FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mar 03 Mar 2009, 1:49 pm

Citation :
Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...


Au dire de certains, le LKP dont le leader, Elie Domota est
indépendantiste, emploierait des méthodes de voyous pour imposer ses
revendications. Envahissement de RFO, interdiction de parler devant des
caméras pour ceux qui ne pensent pas comme le LKP, intimidation auprès
du patronat, voila quelques une des méthodes de la mouvance
Extrême-Gauche en Guadeloupe. Plusieurs voix iraient dans ce sens. Le
LKP ferait-il régner la terreur dans ce département français ?

Su ces méthodes s'avèrent exacts, ce que je crois, elles sont bien
entendu inacceptables et sont à condamner avec force. Voila plus de 35
jours que le LKP paralyse la Guadeloupe pour des motifs salariaux, mais
le motif est peut-être tout autre. Il faut d'ailleurs juste écouter
Elie Domota parlant de la Guadeloupe, il parle d'un pays et quant il
parle de la France il parle de la France et non de la métropole. C'est
une preuve que ce que veut le leader du LKP, c'est l'indépendance de ce
département d'outre-mer emmenant dans son sillage la Réunion et la
Martinique. Alors, pour y arriver, peu importe les méthodes quite à
faire régner la terreur auprès des plus faibles, quite à bloquer et
paralyser ce département.

Ces méthodes sont bien sur télécommandés par les mouvances de
l'Extrême-Gauche avec un Olivier Besancenot ravi de ce qui se passe
dans les Antilles. Alors, il faut que ce personnage comprenne qu'il est
français et que ce n'est pas en faisant régner la terreur (De terreur à
terrorisme, il n'y qu'un pas) qu'il arrivera à ses fins et il faut
qu'il comprenne aussi que les lois de la République sa'ppliqueront dans
ce département français comme sur tout le territoire francais de la
Creuse aux Iles Kerguelen en passant par la Guadeloupe.

Source : http://marco6145.neufblog.com/marc/2009/02/guadeloupe-le-l.html
Autres Sources : http://www.lepoint.fr/actualites-medias/rfo-guadeloupe-envahie-par-le-lkp/1253/0/320926
http://www.lepoint.fr/actualites-politique/interview-louis-cgpme-nous-voulons-reveler-le-visage-dictatorial/917/0/321310



Citation :








Revue de presse : LKP, le masque tombe


Très populaire au début du mouvement de grève, le
Collectif LKP est désormais ouvertement critiqué pour ses méthodes
brutales, voire totalitaires. Menaces, intimidations, violences, nombre
de Guadeloupéens sont exaspérés.
Revue de presse hexagonale.







"Gros bras" du LKP, de plus en plus critiqués pour leurs méthodes d’intimidation © AFP






Paris Match (26 février)

Patrick Forestier, envoyé spécial à Pointe-à-Pitre


(...) L’objectif du LKP, c’est de se dégager de toute
responsabilité dans l’assassinat de Jacques Bino, agent des impôts,
délégué de la CGT Guadeloupe et membre du LKP. En fait, les
déclarations incendiaires, les mots d’ordre violents et les menaces
répétées par Elie Domota depuis un mois ont été interprétés comme un
blanc-seing par les voyous qui, surtout la nuit, tiennent les barrages,
exigeant parfois de 5 à 20 euros de droit de passage aux
automobilistes. La violence distillée par le LKP est revenue comme un
boomerang vers le Collectif qui essaie, depuis, de se défausser par des
insinuations à propos de la mort de Jacques Bino.

(...) Même si la tension semble avoir diminué depuis la
reprise des négociations, le LKP garde une capacité de mobilisation « à
la cubaine », entretenant des relais dans chaque quartier, à l’image
des comités de la révolution qui, à La Havane, imposent au peuple les
mots d’ordre du moment. En Guadeloupe, la révolte contre la vie chère
est soutenue par quasiment toute la population, mais les nervis du LKP,
qui font pression sur les commerçants et les employés pour faire grève,
ne sont pas appréciés. « Difficile de ne pas suivre le
mouvement si on ne veut pas être accusé de traître acquis à la cause
des profiteurs, c’est-à-dire des Blancs colonialistes
», me souffle une jeune Guadeloupéenne

Le Figaro (26 février)

Rodolphe Geisler, envoyé spécial à Pointe-à-Pitre

(...) La crainte des représailles est toujours vivace.
Les témoignages de pressions exercées par les gros bras du LKP sont
nombreux. Les menaces graduées. Du simple avertissement aux menaces
physiques. Quand ce ne sont pas des insultes racistes lorsque le
commerçant n’est pas « pays ». Ce lundi, donc, après que notre homme à
la casquette a harangué la foule, des petits groupes se sont ainsi
dispersés dans la ville. « On a dit fermé, pas ouvert »,
répétaient-ils, en tapant du poing contre les rideaux métalliques des
magasins. Cette fois, pas de blessé. Juste le bruit des coups donnés
sur les rideaux. Les commerçants se sont exécutés. Résignés, un nœud à
l’estomac.

Depuis le début du conflit pourtant, plusieurs cas de
« tabassage » de commerçants ou de chefs de petites entreprises sont à
déplorer. Au moins une dizaine de signalés, sachant que la plupart
n’osent pas porter plainte. Comme cet Haïtien. Alors qu’« on » lui
demandait de « se solidariser » avec le mouvement, il eut le toupet de
répondre : « J’ai connu les Tontons macoutes, c’est pas vous qui allez me faire fermer ! »
Il a été roué de coups. Son entreprise est désormais fermée. Cette
restauratrice de Pointe-à-Pitre, installée en Guadeloupe depuis une
quinzaine d’années, s’est, quant à elle, fait traiter de « sale p****n
de blanche » pour avoir tenté d’ouvrir. Ce mois-ci, elle ne pourra pas
donner de salaires à ses deux employés, pourtant des « locaux ». Ni à
elle-même.

(...) Le mouvement, entamé maintenant depuis près de
six semaines, a néanmoins trouvé ses limites tolérables, en défiant
l’État de droit. L’entrave à la liberté du commerce, même si trois
commerçants seulement ont osé porter plainte à Pointe-à-Pitre, est
manifeste. Pour ne pas jeter de l’huile sur le feu depuis les quatre
nuits de violence de la semaine dernière pendant lesquelles des tirs à
balle réelle ont été constatés, la police se fait discrète dans les
rues. D’une certaine façon, les « amis » du LKP ont les mains libres
pour imposer leur loi. Élie Domota le répète chaque jour : « Seule la pression populaire peut faire pression sur le gouvernement. »

Sous couvert d’anonymat, un policier pose tout de même
la question des relations entre le LKP et ce qu’il est convenu
d’appeler « les jeunes des quartiers difficiles » qui seraient à
l’origine des barrages et des pillages de la semaine dernière. Était-ce
réellement spontané ? « Pour tracter des carcasses de
voiture sur les routes et les incendier à l’aide de bidons d’essence
alors que les stations-service étaient officiellement fermées, il leur
a bien fallu une aide logistique
», estime-t-il.

France Info (25 février)

Richard Place, envoyé spécial à Pointe-à-Pitre

(...) Le mouvement syndical reçoit une large
approbation en métropole. Près de huit Français sur dix (78%) trouvent
justifié le mouvement social qui paralyse la Guadeloupe depuis plus
d’un mois, selon un sondage BVA pour Orange, L’Express et France-Inter
publié mardi.

Pourtant, sur l’île, la situation n’est pas simple et
certains vivent de plus en plus difficilement une grève qui leur
apparaît imposée par le syndicat unitaire. Mais ceux là, on les entend
peu, les médias étant "gentiment" tenus à l’écart des discours
discordants. Lorsqu’un des envoyés spéciaux de France Info tente de
réaliser l’interview, en place publique, d’une mère de quatre enfants
excédée par la grève, il est aussitôt interrompu par un militant du LKP
qui lui demande d’arrêter "gentiment". Peu après un autre membre du
collectif interviendra, plus menaçant, pour prévenir : " Tu n’as pas enregistré ? Sinon, fais attention à toi ".





Le dirigeant du LKP Elie Domota entouré de sa garde © AFP






20 minutes (24 février)

Laure de Charrette, envoyée spéciale à Pointe-à-Pitre

(...) Si les fonctionnaires ont été payés en janvier,
les retenues sur salaire s’opérant dans un délai de deux mois, les
commerçants s’inquiètent désormais haut et fort du contre coup
économique. Certains ont rouvert. Comme ce vendeur de cartes postales,
Michel. Les « commandos du LKP », dit-il, qui sillonnent la ville pour
intimer l’ordre aux commerçants de baisser le rideau ne lui font « plus
peur ».

Pourtant ceux qui ont dédaigné le blocus les premières semaines l’ont payé cher. « Six
chefs d’entreprise ont été tabassés. L’un parce qu’il a refusé de
fermer sa boutique, un autre parce qu’il s’est exprimé contre la grève
dans les médias. Ceux qui ne se couchent pas devant le LKP sont frappés
», assène Patrick Vial-Collet, antillais, directeur d’un groupe hôtelier. « Vous pouvez me citer, je n’ai pas peur des représailles ».

A l’origine d’une marche anti-grève annulée mardi faute
de participants - « les 4 600 personnes attendues ont été coincées par
les barrages » - lui est convaincu qu’une « majorité silencieuse
pro-LKP, mais anti-pagaille » existe. « Les gens commencent à être trop dérangés dans leur confort de vie pour approuver encore les méthodes du collectif »
poursuit-il. Lundi matin, la place du marché est encombrée d’étals et
les quais de pêcheurs. Comme si la solidarité avec le mouvement
permettait désormais aussi de vivre, et de s’exprimer.

Le Point (18 février 2009)

Yves Cornu

La nécessité de maintenir un rapport de force favorable
incite le collectif à privilégier les moyens coercitifs. Premiers
visés, les commerçants qui refusent de se plier aux ordres de
fermeture. "Les hommes du LKP procèdent toujours de la
même manière, témoigne l’un d’eux sous le couvert de l’anonymat. Ils
viennent à plusieurs et expliquent que, si on ne boucle pas, ça sera
ouvert à tout le monde ; bref, c’est rideau baissé ou pillage organisé.
"
Et gare à ceux qui résistent ou affichent publiquement leur désaccord.
À Sainte-Anne, station balnéaire proche de Pointe-à-Pitre, le gérant
d’un magasin de photos s’est fait rosser par les gros bras du collectif
pour avoir refusé d’obéir à leurs injonctions. Puis, ça a été au tour
des entreprises de la zone industrielle de recevoir ce genre de visites
dissuasives.

Parallèlement, le LKP a opéré un glissement d’ordre
dialectique, la dimension communautaire semblant prendre le pas sur la
revendication sociale. Ce faisant, il joue sur du velours. Les propos
aberrants tenus sur Canal+ par Alain Huyghues-Despointes, un vieux béké
martiniquais hostile au métissage par souci de "préserver" sa race,
risquent de lui valoir une condamnation pour incitation à la haine
raciale, mais le mal est fait : les Antillais sont tentés d’en conclure
que, décidément, rien ne changera jamais sous le soleil.

(...) Dans ce contexte, la tentation est grande pour
Domota et les siens de céder à un manichéisme en noir et blanc afin de
galvaniser une base que la durée du conflit épuise nerveusement et
surtout financièrement. Tentation à laquelle le leader du LKD cède
parfois. Il insiste sur la dimension "afro-asiatique" du conflit (après
l’abolition de l’esclavage, les colons ont fait venir de nombreux
Indiens), et n’a pas hésité à accuser l’État de vouloir "tuer les
Guadeloupéens". Le message passe comme une lettre à la poste. Chanté ou
imprimé sur les tee-shirts, le slogan "la Gwadloup, sé ta nou, la
Gwadloup, sé pa ta yo" (la Guadeloupe, c’est à nous, la Guadeloupe,
c’est pas à vous) est de toutes les manifestations.

"Cette conception d’une société dans
laquelle les patrons, forcément blancs, seraient les esclavagistes des
temps modernes n’a plus de sens
, explique Christophe Louis, président de la CGPME locale. Je
connais beaucoup de petits entrepreneurs qui sont noirs ou métis, comme
moi, et dont les sociétés ne survivront peut-être pas à la grève
générale. Alors que les descendants de colons sont à la tête
d’entreprises suffisamment solides pour n’être pas affectées.
"

D’autres expriment leur ras-le-bol sur un ton plus expéditif : "Les
soutiens du LKP sont, pour la plupart, des fonctionnaires, comme 40 %
de la population active guadeloupéenne. Ils ne risquent rien, mais
n’hésiteront pas à sacrifier courageusement les emplois des autres
", s’emporte un commerçant qui se dit "sur la corde raide".

Une logique qui n’échappe pas à l’homme de la rue. Dans
un département qui affichait un taux de chômage de 26 % avant même
d’être frappé par la crise mondiale, les conséquences économiques et
sociales de cette opération île morte risquent d’être ravageuses.
Certains reconnaissent mezza voce être écartelés entre la tentation de
mettre un terme au mouvement avant que son coût ne devienne exorbitant
et celle de continuer un combat comme la société guadeloupéenne n’en a
pas connu depuis des décennies.

Philippe Triay,

le 28 février 2009


source : http://guadeloupe.rfo.fr/imprimer.php3?id_article=928

Bref, encore la gauche et l'extrème gauche tout heureux mettre la m**** avec des moyens très peu démocratiques !

cartonrouge

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mar 03 Mar 2009, 2:07 pm

On se croirait en Haïti !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mar 03 Mar 2009, 4:36 pm

Il semble évident que le LKP utilise des méthodes de voyous et surfe joyeusement ou plutôt haineusement sur la vague d'un mécontentement populaire qui, lui, se justifie... Le durcissement du LKP s'inscrit comme par hasard avec plus de virulence depuis que notre facteur le plus fameux s'est rendu auprès des "insurgés"...Le débata pris une toute autre tournure, beaucoup plus politisée qu'humanitaire.

Je ne parle pas de la visite de Madame Royale, on reste dans le sérieux...
Néanmoins, et c'est une spécificité très française, nous voilà de nouveau confronté à un vrai problème ( la gestion des DOM) ancestral, d'importance, et qui aurait du être traité depuis des lustres !
Malheureusement, comme pour la retraite en France, la Sécu, les différentes réformes, le ras le bol général et la crise, tout tombe sur Sarkozy... Cela me rappelle un peu - toute proportion gardée - la fin de règne de Louis XVI qui, malgré un vrai modernisme (bien que fort mal entouré), ne put que recevoir des siècles de mécontentement, cristallisant la colère des siècles passés...

Pour la Guadeloupe et la Martinique cependant, les solutions ne sont pas si compliquées que cela...
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mar 03 Mar 2009, 5:02 pm

Et vous noterez le travail de sape de l'extrème gauche et dans une moindre mesure de la gauche traditionnelle qui met de l'huile sur le feu en entretenant des haines et des rancunes "l'esclavagisme", "les blancs exploiteurs", etc...

Que je saches l'esclavage a pris fin en 1848 ; à cette époque mes ancêtres bossaient comme des malades dans des les champs, d'autres en tant qu'ouvriers dans des conditions pas meilleurs que celle des antillais noirs car non, tous les blancs ne vivaient pas comme des "bourgeois nantis" dans des châteaux ou des immeubles hausmaniens parisiens : que certains relise Zola ou d'autres auteurs de l'époque qui ont décrits les conditions de vie des ouvriers français de métropole !

Je dis ça car, et c'est véridique, je connais des antillais qui avaient cette image des métropolitains ; tous riches à se prélasser tandis que les pauvres noirs étaient esclaves, mal nourris et fouetté en permanence (ce qui est d'ailleurs faux, non pas par charité d'âme (hélas) mais simplement parce qu'un esclave avait une valeur financière (donc on ne détruit pas son bien) et qu'un esclave affaiblit ou blessé travaille moins bien qu'un esclave en bonne santé : de ce fait les esclaves étaient dans leur immense majorité plutôt bien traités, bien loin de l'image d'épinal qui les montre torturés, fouettés et enchainés sans cesse (ce qui n'empèche évidement pas certains rares abus et le fait qu'il est parfaitement inadmissible d'asservir des hommes !)

docteur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mer 04 Mar 2009, 6:50 am

Mais les Antillais cherchent-ils à connaître la réalité historique des moins nantis de la Métropole et l'actuelle des sdf qui meurent de froid ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mer 04 Mar 2009, 9:47 am

Je pense que le problème est un peu plus simple et complexe à la fois... La difficulté vient sans doute que la classe minoritaire blanche est directement liée, voire même est la descendance des colons esclavagistes, et les voir dominer l'économie reste en travers de la gorge des plus démunis qui eux sont les descendants des anciens "dominés"...

De plus on ne peut écarter d'un revers de main que le fonctionnement de l'économie et le niveau des prix (j'y suis allé il y a trois ans c'était hallucinant) est complètement fou et ne repose sur aucune logique...

Or le problème est politiquement là...Bien fondé et donc facilement exploitable par notre bande Besancenot / Royal... Cela s'appelle donner du grain à moudre...
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mer 04 Mar 2009, 11:03 am

@Ti' Breton a écrit:
Je pense que le problème est un peu plus simple et complexe à la fois... La difficulté vient sans doute que la classe minoritaire blanche est directement liée, voire même est la descendance des colons esclavagistes, et les voir dominer l'économie reste en travers de la gorge des plus démunis qui eux sont les descendants des anciens "dominés"...

On ne peut pas reprocher les éventuelles fautes de ses ancêtres sur 6-7 générations sinon à ce compte là dans 200 ans on continuera à reprocher aux allemands le passé Nazi de leurs aïeux tous comme on ne peut pas se prévaloir d'être descendant d'esclave pour justifier ses échecs ; si ça se trouve je suis aussi descendant d'esclave de la période gallo-romaine ou descendant de serfs du moyen-âge et dois-je m'en plaindre et mettre sur ce compte là tous mes échecs ?!

D'ailleurs la plupart des PME des antilles sont tenues par des descendants d'esclaves.

Citation :
De plus on ne peut écarter d'un revers de main que le fonctionnement de l'économie et le niveau des prix (j'y suis allé il y a trois ans c'était hallucinant) est complètement fou et ne repose sur aucune logique...
Je connais un peu les antilles ; j'y ai séjourné 2 fois (2 mois + 1 mois), j'ai des amis Martiniquais et ma belle-mère est Guadeloupéenne, donc... Evidement que certaines denrées sont chères car importée de métropole : les pâtes, le lait, le fromage, la viande, etc..., évidement qu'il y a des abus ; le marché étant restreint celà favorise les monopoles et donc les abus, mais sur d'autres plans, la vie est moins chère : pas de chauffage (je paye tout de même 2000 € par an rien que dans ce poste)...

Et puis un élément de comparaison : PIB des habitants de la Guadeloupe : 17.400 €, PIB de la Dominique (pays riche pour la zone grace au tourisme florissant) : 5.500 $ (4.395 €), PIB, Ste Lucie (entre la Guadeloupe et la Martinique : 4.800 $ soit 3.800 € et je ne parle pas de Haïti : 422 $ (337 €)

C'est bien la preuve que les méchants blancs, les méchants colonisateurs, les méchants capitalistes ne sont pas si... méchants que ça : car si la Guadeloupe est 4 fois plus riche que le meilleur pays indépendant voisin c'est grace à la métropole et à l'Europe !

Citation :
Or le problème est politiquement là...Bien fondé et donc facilement exploitable par notre bande Besancenot / Royal... Cela s'appelle donner du grain à moudre...

Le bien fondé est relatif (voir le comparatif PIB plus haut) et surtout risible lorsqu'on voit les échecs cuisants des types de régimes que Besancenot prône ; non seulement les régimes communistes ont étés des catastrophes économiques mais c'était aussi des catastrophes sur le plan des droits de l'homme (noirs ou pas) !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mer 04 Mar 2009, 11:44 am

Je suis bien entendu d'accord avec toi Roy, jugeant d'une certaine manière Besancenot aussi incompétent et dangereux politiquement que jadis Le Pen dans un autre registre...

Il n'en demeure pas moins que ce régime économique mérite d'être revu et modernisé ne crois tu pas ?
Nous sommes tous descendant de cerfs c'est une évidence, mais nous n'avons plus en France de Roi (quoi que...) et avons (quoi que...) aboli les privilèges...Là tu ne peux nier que les grands groupes de la distribution qont aux mains de ceux que l'on nomme "becque" - excuse l'orthographe -
C'est un peu comme si un éleveur se plaignait que tss taureaux deviennent fous après avoir repeint leurs étables en rouge...
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mer 04 Mar 2009, 12:16 pm

Effectivement on peut revoir le systéme économique des antilles, il n'en demeure pas moins qu'étant donné leur situation excentrée vis à vis de la métropole et étant donné leur structure (taille, climat, etc...) ; on ne pourra que difficilement vendre le roblochon au même prix qu'à Lyon ou y implanter des industries lourdes ! Mais n'est-ce pas la même chose au fin fond de la lozère ; quel est le PIB de ce département bien métropolitain mais éloigné des industries et des grands axes commerciaux ?

Ensuite que le béké soient les riches des antilles c'est plutôt dans la logique des choses : les premiers colons ce sont eux et donc ils se sont emparé des terres volées aux Indiens Arawaks (premiers habitants de nos îles) puis ont importé des esclaves, logiquement et naturellement les familles possédantes ont tendance à conserver leurs richesses : peut-on réellement leur reprocher ?!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mer 04 Mar 2009, 1:06 pm

@Ti' Breton a écrit:
Je pense que le problème est un peu plus simple et complexe à la fois... La difficulté vient sans doute que la classe minoritaire blanche est directement liée, voire même est la descendance des colons esclavagistes, et les voir dominer l'économie reste en travers de la gorge des plus démunis qui eux sont les descendants des anciens "dominés"...

De plus on ne peut écarter d'un revers de main que le fonctionnement de l'économie et le niveau des prix (j'y suis allé il y a trois ans c'était hallucinant) est complètement fou et ne repose sur aucune logique...

Or le problème est politiquement là...Bien fondé et donc facilement exploitable par notre bande Besancenot / Royal... Cela s'appelle donner du grain à moudre...

Une solution consisterait à laisser les territoires ultramarins de France, de Grande-Bretagne, du Portugal et d'Espagne de pouvoir s'approvisionner au niveau "régional", c'est-à-dire en-dehors de l'Union européenne ! Les bénéfices seraient des deux côtés ! Par exemple, la Réunion paierait moins cher des marchandises sud-africaines ou zimbabéiennes que françaises ou européennes sans parler du côté écologique de marchandises venant de moins loin et profitant à des régions économiquement pauvres. Il suffirait de signer une simple convention à Bruxelles !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mer 04 Mar 2009, 2:37 pm

L'inconvénient c'est que le système fonctionne dans les 2 sens ; par exemple la Banane des antilles est largement subventionnée pour venir jusqu'en Europe ; si on écoutait le marché on n'achéterai jamais de bananes antillaises 10 fois plus chères que l'africaine !

docteur

Mais revnons-en plus directement aux méthodes mafieuses du LKP, ou devrait-on dire les méthodes extrémistes (de gauche) de ces démocrates respectueux de la liberté d'autrui ! Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mer 04 Mar 2009, 2:41 pm

@Roy a écrit:
L'inconvénient c'est que le système fonctionne dans les 2 sens ; par exemple la banane des Antilles est largement subventionnée pour venir jusqu'en Europe ; si on écoutait le marché on n'achéterais jamais de bananes antillaises 10 fois plus chères que l'africaine !

Pourquoi pas ? Soyons logique jusqu'au bout et achètons au meilleur prix surtout par les temps qui courrent ! Dans le cas présent, ce serait les antillais et les européens qui y gagneraient.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Mer 04 Mar 2009, 3:14 pm

Arf... tu veux la mort des antilles françaises : comme je l'ai dit plus haut, le PIB de la Guadeloupe est de 17.400 € par habitant contre 327 € pour haïti le plus vieux pays indépendant du coin (comme quoi la colonisation n'ayant QUE des méfaits... Rolling Eyes bref...) et pourquoi à ton avis ? Parce que les méchants blancs subventionnent ces territoires avec notament l'achat préférentiel des produits antillais (ah, c'est sur, c'est pas le LKP qui va souligner celà, ce n'est pas la gauche qui va le dire !).

Et oui, pour bénéficier d'un niveau de vie élevé largement supérieur aux voisins indépendants, pour bénéficier des avantages sociaux (sécu, retraite,...) des insfrastructures (hôpitaux, etc...) les coûts de production sont largement plus élevé que celui des pauvres pays africains.

Mais n'oublions pas ; nous, les méchants blancs, nous exploitons les pauvres noirs antillais (alors que sans l'argent de la métropole et de l'europe leur niveau de vie serait digne de Haïti, l'un des pays les plus pauvres au monde avec de son PIB ridicule) !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Jeu 05 Mar 2009, 2:13 pm

Je trouve que tu cristallises un peu trop sur cette duallité Blancs/noirs, même s'il est vrai que cette mise en exergue est savamment entretenue par les journalistes (de gauche comme de droite) jusqu'à schématiser et occulter les vrais problèmes.

Je trouve personnellement le raisonnement de Stans très juste en autorisant la "régionnalisation de l'approvisionnement basique".
Et tant pis pour les bananes...Le problème est que les Béqués n'accepteront jamais de perdre de tels avantages !

La catastrophe réside plutôt dans l'accord survenu la nuit dernière et qui donne grandement satisfaction aux "insurgés", donc aux contestataires...Comme l'a dit ce matin Alain Duhamel, les ouvriers de France métropolitaine viennent de comprendre en se réveillant qu'il suffisait de faire grève générale pour faire plier le gouvernement sur des revendications les plus folles soient elles. C'est plus qu'une erreur, c'est une faute !

Besancenot a sans doute connu l'un de ses premiers orgasmes politiques face à la faiblesse d'un gouvernement qui, entre les délires homosexuels de Nadine Morano et un président qui va de nouveau voler pour délivrer une pauvre criminelle (bonjour le droit d'ingérance), ne sait plus trop où il va...Mais nous nous éloignons du sujet.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Jeu 05 Mar 2009, 3:49 pm

Tu as entièrement raison Ti' Breton : ces folles revendications donnent déjà des idées aux Martiniquais et aux Réunionnais tandis que les leaders guadeloupéens font comprendre que ce n'est qu'un début !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Jeu 05 Mar 2009, 4:27 pm

Et ce n'est qu'un début ! Pourquoi le smicart de la région parisienne ne pourrait obtenir la même chose que son "frère de couleur ?" TOUS DANS LA RUE !!!!...ça promet.

Plus largement, une fois de plus, et malgré la personnalité de Sarkozy-Bonaparte, preuve est faite du complexe de culpabilité des gouvernements de droite qui reculent et reculent encore dès qu'un vent de contestation se lève par peur d'être taxés d'anti-social...

Il est heureux que nous ayons la gauche la plus bête d'Europe...Même si je me méfie comme de la peste de ce diable de Besancenot.
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Jeu 05 Mar 2009, 5:20 pm

@Ti' Breton a écrit:
Je trouve que tu cristallises un peu trop sur cette duallité Blancs/noirs, même s'il est vrai que cette mise en exergue est savamment entretenue par les journalistes (de gauche comme de droite) jusqu'à schématiser et occulter les vrais problèmes.

Il n'y a pas que les journalistes, hélas, LKP signifie Lyannaj Kont Pwofitasyon, pourrait se traduire ainsi : association contre le profit les profiteurs et ce n'est pas un hasard si ce nom est en créole (langue inventé par les esclaves en oppositions à celle des blancs), de plus parmis les revendication il y avait la "localisation" des emplois ; en clair pas de blancs métropolitains alors que je saches chaque citoyens français est libre de travailler dans la région où il l'entends ! D'ailleurs plusieurs centaines de milliers d'Antillais (les derniers chiffres parlent d'1 million) vivent et travaillent en métropole, j'imagine le tolé si à Lyon on localisait les emplois en refusant tous ceux qui ne sont pas lyonnais depuis 2-3 générations et donc notament les antillais !

Je passe sur le rappel sans cesse à l'esclavage : Elie Demota évidement mais aussi les élus PS comme Le président de la Région Guadeloupe, Victorin LUREL, que je saches ce rappel sans cesse à une époque révolue depuis 161 ans n'est là que pour séparer les blancs des noirs tout en voulant faire payer les uns contre les autres qui sont encore une fois victimisés... cette opposition n'est pas innocente non plus !

On a entendu constament des mots non innocents : la gauche et le LKP parlant sans cesse de colonialisme et de son cortège d'image d'Epinal...

Bref, tous ceci a des relants de racisme à peine voilé... car le fond de l'affaire c'est que l'on désigne les métropolitains blancs comme les colonisateurs-profiteurs et les noirs comme des esclaves exploités ! Un comble lorque l'on sait que les Antilles sont un fardeau économique pour la France ; si nous étions si méchants que ça il y aurait belle lurette qu'on aurait largué ces terres.

Citation :
Je trouve personnellement le raisonnement de Stans très juste en autorisant la "régionnalisation de l'approvisionnement basique".
Et tant pis pour les bananes...Le problème est que les Béqués n'accepteront jamais de perdre de tels avantages !
Déjà que les antilles n'ont pas beaucoup d'activités économique alors si tu leur enlève 10% de leur ressources...
Mais effectivement pour des produits basique il serait plus logique de s'approvisionner sur place ; mais c'est déjà plus ou moins le cas, qu'est-ce qui vient de métrolope : les produits manufacturés (pas produits aux antilles donc qui viennent forcément de loin), les produits typiquement franchouillard (Fromages, etc...) ou les produits ne pouvant pas être fabriqués sur place (c'est con, mais rien que les pâtes qui sont faites avec du... blé...).

Citation :
La catastrophe réside plutôt dans l'accord survenu la nuit dernière et qui donne grandement satisfaction aux "insurgés", donc aux contestataires...Comme l'a dit ce matin Alain Duhamel, les ouvriers de France métropolitaine viennent de comprendre en se réveillant qu'il suffisait de faire grève générale pour faire plier le gouvernement sur des revendications les plus folles soient elles. C'est plus qu'une erreur, c'est une faute !

Besancenot a sans doute connu l'un de ses premiers orgasmes politiques face à la faiblesse d'un gouvernement qui, entre les délires homosexuels de Nadine Morano et un président qui va de nouveau voler pour délivrer une pauvre criminelle (bonjour le droit d'ingérance), ne sait plus trop où il va...Mais nous nous éloignons du sujet.
C'est exactement ce que je disais la gauche politise l'affaire quitte à détruire l'économie des antilles et à attiser les haines !
Et dire qu'intrinséquement les antilles française ont de loin le PIB le plus haut de la région : 4 fois supérieur aux meilleurs pays indépendants du coin... il faut aussi relativiser !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Jeu 05 Mar 2009, 6:03 pm

Les Guadeloupéens ne sont pas de grands mangeurs de pâtes italiennes Roy !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 9:44 am

@Stans a écrit:
Les Guadeloupéens ne sont pas de grands mangeurs de pâtes italiennes Roy !
Même si ce n'est pas le fond de mon intervention ce détail est pourtant terriblement révélateur : effectivement les Guadeloupéens ne devraient pas manger de pâtes étant donné qu'ils sont obligés de les importés de loin puisque le blé ne pousse pas sous les climats tropicaux !

Mais voilà, en bon français ils veulent manger comme les métropolitains car la plupart des antillais ont séjournés en métropole et veulent vivre "à la française", c'est à dire pain (encore du blé), pâtes, fromage, yahourts,... (ils ne produisent pas de lait), viande de boeuf, etc...

Alors évidement et logiquement ces produits alimentaires qui sont de base pour nous sont plus chers qu'en métropole : peut-être conviendrait-il qu'ils mangent plus local : produits des antilles (le climat permet une multitude de production de fruits et légumes et la mer permet la pêche) ou alors mise en production de certaines denrées comme le lait.

docteur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 10:49 am

@Roy a écrit:
Alors évidement et logiquement ces produits alimentaires qui sont de base pour nous sont plus chers qu'en métropole : peut-être conviendrait-il qu'ils mangent plus local : produits des antilles (le climat permet une multitude de production de fruits et légumes et la mer permet la pêche) ou alors mise en production de certaines denrées comme le lait.

docteur

Mais c'est là où tu devrais me rejoindre Roy lorsque je parle d'achats plus locaux moyennant une dérogation de Bruxelles. Le blé pousse en abondance aux États-Unis d'Amérique qui sont bien plus proches des Antilles que ces dernières le sont de l'Union européenne. Que nous rapportent les Antilles ? Rien ou si peu ! Que reçoivent les Antilles de la France et de l'Union européenne ? Beaucoup en comparaison de leurs voisins haïtiens, dominicains ou cubains !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 11:06 am

Je note que la gauche n'a même plus le droit de consentir aux mécontentements pourtant bien justifiés de la population, faute de quoi elle sera immédiatement accusée de violence et pourquoi pas de terrorisme... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 11:21 am

@Milan a écrit:
Je note que la gauche n'a même plus le droit de consentir aux mécontentements pourtant bien justifiés de la population, faute de quoi elle sera immédiatement accusée de violence et pourquoi pas de terrorisme... lol!

Encore une fois je n'invente rien, actualité du jour :

Citation :
Domota : "Nous ne laisserons pas des békés rétablir l'esclavage" en Guadeloupe



"Soit ils appliqueront l'accord, soit ils quitteront la Guadeloupe."

Au lendemain de l'accord de sortie de crise trouvé avec l'État après un mois et demi de grève générale dans l'île

, le leader du LKP Élie Domota a brandi jeudi soir la menace pour contraindre les derniers chefs d'entreprise réticents à accorder une augmentation mensuelle de 200 euros à leurs salariés. Des établissements que des manifestants s'emploient toujours à bloquer.
"Nous n'arrêterons pas et je l'ai dit ce soir au préfet. Nous sommes très fermes sur cette question-là. Nous ne laisserons pas une bande de békés rétablir l'esclavage", a-t-il fustigé sur Télé-Guadeloupe.

La pression que le porte-parole du LKP envisage d'exercer est au premier plan d'ordre économique. "Hors de question,
aujourd'hui, d'aller faire des courses dans des entreprises qui exploitent des Guadeloupéens, dans les entreprises qui ne donnent pas 200 euros à leurs salariés", a-t-il avancé comme argument. "Nous demandons aux Guadeloupéens de ne pas aller dans ces entreprises-là, de ne pas aller à Match, Carrefour, Cora, de ne pas faire de courses dans
les entreprises qui n'appliquent pas l'accord", a-t-il insisté. Interrogé pour savoir s'il ne craignait pas les conséquences de son appel pour les personnels de ces sociétés, Élie Domota a répondu : "Ils trouveront du travail. De toute façon, quand leurs patrons auront mal, ils feront en sorte d'appliquer l'accord", a-t-il aussitôt affirmé.

Durant toute la journée de jeudi, un groupe d'une centaine de personnes très mobiles a bloqué à plusieurs reprises des
carrefours au Gosier, à 6 km de Pointe-à-Pitre, où sont situés de nombreux hôtels de tourisme. Ces mécontents se sont dispersés sans incidents lors de l'arrivée des forces de l'ordre, mais ont investi aussitôt la chaussée quelques centaines de mètres plus loin. À Baie-Mahault, un centre commercial a dû fermer dans le courant de la matinée avant que les boutiques qui y sont implantées puissent ouvrir de nouveau. Mais les grévistes d'un hypermarché Carrefour et de
plusieurs supermarchés spécialisés de ce centre commercial en ont, par contre, interdit les accès durant toute la journée. Jeudi toujours, la fédération patronale du BTP, appartenant au Medef-Guadeloupe, a "adhéré à l'accord" augmentant les salaires de 200 euros.

Source : http://www.lepoint.fr/actualites/domota-nous-ne-laisserons-pas-des-bekes-retablir-l-esclavage-en/920/0/323275


Mais non, pas de menaces, pas de pression ; tous celà est très démocratique !

Et puis j'ai encore inventé les exemples que je cite dans le message d'origine de ce sujet :
- j'ai inventé le commentaire de la photo de l'AFP,
- J'ai inventé le commentaire de RFO,
- J'ai inventé l'article de Paris-Match,
- J'ai inventé celui du Figaro,
- J'ai inventé celui de France info,
- J'ai inventé les lien du Point.fr,
- ...

Mais bien sur, bref tous ce qui n'est pas la "pravda" de Mr Milan est faux ; on lui cite 10 articles à l'appuis et lui nous oppose... ben... euh...rien... ah si : son intime conviction, son dogme... il faut donc le croire malgré les preuves qui s'amassent ! Rolling Eyes

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 1:23 pm

Moi je constate que les Guadeloupéens font une solide fixette sur l'esclavagisme aboli en 1848, qu'ils veulent le beurre et l'argent du beurre d'une Métropole qu'ils détestent alors qu'ils leur serait loisible de demander leur indépendance ! Est-ce qu'une gauche qui reviendrait aux pouvoir serait capabler de payer pour des territoires ultramarins de plus en plus exigeants alors qu'il y a des Métropolitains sdf qui meurent de froid en France par centaines !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 2:30 pm

@Stans a écrit:
Moi je constate que les Guadeloupéens font une solide fixette sur l'esclavagisme aboli en 1848, qu'ils veulent le beurre et l'argent du beurre d'une Métropole qu'ils détestent alors qu'ils leur serait loisible de demander leur indépendance ! Est-ce qu'une gauche qui reviendrait aux pouvoir serait capabler de payer pour des territoires ultramarins de plus en plus exigeants alors qu'il y a des Métropolitains sdf qui meurent de froid en France par centaines !

La fin de l'esclavage en France date d'il y a 161 ans : pendant combien de temps devrons-nous faire repentance d'une pratique vieille comme le temps et que toutes les civilisations ont pratiqués ? Mieux, les occidentaux ont été les premiers à mettre fin à cette pratique !
D'ailleurs officiellement en France le servage (variante à peine meilleures que l'esclavage) s'est terminée en 1789 soit 59 ans avant la fin définitive de l'esclavage ; amusant quand on connait l'Histoire d'Epinal enseigné soigneusement qui montre tous les blancs comme de riches bourgeois en train de fouetter continuellement les pauvres esclaves noirs :
- que l'on relise Zola pour voir comment vivaient les riches ouvriers blancs en France au milieu du XIXème siecle !
- que l'on rappelle aux antillais que les marchands d'esclaves étaient tous des noirs et que les européens n'étaient qu'acheteurs : mais jamais il n'y a le moindre reproche fait aux africains qui chassaient et vendaient leurs frères !
- que l'on fasse un historique de l'esclavage afin de montrer que cette pratique n'a hélas pas été l'exclusivité des blancs envers les noirs (La Rome antique comptait davantage d'esclaves que d'hommes libres, esclaves à 99 %... blancs !)
- que l'on relise le code noir notament les articles 22, 26, 27, 42, 43 etc... qui s'éloignent bien de l'image de toute puissance des maîtres ! http://www.tlfq.ulaval.ca/axl/amsudant/guyanefr1685.htm
- Que l'on consulte les historiens qui affirment par exemple :
Citation :
« la traite vers l'océan Indien et la Méditerranée est bien antérieure à l'irruption des Européens sur le continent » [6]. Paul Bairoch avance le chiffre de 25 millions de Noirs ayant subi la traite arabe contre 11 millions ayant subi celle des occidentaux[7].
Mais il ne viendrait à personne de critiquer les arabes (pas politiquement correct ça)
Citation :
Les esclaves noirs étaient vendus dans les villes du monde musulman. En 1416, al-Maqrizi raconte que des pèlerins venus du Tekrour (près du fleuve Sénégal) avaient emporté avec eux 1 700 esclaves à La Mecque[39]. En Afrique du Nord, le Maroc, Alger, Tripoli et Le Caire étaient les principaux marchés d'esclaves. Ces derniers pouvaient être castrés, y compris les enfants, dont beaucoup mourraient des suites de cette opération. Les ventes avaient lieu sur les places publiques et dans les souks.
Les acheteurs potentiels procédaient à un examen attentif de la « marchandise » : ils vérifiaient l'état de santé de la personne, présentée souvent nue et les mains liées[40]. Au Caire, la transaction des eunuques et des concubines se faisait dans des maisons privées et il existait un syndicat de négriers au Moyen Âge. Le prix variait selon la qualité de l'esclave. Une femme blanche avait plus de valeur qu'une autre
- Que l'on fasse simplement l'ethymologie du mot esclave :
Citation :
Le mot « esclave » serait apparu au Haut Moyen Âge à Venise, où la plupart des esclaves étaient des Slaves des Balkans, « une région qui s'appelait autrefois « Esclavonie », puis Slavonie, et qui est récemment devenue indépendante, sous le nom de « Slovénie »

Peut-être conviendrait-il d'éduquer les gens et notament les antillais sur l'histoire de l'esclavage en leur faisant un historique non tronqué sur cette pratique plusieurs fois millénaires, sur la vie à peine enviable de la masse des métropolitains, que l'on éduque nos gauchistes si prompts à haïr leur propre culture en entretenant le mythe de la repentance qui a pour résultat de diviser les gens et semer de la haine alors que nous devrions nous réunir et admettre que le passé est le passé, que l'histoire est jonchée d'actes peu glorieux qu'il est bien difficile de juger avec nos yeux de contemporains (sinon à ce compte là, autant haïr les Romains pour avoir envahis la gaule et tués ou mis en esclavage 1 gaulois sur 4), haïr les allemands éternellement pour les crimes nazis pourtant plus récents), etc... docteur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 3:19 pm

Les Guadeloupéens parlent si souvent des méchants Békés, mais oublient les premiers habitants - tous disparus - de leur île !
Citation :
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Guadeloupe

(...)
Peuplement
Selon les connaissances actuelles, les Arawaks furent les premiers à avoir colonisé l'île. À cette population indigène se sont ajoutés successivement des apports venant de l'immigration de peuples amérindiens notamment le peuple Caraïbe, puis des colons européens, des esclaves africains en grand nombre ainsi que des Français.
Aujourd'hui, deux tiers des habitants sont Mulâtres, 25% sont Noirs et 8% sont Blancs appelés "Békés". Concernant leurs descendence historique, l'immense majorité des Guadeloupéens (Mulâtres et Noirs) sont "mulâtres de souche", c'est a dire descendant d'une union entre un maitre Blanc et une esclave Noire. L'immense majorité des métropolitains installés sur l'île n'ont jamais eu d'ancêtres esclavagistes ou négociants d'esclaves.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 3:34 pm

@Milan a écrit:
Je note que la gauche n'a même plus le droit de consentir aux mécontentements pourtant bien justifiés de la population, faute de quoi elle sera immédiatement accusée de violence et pourquoi pas de terrorisme... lol!


Milan, soyons raisonnables : tu sais parfaitement que la bombe qui "pète" à la figure de l'Etat Français (se souvenir de mon rapport avec le règne de Louis XVI) n'est que la conséquence de politiques menées depuis des générations, gauche et droite confondues...
Si cela explose maintenant, c'est simplement que la crise internationale (et sur ce point la gauche n'a jamais été confrontée à un tel cataclysme donc pas de comparaison possible) cristallise et amplifie les mécontentements.
Or, reconnais au moins que les déplacements de Besancenot ou de Royal ne manquaient pas d'une réelle démagogie !
La politisation de cette crise qui n'est pas finie n'est qu'un prétexte pour une gauche qui est trop contente de bénéficier d'un avis de tempête pour éviter de parler de ses propres carences.

Cette crise aurait du faire "l'union nationale", une sorte de patrie en danger, quitte à se bastonner à l'issue, vers 2011, avant les présidentielles.
Au lieu de cela, Royal - qui n'a pas que des défauts - s'abrite ou utilise constamment le cliché politique sans rien proposer de concret, puisqu'en réalité elle sait parfaitement comme nous tous qu'il n'y a nulle part de solution miracle...
Je ne dis pas que la gauche n'a pas le droit de s'exprimer, mais que cela soit constructif au moins !
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 3:39 pm

Précisemment Ti' Breton, le moment est opportun pour la gauche ! En remettre une couche dans les DROM-COM ne l'engage à rien ! Par contre, je ne souhaite pas à la gauche de revenir trop vite au pouvoir car elle sera confrontée aux dures réalités économiques !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 3:42 pm

C'est une évidence ! Et l'on peut remercier Dieu, Bouddha, Allah ou d'autres encore que Ségolène et son orchestre n'aient pas été au pouvoir aujourd'hui !
Le résultat aurait été désastreux au plan économique puisqu'ils ne disposaient, on le sait de socialistes eux-mêmes, d'aucun programme...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 3:46 pm

Sais-tu que les 3/4 du déficit budgétaire français servent à éponger la seule dette publique ? La France rejoint de la sorte la Belgique qui était descendue d'une dette publique de 120% à ... 80% !!! Il serait temps d'y réfléchir !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 4:06 pm

@Stans a écrit:
Les Guadeloupéens parlent si souvent des méchants Békés, mais oublient les premiers habitants - tous disparus - de leur île !
Citation :
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Guadeloupe

(...)
Peuplement
Selon les connaissances actuelles, les Arawaks furent les premiers à avoir colonisé l'île. À cette population indigène se sont ajoutés successivement des apports venant de l'immigration de peuples amérindiens notamment le peuple Caraïbe, puis des colons européens, des esclaves africains en grand nombre ainsi que des Français.
Aujourd'hui, deux tiers des habitants sont Mulâtres, 25% sont Noirs et 8% sont Blancs appelés "Békés". Concernant leurs descendence historique, l'immense majorité des Guadeloupéens (Mulâtres et Noirs) sont "mulâtres de souche", c'est a dire descendant d'une union entre un maitre Blanc et une esclave Noire. L'immense majorité des métropolitains installés sur l'île n'ont jamais eu d'ancêtres esclavagistes ou négociants d'esclaves.

J'avais déjà parlé des Arawaks dans un autre sujet à propos des Antilles ; ceci dit ce sont plutôt les blancs qui ont eut la peau de ces indiens : quelques massacres mais surtout l'apport de maladies qui ont décimés ces premiers habitants des îles.

En revanche j'ignorais que le fait que L'immense majorité des métropolitains installés sur l'île n'ont jamais eu d'ancêtres esclavagistes ou négociants d'esclaves : merci pour cette précision même si on ne peut tenir les arrières-arrières-arrières-arrières petits enfants pour responsable d'actes commis par leurs aïeux à une époque où les valeurs n'étaient pas les mêmes et donc que l'on ne peut pas juger avec notre regard contemporain.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 11:01 pm

@Ti' Breton a écrit:
C'est une évidence ! Et l'on peut remercier Dieu, Bouddha, Allah ou d'autres encore que Ségolène et son orchestre n'aient pas été au pouvoir aujourd'hui !
Le résultat aurait été désastreux au plan économique puisqu'ils ne disposaient, on le sait de socialistes eux-mêmes, d'aucun programme...

Ca c'est vraiment démago pour le coup, tu nous avais habitué à mieux que ça.
Revenir en haut Aller en bas
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Ven 06 Mar 2009, 11:08 pm

@Ti' Breton a écrit:
@Milan a écrit:
Je note que la gauche n'a même plus le droit de consentir aux mécontentements pourtant bien justifiés de la population, faute de quoi elle sera immédiatement accusée de violence et pourquoi pas de terrorisme... lol!


Milan, soyons raisonnables : tu sais parfaitement que la bombe qui "pète" à la figure de l'Etat Français (se souvenir de mon rapport avec le règne de Louis XVI) n'est que la conséquence de politiques menées depuis des générations, gauche et droite confondues...
Si cela explose maintenant, c'est simplement que la crise internationale (et sur ce point la gauche n'a jamais été confrontée à un tel cataclysme donc pas de comparaison possible) cristallise et amplifie les mécontentements.
Or, reconnais au moins que les déplacements de Besancenot ou de Royal ne manquaient pas d'une réelle démagogie !
La politisation de cette crise qui n'est pas finie n'est qu'un prétexte pour une gauche qui est trop contente de bénéficier d'un avis de tempête pour éviter de parler de ses propres carences.

Cette crise aurait du faire "l'union nationale", une sorte de patrie en danger, quitte à se bastonner à l'issue, vers 2011, avant les présidentielles.
Au lieu de cela, Royal - qui n'a pas que des défauts - s'abrite ou utilise constamment le cliché politique sans rien proposer de concret, puisqu'en réalité elle sait parfaitement comme nous tous qu'il n'y a nulle part de solution miracle...
Je ne dis pas que la gauche n'a pas le droit de s'exprimer, mais que cela soit constructif au moins !

Bien sûr que l'intervention de Royal en Guadeloupe est démago, toute son activité politique est démago.
A gauche, il y a ceux qui bossent (Aubry) et ceux qui font du cinéma (Royal).

Besancenot est plus cohérent dans son soutien, c'est un révolutionnaire, donc le soulèvement des ultra-marins (soulèvement populaire contre les entreprises) lui convient très bien sur un plan idéologique.

Après, sur la globalité de la crise, la gauche aurait proposé un plan de relance basé sur la consommation, comme cela se fait aux Etats-Unis, au Royaume Uni ou encore en Espagne.
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Sam 07 Mar 2009, 12:37 am

@Milan a écrit:
@Ti' Breton a écrit:
C'est une évidence ! Et l'on peut remercier Dieu, Bouddha, Allah ou d'autres encore que Ségolène et son orchestre n'aient pas été au pouvoir aujourd'hui !
Le résultat aurait été désastreux au plan économique puisqu'ils ne disposaient, on le sait de socialistes eux-mêmes, d'aucun programme...

Ca c'est vraiment démago pour le coup, tu nous avais habitué à mieux que ça.

Arf Ti Breton on critique pas la gauche, espèce de haineux baveux qui manque d'intelligence !

lol!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Sam 07 Mar 2009, 2:45 am

@Roy a écrit:
@Milan a écrit:
@Ti' Breton a écrit:
C'est une évidence ! Et l'on peut remercier Dieu, Bouddha, Allah ou d'autres encore que Ségolène et son orchestre n'aient pas été au pouvoir aujourd'hui !
Le résultat aurait été désastreux au plan économique puisqu'ils ne disposaient, on le sait de socialistes eux-mêmes, d'aucun programme...

Ca c'est vraiment démago pour le coup, tu nous avais habitué à mieux que ça.

Arf Ti Breton on critique pas la gauche, espèce de haineux baveux qui manque d'intelligence !

lol!

Non, ça c'est pour toi. En effet Ti' Breton est justement à l'opposé de ton niveau de bêtise.

Par contre, il est toujours démagogique de dire qu'un parti politique quel qu'il soit n'ait pas de programme. A chaque élection, tous les partis politiques qui se présentent présentent également un programme, il suffit de le lire. Après, on est d'accord ou pas, ça c'est un autre débat.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Sam 07 Mar 2009, 3:41 pm

@Milan a écrit:
[Non, ça c'est pour toi. En effet Ti' Breton est justement à l'opposé de ton niveau de bêtise.

On appelle celà "diviser pour règner" ! Je ne suis pas dupe cher Milan !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Sam 07 Mar 2009, 6:08 pm

@Milan a écrit:

Non, ça c'est pour toi. En effet Ti' Breton est justement à l'opposé de ton niveau de bêtise.

L'insulte étant l'apanache des faibles (et de ceux qui n'ayant pas d'arguments sont obligés d'user de ces bassesses), comme dirait l'autre je laisse pisser le Mérinos ! clown

Citation :
Par
contre, il est toujours démagogique de dire qu'un parti politique quel
qu'il soit n'ait pas de programme. A chaque élection, tous les partis
politiques qui se présentent présentent également un programme, il
suffit de le lire. Après, on est d'accord ou pas, ça c'est un autre
débat.

Si on pouvais recentrer sur le sujet SVP, à savoir les méthodes trés peu démocratique du LKP qui ressemble davantage à une mafia qu'à un mouvement démocratique cf les nombreuses sources que j'ai cité (mais il est vrai que celà doit être des mensonges car il est intelligent d'ignorer la vérité pour croire aveuglement au dogme gauchiste tel des robots endoctrinés ! diable ) et les dernières déclaration de Demota menaçant les entreprises ne voulant pas signer l'accord "Soit ils appliqueront l'accord, soit ils quitteront la Guadeloupe" !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Sam 07 Mar 2009, 8:19 pm

@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
[Non, ça c'est pour toi. En effet Ti' Breton est justement à l'opposé de ton niveau de bêtise.

On appelle celà "diviser pour règner" ! Je ne suis pas dupe cher Milan !

Pas du tout.

C'est un constat, je n'ai aucun problème à débattre avec toi ou Ti' Breton, comme par hasard...
Alors pourquoi à ton avis ?
Parce que votre argumentation est un tout petit peu censée et respectueuse.

Comme je l'ai déjà dit, je ne fais pas grande considération du clivage droite-gauche, par contre, je fais bien la distinction entre les abrutis haineux et les gens censés et respectueux.
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Sam 07 Mar 2009, 10:17 pm

En attendant on s'éloigne du sujet (qui fâche visiblement) ! siffleur

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Dim 08 Mar 2009, 12:22 pm

Je crois qu'on a à faire dans cette histoire à 2 parties trop obstinées.
Le LKP et le Medef.
Le Médef devrait prendre ses responsabilités et signer l'accord d'une augmentation de 200 euros et le LKP devrait en restait là (et ne pas aller coûte que coûte jusqu'au 250 euros).
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Dim 08 Mar 2009, 3:15 pm

@Milan a écrit:
Je crois qu'on a à faire dans cette histoire à 2 parties trop obstinées.
Le LKP et le Medef.
Le Médef devrait prendre ses responsabilités et signer l'accord d'une augmentation de 200 euros et le LKP devrait en restait là (et ne pas aller coûte que coûte jusqu'au 250 euros).

Mais que vont penser les prolétaires de France lorsqu'ils verront les autres toucher 200 euros d'un coup d'un seul sans connaître les affres de nos hivers qui tuent les sdf par centaines chaque année ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Dim 08 Mar 2009, 6:09 pm

@Milan a écrit:
Je crois qu'on a à faire dans cette histoire à 2 parties trop obstinées.
Le LKP et le Medef.
Le Médef devrait prendre ses responsabilités et signer l'accord d'une augmentation de 200 euros et le LKP devrait en restait là (et ne pas aller coûte que coûte jusqu'au 250 euros).

Certes, même si les 2 partis ont leurs raisons, mais le sujet concerne les méthodes mafieuses du LKP, voir le racisme des dernieres menaces d'Elie Demota qui affirme à la radio (en créole) : "que les entreprises devraient appliquer l’accord salarial ou quitter l’île et qu’il ne laisserait pas des békés, descendants de colons blancs, "rétablir l’esclavage" : on est plus en démocratie, on est plus dans un débat mais dans la menace, l'incitation à la haine raciale, au racisme (c'est le même Demota qui exigeait la localisation des emplois et que la Guadeloupe n'ai plus de haut fonctionnaires non noirs !) : en France ce genre de programme est celui du... FN !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Dim 08 Mar 2009, 8:57 pm

Il me semble que le leader de la LKP a reçu une plainte pour racisme, à cause de cette phrase.
Il semblerait qu'il y ai une légère réaction.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Dim 08 Mar 2009, 10:41 pm

@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
Je crois qu'on a à faire dans cette histoire à 2 parties trop obstinées.
Le LKP et le Medef.
Le Médef devrait prendre ses responsabilités et signer l'accord d'une augmentation de 200 euros et le LKP devrait en restait là (et ne pas aller coûte que coûte jusqu'au 250 euros).

Mais que vont penser les prolétaires de France lorsqu'ils verront les autres toucher 200 euros d'un coup d'un seul sans connaître les affres de nos hivers qui tuent les sdf par centaines chaque année ?

Il faudrait quand même pas oublier que dans les Dom-Tom et en Guadeloupe notamment :
1- la vie est plus chère
2- les revenus sont beaucoup plus bas qu'en métropole, la moitié de la population est pauvre, c'est-à-dire gagne moins de 600 euros par mois !
Revenir en haut Aller en bas
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Lun 09 Mar 2009, 1:45 am

En même temps la Guadeloupe c'est le paradis socialiste :
20% de chômeur, 40% de fonctionnaire. Sans parler des subventions qui seraient apparament colosalle...

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Lun 09 Mar 2009, 3:17 am

@Alexis a écrit:
En même temps la Guadeloupe c'est le paradis socialiste :
20% de chômeur, 40% de fonctionnaire. Sans parler des subventions qui seraient apparament colosalle...

Parce que les socialistes veulent faire augmenter le taux de chômage ?
Parce que sans subventions, la Guadeloupe se porterait mieux ?
C'est vachement intéressant ce que tu racontes là...
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 47
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Lun 09 Mar 2009, 10:33 am

@Milan a écrit:
@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
Je crois qu'on a à faire dans cette histoire à 2 parties trop obstinées.
Le LKP et le Medef.
Le Médef devrait prendre ses responsabilités et signer l'accord d'une augmentation de 200 euros et le LKP devrait en restait là (et ne pas aller coûte que coûte jusqu'au 250 euros).

Mais que vont penser les prolétaires de France lorsqu'ils verront les autres toucher 200 euros d'un coup d'un seul sans connaître les affres de nos hivers qui tuent les sdf par centaines chaque année ?

Il faudrait quand même pas oublier que dans les Dom-Tom et en Guadeloupe notamment :
1- la vie est plus chère
2- les revenus sont beaucoup plus bas qu'en métropole, la moitié de la population est pauvre, c'est-à-dire gagne moins de 600 euros par mois !

1- et pourquoi ? parce que c'est une terre éloignée de la métropole (donc les importations sont plus chères) et qu'elle n'a pas une taille suffisante pour s'auto-suffire (pas d'industrie, etc...) ; si on veut comparer on reprends mes chiffres de comparaison des PIB des pays avoisinant ; Guadeloupe 14.500 € par habitants, Haïti (premier pays indépendant du coin, libéré des méchants blancs colonisateurs) : 322 € par habitants !!! siffleur

2- sources SVP ? (oui, je sais tu es contre mais pourquoi devrions nous te croire sur parole ?) et pendant que tu y es, donnes-nous le revenu moyen d'un Haïtien libéré depuis des siècles de l'infâme joug des méchants blancs exploiteurs et qui donc peux vivre librement et bénéficier des revenus de sa terre sans être mis en esclavage par d'horribles békés !

Ensuite il serait bon de connaitre le montant des dotations de l'Etat (et de l'Europe, c'est parce que ce sont des DOM que ces îles bénéficient des subventions européennes) à ces îles... que l'on rigole un peu : nous les méchants blancs, combien de millards d'Euros transférent-on pour les aider chaque année ? Ah c'est sur, on les exloitent en leur filant des milliards : qu'est-ce qu'on est méchant tout de même !!! diable

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Lun 09 Mar 2009, 11:18 am

@Milan a écrit:
@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
Je crois qu'on a à faire dans cette histoire à 2 parties trop obstinées.
Le LKP et le Medef.
Le Médef devrait prendre ses responsabilités et signer l'accord d'une augmentation de 200 euros et le LKP devrait en restait là (et ne pas aller coûte que coûte jusqu'au 250 euros).

Mais que vont penser les prolétaires de France lorsqu'ils verront les autres toucher 200 euros d'un coup d'un seul sans connaître les affres de nos hivers qui tuent les sdf par centaines chaque année ?

Il faudrait quand même pas oublier que dans les Dom-Tom et en Guadeloupe notamment :
1- la vie est plus chère
2- les revenus sont beaucoup plus bas qu'en métropole, la moitié de la population est pauvre, c'est-à-dire gagne moins de 600 euros par mois !

Mais dans ces régions là on ne doit pas se chauffer en hiver ! Cela compte aussi !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Lun 09 Mar 2009, 12:38 pm

@Milan a écrit:
@Alexis a écrit:
En même temps la Guadeloupe c'est le paradis socialiste :
20% de chômeur, 40% de fonctionnaire. Sans parler des subventions qui seraient apparament colosalle...

Parce que les socialistes veulent faire augmenter le taux de chômage ?
Parce que sans subventions, la Guadeloupe se porterait mieux ?
C'est vachement intéressant ce que tu racontes là...

Bah oui, ce sont tout des gens qui passent leur temps à consommer, et non à produire pour l'infâme capital.
Il va de soi que c'était une private joke...
Non disons que certains Guadeloupéens comme le LKP crache sur la métropole mais pas sur le fric qu'ils reçoivent...
La France devrait lâcher ce boulet économique.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Lun 09 Mar 2009, 1:49 pm

@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
Je crois qu'on a à faire dans cette histoire à 2 parties trop obstinées.
Le LKP et le Medef.
Le Médef devrait prendre ses responsabilités et signer l'accord d'une augmentation de 200 euros et le LKP devrait en restait là (et ne pas aller coûte que coûte jusqu'au 250 euros).

Mais que vont penser les prolétaires de France lorsqu'ils verront les autres toucher 200 euros d'un coup d'un seul sans connaître les affres de nos hivers qui tuent les sdf par centaines chaque année ?

Il faudrait quand même pas oublier que dans les Dom-Tom et en Guadeloupe notamment :
1- la vie est plus chère
2- les revenus sont beaucoup plus bas qu'en métropole, la moitié de la population est pauvre, c'est-à-dire gagne moins de 600 euros par mois !

Mais dans ces régions là on ne doit pas se chauffer en hiver ! Cela compte aussi !

C'est insignifiant par rapport au reste.
Revenir en haut Aller en bas
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   Lun 09 Mar 2009, 2:14 pm

@Roy a écrit:
@Milan a écrit:
@Stans a écrit:
@Milan a écrit:
Je crois qu'on a à faire dans cette histoire à 2 parties trop obstinées.
Le LKP et le Medef.
Le Médef devrait prendre ses responsabilités et signer l'accord d'une augmentation de 200 euros et le LKP devrait en restait là (et ne pas aller coûte que coûte jusqu'au 250 euros).

Mais que vont penser les prolétaires de France lorsqu'ils verront les autres toucher 200 euros d'un coup d'un seul sans connaître les affres de nos hivers qui tuent les sdf par centaines chaque année ?

Il faudrait quand même pas oublier que dans les Dom-Tom et en Guadeloupe notamment :
1- la vie est plus chère
2- les revenus sont beaucoup plus bas qu'en métropole, la moitié de la population est pauvre, c'est-à-dire gagne moins de 600 euros par mois !

1- et pourquoi ? parce que c'est une terre éloignée de la métropole (donc les importations sont plus chères) et qu'elle n'a pas une taille suffisante pour s'auto-suffire (pas d'industrie, etc...) ; si on veut comparer on reprends mes chiffres de comparaison des PIB des pays avoisinant ; Guadeloupe 14.500 € par habitants, Haïti (premier pays indépendant du coin, libéré des méchants blancs colonisateurs) : 322 € par habitants !!! siffleur

2- sources SVP ? (oui, je sais tu es contre mais pourquoi devrions nous te croire sur parole ?) et pendant que tu y es, donnes-nous le revenu moyen d'un Haïtien libéré depuis des siècles de l'infâme joug des méchants blancs exploiteurs et qui donc peux vivre librement et bénéficier des revenus de sa terre sans être mis en esclavage par d'horribles békés !

Ensuite il serait bon de connaitre le montant des dotations de l'Etat (et de l'Europe, c'est parce que ce sont des DOM que ces îles bénéficient des subventions européennes) à ces îles... que l'on rigole un peu : nous les méchants blancs, combien de millards d'Euros transférent-on pour les aider chaque année ? Ah c'est sur, on les exloitent en leur filant des milliards : qu'est-ce qu'on est méchant tout de même !!! diable

Encore une preuve qui montre que tu choisis tes exemples de façon démago ? Pourquoi se comparer à Haïti ? Le pays le plus pauvre de la région !
Il y a encore plus près la République Dominicaine (9 000 $ / hab), Antigua et Barbuda (14 000 $ / hab), la Barbade (19 000 $ / hab), etc.

Et encore une fois, tu viens nous la jouer pauvre victime blanche quand moi je raisonne d'un point de vue strictement économique. Mais apparemment, tu ne peux vraiment pas t'empêcher de parler des races humaines...

Concernant le taux de pauvreté, voilà la source : http://www.temoignages.re/plus-d-une-famille-reunionnaise,13856.html
Cela concerne la Réunion, le taux de pauvreté y dépasse les 50 % contre 12 % en France, pour un seuil de (méa-culpa) 770 euros et pas 600.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Guadeloupe : Le LKP, des méthodes de voyous ...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Une bande de voyous sème le trouble à Royan
» legislative en guadeloupe
» Notre cabane en Guadeloupe
» Cinq méthodes pour se muscler dans l'eau
» " Les bonnes vieilles méthodes"!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: