FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Prix du livre : pour en finir avec la « tabelle »

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Prix du livre : pour en finir avec la « tabelle »   Jeu 15 Oct 2009, 12:10 pm

Source : http://www.lesoir.be/forum/cartes_blanches/carte-blanche-prix-du-livre-2008-03-05-582008.shtml

Prix du livre : pour en finir avec la « tabelle »

mercredi 05 mars 2008, 10:21

Citation :
Acheteurs de livres en librairie, nous détachons parfois, tel un réflexe de mauvaise humeur, l'étiquette autocollante qui masque le prix d'origine de l'ouvrage édité en France pour constater ébahis qu'une marge de près de 15 % existe entre les deux prix. Ce problème n'est pas anodin. Les statistiques sont formelles : 70 % des livres francophones vendus en Belgique sont publiés en France. Pour la littérature, ce chiffre dépasse les 90 %.

Nous, auteurs belges publiés en France, nous ne comprenons pas pourquoi nos livres, comme tous ceux des écrivains du monde entier, se vendent plus chers à Bruxelles, Liège, Namur ou Charleroi qu'à Paris, Bordeaux, Toulouse, Strasbourg ou Marseille.
Cette majoration de prix porte un nom : la tabelle. Elle existe également en Suisse. Imaginée à l'origine par les distributeurs de livres pour couvrir les frais de douane et les risques de fluctuation du change entre les francs belge et français, cette tabelle a perdu toute raison d'être depuis la création du grand marché européen et la naissance en 2002 de la monnaie commune, l'euro.
Pourquoi dès lors, cette tabelle s'est-elle maintenue en Belgique ? Deux distributeurs dominent le marché du livre francophone belge : Dilibel (Hachette) et Interforum (Editis). Ils vendent en exclusivité leurs livres, qui représentent plus de 60 % de ce marché. C'est donc eux qui en fixent le prix de vente en Belgique, justifiant la tabelle par la nécessité de supporter les coûts de leur structure en Wallonie.
Pas question pour un libraire belge de s'approvisionner en direct à Paris. Certains éditeurs tels Gallimard, Le Seuil, Actes Sud, Minuit, Flammarion…, ne sont pas liés par cette distribution exclusive pour la Belgique. Pour ces ouvrages, le libraire peut donc passer commande en direct auprès de l'éditeur français, évitant ainsi d'infliger à son client le surcoût de la tabelle. C'est ce juste prix que pratiquent bon nombre de libraires indépendants à qui nous rendons hommage. D'autres, par contre, profitant de l'aubaine c'est-à-dire d'une pratique imposée sur les ouvrages distribués en exclusivité, n'hésitent pas à majorer leurs ouvrages d'une tabelle imposée à leur seul profit, ce qui leur permet de les vendre avec une marge confortable de plus de 40 %. Sachant que l'auteur touche au maximum dix pour cent du prix public, on comprendra ce qu'il y a d'incongru dans cette pratique.
On en arrive ainsi à cet absurde paradoxe : un livre que nous avons écrit quelque part en Wallonie ou à Bruxelles se vend plus cher dans notre propre pays que dans toute ville française combien plus éloignée de Paris. Ainsi le lecteur bruxellois payera plus cher un livre d'un auteur belge alors qu'il est à moins d'une heure trente de Paris que le lecteur toulousain qui mettra six heures pour rejoindre la capitale.
Car c'est bien le lecteur qui s'en trouve pénalisé. Pourquoi doit-il supporter cette charge supplémentaire qui profite à quelques intermédiaires ? La lecture n'est-elle pas suffisamment menacée par les nouveaux supports télévisuels ou électroniques, qu'il faille encore grever son accès ?
Auteurs, nous savons que c'est grâce aux libraires que nos livres rencontrent les lecteurs. Sans cette médiation, ils ne trouveraient que le pâle écho de l'éther.
La Belgique est un des derniers pays européens à ne pas avoir adopté une loi réglementant le prix du livre, situation qui favorise le discount sauvage et les grandes surfaces alors que, pour l'essentiel, ce sont les libraires qui assurent la présence continue de nos livres sur leurs tables et dans leurs rayons. C'est pour ces raisons que nous demandons que d'urgence soit abolie la tabelle. Pour que l'accès au livre soit libéré enfin d'une entrave insensée.

Signataires : Jean-Baptiste Baronian, Philippe Blasband, Francis Dannemark, François Emmanuel, Vincent Engel, Thomas Gunzig, Xavier Hanotte, Jacqueline Harpman, Armel Job, Caroline Lamarche, Ariane Lefort, Jean-Luc Outers, Benoît Peeters, Grégoire Polet, Jean-Philippe Toussaint, Jean-Pierre Verheggen.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Pétition contre la tabelle   Mer 31 Mar 2010, 9:43 pm

Pour l'abolition de la Tabelle

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Prix du livre : pour en finir avec la « tabelle »
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Trucs et astuces pour en finir avec la poussière !
» en finir avec les cheveux gras
» Quel livre pour m'aider à faire une dissertation sur l'infor
» Prix du livre romantique 2015
» Meilleur combattant MMA livre pour livre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Théâtres, spectacles, littérature, poésie, beaux-arts, photographie, architecture, BD, mangas, tourisme, sport, divers :: Littérature, poésie-
Sauter vers: