat de terreur, un climat de pression" sur certains commerçants en Guadeloupe pour qu'ils ferment leur magasins. Peu de plaintes ont été enregistrées jusqu'à présent, parce que "les commerçants nous disent, 'vous savez, si on porte plainte, demain, ils viendront se venger. On ne peut pas rester dans une situation de cette nature-là", on ne "peut pas accepter que des situations de droit ne soient pas respectées", a-t-il dit.

L'Etat, a expliqué M. Jego, va "conforter les entreprises pour qu'elles puissent faire de bonnes négociations salariales". Mais l'Etat "sera aussi un Etat de droit qui fera respecter le droit et qui fera en sorte qu'en Guadeloupe, comme partout dans notre pays, on puisse circuler librement et qu'un commerçant qui veuille ouvrir sa boutique puisse le faire", a-t-il souligné.


AP

(Du gros poujadisme de gauche me semble-t-il).

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Sam 14 Fév 2009, 8:56 pm

Pour ma part je suis favorable à une stricte égalité de traitement entre tous nos Départements : pas de faveurs dans un sens ou un autre.

Liberté, Egalité, Fraternité !

france

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Dim 15 Fév 2009, 11:17 am

C'est vrai que la vie est chère dans les DROM-COM car on impose l'importation de produits européens alors que les produits régionaux sont moins chers (Brésil pour les Antilles et Afrique du Sud pour la Réunion). On devrait donc se montrer plus tolérant dans ce domaine.
Par contre, les ultramarins devraient aussi se rendre compte qu'ils n'ont pas comme nous des cuves à fioul à remplir pour passer de trop longs hivers ni avoir plusieurs garde-robes pour s'habiller selon les 4 saisons.
Par contre, je suis tout à fait contre le fait que les fonctionnaires métropolitains touchent des primes de "vie chère" qui doublent leurs salaires sans parler des appartements de fonction !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Dim 15 Fév 2009, 12:59 pm

Stans a écrit:
C'est vrai que la vie est chère dans les DROM-COM car on impose l'importation de produits européens alors que les produits régionaux sont moins chers (Brésil pour les Antilles et Afrique du Sud pour la Réunion). On devrait donc se montrer plus tolérant dans ce domaine.
Par contre, les ultramarins devraient aussi se rendre compte qu'ils n'ont pas comme nous des cuves à fioul à remplir pour passer de trop longs hivers ni avoir plusieurs garde-robes pour s'habiller selon les 4 saisons.
Exact, mais là personne ne souligne ce fait : perso je paye 2.000 € de fioul par an ! Je n'ai pas comptabilisé l'entretien de la chaudière, les vêtements chauds, le fait que dans ma région le solaire n'est pas trés efficace alors que sous les tropics...etc...

Citation :

Par contre, je suis tout à fait contre le fait que les fonctionnaires métropolitains touchent des primes de "vie chère" qui doublent leurs salaires sans parler des appartements de fonction !

Tout à fait !

En revanche je suis contre le racisme qui consiste à "localiser" les emplois : le préfet du Rhône par exemple n'est pas lyonnais, je ne vois pas pourquoi les ultra-marins devraient faire exception car le fait de nommer des haut-fonctionnaires non originaire des régions administrés est à la base un gage d'indépendance vis-à-vis des intérets locaux, des connivences, etc...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Dim 15 Fév 2009, 7:48 pm

Roy a écrit:
En revanche je suis contre le racisme qui consiste à "localiser" les emplois : le préfet du Rhône par exemple n'est pas lyonnais, je ne vois pas pourquoi les ultra-marins devraient faire exception car le fait de nommer des haut-fonctionnaires non originaire des régions administrés est à la base un gage d'indépendance vis-à-vis des intérets locaux, des connivences, etc...

Tu as entièrement raison pour les connivences locales mais cela ne justifie pas les doubles salaires et les luxueux appartements de fonction ! Personnellement je serais très heureux d'être Préfet dans les DROM-COM avec le salaire métropolitain !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Dim 15 Fév 2009, 8:40 pm

Stans a écrit:
Roy a écrit:
En revanche je suis contre le racisme qui consiste à "localiser" les emplois : le préfet du Rhône par exemple n'est pas lyonnais, je ne vois pas pourquoi les ultra-marins devraient faire exception car le fait de nommer des haut-fonctionnaires non originaire des régions administrés est à la base un gage d'indépendance vis-à-vis des intérets locaux, des connivences, etc...

Tu as entièrement raison pour les connivences locales mais cela ne justifie pas les doubles salaires et les luxueux appartements de fonction ! Personnellement je serais très heureux d'être Préfet dans les DROM-COM avec le salaire métropolitain !
Mais tu as parfaitement raison : même salaire et mêmes avantages pour tous dans une république égalitaire !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Lun 16 Fév 2009, 6:50 am

De la sorte les Métropolitains seraient mieux perçus dans les DROM-COM !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Guadeloupe : état de droit ?   Lun 16 Fév 2009, 6:51 am

Source : http://fr.news.yahoo.com/3/20090215/tfr-social-guadeloupe-jego-8d303c5.html

Guadeloupe: "Nous ferons respecter l'Etat de droit si besoin est", prévient Yves Jégo

Citation :
"Nous ferons respecter l'Etat de droit si besoin est. Avec fermeté mais sans brutalité", prévient le secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Yves Jégo, alors que la situation n'évolue pas en Guadeloupe, après plus de trois semaines d'une grève générale qui paralyse l'île.

"Ça suffit, la Guadeloupe ne peut plus attendre. Nous sommes à la croisée des chemins", déclare M. Jégo dans un entretien publié lundi dans "Le Parisien/Aujourd'hui en France".

"Soit on risque l'affrontement, ce que ne souhaite pas le gouvernement", explique-t-il. Soit "les six présidents des organisations patronales et les six secrétaires généraux des syndicats se parlent et se mettent d'accord". Et alors, "la Guadeloupe en sortira grandie".

En tout état de cause, "nous ferons respecter l'Etat de droit si besoin est", car "il n'est pas normal que des commandos de trois ou quatre personnes fassent fermer des usines ou des magasins et prennent la population en otage", juge Yves Jégo, réaffirmant que "la balle est dans le camp du patronat" qui doit "formuler une proposition complète très rapidement".


AP

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Lun 16 Fév 2009, 11:24 am

Stans a écrit:
De la sorte les Métropolitains seraient mieux perçus dans les DROM-COM !

Le plus important reste l'Egalité : Les Guadeloupéens sont des compatriotes EXACTEMENT comme les métropolitains, ni mieux, ni pire : pareil donc les lois, les règles doivent être EXACTEMENT les mêmes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Lun 16 Fév 2009, 11:59 am

Mais c'est pire en Corse où ils bénéficient de lois spéciales depuis ... 1801 !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Lun 16 Fév 2009, 12:37 pm

Stans a écrit:
Mais c'est pire en Corse où ils bénéficient de lois spéciales depuis ... 1801 !
Je suis pour faire table rase de toutes ces exceptions : remettons tout à plat et décidons d'une loi unique

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Lun 16 Fév 2009, 12:59 pm

Et que ceux qui ne sont pas contents s'en aillent ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Lun 16 Fév 2009, 1:32 pm

Stans a écrit:
Et que ceux qui ne sont pas contents s'en aillent ?

Si un Dom-Tom veut son indépendance il n'y a qu'à lui donner : honnêtement ces territoires sont des fardeaux économiques, en revanche tant que la majorité de nos compatriotes décident de rester dans la République il faut tout faire pour être strictement égalitaire, pas de différence entre nos citoyens qu'ils vivent à Paris ou à 12.000 Kms de la métropole, qu'ils soient blancs, noirs, jaunes ou bleus !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 35
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Mar 17 Fév 2009, 12:13 am

Citation :
Pouvoir d'achat: les habitants des DOM-TOM oubliés

Par Nicolas Goinard | Journaliste | 05/04/2008 | 11H48

(De Mayotte). A l’heure où le gouvernement évoque la suppression des privilèges financiers accordés aux retraités fonctionnaires établis outre-mer (retraite majorée entre 35 et 70 % même s’ils n’ont pas travaillé outre-mer), on n’évoque pas les inconvénients de la vie dans ces territoires français à l’autre bout du monde. A croire que le soleil et l’absence de stress font tout oublier.
Pourtant, la vie dans les îles a un coût certain. Celui de la nourriture notamment, de deux à trois fois plus élevé qu’en métropole (comptez 4 euros pour un fromage, 6 euros pour cinq tomates…) En plein débat sur le pouvoir d’achat, ça la fiche mal… Le coût de la santé aussi. La carte vitale n’arrive pas à Mayotte par exemple, il n’y a pas de CMU (Couverture médicale universelle) et la sécurité sociale n’y a été installée qu’en 2006. Avant, les soins n’étaient donc pas remboursés. Au moment où on parle de départementalisation de l’île aux senteurs (actuellement collectivité territoriale NDLR), le fossé entre Mayotte et la métropole doit être comblé.
Et paradoxalement, malgré cette vie onéreuse, le Smic y est nettement inférieur qu’en métropole : un peu plus de 600 euros. Comme dans la plupart des territoires français d’outre-mer. A cela s’ajoutent le chiffres du chômage qui n’entrent pas dans les chiffres nationaux alors qu’ils dépassent un peu partout dans les Dom Tom et collectivités territoriales les 24 % soit près de trois fois la moyenne nationale. De quoi plomber des chiffres que le gouvernement cherche à faire baisser.
L’écart grandit ainsi dans les îles entre les riches et les pauvres. Baisser les avantages des retraités fonctionnaires outre-mer peut-être une bonne idée… mais sous le soleil et les cocotiers, les mesures ne devraient pas aller que dans les sens des économies. Il faut se demander si on considère vraiment l’outre-mer comme la France et si on se décide à harmoniser la situation. Pour qu’il n’y ait plus deux poids, deux mesures.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Mar 17 Fév 2009, 6:49 am

Tu cites arbitrairement le seul cas de Mayotte Milan ! Pourquoi ce choix sélectif ? Pourquoi ne pas parler des autres territoires ultramarins où l'on connait la carte Vitale et le CMU depuis belle lurette ? Pourquoi ne pas profiter du climat des îles et installer aux frais de la collectivité des panneaux solaires et des chauffe-eau solaires ? Ce serait là un investissement à longue durée.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Mar 17 Fév 2009, 6:50 am

Pourquoi n'avoir choisi sélectivement que le cas de Mayotte Milan et non les autres territoires ultramarins ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 35
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Mar 17 Fév 2009, 6:53 am

Stans a écrit:
Tu cites arbitrairement le seul cas de Mayotte Milan ! Pourquoi ce choix sélectif ? Pourquoi ne pas parler des autres territoires ultramarins où l'on connait la carte Vitale et le CMU depuis belle lurette ? Pourquoi ne pas profiter du climat des îles et installer aux frais de la collectivité des panneaux solaires et des chauffe-eau solaires ? Ce serait là un investissement à longue durée.

J'ai cité l'article que j'ai trouvé...
Sinon, je crois bien que le sous-Smic de 600 euros est une réalité au niveau de la plupart des Dom-Tom...
Après, concernant le climat, je pense que c'est un peu hypocrite de dire que ça devrait relever beaucoup le pouvoir d'achat des Africains...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Mar 17 Fév 2009, 10:07 am

Avouons tout de même que le fait de ne pas devoir se chauffer en hiver et de ne pas devoir avoir 4 garde-robes allège sérieusement le budget d'une famille ! Il serait plus intéressant à mon sens de fournir une subvention pour couvrir les toits des maisons de panneaux et de chauffe-eaux solaires et d'employer la géothermie dans les îles volcaniques. Quant à la vie chère (alimentaire), n'est-elle pas due à la surnatalité règnante dans les DROM-COM ? Pourquoi ne pas promouvoir les concatreptifs et éduquer les enfants pré-pubères ? Quant aux territoires ultramarins autres que Mayotte, cela fait belle lurette qu'on y connait le CMU et la carte Vitale ! Enfin, l'Organisation des Nations unies ne reconnait toujours pas le referendum particulier de Mayotte qui aurait du rester attaché aux Comores.

P.S. : tous les ultramarins ne sont pas des Africains !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Mar 17 Fév 2009, 2:27 pm

Milan a écrit:
Citation :
Celui de la nourriture notamment, de deux à trois fois plus élevé qu’en métropole (comptez 4 euros pour un fromage, 6 euros pour cinq tomates…)

Ben oui, s'ils ne produisent pas de lait ni de tomate, forcément : nous payons bien les bananes plus chères qu'en Martinique et personne ne pleure !
Culturellement et climatiquement les gens de Mayotte ne boivent pas de lait (ou peu), forcément s'ils veulent changer leur alimentation sans en produire les ingrédients... Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Mar 17 Fév 2009, 3:52 pm

De plus, sur une île dont la densité est de 498 habitants/km² la place doit manquer pour l'agriculture ! Pourquoi ne pas y promouvoir la parenté responsable ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Mar 17 Fév 2009, 3:54 pm

J'aurais assez tendance à rejoindre la voie très "robespierrienne" de Roy, pleine de bon sens ; dans l'état où se trouve la république, se débarrasser de ces encombrants DOM TOM s'ils le désirent ne serait pas forcément une mauvaise chose (sauf la Corse pour Napoléon)
A l'heure où l'on parle d'économies substancielles à mettre en place dans une fonction publique déjà exangue, et dans l'attente prochaine et pré-programmée de la suppression d'un échelon local (sans doute le département), il y aurait là un beau coup de balais à donner (en plus comme nous sommes d'horribles esclavagistes tout le monde serait content)
Et puis, ce qui n'est pas négligeable, cela mettrait sans doute un point final aux honteuses retraites touchées par les fonctionnaires qui partent s'installer de métropole vers certains territoires !
Revenir en haut Aller en bas
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 35
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Mar 17 Fév 2009, 4:50 pm

Stans a écrit:
Avouons tout de même que le fait de ne pas devoir se chauffer en hiver et de ne pas devoir avoir 4 garde-robes allège sérieusement le budget d'une famille ! Il serait plus intéressant à mon sens de fournir une subvention pour couvrir les toits des maisons de panneaux et de chauffe-eaux solaires et d'employer la géothermie dans les îles volcaniques. Quant à la vie chère (alimentaire), n'est-elle pas due à la surnatalité règnante dans les DROM-COM ? Pourquoi ne pas promouvoir les concatreptifs et éduquer les enfants pré-pubères ? Quant aux territoires ultramarins autres que Mayotte, cela fait belle lurette qu'on y connait le CMU et la carte Vitale ! Enfin, l'Organisation des Nations unies ne reconnait toujours pas le referendum particulier de Mayotte qui aurait du rester attaché aux Comores.

P.S. : tous les ultramarins ne sont pas des Africains !

Je pense que la problématique pouvoir d'achat dans les Dom-Tom est du non seulement au fait que le coût de la vie est un peu plus cher mais aussi et surtout que les salaires sont moins élevés qu'en métropole, avec l'illustration flagrante du sous-Smic à 600 euros. Donc c'est surtout à ce niveau là qu'il faudrait agir. Pourquoi un Smic à 600 euros alors que la vie est au moins aussi chère dans les Dom-Tom qu'en métropole ? Du coup, je comprends bien la revendication d'augmenter les salaires de 200 euros, cela ne me paraît pas injustifié.

Installer les structures pour exploiter l'énergie renouvelable, géothermie, panneaux solaires et compagnie, ça coûte bonbon... S'il y a déjà des gros problèmes de pouvoir d'achat dans les Dom-Tom, je pense pas que les ménages y aient suffisamment d'argent pour investir dans tout ça.


Dernière édition par Milan le Mer 18 Fév 2009, 1:13 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Mer 18 Fév 2009, 6:45 am

Installer des infrastructures durables et utiles estun bon investissement qui rendra ces îles plus indépendantes d'un point de vue énergétique. De plus, cela créera des miliers d'emplois locaux. Ce ne sont pas des mesures pontuelles qu'il faut mais faire preuve d'imagination à long terme.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Mer 18 Fév 2009, 2:47 pm

Ceci dit le Le taux du SMIC à la Guadeloupe est aligné sur celui de la Métropole depuis le 1er janvier 1996. docteur

Que les Guadeloupéens s'amusent à aller constater le niveau de vie et de prestations sociales des îles alentours que l'on rigole un peu !

Qui du montant faramineux des transferts et autres subvention provenant de Métropole et de l'Europe vers ces territoires : on ne mort pas la main qui vous nourrit !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   Ven 10 Déc 2010, 2:54 am

L'article suivant date un peu, mais l'analyse est intéressante, et confirme certaines intuitions que j'avais déjà au regard de la variété de situations des différents DROM-COM :
http://tatun.unblog.fr/2009/09/07/france-guadeloupe-pourquoi-elle-nous-a-gardes-pourquoi-elle-veut-nous-larguer/#more-17808[/mention] a écrit:

France / Guadeloupe Pourquoi Elle nous a gardés, pourquoi Elle veut nous larguer.

Posté par tatun le 7 septembre 2009

Les affaires d’Etat ne sont jamais des histoires d’amour.
L’attachement historique et passionnel de la France pour ses terres Ultramarines des Antilles c’est du cinéma juste bon pour les discours officiels, les cérémonies avec beaux costumes et falbalas faciles.

La vérité est tout autre. Le monde économique et politique n’a ni cœur, ni passion, juste des intérêts !Si l’on veut avoir une assez juste idée de notre situation par rapport à la métropole il faut revenir en arrière.

C’est vrai les Antilles ont été de véritables mines d’or qui ont apporté à l’Europe du XIXème siècle des sommes si considérables qu’il n’est pas exagéré de dire que l’argent tiré des Colonies de la Caraïbe a largement financé la période de grand essor industriel et commerçant que l’on a l’habitude d’appeler la « Révolution industrielle ».

La France et la Grande Bretagne ont très bien su gérer cet apport financier, l’Espagne n’a pas dépassé la simple thésaurisation de l’or amassé aux Amériques. Elle s’est fait distancer pendant deux siècles. Elle s’en relève juste aujourd’hui.

Mais cette situation fructueuse qui rendait les iles françaises d’Amérique si intéressantes s’est terminée vers la fin du XIXème siècle. Le sucre de betterave moins onéreux ajouté aux coûts de l’industrialisation des sucreries ont rendu les îles moins rentables.
Disons que la dernière grande période de prospérité a été la Première Guerre mondiale, nos distilleries fournissant le rhum qui réchauffait les poilus et les aidait à supporter l’enfer inhumain de cette guerre odieuse.

Depuis, lentement mais surement les deux îles françaises de la Caraïbe s’en tirent plutôt mal.
Elles ont plutôt raté l’industrie touristique qui y vit en ce moment des jours difficiles et elles sont en train de s’enliser dans des postures totalement ingérables et irresponsables.
Alors pourquoi la France métropolitaine nous a-t-elle « gardés »
Et bien pour des raisons qui n’ont absolument rien à voir avec notre charme exotique, notre Rhum si délicat (le meilleur au monde !) et nos doudous si jolies.
Deux grandes raisons expliquent l’attachement de la métropole envers toutes ses terres ultra-marines.

Toute île est par nature entourée d’eau ! Et par la même occasion, elle offre au pays qui la possède un territoire maritime très important. Grace à toutes les petites îles qu’elle possède dans tous les océans, La France occupe la seconde place mondiale en termes de territoires maritimes.

Or aujourd’hui on ne peut l’ignorer, les océans sont des espaces de développement essentiels que ce soit pour la vie humaine, les transports mais également les ressources sous-marines et la géostratégie mondiale.
Grace à ses territoires d’outre-mer la France se maintient donc dans le peloton de tête très recherché des Très Grandes Puissances internationales.
Mais ce n’est pas tout.
Il faut remonter à la fin de la seconde guerre mondiale pour comprendre le problème.
Pendant ce conflit, les français ont pris pour habitude de croire que le général De Gaulle représentait mondialement la France Libre.
Ce n’est pas vrai !

W Churchill l’anglais en fin stratège avait bien compris qu’il ne pouvait se passer de cette organisation des Français Résistants mais le Président Américain, F D Roosevelt ne supportait pas De Gaulle qu’il trouvait hautain et trop imbus de sa « supériorité ». Soyons francs De Gaulle n’adorait pas non plus les dirigeants US …

Roosevelt ne l’a pas invité à la Conférence de Yalta qui réunissait les Alliés et il ne souhaitait pas tant que cela que la France redevienne rapidement une grande puissance.
Pour ce qui est des Antilles Françaises la situation vue du coté US était très claire. Pour eux ces petites îles devaient se ranger dans la sphère américaine sur la Caraïbe.
C’est l’une des raisons pour laquelle La IVème République dès la fin du conflit mondial s’est empressée d’appliquer la loi d’assimilation départementale pour la Guadeloupe et la Martinique décidée en 1938 mais pas encore mise en œuvre.

Entre autres choses la départementalisation des deux iles a permis à La France de mettre enfin un terme à l’appétit américain sur ces territoires.
Un autre problème a fait que la France avait encore intérêt à nous garder.
Lors de la création de l’Organisation des Nations unies, Elle n’a obtenu que de justesse de faire partie des Grandes Nations disposant du droit de Véto.

C’est uniquement grâce à son importance stratégique internationale (et donc son vaste territoire maritime …) qu’elle a pu se maintenir dans cette position que beaucoup de pays lui contestaient.
La fragilité de la France à l’Organisation des Nations unies a toujours été un cruel problème pour la Présidence de la République (rappelons-nous que De Gaulle a tout fait pour s’imposer face aux États-Unis d'Amérique et se libérer de leur tutelle)Que l’on comprenne bien que la France a sur l’échiquier international une position difficile à tenir car son influence diplomatique dépasse de loin sa réelle puissance économique.

Cette absolue nécessité de conserver un vaste territoire ultra-marin est quelque part la source des problèmes d’aujourd’hui dans nos îles. Jusqu’à la fin du XXe siècle la donne stratégique n’a pas changé et elle a permis à quelques meneurs antillais de conduire une politique très particulière mais qui a toujours fonctionné. Cela se résume en gros par : Il faut financer sans limite ni contrôle toutes nos revendications même les pires et les plus déraisonnables sinon nous agitons le spectre de l’indépendance !

Si l’on ajoute l’éloignement géographique et le manque total d’intérêt des métropolitains pour les péripéties antillaises, vous avez le Cocktail parfait d’une situation qui a favorisé les pires égarements et les pires erreurs d’appréciation.

En fait ce n’est pas tellement que la France trouvait les désirs antillais légitimes ou essentiels, c’est plutôt qu’elle avait besoin de ces deux îles et qu’à cette époque elle avait les moyens de financer leurs abus et leurs mauvaises gestions sans trop s’en inquiéter.
Le problème c’est que beaucoup d’Antillais n’ont pas fait la bonne analyse de la situation et qu’ils ont fini par croire que leurs discours étaient réalistes et légitimes et que si la France ne bougeait pas lors de leurs crises sociales récurrentes c’est que le motif en était juste.
C’est cette erreur de jugement catastrophique qui a permis par exemple le développement de l’UGTG. Pendant longtemps la France ne s’est pas occupée de ces troublions dont le discours inacceptable aurait du pourtant être sanctionné.

La Politique métropolitaine a été pendant des décennies des plus simples : qu’ils fassent donc ce qu’ils veulent, on en a encore besoin donc PAS DE VAGUES aux Antilles.
Oui mais voila depuis une dizaine d’année tout à changé.
Pour ce qui est de la position fragile de la France à l’Organisation des Nations unies, cela ne pose plus tellement de problèmes. L’Union Européenne dans laquelle elle occupe une place fondatrice et essentielle donne à la France l’assise internationale suffisante pour ne plus avoir à s’inquiéter de son rôle à l’Organisation des Nations unies.
Ensuite cette organisation internationale s’essouffle et la fin de la dualité historique entre États-Unis d'Amérique et Union des Républiques socialistes soviétiques lui a ôté une partie de son rôle primordial.
Reste bien sur pour la métropole l’intérêt de toujours posséder un vaste territoire maritime. Mais soyons bien conscient que nous ne sommes plus en période de vaches grasses et l’Etat Français qui se trouve pour des raisons diverses face à une dette astronomique fait comme les ménages des particuliers. Il fait ses comptes et comme toujours en économie arrive le légitime calcul entre coût et intérêt.

Disons qu’avec une économie florissante la métropole continuerait à supporter nos errances et nos excès. Aujourd’hui ce n’est plus le cas car Elle ne le peut plus.
Il faut de même prendre en compte que certaines îles françaises comme par exemple l’île de Clipperton (Pacifique) offre des richesses sous-marines encore inexploitées et elle ne coûte presque RIEN ! Alors que Guadeloupe et Martinique sont perçues de façon nettement moins positive.

Tout à donc changé dans la donne économique et stratégique nous concernant.
Le problème c’est que ceux qui prennent encore la parole ici comme les illuminés de l’UGTG qui n’ont aucune lecture intelligente et prospective de la situation et de l’avenir, s’imaginent encore à la belle époque où il suffisait de gesticuler et de menacer d’indépendance pour obtenir plus d’argent.

C’est pour cette raison d’une naïveté inouïe et incroyable qu’ils se sont crus encore bien placés pour sortir leur « Gwadloup cé tan nou cé pa ta yo » qui a considérablement irrité toute la métropole et qui n’exprimait qu’une totale incapacité à comprendre le monde d’aujourd’hui.
Car voila encore un point qui devrait faire réfléchir ces petits tyrans locaux.
Avec les échanges rapides d’informations, la Guadeloupe n’est plus « éloignée » de la métropole et les français ont suivi de prés les agissements et les discours ridicules et xénophobes du début 2009.

Et comme la France (Le Monde ?) ne se sent pas très à l’aise dans son présent et son avenir, certains débordements imbéciles ont été très mal perçus.
Nicolas Sarkozy qui l’a très bien ressenti en a profité pour venir surfer sur cette vague « anti-Antilles » et a commencé à poser les jalons d’une évolution statutaire inexorable pour ces deux îles si leurs habitants ne changent pas vite fait bien fait de discours et d’attitudes.
Dans l’état actuel de notre situation que l’on ne se fasse aucune illusion, La France et une grande majorité de ses habitants souhaitent nous larguer !
D’abord ils ont entendu des choses qu’ils n’ont pas digéré (même s’ils sont capables de dire pire eux-mêmes …) et ensuite ils ont à juste titre l’impression d’entretenir à grands frais deux îles qui ne leurs rapportent plus rien tout en leur crachant à la figure.
Attention déjà dans le référendum de 2003, certains organismes Français souhaitaient clairement pouvoir changer la donne économique locale. C’est le cas pour EDF qui ne supporte plus que très difficilement de devoir par obligation nationale facturer un Kw/h dix fois moins que son prix de revient tout en supportant une main mise de l’UGTG sur ses structures et sa politique de développement locale.

En période de crise et vue la situation de l’économie française, il va falloir faire des économies partout où cela sera possible. Alors si certaines îles en plus de couter chères jouent les va-t-en guerre et les jusqu’au-boutistes imbéciles, les dés sont joués.
Guadeloupe et Martinique doivent très très rapidement comprendre que sur les 4 DOM, elles sont les seules qui ne rapportent que des soucis et qui en plus se permettent de gesticuler sans cesse avec des discours et des postures aberrantes.

La Réunion est loin de poser les mêmes problèmes. De toute façon c’est la base maritime de gestion des Terres Françaises Australes. Donc pas touche ! Il n’y a pas d’UGTG à la Réunion. Demandez-vous pourquoi ?

La Guyane, Elle est une future mine d’or et de matières premières non encore exploitées mais potentielles et surtout elle abrite le centre spatial de Kourou qui est vital pour La France et l’Europe. Donc pas touche !

Guadeloupe et Martinique ne revendant pas les beaux 4X4 qui y circulent en abondance ont beau s’agiter, elles fatiguent tout le monde et beaucoup souhaitent s’en débarrasser. Leur coût actuel dépasse de très loin leur intérêt.
Les habitants de ces deux îles feraient sans doute bien de réfléchir un peu et de revoir leurs jugements et leurs fonctionnements. Ils sont en ce moment pour beaucoup totalement à côté de la plaque.

Un individu comme Domota qui n’a visiblement rien compris au monde dans lequel il vit, et qui ressasse des discours dépassés depuis 60 ans, les mènent directement dans le mur.
Guadeloupe et Martinique sont absolument incapables de se passer de la métropole.

Economiquement leur situation est sans espoir et ingérable. Leurs « dirigeants » politiques montrent tous les jours leur totale incapacité à gérer la situation et leur corruption morale et personnelle. Ces deux îles n’ont aucun atout économique à faire valoir dans un avenir immédiat et les habitudes de fonctionnement et de consommation de leurs habitants les rendent incapables de s’autogérer de façon autonome.

Pourtant, il y a fort à parier que tout soit déjà décidé. Comme on ne peut pas dans la constitution française imposer l’indépendance à une partie du territoire, il suffit de s’arranger pour que les habitants eux-mêmes s’excluent lentement de l’unité nationale.
Voila sans doute ce qui explique en grande partie l’attentisme surprenant de l’état français. Il attend simplement que les crabes se mangent entre eux. Moins il bougera plus les choses sembleront venir de la volonté antillaise. En ce sens on peut démontrer que Domota, le LKP et l’UGTG sans même s’en rendre compte servent les intérêts de la Présidence Française et des grands intérêts économiques de la métropole.

Nicolas Sarkozy est bien évidemment favorable à une évolution des Antilles vers l’Art 74. Cela allégerait de beaucoup le Trésor National et surtout cela débarrasserait la France de populations instables et peu désireuses de s’intégrer tout en étant très décalées dans leurs discours et leurs comportements. De plus la grande majorité des métropolitains sans état d’âme est favorable à un largage pur et simple et pour une fois il aimerait leur faire plaisir…
En l’état, La France a tout intérêt à nous redonner notre liberté. Pourtant la seule façon pour nous d’éviter la ruine certaine et une évidente dictature de politiciens ineptes et incapables est pour nous de rester fidèle au giron national…

Il faudra donc réfléchir rapidement et profondément à ce que l’on veut vraiment.
Une chose est sûre cela sent le roussi !

(Philipp)


Puisqu'on a évoqué récemment les prédictions de l'INSEE sur la démographie française en 2040, il n'est pas inintéressant de regarder les premières lignes du tableau des évolutions par régions:

Évolutions démographiques régionales selon le scénario central Source : Insee, Omphale 2010

Région 2007 (en milliers) 2040 (en milliers)Évolution 2007-2040 (en %) Âge moyen 2007 Âge moyen en 2040
Guadeloupe 401 404 0,836,2 47,7
Martinique398 423 6,5 37,4 47,8
Guyane 213574 169,3 26,4 30,0
La Réunion 794 1 061 33,6 31,9 39,8
Île-de-France 11 59912 765 10,1 36,7 40,3

Il y a une étonnante coïncidence entre ce tableau et certains constats du dénommé 'Philipp'.

(Par contre, une chose semble claire, la Réunion va être de plus en plus bétonnée...)
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Embrasement social dans les DROM - COM !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Embrasement social dans les DROM - COM !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le logement social dans le Val de Marne....
» Recherche emploi animateur social dans le 35
» Rapport parlementaire sur le dialogue social dans les armées - 2011
» Cazeneuve renoue le dialogue social dans la police avec une "feuille de route" !
» Carcassonne : 14 juillet 2012 un embrasement dans « Le jardin des étoiles »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: