FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Fabre d’Églantine en 1777

Aller en bas 
AuteurMessage
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 52
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Fabre d’Églantine en 1777   Sam 02 Mai 2009, 4:46 pm

Grasse, Tridi 13 Floréal, An CCXVII

Bonjour à tous !

Je suis à la recherche d’informations sérieuses concernant la période 1776-1780 de la carrière du poète Fabre d’Églantine, auteur de la romance « Il pleut, bergère » et du calendrier républicain (avec Romme). Voici en résumé ce que j’en sais d’après les sources dont je dispose, où se mêlent les renseignements fort documentés et les indications vagues et parfois contradictoires :

Il arrive à Namur le 26 décembre 1776 : il est comédien dans la troupe Hébert, séduit une jeune fille de 15 ans, est arrêté, puis écroué. Promis à la pendaison, il est gracié et expulsé des Pays-Bas autrichiens.
Il arriverait en1777 à Sedan (ma ville natale) où il dirigerait une troupe de comédiens, selon le Dictionnaire des chansons de la Révolution de G. & G. Marty.
En 1778, il est à Strasbourg où il se marie le 9 novembre.
A paris, il se fait engager avec son épouse au théâtre de Maastricht où le couple jouerait de 1779 à 1781 ; c’est là qu’il fait jouer son opéra comique « Laure et Pétrarque » d’où provient la célèbre romance déjà citée.
Un peu avant la clôture de la saison théâtrale, Fabre quitterait Maastricht pour se rendre (de nouveau ou pour la première fois?) à Sedan et contracter ensuite un engagement pour la scène de Liège d’où il se fait expulser ;
Il semble avéré qu’il joue ensuite à Arras (1781), Douai (1782) et Lyon (1784).

L’un d’entre vous pourrait-il m’aider à y voir plus clair et à reconstituer une chronologie fiable autour de cette année 1777, période à laquelle Fabre d’Églantine séjourne dans le Nord-Est de la France et la Belgique actuelle ? Merci d’avance.


Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Fabre d’Églantine   Sam 02 Mai 2009, 7:45 pm

Voici ce qu'on en dit en préambule dans Wikipédia. Le généalogiste que je suis constate déjà que les FABRE se retrouvent souvent dans le Sud-Ouest de la France (un FABRE de Bordeau fit souche à l'Isle Bourbon et ses descendants sont devenus des LACOUTURE). Je constate qu'il a épousé une GODIN, famille dont je descend personnellement ! C'est à croire que notre ami Ardennais et moi avons vécu ensemble dans une autre vie !

Citation :
Philippe-François-Nazaire FABRE, dit Fabre d’Églantine né et baptisé le 29 juillet 1750 à Carcassonne et guillotiné à Paris le 5 avril 1794, est un acteur, dramaturge, poète et homme politique français.

Biographie

Fils d’un avocat au Parlement de Toulouse, Fabre d’Églantine, passionné par la poésie, obtient un « lys d’argent » pour un Sonnet à la Vierge présenté aux Jeux floraux de Toulouse. Il préfère s’attribuer la première récompense à ce concours, l'« églantine d’or », qu’il accole à son nom, comme Jean-Marie Collot d'Herbois.
Fabre d’Églantine s’engage dans une troupe de comédiens ambulants et parcourt la France : il est à Grenoble en 1772, à Chalon-sur-Saône en 1775, à Beauvais l’année suivante. En décembre 1776, il arrive à Namur, dans les Pays-Bas autrichiens. Il en est chassé un an plus tard, pour avoir tenté de s’enfuir avec une jeune fille de quinze ans, fille de comédiens de la troupe.
Le 9 novembre 1778, il épouse à Strasbourg Marie-Nicole Godin, petite-fille par alliance de Lesage. Le couple joue à Maastricht de 1779 à 1781, où Fabre d’Églantine fait représenter, le 7 février 1780, sa première pièce Laure et Pétrarque, opéra-comique dont il reste la Il pleut, il pleut, bergère. Il joue ensuite à Arras (1781), Douai (1782) et Lyon (1784). L’année suivante, il obtient la direction du théâtre de Nîmes, en même temps que celle d’Avignon
.

Maintenant, il y aurait donc lieu de voir le parcours de notre futur révolutionnaire en 1777 ? Pourquoi cette année-là plus précisemment ? Ceci dit, j'ai vu qu'il fut guillotiné en même temps que son ami DANTON ; comme quoi les pires ennemis de la Révolution furent les révolutionnaires eux-mêmes (ce qui semble être une constante historique).

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Fabre d’Églantine en 1777   Sam 02 Mai 2009, 7:57 pm

Source : http://www.livres-chapitre.com/-Y1KH3A/-FROIDCOURT/-LE-PROCES-DE-FABRE-D'EGLANTINE-DEVANT-LE-MAGISTRAT-DE-NAMUR-EN-1777.html


Citation :
LE PROCES DE FABRE D'EGLANTINE DEVANT LE MAGISTRAT DE NAMUR EN 1777


AUTEUR: FROIDCOURT

Edité par PROTIN ET VUIDAR

Paru en 1941

Vous recherchez le livre LE PROCES DE FABRE D'EGLANTINE DEVANT LE MAGISTRAT DE NAMUR EN 1777 écrit par FROIDCOURT : si c'est le titre tant recherché, vous pouvez avoir plus d'informations ici.
Nous n'avons de résumé pour LE PROCES DE FABRE D'EGLANTINE DEVANT LE MAGISTRAT DE NAMUR EN 1777, mais dès qu'il sera disponible, nous vous le mettrons à disposition.

Chapitre, votre spécialiste livre, vous propose d'affiner votre recherche concernant "LE PROCES DE FABRE D'EGLANTINE DEVANT LE MAGISTRAT DE NAMUR EN 1777" dans la partie de droite afin de mieux satisfaire votre requête.

Autre lien :http://pagesperso-orange.fr/limoux/rue21.htm]http://pagesperso-orange.fr/limoux/rue21.htm

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 52
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Fabre à Sedan   Sam 02 Mai 2009, 8:47 pm

Grasse, Tridi 13 Floréal, An CCXVII.

Oui, oui, mon cher Stans ! Je sais déjà tout ce que tu écris (scandale, procès et mariage)! Je me suis également penché sur Internet, mais c’est justement ce que Wikipédia ne dit pas, ne fait que vaguement évoquer ou les divergences par rapport aux autres sources qui m’intéressent ! En fait, je porte mon regard surtout sur l’année 1777 parce qu’il aurait résidé et travaillé à Sedan, ma ville natale : quelles sont ses motivations ? Pourquoi voyage-t-il autant en si peu d’années ? Qu’est-ce qui provoque à chaque fois son départ ? Fin de contrats ? Difficultés financières ? Quels sont ses contacts, comment trouve-t-il ses nouveaux contrats ? Qui fréquente-t-il ? Que vient faire cet enfant du Sud dans nos contrées aussi éloignées de sa terre natale ? Ce sont tous ces petits détails qui permettent de connaître sa vie quotidienne que j’aimerais retrouver, ce qui permet de reconstituer la logique de son trajet, et sur lesquels il semble y avoir fort peu de renseignements. Pour le dire autrement : je cherche à combler les vides du puzzle, et je recherche désespérément les pièces manquantes.

Salut et Fraternité.france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Fabre d’Églantine en 1777   Dim 03 Mai 2009, 2:46 pm

Ardennais,

Les généalogistes savent que les gens voyagaient plus que l'on s'imagine dans le temps (atavisme nomade ?) et c'est la raison pour laquelle il est parfois si difficile de retrouver un ancêtre ou un collatéral.
C'étaient en général les aînés qui restaient le plus souvent attachés à leurs terres acquises par le droit d'aînesse. Les filles se mariaient ou entraient dans les couvents ou devenaient domestiques et les cadets cherchaient à faire fortune autrement soit en s'engageant dans l'armée, soit en prenant la robe, soit en devenant flibustier ou corsaires (selon qu'ils travaillaient pour eux ou pour compte d'un état), en allant dans les villes pour y devenir artisans, en allant d'université en université (les diplômes étaient en latin et reconnus partout), en étant saltimbanques, ...
D'ailleurs l'acte de baptême de FABRE est assez équivoque et nous savons juste qu'il est né et baptisé à Carcassonne et guillotiné à Paris en geignant à côté d'un DANTON méprisant.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
eric.perso.forums
Nouveau membre
Nouveau membre


Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 47
Localisation : Namur (Belgique)
Langue : français
Emploi/loisirs : collectioneur
Date d'inscription : 29/05/2010

MessageSujet: Re: Fabre d’Églantine en 1777   Sam 29 Mai 2010, 7:20 pm

Bonjour,
Je vend un des rares exemplaires (635 imprimé en 1941 mais vu la mauvaise qualité du papier à cette époque il ne doit pas en rester énormément) du "Procès de Fabre d'Eglantine devant le magistrat de Namur en 1777", si ça intéresse quelqu'un...
Eric de Namur
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Fabre d’Églantine en 1777   Sam 29 Mai 2010, 8:16 pm

A défaut de vendre les pièces de ce procès qui doivent être en très mauvais état, pourquoi ne pas les scanner sous format PDF et les télécharger avec le logiciel Scribd pour que les membres du forum puissent au moins en prendre connaissance ? Les collectionneurs pourraient ensuite acheter le fac similé de 1941 s'ils le jugent utile.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
eric.perso.forums
Nouveau membre
Nouveau membre


Masculin
Nombre de messages : 2
Age : 47
Localisation : Namur (Belgique)
Langue : français
Emploi/loisirs : collectioneur
Date d'inscription : 29/05/2010

MessageSujet: Re: Fabre d’Églantine en 1777   Dim 30 Mai 2010, 8:36 am

Parceque la plupart de mes acheteurs s'intéressent plus au contenu qu'au contenant ;-)
Eric
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Fabre d’Églantine en 1777   Dim 30 Mai 2010, 4:06 pm

Quoiqu'il en soit ce n'est qu'un fac similé de 1941, rare certes mais copiable dans les Archives de l'État à Namur pour qui s'intéresse au contenu. Ainsi tu trouveras à titre d'exemple la copie de l'original de la Lettre au Roi de Jules DESTRÉE que je mets gracieusement à la disposition des membres qui ont posté au moins 20 messages sur mon forum.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
MOCH
Nouveau membre
Nouveau membre


Masculin
Nombre de messages : 4
Age : 70
Localisation : Pure
Langue : français
Emploi/loisirs : généalogie - histoire
Date d'inscription : 17/06/2010

MessageSujet: Fabre d'Eglantine   Lun 19 Juil 2010, 12:14 pm

Bonjour.

J'ai cherché sur le site http://books.google.fr
Il y a pas mal de renseignements sur cette personne.
Bonne lecture
Daniel.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Fabre d’Églantine en 1777   

Revenir en haut Aller en bas
 
Fabre d’Églantine en 1777
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le 1er Mai : Fête du travail mais pas seulement.......
» couches lavables et lessive maison au savon de marseille marius fabre
» ÉGLANTINE , Bâtiment d'Instruction à la Navigation
» Régionales Aquitaine
» eleowine, capucine, eglantine, camélia et maiwen ma petite famille pukifee au complet+pigglet family

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Histoire : de la préhistoire à nos jours :: L'époque contemporaine-
Sauter vers: