FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Salaire des instituteurs français

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMar 02 Juin 2009, 11:52 am

Si j'en crois ce lien, le instituteurs et professeurs français ne sont vraiment pas à plaindre d'un point de vue pécunier !

http://www.freewarriors.org/salaires_enseignants.htm

Alors pourquoi tant de mécontentement, tant de grêves ?

Pour la Belgique :

http://www.csc-e-fond.be/www/VM/REMUNERATION/BAR_301.htm#_top

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Salaire des instituteurs français Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ti' Breton

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 58
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMar 02 Juin 2009, 3:06 pm

Figure toi que tu n'es pas le seul à te poser la question ; de manière générale, les grèves du personnel enseignant reviennent d'une manière récurrente chaque année, quel que soit le ministre en place, dès lors que ce dernier veut alléger ou faire bouger "le mammouth"...

Il y a un vrai problème avec ces personnes qui devraient un peu faire comme les autres fonctionnaires -dont je fais partie- qui en se couchant le soir ont au moins le reconnaissance de se dire que le lendemain matin ils conserveront leur emploi, contrairement aux malheureux du secteur privé...Un peu de pondération en cette période ne peut pas faire de mal, surtout de la part de personnels dont la qualité des prestations professorales s'amenuise de décennies en décennies...
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 49
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMar 02 Juin 2009, 4:48 pm

1 300,95 € nets pour un bac +3 minimum et un concours hyper-sélectif... y'a vraiment pas de quoi faire la fête !

matête

_________________
Salaire des instituteurs français Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMar 02 Juin 2009, 7:24 pm

@Roy a écrit:
1 300,95 € nets pour un bac +3 minimum et un concours hyper-sélectif... y'a vraiment pas de quoi faire la fête !

matête

C'est le salaire d'un débutant ? Regardes les chiffres officiels de mon tableau.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Salaire des instituteurs français Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
Ardennais

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 52
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMar 02 Juin 2009, 8:07 pm

Grasse, Quartidi 14 Prairial, AnCCXVII.

Chers tous,

Instituteur moi-même, je serai plutôt de l'avis de Roy. Le métier d'instituteur était bien plus intéressant à tous niveaux il y a 20-30 ou plus! Tout nous a été grignoté, sciemment, patiemment, avec acharnement et mépris déguisé depuis trop longtemps (et essentiellement pour des raisons idéologiques!) : notre pouvoir d'achat n'a de cesse de dégringoler, la pénibilité du travail est très nettement supérieure à celle que connaissaient (ou plutôt ne connaissaient pas) nos prédécesseurs, alors même que, reconnue jadis, elle a été remise en cause pour augmenter le nombre d'annuités de cotisation, nous n'avons pratiquement plus la reconnaissance de nos concitoyens (élèves et parents) sans parler de celle de notre hiérarchie, les effectifs des classes augmentent (bien qu'on prétende le contraire dans les médias) en même temps que les moyens réduisent comme une peau de chagrin et que les programmes subissent une hypertrophie inversement proportionnelle, les responsabilités reposant sur nos épaules se multiplient chaque année, on nous demande de résoudre avec nos moyens dérisoires tous les maux de la société, les frais de déplacement -dans le cadre exclusif du travail, je précise! -(et avec nos véhicules personnels -pas de véhicule de fonction dans l'EN) sont de moins en moins remboursés (voire plus du tout, pour certains), les possibilités d'évolution professionnelle deviennent de moins en moins ouvertes, la formation continuée est réduite à la portion congrue, la formation initiale elle-même est menacée (projet de suppression des IUFM), les collègues se font agresser sur leur lieu de travail, les politiques nous désignent à la population comme étant les responsables des finances pitoyables du pays (étant donnés tous les éléments que je viens de fournir, ça serait risible si ce n'était pas davantage provocateur)( Les enseignants sifflés lors des meetings de l'UMP, sous le regard complaisant des responsables politiques qui devraient nous soutenir), nos soi-disant "avantages" (en fait, des conquêtes sociales durement gagnées par nos devanciers) fondant comme neige au soleil (Logements de fonctions? Disparus, revendus, loués à des associations ou réattribués aux employés municipaux! LA FAMEUSE GARANTIE DE L'EMPLOI? Contestée, combattue... sa suppression est déjà dans les cartons. Mais elle reste pour l'instant le merveilleux alibi de ceux qui veulent nous faire culpabiliser de poser des revendications, et le pire, c'est que le stratagème marche sur certains fonctionnaires!)...Je continue?

Je vais vous faire une confidence: je vis moins bien aujourd'hui qu'en début de carrière, et sans contestation possible moins bien que mes parents qui avaient un niveau d'instruction moins élevé que le mien: petit comptable dans le privé et ouvrière dans le textile, ils possédaient une jolie petite maison avec grand jardin. Je n'ai pu m'acheter qu'un minuscule appartement. Après environ 20 ans de carrière, chaque fin de mois est devenue difficile. Et je serais un privilégié, à l'instar d'un Madoff, d'un Bill Gates, d'un Martin Bouygues, peut-être? Je devrais cesser de me plaindre, car d'autres sont dans une situation bien pire que la mienne? Permettez-moi de vous dire amicalement que plus les années passent plus je reçois ces remarques comme autant d'attaques injustes, voire d'insultes.

Non, franchement, vouloir taper sur les instituteurs, petits fonctionnaires, est trop facile. C'est surtout se tromper d'adversaire. On attire l'attention des badauds sur le menu fretin près de la rive, et les gros poissons se la coulent douce au large, se bidonnant d'avoir berné tout le monde...



Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
teal'c-sg1
Modérateur
Modérateur
teal'c-sg1

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 39
Localisation : Québec
Langue : Français, anglais et un peu d'allemand
Emploi/loisirs : Étudiant, musique, méditation et poésie
Date d'inscription : 26/05/2009

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMar 02 Juin 2009, 8:47 pm

Donc, Ardennais, d'après ce que je comprends le métier que tu as n'es donc pas facile et de tout repos. Je ne m'y connais pas très bien en salaire mais en tout cas, j'espère que ça va pas s'agraver pour toi!
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMar 02 Juin 2009, 9:04 pm

Donc la grille des salaires est fausse Ardennais ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Salaire des instituteurs français Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
Ardennais

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 52
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMar 02 Juin 2009, 9:40 pm

Grasse, Quartidi 14 Prairial, An CCXVII.

Chers tous,

Je vis sur la Côte d'Azur où des fonctionnaires refusent d'être mutés. Peur du soleil? Allergie au sel marin? Attachement forcené au crachin du Pas-de-Calais? Ou difficulté de s'en sortir financièrement avec un ou deux salaires de fonctionnaires? A votre avis?

Mes parents demeurant dans le Var depuis sept ans songent sérieusement à quitter la région pour retourner dans les Ardennes, imaginez-vous que ce soit uniquement par nostalgie de leur terre natale?

Ti-Breton, combien de petits instituteurs parmi les propriétaires des superbes yachts du port de ta belle ville d'Antibes? Des immenses villas qui défigurent le littoral? Allons, allons... Et il faudrait que je culpabilise?

Je le redis: il est trop facile de désigner un bouc émissaire, trop petit pour se défendre. Vous vous trompez d'adversaire, pour la plus grande satisfaction des gros poissons qui naviguent au large...

Votre indignation serait bien plus justifiée si vous l'adressiez à ceux qui la méritent le plus.

Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMar 02 Juin 2009, 9:57 pm

Quelle est, selon toi, la différence du prix du panier de la ménagère entre la PACA et le Nord-Pas-de-Calais Ardennais ? Pourquoi ne pas instaurer des paramètres correctifs ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Salaire des instituteurs français Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ti' Breton

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 58
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMer 03 Juin 2009, 8:36 am

Ardennais m'entraîne sur un terrain que j'adore : démolir la côte d'Azur. Disons le tout net : Au ministère de l'intérieur (que je connais et pour cause) depuis plus de 40 années les statistiques prouvent que la côte d'azur est la région la moins demandée par les fonctionnaires sur Paris et celle où les mutations se font le plus rapidement, 78 % (!) d'entre eux demandant à quitter la côte après leur arrivée...
La cause ? Un panier de la ménagère multiplié environ par 2 par rapport à la région Nord Pas de Calais, des loyers multipliés par 3 - je paye 1300,00 euros mensuels de location pour un 3 pièces à Antibes - et surtout une mentalité de...chiottes ! c'est nationalement connu ! je n'invente rien... Ca c'est une raison supplémentaire ! rares sont les personnes avec des amis (thème cher à Mara) mais les connaissances fourbes et interessées sont légions !

Maintenant je maintiens ce que j'ai dit sur les instituteurs, et autres fonctionnaires d'ailleurs...Que ceux qui se plaignent aillent dans le nord justement pour voir les ouvriers qui rament et triment comme des fous pour des salaires de misère, ou dans le privé de manière plus globale, et qui savent parfaitement que la moindre plainte aux prudhommes ou manifestation sera le prélude à une cascade d'emmerdements sans fonds...Les fonctionnaires, en cette période de crise, doivent FERMER LEUR GUEULE et s'estimer heureux... Et je sais de quoi je parle...
Une fois encore, qu'ils assument (les fonctionnaires) leur travail correctement et cessent de geindre : c'est dur pour tout le monde et sans doute moins pour nous que pour les autres !

Maintenant, et Ardennais a raison, je ne désigne pas de coupables, mais cette région est d'autant plus difficile à vivre qu'elle est le grand écrat de la France, avec un fossé abyssal entre taux de chômage et quais de milliardaires remplis...C'est cela qui fait mal car l'économie calque ses prix sur cette réalité ; résultat : impossible d'acheter car les agences et promoteurs savent que les biens en vente partiront de toute façon, avec les plus fortunés ; or, il y a une tranche gigantesque entre les necessiteux qui sont aidés et les nantis, toute cette classe dans laquelle Sarkozy, après les autres et mieux que les autres, tape joyeusement et qui a du mal dès le 15 du mois...

Ardennais je comprends tes parents et suis désolé pour eux. Venant de perdre les miens, j'ai envisagé en vendant leur bien acheter ici, à Antibes...Impossible, même en cette période...Nous allons certainement devoir investir ailleurs, dans le sud ouest ou plus au nord certainement.

Pour résumer, les instituteurs ne sont mes "boucs emissaires" mais je pense que nous autres fonctionnaires devons avoir la descence de nous taire en cette période. Chacun de nous pourrait tenir le discours selon lequel nos salaires n'ont pas augmenté depuis plus de quinze années, chacun de nous pourrait pointer du doigt nos conditions de travail qui se sont dégradées de manière hallucinante, mais chacun de nous lorsqu'il se couche le soir sait que...
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 49
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMer 03 Juin 2009, 9:44 am

@Stans a écrit:
Donc la grille des salaires est fausse Ardennais ?

Elle n'est pas fausse, c'est juste que les salaires sont loin d'être mirobolants ; les instituteurs sont classés en catégorie A, cadre avec un niveau d'étude de bac+3 minimum qui va être porté à bac+4 si la réforme passe, sachant que les instits n'ont pas de primes ou de 13 mois et encore moins de participation comme dans le privé, franchement ce niveau de rémunération est très faible....

_________________
Salaire des instituteurs français Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ti' Breton

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 58
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyMer 03 Juin 2009, 10:24 am

MAIS ILS ONT UN TRAVAIL !!!!!!!!!!!!!!!
DES CONGES A RALLONGE !!!!!!!!!!!!!!!!
ET LA SECURITE DE L'EMPLOI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 49
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyJeu 04 Juin 2009, 11:30 am

@Ti' Breton a écrit:
MAIS ILS ONT UN TRAVAIL !!!!!!!!!!!!!!!
DES CONGES A RALLONGE !!!!!!!!!!!!!!!!
ET LA SECURITE DE L'EMPLOI !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Des congés mais aussi des journées à rallonge, mon épouse qui est instit' ne finit pas à 16 h 30, il n'est pas rare qu'à minuit elle soit encore sur ses corrections ou préparations, de plus elle écourte souvent ses congés pour retourner à l'école et je ne parle pas des moments pris pour recevoir les parents (qui ne sont évidement pas compter dans son temps de travail).

Quand à la sécurité de l'emploi c'est en effet le seul avantage qu'elle puisse avoir.

On parlait de grille indiciaire, mais les fonctionnaires de catégories B (niveau Bac) gagnent plus qu'elle qui est cadre A à bac+3 (en fait elle à même bac+4)...

Maintenant si elle fait ce métier c'est qu'elle l'a choisit... non pas pour le salaire minable au vu de ses compétences mais par passion.

_________________
Salaire des instituteurs français Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ti' Breton

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 58
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyJeu 04 Juin 2009, 5:24 pm

Tout à fait d'accord avec toi sur ce point au moins...L'Education n'est pas un métier, c'est un sacerdoce !

Je conteste seulement le droit de grève dans la fonction publique, c'est tout, pour le moins en cette période de crise, et ce même si les conditions de travail sont devenues assez incroyables !
Revenir en haut Aller en bas
Roy
Grand Maître
Grand Maître
Roy

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 49
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français EmptyJeu 04 Juin 2009, 8:55 pm

@Ti' Breton a écrit:
Tout à fait d'accord avec toi sur ce point au moins...L'Education n'est pas un métier, c'est un sacerdoce !

Je conteste seulement le droit de grève dans la fonction publique, c'est tout, pour le moins en cette période de crise, et ce même si les conditions de travail sont devenues assez incroyables !

Le droit de grêve c'est un autre sujet ; je suis évidement favorable à ce droit même si je ne soutien pas toujours tout ceux lancé dans l'EN

_________________
Salaire des instituteurs français Animation3petitva7
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




Salaire des instituteurs français Empty
MessageSujet: Re: Salaire des instituteurs français   Salaire des instituteurs français Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Salaire des instituteurs français
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Françoise David appuie les revendications
» François-Eugène VIDOCQ
» Les françaises font beaucoup d'enfants, mais de plus en plus
» Le poids moyen des français ne cesse d’augmenter.
» Françoise Dorléac

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Éducation-
Sauter vers: