FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le concept de laïcité positive

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Le concept de laïcité positive Empty
MessageSujet: Le concept de laïcité positive   Le concept de laïcité positive EmptyJeu 18 Juin 2009, 10:45 pm

Source : www.laicite-laligue.org/index.php?option=com_docman&task=doc_download&gid=727

Citation :
«Le concept de "laïcité positive" ouvre une brèche dans le pacte républicain»

Jean-Michel Quillardet, grand maître du Grand Orient de France.

Recueilli par CATHERINE COROLLER

QUOTIDIEN LIBÉRATION: vendredi 4 janvier 2008

Jean-Michel Quillardet est le grand maître du Grand Orient de France (GOF), qui se présente comme «la première obédience
maçonnique française» avec 50 000 adhérents. Le GOF s’est récemment «inquiété» dans un communiqué des propos tenus par
Nicolas Sarkozy le 20 décembre lors de sa visite au Vatican, lui reprochant sa «volonté de présenter le fait religieux comme
constitutif de l’identité politique et citoyenne, ce qui pourrait entraîner une sérieuse inflexion du modèle républicain français».

Jean-Michel Quillardet s’explique.

Qu’est-ce qui vous choque dans les propos de Nicolas Sarkozy ?

Ce concept de «laïcité positive», qui veut que les religions soient désormais considérées comme un atout et qu’il faille rechercher
un dialogue avec elles, ouvre une brèche inquiétante dans le pacte républicain et laïc. C’est la première fois qu’un président de la
République affiche cette nouvelle conception des rapports entre l’Etat et la religion.
Dans une société aussi matérialiste que la nôtre, n’y a-t-il pas chez les gens un besoin de sens qui doit être pris en compte ?
La quête de sens ne passe pas nécessairement par les religions. Cela me choque quand Nicolas Sarkozy dit que «la morale laïque
risque toujours de s’épuiser ou de se changer en fanatisme lorsqu’elle n’est pas associée à une aspiration qui comble l’aspiration
à l’infini». Derrière ça, il y a une idéologie très américaine.
Les positions de Sarkozy sont connues, il les avait exprimées dans la République, les Religions, l’Espérance (éd. Cerf, 2004)…
Pendant la campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy a été plus en retrait sur la modification de la loi de 1905, sur la séparation
des Eglises et de l’Etat, et le rapport Machelon [commandé par Sarkozy, il préconisait un toilettage de ce texte, ndlr]. Là, nous
sentons que quelque chose se prépare.

Qu’est-ce qui vous fait dire ça ?

Michèle Alliot-Marie nous a reçus le 3 décembre, elle nous a dit que, dans le rapport Machelon, «il y a quelques idées
intéressantes». Elle regarde s’il est possible de faire passer les associations du statut cultuel, interdisant tout subventionnement
public, au statut culturel, l’autorisant. Jean-Pierre Raffarin a aussi déclaré dans une interview au Figaro qu’«il faudra compléter
la loi de 1905».Nous avons demandé un rendez-vous au président de la République, on verra bien s’il nous reçoit.

Vous êtes opposés à toute modification de la loi de 1905, mais alors comment aider les musulmans à combler leur retard en
lieux de culte ?

Les deux premiers articles, aux termes desquels «l’Etat ne reconnaît ni ne salarie aucun culte», et «l’exercice des cultes est
libre»,ne sont pas modifiables. Mais nous ne sommes pas hostiles aux baux emphytéotiques, de très longue durée, ni à la création
de la Fondation pour les oeuvres de l’islam [créée le 16 octobre, elle est notamment destinée à financer la construction de
mosquées].
A part le Grand Orient de France, peu de groupes constitués se sont insurgés contre les propos tenus par le président de la
République…
François Bayrou, qui a estimé que le concept de «laïcité positive» avancé par Nicolas Sarkozy «remet en cause la conception de la
laïcité républicaine» et favorise un retour à la religion «opium du peuple», ainsi que François Hollande, ont protesté.

http://www.liberation.fr/actualite/societe/301689.FR.php

©️ Libération

http://www.liberation.fr/actualite/societe/301689.FR.php?mode=PRINTERFRIENDLY

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Le concept de laïcité positive Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
Ardennais

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 53
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

Le concept de laïcité positive Empty
MessageSujet: Re: Le concept de laïcité positive   Le concept de laïcité positive EmptyVen 19 Juin 2009, 6:22 pm

Grasse, Primidi 1er Messidor, An CCXVII

Chers tous,

je pense qu'en effet les multiples déclarations de Nicolas Sarkozy au sujet de la laïcité sont autant d'attaques insidieuses et délibérés contre ce principe qui a eu tant de mal à s'imposer en France et que malheureusement beaucoup de pays ignorent encore.
Ce principe consiste essentiellement en la séparation de la sphère publique de la sphère privée, et la non-intervention des diverses confessions dans les affaires de l'État. Qu'il y ait encore loin de l'idéal élevé qu'il propose à la réalité de tous les jours, et que des difficultés à appliquer ce principe surviennent dans notre société en mutation, nul ne le niera. Mais de là à prétendre qu'il faille revisiter le principe lui-même est un pas que franchissent trop allègrement ceux qu'une laïcité véritablement digne de ce nom dérange...

Imagine-t-on parler un jour d'une "liberté positive" ou d'une "justice ouverte"? Je suis sûr que cela vous paraîtrait incongru...

Le plus inquiétant dans l'histoire étant que ces attaques voilées (sans jeu de mots!) contre la laïcité provienne du plus haut personnage de l'Etat, celui-là même qui, en tant que gardien de la Constitution dans laquelle ce principe est inscrit, devrait être le premier à la défendre! Or celui-ci n'en était pas à son coup d'essai et n'a pas hésité à récidiver lorsque ses propos ont soulevé des polémiques telles dans les médias qu'il lui a fallu s'en expliquer. Ses déclarations (réitérées!) sur la supériorité de l'homme d'église sur l'instituteur sont franchement inquiétantes de la part d'un homme politique et qui plus est du chef de l'état! Cette primauté affichée, donnée à l'irrationnel sur la raison est une sortie manifeste hors des stricts principes républicains, que même ses très croyants prédécesseurs n'auraient jamais imaginée!

Salut et Fraternité.france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
 
Le concept de laïcité positive
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» R.A.I positive :'(
» discrimination positive
» Leucocytes dans les urines
» Courbes de températures

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Agora :: Sujets de réflexion-
Sauter vers: