FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptySam 21 Fév 2009, 8:05 pm

Source : http://www.rouge-cerise.net/blog/index.php?post/2007/10/28/Pourquoi-je-nirai-pas-sur-facebook

Pourquoi je n'irai pas sur Facebook

Citation :
Cette année, la rentrée universitaire a été pour moi la découverte d'un nouveau phénomène: le réseau facebook. Difficile de ne pas connaître lorsqu'on se maintient un minimum au courant de l'actualité: facebook, c'est LE réseau à la mode, et franchement, ne pas avoir sa fiche sur facebook, c'est comme ne pas exister du tout. Plusieurs amis m'ont fait remarquer mon absence sur ce réseau social sauce 2.0. Je suppose que cela les chagrinait beaucoup, car sur facebook & co, le but du jeu c'est d'avoir des amis, et mon absence, c'était un ami en moins. Les pauvres. Contrairement à ce qu'ils pensaient, je connaissais parfaitement ce réseau, comme je connais aussi l'existance des myspace, orkut, friendster, Hi5... et leurs concurrents plus "pro" que sont les linkedin, Xing, Viaduc Viadeo, 6nergies, Ziki... Seulement voila, j'ai troujours regardé ces outils avec une certaine circonspection. Autant, j'arrive à comprendre l'intérêt des outils professionnels type Linkedin, viadeo ou 6nergies ou les informations publiées sont professionnelles, autant les réseaux plus "privés" me semblent au mieux futiles, voire indiscret, au pire dangereux.


Futile?

La course au nombre d'amis, j'ai déjà donné, sous la forme de la course à la statistique: sur les blogs, c'est la gloriole d'avoir plusieurs centaines de lecteurs uniques mensuels ou journaliers. C'est amusant, profondément flatteur, finalement parfaitement inutile, et je ne consulte plus du tout ces statistiques. Les "amis d'amis" des réseaux sociaux ne sont rien de plus que des connexions anonymes, et ne bougeraient pas le petit doigt pour vous aider en cas de difficulté: comme vous et moi, ils passent chaque jour devant des SDF qui crèvent la faim (qu'ils connaissent, à force), sans pour autant aller à la boulangerie d'en face leur acheter de quoi manger (ne parlons même pas de les aider à s'en sortir). Moi le premier, d'ailleurs. Je ne cache à personne que je préfère payer 400 euros un téléphone portable de luxe alors que 3 SDF campent à 15 mètres de mon appartement. Je ne me dédouane de rien. Donc, ces amis, franchement, sauf pour se féliciter d'avoir un réseau étendu et faire du quantitatif, ça ne sert à rien.

Futile également car généralement, l'apport sur ces sites sociaux est proche du zéro. Les photos du chien dans la neige, Jean-Claude qui boit une bière, la photo du super tshirt que je viens d'acheter... Il n'y a rien de créatif ni rien d'intéressant, encore moins de constructif. Généralement, ceux qui apportent un vrai quelque chose de créatif sont allés plus loin dans la logique de l'espace personnel en ligne, avec leurs propres sites dédiés (attention, je ne prétend pas apporter beaucoup plus qu'un Jean-Claude Convenant quelconque de facebook parce que j'ai un espace plus privé...). Surtout, les pages facebook sont préformatés, avec des outils standard, que l'on active ou pas, mais en fin de compte, elles se ressemblent toutes plus ou moins. C'est d'un ennui flagrant, et ne répond guère qu'à l'évolution de notre société ou l'on aime regarder ce qui se passe chez le voisin, pour se convaincre qu'on est dans la norme, qu'on lui ressemble, qu'on est bien intégré, bien standard, et que la fête qu'il a organisé avant hier était vraiment trop pourrie par rapport à celle chez machin la semaine dernière. Et que son chien est encore plus moche que sa femme. Bouuuh, la honte!

Indiscret?

41% des utilisateurs de facebook sont prêts à révéler des informations privées. (lire). Dramatique, non? Parce que l'on ne fait que cocher des cases, on ne se rend pas compte des informations que l'on abandonne. Age et sexe, mais aussi nom propre (obligatoire ou presque, sur facebook), ethnie, religion, statut marital, préférences sexuelles, nom des parents, enfants et amis, numéro de téléphone, e-mail voire adresse réelle, dates et lieux de vacances, goûts musicaux, hobbies, tendances politiques... Sans même s'en rendre compte dès l'inscription, on donne plus d'information sur soi que ce que l'on avouerait à certains de ses amis, même les plus proches.

Parce qu'on pense être "entre amis", on ne réalise pas que les photos publiés montrent aussi les amis et engagent leur image. D'amis en amis, on découvre toutes les fréquentations de ses amis, même celles qu'ils auraient peut être préférer garder plus discrète. Ou est la vie privée, dans tout cela? Est-ce vraiment nécessaire de dévoiler ainsi son intimité à tout le monde? Pour vivre heureux, vivons publiques? Sous prétexte d'amitié, facebook détruit en fait le cloisonnement que nous mettons en oeuvre dans nos vies privés, et révèle tout, à tout le monde. Amis d'enfance, amis du bureau, simple collègue, contact professionnel... Tout s'agrège, tout s'affiche... Et surtout, tout s'archive...

Dangereux?

Avez vous lu les conditions d'utilisation de facebook? Extraits (médiocrement traduits, il n'y a pas de version française, et je ne suis pas juriste ni spécialiste de la traduction) " Afin d'utiliser le site, vous acceptez de communiquer les informations vous concernant de façon précise, complète et actuelle au travers de tous les formulaires présents sur le site (...), de maintenir et mettre rapidement à jour toutes les informations que vous communiquez à la Société".

"Lorsque vous publiez un contenu sur le site, vous nous autorisez à effectuer des copies de celui ci afin de faciliter sa publication et son stockage sur le site. En publiant des contenus personnels sur le site, vous accordez automatiquement, et garantissez que vous avez le droit d'accorder à la Société un droit irrévocable, perpétuel, non-exclusif, transférable, pleinement payé (gratuitement), mondial (avec le droit de sous-licencier), d'utiliser, copier, afficher publiquement, reformater, traduire, extraire (en totalité ou partie) et distribuer ces contenus pour n'importe quel usage lié au site ou pour sa promotion, de l'utiliser pour des produits dérivés ou l'incorporer à d'autres oeuvres, et garantissez et autorisez leur sous-licence."

En gros, toutes les informations que vous avez communiquées (le nom de votre chien, mais aussi celui de jeune fille de votre mère (dont la connaissance vous sert également lorsque vous appelez la banque pour prouver que c'est bien vous qui appelez), votre numéro de téléphone, vos opinions politiques et religieuses, le manuscrit et la maquette audio mis en ligne "pour les amis" et les innombrables photos et vidéo de vous) deviennent la propriété de facebook, qui peut l'utiliser à loisir et le vendre à qui bon lui semble: Des publicitaires, mais pourquoi pas aussi des gouvernements ou n'importe quelle organisation. Le site ne garantit pas leur confidentialité, bien au contraire. En revanche, il garantit le fait qu'il va le stocker et ce à durée indéterminée, même si vous résiliez votre compte. J'espère que la photo ou l'on vous voit à demi nu en train de fumer un joint lorsque vous aviez 18 ans plaira à votre potentiel futur employeur à 25 ans, que vous assumez avoir été ami avec un criminel et que cela ne vous dérange pas d'être contacté par d'autres sociétés dont vous n'aviez jamais entendu parlé auparavant.

Naturellement, toutes ces informations sont également publiques, et sont une véritable danger public pour la préservation des libertés individuelles. Le pire ici, c'est que ces informations nominatives sont incroyablement exhaustives et décloisonnées (pas seulement vos dépenses (carte bancaire), vos déplacement (pass navigo / transport), vos appels (téléphone mobile)), puisque les utilisateurs les donnent volontairement: les sites sociaux donnent en effet l'illusion que ces informations sont très banales et qu'après tout, vos amis les ont déjà. Et puis, de toute manière "vous n'avez rien à vous reprocher". Seulement voila: Si c'est le cas aujourd'hui, cela le sera t il dans 10 ans, 15 ans, 20 ans. Et d'ailleurs, sans jouer au paranoïaque, en êtes vous vraiment certain? Cela ne vous dérange pas, vous, de confier les détails et secrets de votre vie à une société privée dont le but numéro un est de faire de l'argent avec?
Moi, si. Après, je ne suis pas complètement paranoïaque et rétrograde: je raconte beaucoup de choses sur mon blog, et comme tout le monde, j'ai un portable, internet, une carte de crédit, et si j'étais parisien, un pass navigo. Mais je tiens à ce que ces informations soient cloisonnées, et aient une durée de vie limité par la loi. Quand au blog, l'endroit ou les informations sont stockées m'appartient, et je n'ai accordé à personne le droit de les utiliser pour quelque usage que ce soit. C'est ma vie, c'est mon droit.

Après mure réflexion, je n'irai donc pas sur facebook. Je n'ai pas besoin d'avoir 250 "amis". Les 10 qui comptent, je les vois en vrai directement et régulièrement. Ou je les appelle avec mon téléphone portable à 400 euros... ;-)

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Milan

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 36
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyDim 22 Fév 2009, 4:40 pm

Facebook suit un peu la logique du site "copain d'avant", il permet de retrouver des anciennes connaissances dont on avait totalement perdu la trace, de voir ce qu'on est devenu, d'avoir des nouvelles, etc.

C'est un excellent moyen de communication d'après moi, donc je suis en désaccord avec tout ce qui a été écrit.
Revenir en haut Aller en bas
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyDim 22 Fév 2009, 4:56 pm

@Milan a écrit:
Facebook suit un peu la logique du site "copain d'avant", il permet de retrouver des anciennes connaissances dont on avait totalement perdu la trace, de voir ce qu'on est devenu, d'avoir des nouvelles, etc.

C'est un excellent moyen de communication d'après moi, donc je suis en désaccord avec tout ce qui a été écrit.
Sauf que "Copain d'avant" - si je ne me trompe pas - est d'origine français et "Facebook", américaine.

Pour moi, ce qui me fait "tiquer" dans ce genre de principes, ce sont les données que l'on met sur ces sites: photos persos, adresses, n° tél ... hobbys ...
Données que ces sites ne se gênent pas de garder en mémoire pour revendre sous forme de publicités à d'autres sites etc.

A bon entendeur, salut ^^

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Milan

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 36
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyDim 22 Fév 2009, 5:09 pm

@Alpaga a écrit:
Sauf que "Copain d'avant" - si je ne me trompe pas - est d'origine français et "Facebook", américaine.

Pour moi, ce qui me fait "tiquer" dans ce genre de principes, ce sont les données que l'on met sur ces sites: photos persos, adresses, n° tél ... hobbys ...
Données que ces sites ne se gênent pas de garder en mémoire pour revendre sous forme de publicités à d'autres sites etc.

A bon entendeur, salut ^^

Moi je ne mets jamais d'adresse, ni de téléphone. Quant aux photos, elles ne sont visibles que par les contacts que l'on sélectionne soi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyDim 22 Fév 2009, 5:27 pm

@Milan a écrit:
@Alpaga a écrit:
Sauf que "Copain d'avant" - si je ne me trompe pas - est d'origine français et "Facebook", américaine.

Pour moi, ce qui me fait "tiquer" dans ce genre de principes, ce sont les données que l'on met sur ces sites: photos persos, adresses, n° tél ... hobbys ...
Données que ces sites ne se gênent pas de garder en mémoire pour revendre sous forme de publicités à d'autres sites etc.

A bon entendeur, salut ^^

Moi je ne mets jamais d'adresse, ni de téléphone. Quant aux photos, elles ne sont visibles que par les contacts que l'on sélectionne soi-même.
pareil

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptySam 21 Nov 2009, 8:19 pm

anecdote à propos de FACEBOOK


Elle sourit sur Facebook, son assurance maladie suspend ses droits
Une fois de plus, l'histoire nous montre qu'il faut être méfiant avec les informations et photos mises en ligne sur Facebook... Une Canadienne en a fait les frais.


Monde - International 18:04

Une Québécoise en congé de longue maladie pour dépression a vu son assureur lui supprimer ses allocations parce qu'elle avait diffusé sur le site de socialisation Facebook des photos qui la montrent en train de s'amuser lors d'un spectacle de Chippendales et en vacances. Nathalie Blanchard, 29 ans, a quitté il y a plus d'un an son emploi chez IBM à Bromont, au Québec, en raison d'une dépression profonde.

Selon elle, l'agent de sa compagnie d'assurance Manulife lui a décrit plusieurs photos affichées sur Facebook qui la montrent en train de s'amuser lors d'un spectacle de strip-tease masculin de Chippendales, de fêter son anniversaire ou de profiter de vacances au soleil, pour justifier la suspension de ses allocations. "On m'a dit que je suis en mesure de travailler à cause de Facebook", a-t-elle dit sur le site de la télévision publique CBC, citant l'explication donnée par son assureur.


Un moyen pour les assurances de s'informer

Le cas de Nathalie Blanchard a suscité un immense intérêt dans le public, à en juger d'après le nombre de commentaires et d'opinions publiés samedi sur le site de CBC. Manulife a refusé de commenter cette affaire, mais a adressé à CBC un communiqué pour souligner qu'il ne prenait pas la décision de refuser ou d'interrompre le versement d'allocations à un client en se basant uniquement sur des informations trouvées sur Facebook ou d'autres sites de socialisation. Mais la compagnie a reconnu qu'elle les utilisait pour s'informer sur ses clients.



Source
: http://www.rtlinfo.be/info/monde/international/288255/elle-sourit-sur-facebook-son-assurance-maladie-suspend-ses-droits

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ti' Breton

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 58
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyLun 23 Nov 2009, 9:39 am

Je suis, de manière globale, un ennemi juré d'Internet, instrument de qualité inégalable en matière tant d'information que, malheureusement, d'instrumentalisation, de déviance morale, d'abus en tous genres.
Il n'y a pas - à plus forte raison avec la présence d'un enfant de 12 ans - d'Internet à la maison, et il n'y en aura jamais.
Cette monstruosité a été créée des mains de l'homme, c'est une diablerie que rien ne peut arrêter ni, surtout, contrôler...Tous ceux qui disent le contraire sont des menteurs.
Cette lamentable histoire en est une preuve flagrante, que l'on pourrait rajouter aux sites de rencontres fâcheux et de dérapages dangereux, sans compter les fausses informations qui sont véhiculées et qui, par la magie de l'image, sont prises souvent comme vérité par les jeunes générations ou les plus anciens qui "tombent dessus"...
Maintenant je ne sais pas si en France un tel dérapage judiciaire aurait pu être retenu ; certainement non au vu des textes de lois en vigueur dans notre pays qui ont une conception très réglementée de la preuve et de l'instrumentalisation de la parole ou de l'image.
Mais, sur le principe, cette fille est une gourde...
Revenir en haut Aller en bas
Alpaga
Modératrice
Modératrice
Alpaga

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 37
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyLun 23 Nov 2009, 1:25 pm

Évidemment que cette femme "dépressive" est une gourde! En décrivant avec des détails croustillants et en mettant toutes les photos de sa vie privée et de toutes ses activités!
Quand on en voit qui mettent même leur adresse, numéro de téléphone et j'en passe ... Plus imbécile que ça tu meurs! Rolling Eyes

Après cela ils s'étonneront que leur maison sera cambriolée ect.

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 49
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyLun 23 Nov 2009, 8:44 pm

Comme tout outils, Facebook nécessite un apprentissage et le respect de certaines règles de sécurité mais aussi d'un certain et simple bon sens.

_________________
Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Constant
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 36
Localisation : Cotonou
Langue : français
Emploi/loisirs : Comptable/Internet, lecture
Date d'inscription : 12/11/2009

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyMar 24 Nov 2009, 5:19 pm

Bonjour,

Facebook nous permet, à nous africain, de garder la contact avec nos amis qui sont hors du pays et du continent et vice-versa.

Je pense que chacun doit faire attention et savoir ce qu'il affiche sur la "place publique" sur sa vie.

Ce n'est pas très responsable pour une compagnie d'assurance de se baser sur des images sur Internet pour décider de supprimer les allocations sociales d'une personne. C'est surement un médecin qui a suggérer le congé de longue durée, c'est un médecin qui doit aussi dire si elle est apte à travailler ou pas.

Citation :
Je suis, de manière globale, un ennemi juré d'Internet, instrument de qualité inégalable en matière tant d'information que, malheureusement, d'instrumentalisation, de déviance morale, d'abus en tous genres.
Il n'y a pas - à plus forte raison avec la présence d'un enfant de 12 ans - d'Internet à la maison, et il n'y en aura jamais.

Je pense qu'Internet est comme le sol, de la même manière que vous faites attention à où vous posez vos pieds, de la même manière vous pouvez faire attention à quel site visiter et quelle information ou analyse prendre en considération ou pas.

Bien à Vous,

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Icon_biggrin

Constant

_________________
Recevez gratuitement le livre "52 petites choses qui font de grandes différences dans la vie" de Marcel BELIVEAU ici: http://www.perso-dev.com
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyMar 24 Nov 2009, 9:26 pm

Ce sont là des paroles en or Constant !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ti' Breton

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 58
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyMer 25 Nov 2009, 11:38 am

...Et totalement fausses...

Je comprends l'intérêt de notre ami Constant pour cet outil de communication, mais d'une part on ne peut pas être tout le temps derrière nos chères petites têtes blondes afin de vérifier avec qui elles conversent, mais surtout j'ai participé il y a peu à une expérience amusante de contournement de filtres parentaux (moi qui suis une nullité informatique), épreuve que j'ai passé sans encombre puisqu'il me fallut dix minutes, à partir d'un site de BD, pour atteindre le porno...
Seconde expérience encore plus intéressante : je me suis il y a peu "pris de bec" avec plusieurs étudiants en troisième année de Communication à Sophia Antipolis où je donnais une conférence sur la liberté d'expression donnée aux dessinateurs de presse dans certains pays d'Afrique...Trois étudiants avaient lu sur un site des informations totalement erronées concernant un fait de société ayant donné lieu à une bataille "gouvernement-dessinateur"... Il fallut que le responsable de cette conférence intervint pour expliquer que certains sites n'étaient que des banques de données pas nécessairement vérifiées...Je tiens à préciser qu'après consultation figurait parmi ces sites Wikipédia... (que je parvins à faire modifier).

Internet est un danger et, une nouvelle fois, une dégénérescence de notre système éducatif...Echanger ne signifie nullement s'instruire...
Revenir en haut Aller en bas
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 47
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyMer 25 Nov 2009, 12:16 pm

@Ti' Breton a écrit:
Internet est un danger et, une nouvelle fois, une dégénérescence de notre système éducatif...Echanger ne signifie nullement s'instruire...
Et vous utilisez Internet?
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Constant
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 36
Localisation : Cotonou
Langue : français
Emploi/loisirs : Comptable/Internet, lecture
Date d'inscription : 12/11/2009

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyMer 25 Nov 2009, 12:53 pm

Bonjour,

Ti' Breton a écrit:

Citation :

Internet est un danger et, une nouvelle fois, une dégénérescence de notre système éducatif...Echanger ne signifie nullement s'instruire...

Ce forum est sur Internet et vous l'avez choisi au lieu par exemple d'un site à connotation raciste. C'est cela et c'est une question de responsabilité.

Bien à Vous,

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Icon_biggrin

Constant

_________________
Recevez gratuitement le livre "52 petites choses qui font de grandes différences dans la vie" de Marcel BELIVEAU ici: http://www.perso-dev.com
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyMer 25 Nov 2009, 1:33 pm

J'ai en effet fait un choix responsable Constant.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ti' Breton

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 58
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyMer 25 Nov 2009, 3:19 pm

Il ne s'agit pas de nous, adultes responsables...Tiens, il neige...Mais de nos enfants en général, qu'il faut déjà torturer pour ouvrir un livre, intéresser à une discussion, participer à la vie de famille, éviter les dérapages et paradis artificiels ou mondes virtuels...
N'importe qui peut écrire n'importe quoi sur Internet, et le problème évident est que certaines catégories d'âge prennent de nombreux sites apparemment vertueux pour l'encyclopédie Universalis... Avez-vous des enfants ? Faites vous un métier en relation avec les organismes sociaux ou éducatifs dans leur large sphère ? Si tel n'est pas le cas, je vous conseille de vous intéresser aux multiples conclusions qui pleuvent de partout sur les dérives et les déviances de la toile sur nos "chères petites têtes blondes ou brunes d'ailleurs"...
Alors évitons le principe de responsabilité face à l'incontrôlable !
Revenir en haut Aller en bas
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 47
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyMer 25 Nov 2009, 5:31 pm

@Ti' Breton a écrit:
Mais de nos enfants en général, qu'il faut déjà torturer pour ouvrir un livre, intéresser à une discussion, participer à la vie de famille, éviter les dérapages et paradis artificiels ou mondes virtuels...

Internet rend la lecture incontournable. Internet foisonne de discussions. Pour ce qui est de la virtualité... Depuis toujours, les êtres humains jouent et se racontent des histoires. Que dire de l'opium du peuple? La virtualité est consubstantielle de la vie des hommes.

Non, le problème, dont vous parlez, est en fait plus général. C'est notre dépendance croissante vis à vis des machines et de la grosse machinerie que constituent nos sociétés: aliénation, disparition des liens et des solidarités, perte d'indépendance et d'autonomie...

Ce n'est pas Internet en soit, c'est une démarche globale de société.

@Ti' Breton a écrit:
N'importe qui peut écrire n'importe quoi sur Internet, et le problème évident est que

Internet nécessite d'être critique. Cela s'apprend. Et peut-être que cela devrait s'enseigner.

@Ti' Breton a écrit:
certaines catégories d'âge prennent de nombreux sites apparemment vertueux pour l'encyclopédie Universalis...

Dans mon domaine, on trouve plus d'informations pertinentes dans wikipédia et ses ramifications (liens, bases documentaires...) que dans l'encyclopaedia universalis.
Bien entendu, il faut toujours être critique, et croiser l'information; comparer les articles...

@Ti' Breton a écrit:
Si tel n'est pas le cas, je vous conseille de vous intéresser aux multiples conclusions qui pleuvent de partout sur les dérives et les déviances de la toile sur nos "chères petites têtes blondes ou brunes d'ailleurs"...

Précisez, svp!
Je trouve que le problème principal est la pornographie.
Personnellement, je ne crois pas du tout aux algos de filtrage automatique des sites. Noter au passage que des outils de notation communautaire (encore!) des sites existent (e.g. Web Of Trust) et ces outils-là par contre permettent un filtrage relativement pertinent des sites tendancieux ou délictueux. Bien entendu, se pose un deuxième problème: la sécurisation et le verrouillage de son installation. En effet, il faut dominer la sécurité de son système un peu mieux que ne le font ses propres enfants!
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ti' Breton

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 58
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyJeu 26 Nov 2009, 1:11 pm

Internet rend la lecture incontournable. Internet foisonne de discussions. Pour ce qui est de la virtualité... Depuis toujours, les êtres humains jouent et se racontent des histoires. Que dire de l'opium du peuple? La virtualité est consubstantielle de la vie des hommes.

Sans doute avez-vous raison...Je finis en vous lisant par m'interroger sur mon côté "antique", car très honnêtement je ne parviens jamais à me passionner devant un écran - froid par essence - comme certains jeunes, alors que la prise en main d'un livre, le caractère tactile du papier, son bruissement, son odeur sont des plaisirs inégalables
Ce doit être ce que j'appelle "la pente vers la vieillesse"...
Néanmoins, et bien que je partage votre conception sur la virtualité dans la vie des hommes, je pense que notre société comment dire... Je vais imager ma pensée : Internet est un peu comme une Ferrari dotée d'une simple pédale d'accélérateur que l'on offrirait à un jeune conducteur...



Non, le problème, dont vous parlez, est en fait plus général. C'est notre dépendance croissante vis à vis des machines et de la grosse machinerie que constituent nos sociétés: aliénation, disparition des liens et des solidarités, perte d'indépendance et d'autonomie...
Ce n'est pas Internet en soit, c'est une démarche globale de société.

C'est une évidence, mais Internet est la matérialisation de cette déviance sociétale


Internet nécessite d'être critique. Cela s'apprend. Et peut-être que cela devrait s'enseigner.

Surtout s'enseigner (La Ferrari).
Lorsque l'on intègre une école de "pouvoir", on vous enseigne des paramètres qui sont à priori éloignés de la technicité du poste que vous allez occuper, telle la Psychologie Sociale Appliquée ; je reproche en fait l'anarchie et la désinformation qui règne autour de cet outil (qui peut s'avérer néanmoins remarquable)




Bien entendu, il faut toujours être critique, et croiser l'information; comparer les articles...

La critique nécessite la connaissance, la capacité d'analyse et le recul nécessaire que n'ont pas une majorité d'internautes toutes strates confondues...


Précisez, svp!
Je trouve que le problème principal est la pornographie.
Personnellement, je ne crois pas du tout aux algos de filtrage automatique des sites. Noter au passage que des outils de notation communautaire (encore!) des sites existent (e.g. Web Of Trust) et ces outils-là par contre permettent un filtrage relativement pertinent des sites tendancieux ou délictueux. Bien entendu, se pose un deuxième problème: la sécurisation et le verrouillage de son installation. En effet, il faut dominer la sécurité de son système un peu mieux que ne le font ses propres enfants![/quote]

Le terme pornographie peut être utilisé bien au delà de son sens premier...Le nazisme est une forme de pornographie intellectuelle...Certains contenus de sites "tous publics" sont, selon moi (le vieux) une pornographie intellectuelle (vous me direz qu'en cela l'audiovisuel n'est pas en reste)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyJeu 26 Nov 2009, 3:40 pm

@Ti' Breton a écrit:
Sans doute avez-vous raison...Je finis en vous lisant par m'interroger sur mon côté "antique", car très honnêtement je ne parviens jamais à me passionner devant un écran - froid par essence - comme certains jeunes, alors que la prise en main d'un livre, le caractère tactile du papier, son bruissement, son odeur sont des plaisirs inégalables
Ce doit être ce que j'appelle "la pente vers la vieillesse"...

Je partage comme toi cet engouement pour le livre, pour l'odeur du papier, de l'encre fraîche, pour sa présence dans ma bibliothèque bien réelle celle-là. Mais ce n'est pas vraiment une "pente vers la vieillesse" Ti' Breton car nombre de jeunes - bien encadrés par leurs parents j'en conviens - reviennent vers le livre. Il suffit pour s'en rendre compte de voir le succès de librairie des Harry Potter, des Twilight, ... qui sont pourtant de gros "pavés" et que certains adolescents n'hésitent pas à lire en anglais ! Évidemment si les pédagogues se contentent de distribuer des photocopies à étidier au lieu d'imposer la lecture obligatoire d'une dizaine de livres par an ... !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 47
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyJeu 26 Nov 2009, 5:30 pm

@Stans a écrit:
@Ti' Breton a écrit:
Sans doute avez-vous raison...Je finis en vous lisant par m'interroger sur mon côté "antique", car très honnêtement je ne parviens jamais à me passionner devant un écran - froid par essence - comme certains jeunes, alors que la prise en main d'un livre, le caractère tactile du papier, son bruissement, son odeur sont des plaisirs inégalables
Ce doit être ce que j'appelle "la pente vers la vieillesse"...

Je partage comme toi cet engouement pour le livre, pour l'odeur du papier, de l'encre fraîche, pour sa présence dans ma bibliothèque bien réelle celle-là. Mais ce n'est pas vraiment une "pente vers la vieillesse" Ti' Breton car nombre de jeunes - bien encadrés par leurs parents j'en conviens - reviennent vers le livre. Il suffit pour s'en rendre compte de voir le succès de librairie des Harry Potter, des Twilight, ... qui sont pourtant de gros "pavés" et que certains adolescents n'hésitent pas à lire en anglais ! Évidemment si les pédagogues se contentent de distribuer des photocopies à étidier au lieu d'imposer la lecture obligatoire d'une dizaine de livres par an ... !

Pfff... Cette manie de voir une opposition entre l'antique et le moderne...

je ne vois vraiment pas d'opposition entre livres et Internet... En l'occurence, c'est bel et bien via amazon.com que j'ai pu me procurer la traduction du Mahabharata (Le Livre!) par Ganguli. J'aurais pu m'en dispenser, car il me semble qu'elle est disponible en ligne maintenant:
http://www.mahabharataonline.com/translation/
(je n'en ai pas vérifié le contenu, et ne saurais vous dire si c'est complet)
Mais de manière générale, quelle ouverture sur les livres du monde entier. Sans oublier les introuvables numérisés, ou les auto-publications.

Dans certains cas d'utilisation, l'usage du livre est la plus intéressante, et dans d'autres cas, c'est l'usage d'Internet et sa structure hypertexte qui est la plus intéressante (typiquement pour la recherche d'information).

Ce qui rend le livre incontournable, c'est qu'on puisse en tourner les pages; invention inégalée, agréable à la manipulation, et particulièrement adaptée à la lecture d'un long document.

J'attache beaucoup d'importance à avoir les livres que j'aime (ou ceux que je pense pouvoir aimer), mais je dois reconnaître que je n'attache pas la moindre importance à la présence physique du livre dans ma bibliothèque. Le jour où apparaîtront des livres électroniques feuilletables (et cela arrivera), je n'hésiterai pas à stocker mes livres sous format électronique... Quel gain de place...
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 47
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyJeu 26 Nov 2009, 6:13 pm

@Ti' Breton a écrit:
je ne parviens jamais à me passionner devant un écran - froid par essence - comme certains jeunes, alors que la prise en main d'un livre, le caractère tactile du papier, son bruissement, son odeur sont des plaisirs inégalables

Pour compléter ma réponse, l'avenir est sans doute effectivement au support "livre électronique feuilletable":

http://fr.wikipedia.org/wiki/Papier_%C3%A9lectronique

Ou:
http://en.wikipedia.org/wiki/Electronic_paper
http://en.wikipedia.org/wiki/E_Ink
(décidément, les articles wiki anglais sont souvent meilleurs...)
Citation :
E Ink

From Wikipedia, the free encyclopedia


Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook 250px-Electronic_paper_%28Side_view_of_Electrophoretic_display%29Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Magnify-clip

Scheme of the E Ink technology.

E Ink is a type of electronic paper manufactured by E Ink Corporation, founded in 1997 based on research started at the MIT Media Lab.
It is a proprietary material that is processed into a film for integration into electronic displays, particularly for e-Readers such as the Sony Reader, the iLiad, the Cybook Gen3, the Amazon Kindle, the Barnes & Noble nook, the Readius device from Polymer Vision [1] and Plastic Logic's Reader. The Motorola F3
was the first mobile phone to employ E Ink technology into its display,
taking advantage of the material's ultra-low power consumption. In
addition, the Samsung Alias 2 utilizes this technology as the display
on the buttons change. [2] The October 2008 limited edition North American issue of Esquire
was the first magazine cover to integrate E Ink, and featured flashing
text. The cover was manufactured in Shanghai, China, shipped
refrigerated to the United States for binding and was powered by a
nominal 90 day integrated battery supply.[3][4]
According to the manufacturer, "The principal components of
electronic ink are millions of tiny microcapsules, about the diameter
of a human hair. In one incarnation, each microcapsule contains
positively charged white particles and negatively charged black
particles suspended in a clear fluid. When a negative electric field is
applied, the white particles move to the top of the microcapsule to
become visible to the reader. This makes the surface appear white at
that location. At the same time, an opposite electric field pulls the
black particles to the bottom of the microcapsules where they are
hidden. By reversing this process, the black particles appear at the
top of the capsule, which now makes the surface appear dark at that
location."[5]
On June 1, 2009, E Ink Corporation announced an agreement to be
purchased by one of its primary business partners, Prime View
International, for USD$215 million.[6] It is predicted that the purchase by Prime View will speed the development of color E Ink.[6]

Pour l'instant, cette technologie (ce n'est pas la seule) permet d'imprimer le document sur tablette (cela nous ramène très très loin dans le passé...). Je dis bien 'imprimer', car il ne s'agit pas là d'un procédé par 'éclairement'.





Le futur est certainement l'impression sur feuillets souples.
De fait, rien n'interdit même d'envisager à terme une texture et une odeur proche du papier.
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyJeu 26 Nov 2009, 9:18 pm

Je vois ce que tu veux dire fde mais ce genre de livre électronique ne m'emballe pas au risque de te paraître vieux jeu. C'est trop "asceptisé", pas assez personnel. Avoir un seul livre électronique dans sa bibliothèque remplaçant des centaines d'ouvrages rares ne me botte pas. Désolé.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 47
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyJeu 26 Nov 2009, 9:37 pm

@Stans a écrit:
Je vois ce que tu veux dire fde mais ce genre de livre électronique ne m'emballe pas au risque de te paraître vieux jeu. C'est trop "asceptisé", pas assez personnel. Avoir un seul livre électronique dans sa bibliothèque remplaçant des centaines d'ouvrages rares ne me botte pas. Désolé.

Je ne cherche pas à convaincre.

Ce qui est sûr, c'est que les réticences pratiques (i.e. difficultés de regarder un écran) vont disparaitre avec ce genre de livre. Reste bien entendu l'intérêt du livre en tant que contenant (et non seulement contenu), en tant que lieu d'annotation (mais même cela peut se numériser), et en tant que support affectif. Et bien entendu, le point de vue du 'collectionneur' est parfaitement légitime.

Mais moi, ces aspects ne me préoccupent pas beaucoup.
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Mulder
Membre intéressé
Membre intéressé
Mulder

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 33
Localisation : Nouvelle Caledonie
Langue : Français
Emploi/loisirs : Commerçant - Lecture, jeux video, plongée,...
Date d'inscription : 18/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyVen 27 Nov 2009, 2:48 am

VVoilà un sujet particulièrement intéressant Very Happy
Je suis d'accord sur le principe que Facebook peut engendrer beaucoup de dérives. Mais à chacun le choix de publier les infos qu'il désire.

Et est-il nécessaire de rappeler qu'il n'y a pas besoin de Facebook pour que les gouvernements ou entreprises connaissent TOUT sur vous ?

Juste un petit exemple : je suis sure que beaucoup d'entre nous on déjà commandé par correspondance (La Redoute, 3 Suisses,...). Et bien ces "commerces" font parties des plus grosses bases de données mondiale...Grace à cela, sur une simple demande (en payant très largement) une société peut savoir quel est cotre tour de taille, quelle marque vous acheter, votre lieu de résidence, vos habitudes de consommation,...

De plus chaque fois que vous vous connectez à internet n'importe quel professionnel chevronné peut savoir ou vous êtes et ce que vous faites... Je pense qu'il n'y a pas besoin de Facebook pour être "espionné".

Un dernier point, comme le dit l'auteur de l'article, il a un telephone portable à 400€, je suppose que pour ce prix là il fait GPS comme toutes les nouvelles generations de SmartPhones, encore un moyen de savoir qui vous etes, ou vous etes, ce que vous faites...

Big Brother est omnipresent (ma petite phrase de parano Razz

A bon entendeur...

_________________
La verité est ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyVen 27 Nov 2009, 11:16 am

D'accord avec toi Mulder mais il ne faut pas leur mâcher le travail non plus en racontant sa vie sur Facebook, photos et états d'âme à l'appui ! matête

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Mulder
Membre intéressé
Membre intéressé
Mulder

Masculin
Nombre de messages : 74
Age : 33
Localisation : Nouvelle Caledonie
Langue : Français
Emploi/loisirs : Commerçant - Lecture, jeux video, plongée,...
Date d'inscription : 18/03/2006

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyVen 27 Nov 2009, 10:57 pm

Citation :
il ne faut pas leur mâcher le travail non plus en racontant sa vie sur Facebook, photos et états d'âme à l'appui !
Je suis d'accord avec toi aussi...
Mais la difference avec Facebook c'est que l'on est libre de choisir ce que l'on veut partager ou pas...

_________________
La verité est ailleurs !
Revenir en haut Aller en bas
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
Ardennais

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 52
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: FaceBook = Usine à gaz   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptySam 28 Nov 2009, 9:42 am

Grasse, Octidi, 8 Frimaire, An CCXVIII.

Chers tous,

pour paraphraser une célèbre citation philosophique à peu de frais, peut-on avancer que Internet est la meilleure et la pire des choses? Il n'y a pas de mauvais outils, il n'y a que de mauvais ouvriers! A chacun d'utiliser les outils (médias) qui lui conviennent. A titre personnel, je ne suis absolument pas emballé par Facebook: je ne suis inscrit que depuis très peu de temps, et je trouve la présentation peu engageante (franchement, les concepteurs ne pouvaient-ils faire mieux que cette page d'accueil dépourvue de repères rapidement et clairement identifiables? Quel casse-tête! ), le maniement labyrinthique et cauchemardesque (dois-je ouvrir une nouvelle fenêtre ou un nouvel onglet lorsque je reçois un nouveau message ou que j'engage une nouvelle conversation? Les échanges en cours sont-ils lisibles par tous ou la confidentialité est-elle respectée?), la terminologie abusive et trompeuse (Ah! Ces fameux "amis" qu'on ne connaît ni d'Ève ni d'Adam! Je n'en ai jamais eu autant...)... sans parler des sollicitations permanentes et inutiles! (Si je m'écoutais, je serais fan d'une quarantaine de personnalités, j'adhérerais à autant de groupes d'anti-quelque chose et j'installerais une foultitude d'applications qu'on me conseille mais dont personne me m'explique l'utilité réelle!) Au bout du compte: une dispersion absolue, un éparpillement de mes activités et de mes informations personnelles, sans compter les heures perdues en palabres superflues! Mais il est vrai que j'ai retrouvé sur FaceBook d'anciennes connaissances perdues de vue après de nombreux déménagements. J'ai aussitôt le réflexe de demander leur adresse email pour échanger d'une manière plus conventionnelle et plus reposante.
Voilà pourquoi je ne vais (presque jamais) sur FaceBook.

Mais si d'autres y trouvent leur bonheur, grand bien leur fasse...

Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Constant
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 12
Age : 36
Localisation : Cotonou
Langue : français
Emploi/loisirs : Comptable/Internet, lecture
Date d'inscription : 12/11/2009

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptySam 28 Nov 2009, 12:37 pm

Bonjour,

Je suis d'accord avec vous fde sur ce que je peux appeler la dématérialisation progressive du livre. Aujourd'hui le livre électronique est très utilisé. C'est vrai que cela n'a pas encore pris le pas sur le livre matériel qui garde encore tout son prestige, mais à la vitesse où ça va, les ebooks risquent de ravir la vedette au livre papier. Supposons par exemple que vous devriez voyager et emporter un nombre de donné de livre (10, 20, ou plus) selon le temps que vous allez y passer. Ces livres seront bien lourds à transporter, très encombrant, et même coûteux en terme de bagage. Et si vous aviez ce même nombre de livre en version électronique stpcké sur une clé USB, ou sur votre lap top, ou encore sur téléphone portable (i-phone) sur lequel vous pouvez lire directement ces livres. La différence est claire.

Toutefois il reste <<un peu de temps>> pour "le jeune" ebook pour remplacer totalement le "patriarche" livre matériel.

Bonne journée à Vous

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Icon_biggrin

Constant

_________________
Recevez gratuitement le livre "52 petites choses qui font de grandes différences dans la vie" de Marcel BELIVEAU ici: http://www.perso-dev.com
Revenir en haut Aller en bas
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 47
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyDim 29 Nov 2009, 1:08 am

@Constant a écrit:
Ces livres seront bien lourds à transporter, très encombrant, et même coûteux en terme de bagage. Et si vous aviez ce même nombre de livre en version électronique stpcké sur une clé USB, ou sur votre lap top, ou encore sur téléphone portable (i-phone) sur lequel vous pouvez lire directement ces livres. La différence est claire.

C'est l'un des aspects qui me semble important. Avoir des livres, cela signifie pouvoir les stocker et, s'il y a lieu, les transporter. A chaque fois, je dois en avoir pour 20 cartons... C'est lourd!

L'autre aspect important, c'est que les livres s'abiment. La virtualisation permet une certaine sécurité à ce niveau-là. Dans la mesure, bien sûr, où on archive correctement ses données (car les supports s'abiment vite).

Bonne nuit à vous,

fde
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
Ardennais

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 52
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Rat de bibliothèque numérique   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyDim 29 Nov 2009, 10:22 am

Grasse, Nonidi 9 Frimaire, An CCXVIII.

Chers tous,

Ayant maintes fois déménagé, j'ai pu constater le poids de la culture, à mesurer comme fde en nombre de cartons! Par manque de place, certains de mes livres sont encore entreposés dans des cartons, dans ma cave, ce qui est une hérésie avec laquelle il me faut composer. Heureusement, lorsque je vais en récupérer un, je m'aperçois qu'ils n'ont pas trop souffert des déménagements ni de leurs précaires conditions de stockage.
Je possède également une importante collection de "e-books" (livres numérisés) dans mon disque dur externe, mais que je ne consulte qu'épisodiquement car mon ordinateur est fixe. La lecture est vite fatigante à l'écran, elle ne peut se faire qu'en un seul endroit et l'ordinateur est monopolisé alors que d'autres utilisateurs pourraient en avoir besoin. Si le gain de place est effectivement extrêmement appréciable, il va falloir que le support électronique portable se démocratise pour permettre ce que pour l'instant, seul le livre physique nous propose: une lecture confortable en tout lieu, à tout moment et à un moindre coût. Et puis, comme il a été évoqué, le support papier garde un charme incomparable et n'est pas près de disparaître.

Pour la recherche de livres rares ou moins rares, numérisés et téléchargeables gratuitement, voir à: http://forum-francophone.bbactif.com/informatique-softwares-et-hardwares-internet-et-jeux-f66/bibliotheque-numerique-gratuite-internet-archive-t4800.htm#32559

Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Milan

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 36
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook EmptyMar 15 Déc 2009, 10:51 pm

@Ti' Breton a écrit:
Il ne s'agit pas de nous, adultes responsables...Tiens, il neige...Mais de nos enfants en général, qu'il faut déjà torturer pour ouvrir un livre, intéresser à une discussion, participer à la vie de famille, éviter les dérapages et paradis artificiels ou mondes virtuels...
N'importe qui peut écrire n'importe quoi sur Internet, et le problème évident est que certaines catégories d'âge prennent de nombreux sites apparemment vertueux pour l'encyclopédie Universalis... Avez-vous des enfants ? Faites vous un métier en relation avec les organismes sociaux ou éducatifs dans leur large sphère ? Si tel n'est pas le cas, je vous conseille de vous intéresser aux multiples conclusions qui pleuvent de partout sur les dérives et les déviances de la toile sur nos "chères petites têtes blondes ou brunes d'ailleurs"...
Alors évitons le principe de responsabilité face à l'incontrôlable !

Je ne suis pas du tout d'accord avec ta vision des choses.

Internet, c'est l'ouverture au monde selon moi. Ni plus, ni moins. C'est le monde dans sa diversité, le monde que tu n'as pas forcément l'habitude de voir mais le monde dans toute sa réalité.

Les gens qui viennent d'un petit village et qui débarquent dans une grande ville ont un peu la même sensation que ceux qui découvrent Internet, c'est-à-dire qu'ils découvrent quelque chose de beaucoup plus grand, de beaucoup plus communicatif et de beaucoup plus varié. Peut-être que celui qui sort de sa campagne va voir 2 homosexuels se tenir la main ou bien certains styles de vêtements qu'ils n'auraient jamais vu en rase campagne. Eh bien Internet, c'est ça.

Internet, c'est aussi un outil de culture. Prenons l'exemple de Wikipédia (puisqu'on en parle). Pour moi, Wikipédia est infiniment plus intéressant que Universalis. Pourquoi ? Une étude scientifique avait déjà montré que le taux d'informations erronées sur Wikipédia et Britannica (équivalent d'Universalis au R-U) était à peu près comparable (Wikipédia contiendrait 30 % d'erreurs en plus par rapport à Britannica). Donc la qualité de l'information est quasi-équivalente. Par contre, Wikipédia dépasse largement Universalis et toutes les autres encyclopédies payantes sur 2 points : la quantité et la réactivité.
Concernant la quantité, je pourrais prendre plein d'exemples, je tape "nuage de Oort" (c'est de l'astronomie) et je trouve un article complet sur Wikipédia que je ne trouve pas en allant sur Universalis (le terme y est simplement évoqué - souvent sans plus d'explications - dans d'autres articles). Pareil lorsque je souhaite me renseigner sur la ville de Huntington Beach en Californie (200 000 hab). Concernant la réactivité ensuite, je peux aller me renseigner sur le conférence de Copenhague sur Wikipédia, alors que je n'aurais jamais pu le faire sur Universalis (à moins d'attendre l'année prochaine...).

Ensuite la pornographie qui semble être pour toi le problème numéro 1. Eh bien j'ai envie de dire que ce n'est pas un problème. Il y a plein d'enfants qui ont déjà surpris leurs parents au moment où ils avaient un rapport, ça ne les a pas traumatisé pour autant et si ça les a perturbé, c'est surtout parce qu'il s'agissait de leurs parents... Bref, la pornographie n'a pas d'intérêt pour des enfants dans la mesure om ils ne sont pas en mesure de comprendre ce qui se passe mais si des enfants tombent dessus, je ne vois pas ce qui peux présenter un caractère catastrophique ou sinon il faudra vraiment qu'on me l'explique. J'ai l'impression qu'il y a beaucoup de "puritanisme exacerbé" derrière cette hantise de la pornographie.

Concernant la "pornographie intellectuelle", elle existe sur Internet comme elle existe dans la vie, il faut alors savoir faire le tri, comme dans la vie... Sur ce forum, j'ai déjà eu l'occasion de voir (de lire) des choses choquantes par exemple, bien plus choquantes que n'importe quel film porno... Mais ce sont des choses qu'on ne peut pas totalement nier, car un jour ou l'autre, on se retrouve réellement en face d'une personne qui tient des propos abominables qu'on a déjà plus ou moins vu sur Internet.

Pour moi, les vrais dangers d'Internet, parce qu'il y en a, je ne dis pas le contraire, c'est :
- les mauvaises rencontres (via MSN, mail ou forum)
- la perte de maîtrise de la diffusion d'information nous concernant (via Facebook, Youtube, etc.)
D'ailleurs les victimes d'Internet ne sont pas toujours les utilisateurs d'Internet, par exemple il y a beaucoup d'imbéciles qui diffusent sur Internet des photos ou vidéos de leur ex très dénudée pour se venger...
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty
MessageSujet: Re: Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook   Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Pourquoi je n'irai pas (plus) sur Facebook
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Agora :: Sujets de réflexion-
Sauter vers: