FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
anipassion.com
Partagez
 

 San Francisco, étrange "suicide" d’H.de la Plaza

Aller en bas 
AuteurMessage
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 50
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

San Francisco, étrange "suicide" d’H.de la Plaza Empty
MessageSujet: San Francisco, étrange "suicide" d’H.de la Plaza   San Francisco, étrange "suicide" d’H.de la Plaza EmptyVen 13 Mar 2009, 3:49 pm

Citation :
A San Francisco, l’étrange "suicide" d’Hugues de la Plaza



Près de deux ans après les faits et sous la pression de la famille de la victime, la police américaine finit par enquêter sérieusement sur la mort d’Hugues de la Plaza, un franco-américain de 36 ans, "suicidé" de trois coups de couteau…




Etrange suicide. Car les trois coups de couteau – au niveau de l’estomac, au cou et en plein cœur – étaient tous mortels. Quel acharnement à vouloir mourir, pour ce jeune homme de 36 ans qui venait de fêter dans la soirée une promotion professionnelle, et à qui tout réussissait. Une incarnation "frenchy" du rêve américain.


Ingénieur du son dans une société de jouets éducatifs, Hugues de la Plaza est installé depuis une dizaine d’années aux Etats-Unis, à San Francisco (Californie). Le 2 juin 2007, il passe la soirée avec quelques amis pour fêter une promo dont il vient de bénéficier, avant de regagner son domicile vers 2 heures du matin. Un dernier coup de fil à un proche, et il se connecte sur internet.

Le lendemain, intrigué par des taches de sang sur son perron, un voisin alerte la police. Hugues de la Plaza, célibataire sans histoire, est découvert mort dans son appartement, gisant dans son sang. Il ne peut s’agir que d’un crime crapuleux.
L’appartement n’a pas été fouillé. Le téléphone mobile de la victime, sa carte de crédit et 80 dollars en liquide sont retrouvés par les enquêteurs. Dans l’évier de la cuisine, un couteau propre.

Enquête bâclée

A l’issue de leurs premières constatations, les policiers s’orientent tout naturellement vers la thèse de l’homicide. Mais l’autopsie pratiquée n’écarte pas totalement celle du suicide. Un suicide par dépit amoureux, de la part d’un jeune homme qui multipliait les conquêtes féminines, tente de justifier le légiste. Le travail d’investigation est bâclé, l’enquête de voisinage expédiée tambour battant.

Mais de leur domicile à Brignogan (Finistère), François et Mireille de la Plaza ne croient pas au suicide de leur fils. Et décident, face à l’inaction de la police et de la justice américaines, d’ouvrir leur propre enquête. Ils commencent par déposer plainte en France pour homicide volontaire. Une juge d’instruction parisienne est saisie. Des investigations sont menées par un détective privé, engagé par les parents d’Hugues de la Plaza.

Le privé reprend l’enquête à zéro. Découvre qu’une touffe de cheveux a été retrouvée dans la main du "suicidé". Interroge les voisins, qui n’ont encore jamais été entendus par la police américaine. Révèle qu’aucune arme tachée de sang n’a été retrouvée au domicile de la victime, alors que des traces de sang partent de salon et vont jusqu’au porche de la résidence. Au final, le détective exclut totalement la possibilité d’un suicide, et conclut à l’homicide.

100.000 dollars de récompense

Il faudra pourtant que les autorités françaises fassent pression, que Melissa Nix, ex-petite amie de la victime et journaliste fasse du tapage médiatique, pour que les policiers américains acceptent, pour la première fois, de considérer cette affaire comme un homicide.


Il y a quelques semaines, François et Mireille de la Plaza ont fait une nouvelle fois le déplacement de Bretagne en
Californie. Au cours d’une conférence de presse donnée sur le parvis de la mairie de San Francisco le 26 février, ils ont promis 100.000 dollars de récompense – la totalité du petit pécule que leur fils unique s’était constitué
aux Etats-Unis – à quiconque conduira à l’arrestation du meurtrier. "Dans l’entourage du meurtrier, il y a forcément quelqu’un qui sait. Et il n’y a que l’argent qui pourra le faire parler", selon François de la Plaza.

Source : http://www.france-info.com/spip.php?article264134&theme=81&sous_theme=184

_________________
San Francisco, étrange "suicide" d’H.de la Plaza Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

San Francisco, étrange "suicide" d’H.de la Plaza Empty
MessageSujet: Re: San Francisco, étrange "suicide" d’H.de la Plaza   San Francisco, étrange "suicide" d’H.de la Plaza EmptyVen 13 Mar 2009, 5:11 pm

Je ne connaissais pas cette sombre histoire.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
San Francisco, étrange "suicide" d’H.de la Plaza Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
San Francisco, étrange "suicide" d’H.de la Plaza
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "seins" de agnès rosentiehl
» QUIZZ "la Blindure"
» je me presente viviane "vivielle"
» communiqué de "Une Seule Normandie"
» [RECH] NT 2327 A "Suspil"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Europe, grandes puissances, organisations internationales, conflits divers, terrorisme, espionnage, armes et armement :: Les États-Unis d'Amérique-
Sauter vers: