FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Attaques d'églises répétées : la France en déni de djihad

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Attaques d'églises répétées : la France en déni de djihad   Mar 11 Aoû 2009, 5:27 pm

Dans l'indifférence quasi-générale, 7 églises et chapelles ont subi des attaques provenant de musulmans ces 5 dernières années. Voici exposés des faits méritant d'être portés à la connaissance de tous, et en premier lieu aux responsables politiques afin qu'ils puissent enfin admettre la réalité : le djihâd mondial a logiquement franchi les portes d'une France sans frontières. Difficile à croire, mais les faits sont têtus :


1- Toul (Meurthe-et-Moselle)


2 juillet 2009: La chapelle de la Croix-de-Metz a subi un long calvaire à Toul: des vitres qui volent en éclat, la croix du clocher recouverte d’un étendart noir… l' abbé fait l’objet de menaces. Excédé, il quitte le quartier.
« C’est décidé, je pars. Ça devient insupportable. Depuis pratiquement une semaine, c’est tous les soirs ! » l’abbé Noël. Depuis plusieurs jours, en effet, à la tombée de la nuit, le curé de la Croix-de-Metz semble être la cible d’un groupe de "jeunes"… pierres et cailloux pleuvent sur les vitres de l’étage de la chapelle où il a élu domicile depuis 2002.« Jusqu’à l’année dernière, je n’avais jamais rencontré de problème », confie l’homme d’église. « Depuis un an, je dirais que ce genre d’incident se produit irrégulièrement. Mais depuis mercredi dernier, ça ne s’arrête plus ou presque. A chaque fois, à partir de 21 h 30… »
Six fenêtres cassées
En milieu de semaine dernière, celui qui souhaitait partir sur la pointe des pieds, sans faire de vague, s’est finalement rendu au commissariat de police pour évoquer des faits qu’il ne pouvait passer sous silence. « Cette fois, ils m’ont menacé verbalement, en me disant ” On aura ta peau ! “ ». …la démarche de l’abbé Noël consistait seulement à attirer l’attention pour mettre fin à cette situation qu’il qualifie seulement d’« anormale ». …les fidèles et proches commentent: " Au total, six fenêtres de la chapelle ont été cassées", s’impatiente l’un d’entre-eux, avisant plusieurs cailloux et parpaings, atterris dans le couloir de l’appartement, au milieu des débris de vitres, qui ont volé en éclats. .., un habitant de Toul pointe du doigt la croix surplombant l’édifice cultuel : « Regardez. Ils l’ont recouverte d’une espèce d’étendard noir », soupire-t-il, en lâchant avec une visible incompréhension : « Il y a quand même le respect des lieux ! J’ignore comment ils ont pu accéder là-haut, mais voilà le résultat ! »
….« le coffret électrique pulvérisé quelques jours plus tôt », situé à proximité de la façade de la chapelle…., l’abbé confirme la violence des faits : « Dimanche soir, une pierre a volé. Elle a heurté mon poignet. Le verre de ma montre s’est brisé ! » … datant de l’an passé : « Un soir, un caillou a même atterri dans mon lit ! »…« C’est décidé, je pars. Ça devient insupportable. Depuis pratiquement une semaine, c’est tous les soirs ! »” (source Bivouac-id)
NB : ce qu’ignore l’abbé Noel, c’est que l’étendard noir est celui de la guerre en islam :








2- Toulon


Mai 2009 : L'église du Sacré-Coeur, dans le quartier des Routes majoritairement musulman , à Toulon, est depuis deux ans la cible de malveillances continues. De l'urine dans le bénitier, des excréments répandus, une responsable agressée, le tabernacle profané, sans parler des vols et des dégradations à répétition... Dans la paroisse c'est la désolation et l'accablement. À tel point que l'édifice est resté fermé pendant plusieurs semaines. « Cela fait deux ans que ça dure, explique le vicaire général. Tout a commencé quand nous avons été contraints de murer le local de la chaufferie suite à de nombreuses effractions. C'était devenu un squat pour des nombreux jeunes qui s'y étaient quasiment installés. » Depuis, les dégradations, vols et insultes se sont succédés malgré les rondes de police. Le 28 avril dernier, une responsable de la paroisse âgée de 73 ans a été agressée le matin alors qu'elle s'apprêtait à ouvrir la salle du conseil paroissial. Un voyou l'a attaqué et volé, traînant à terre la malheureuse femme, qui souffre d'une fracture du bras et de séquelles psychologiques. « Désormais, j'ai peur de sortir. Moi qui étais une personne autonome, je suis en train de plonger dans la dépendance », confie-t-elle, visiblement éprouvée. source



3- Nice :


Janvier 2007: Sur les collines au nord-ouest de Nice, l'église Saint Antoine de Ginestière fut victime d'une attaque lâche. Les dégâts furent importants: l'intérieur de l'église, datant du 19ème siècle, fut recouvert d'une épaisse couche de suie, chemin de Croix et tableaux compris tandis que l'autel a été détruit comme une partie du mobilier. L'église était depuis depuis plusieurs mois la cible régulière de voleurs de troncs. Pour le curé, la vengeance est la cause de l'acte criminel : pour mettre fin à une partie des vols, il venait de décider de relever les dons des fidèles trois fois par jour, et en avait informé les voleurs par un écriteau. Les incendiaires ont mis le feu à un stock de cierges afin de signifier leur mécontentement . Origine criminelle qui fut confirmée par les experts de la police scientifique.




4-5- Marseille : 2 chapelles incendiées par les musulmans.




Décembre 2006: Le 13 décembre, une salle de prière située à la Rougière dans le 11ème, squattée depuis le début du ramadan par une communauté musulmane est récupérée par les forces de police suite à une plainte de l'organisme de HLM . La salle est murée par des parpaings. Le 14 au soir, en représailles, des individus mettent le feu à la chapelle de la Rougière. Au même endroit, 6 voitures ont été brûlées et un slogan a été taggé sur le mur d'une boulangerie : "pas de mosquée = émeute toute l'année".

Août 2007: Un incendie criminel visa la chapelle Saint-Marc dans le 12e arrondissement de Marseille. Après vérification auprès des autorités paroissiales, il se confirme que la chapelle, située au cœur de la cité Bois Lemaître, fut entièrement détruite. L’intention criminelle étant avérée, le curé de la paroisse a déposé plainte contre X pour incendie volontaire. Aucune réaction politique à cette attaque odieuse, aucun média national ne s'en émut.








6-- Sartrouville :




Mars 2005: Fait médiatiquement et politiquement passé sous silence, le 12 mars 2005, six coktails Molotov furent lancés contre la chapelle Jean XXIII de Sartrouville, ville à très forte minorité musulmane, dont un noyau salafiste répertorié par la DST. L’incendie sera maitrisé mais une partie de l’édifice sera brûlé. Après 3 ans de travaux, la restauration a été finalisée en mars 2008. Mais l'église ne comportera pas de cloches, afin de ne pas irriter la population musulmane alentour !








7- Montereau :


Septembre 2004 Valeurs Actuelles, dans son édition du 3 septembre 2004, fut le seul organe de presse à relater la situation de djihâd à Montereau en Seine et Marne, dans le quartier de Surville, zone dorénavant mise en coupe réglée par les musulmans, majoritairement turcs. Le père de Buchard, alors en charge de la paroisse faisait cet abominable récit :




« Ils terrorisaient les commerçants jusqu'à ce qu'ils partent pour être immédiatement remplacés par eux. Ce sont évidemment des enfants et des bandes d'adolescents qui faisaient le travail (ndlr: pour le compte des adultes). On parlait de « délinquance », de « cité à risque », ce n'était ni l'un ni l'autre, c'était la guerre au nom de la charia: contre les Européens de souche et contre les chrétiens. A chaque fête religieuse, les voitures des chrétiens étaient repérées et vandalisées. Car il ne fallait pas que les chrétiens du centre ville puissent venir sans craintes célébrer leur foi en l'église de ce quartier au beau nom de Notre-Dame-des-Pauvres. Cette église a été incendiée sans la moindre protestation des autorités. Ma voiture a été brûlé de même. Celles des prêtres et des diacres ont été systématiquement cassées. Dans ce quartier, on a dansé le 11 septembre »

Bien d'autres incendies volontaires ont eu lieu dernièrement, comme à Clermont-Ferrand en mars 2009, ou Brives en février, mais l'origine musulmane n'a pas été établie, d'autant que la piste de groupes satanistes, de plus en plus actifs, n'est pas à écarter. Le site Indignations.org est une source d'information complète pour suivre cette sinistre actualité.

Face à cette offensive anti-chrétienne dont l'origine est clairement identifiée, les Chrétiens français seraient en droit d'attendre une compassion et surtout une réaction des pouvoirs publics. Il est ahurissant que les membres du gouvernement qui vont jusqu'à se déplacer sur les lieux de sites musulmans profanés, les cas des cimetières souillés d'inscriptions nazies en sont une illustration, ne rédigent pas le moindre communiqué d'indignation lorsque des prêtres fuient sous les menaces, coups et attentats les quartiers musulmans.


Que dire également des médias si prompt à relayer la moindre discrimination, le moindre graffiti sur une mosquée, et qui enfouissent la caméra sous le sable dès qu'il s'agit d'un cas de djihâd anti-chrétien avéré.


Silence également des associations trotskystes, socialistes et communistes sous perfusion d'argent public (LDH, SOS-Racisme, Mrap, Licra) qui ont pour seuls objectifs de culpabiliser le peuple Français (toute réaction anti-immigrationniste est dénoncée comme "raciste"), de favoriser l'immigration, de poursuivre les islamovigilants , ainsi que d'augmenter l'enrichissement personnel de ses dirigeants (cas avéré de SOS Racisme).


Les synagogues, lors de périodes de tensions, bénéficient d'une protection policière rapprochée, avec des effectifs spécialement détachés à leur surveillance. Ce qui est heureusement possible de faire pour les Juifs, pourquoi ne l'est-il pas à Toul où à Montereau, alors que les curés ont dû endurer un harcèlement continu pendant des semaines ?


Autant de questions auquel gouvernement Français doit diligemment prendre compte, sans quoi, les Chrétiens devront compter sur eux-même afin d'organiser la résistance.




Joachim Véliocas Observatoire de l'islamisation, Juillet 2009.Auteur de L'islamisation de la France, éditions de Bouillon, 2007.



http://www.islamisation.fr/

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Attaques d'églises répétées : la France en déni de djihad   Mar 11 Aoû 2009, 6:26 pm

Dans un état laïc, l'ordre républicain doit être imposé à tous les croyants et/ou incroyants dans le respect mutuel de l'autre. Il est évident que des mesures doivent être prises contre les caillasseurs !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
René
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 75
Age : 67
Localisation : Falaën, région, par commodité de localisation géographique, nommée Belgique
Langue : français
Emploi/loisirs : recherche, ésotérisme
Date d'inscription : 28/12/2006

MessageSujet: Re: Attaques d'églises répétées : la France en déni de djihad   Mer 12 Aoû 2009, 10:58 pm

N'oublions pas Israël qui parasite la pensée politique.
C'est la même logique, si on reste muet devant la souffrance des palestiniens dans leur camp de concentration,
on ferme les yeux sur les frasques des évadés.
Revenir en haut Aller en bas
http://matricube.bel
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Attaques d'églises répétées : la France en déni de djihad   Mer 12 Aoû 2009, 11:27 pm

@René a écrit:
N'oublions pas Israël qui parasite la pensée politique.
C'est la même logique, si on reste muet devant la souffrance des palestiniens dans leur camp de concentration,
on ferme les yeux sur les frasques des évadés.

N'es-tu pas un peu hors-sujet ? Où parle-t-on d'évadés ici ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Attaques d'églises répétées : la France en déni de djihad   

Revenir en haut Aller en bas
 
Attaques d'églises répétées : la France en déni de djihad
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» les églises romanes de Normandie - Valérie Chaix
» Canville les deux églises QUESNEL
» Suspension de plusieurs églises évangéliques par le pouvoir en Angola
» Le nom de Jéhovah dans les églises
» Les églises abandonnées ...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: