FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Les ondes Martenot

Aller en bas 
AuteurMessage
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
Ardennais

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 52
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

Les ondes Martenot Empty
MessageSujet: Les ondes Martenot   Les ondes Martenot EmptyDim 08 Nov 2009, 6:23 pm

Grasse, Octidi 18 Brumaire, An CCXVIII.

Chers tous,

Je vous présente un de mes instruments préférés: les ondes Martenot.
Citation :
Les Ondes Martenot sont un instrument de musique électronique, inventé par Maurice Martenot et présenté au public en 1928.

Histoire

On peut considérer que cet ancêtre du synthétiseur est, avec le thérémin mis au point en Russie en 1917, l'un des plus anciens instrument de musique électronique encore employés aujourd'hui.
Maurice Martenot conçoit son instrument à partir de 1918 et le présente à l'Opéra de Paris en 1928[1]. Des compositeurs comme Arthur Honegger, Darius Milhaud, André Jolivet et Olivier Messiaen écrivent immédiatement pour les ondes Martenot, que son inventeur ne cesse d'améliorer jusqu'en 1975, année de la création du 7ème et dernier modèle de concert. Son répertoire compte plus de 1500 œuvres. Sa production est stoppée en 1988 et on assiste quelques années plus tard à l'éclosion de deux instruments proches qui ont pour nom Ondéa et French Connection. En 2009, l'instrument est à nouveau fabriqué sous le nom d'Ondes Martenot (marque déposée). C'est la renaissance de cet instrument, utilisé par des artistes populaires comme Jacques Brel, Joe Jackson, Gorillaz, ou Jonny Greenwood (du groupe Radiohead). Le french connection est utilisé par J.Greenwood de Radiohead, quant à l'ondéa, c'est un instrument analogique dont la conception originale permet toutes les expressions du martenot, il est utilisé par de nombreux ondistes depuis 2004, et assure par son existence de nombreux concerts internationaux, il est présent dans des conservatoires (Strasbourg, Cergy, Boulogne, Evry). L'ondéa est aussi présente dans les tournées de Yann Tiersen dans le monde. L'ondéa doit beaucoup à Jeanne Loriod par ses conseils éclairés et à Françoise Cochet.

Description

Cet instrument monodique à oscillateur électronique se caractérise par ses sonorités particulières, dont la plus connue évoque des voix « venues d'ailleurs », assez proche de la scie musicale, mais présente bien d'autres possibilités. Il comporte :

* un clavier suspendu, dont la transposition agit sur la hauteur du son (sa fréquence) et donc le vibrato
* un ruban parallèle au clavier autorisant les glissandi
* une touche d'expression qui se contrôle de la main gauche et qui gère le volume sonore. Par pression plus ou moins forte, on obtient toutes les variations d'intensité allant du pianissimo au fortissimo. Un geste sec sur la touche produit un son percuté. On peut aisément faire une analogie entre la touche d'expression et l'archet d'un instrument à cordes.
* un tiroir avec différents timbres pour filtrer et modifier le son et procurer des combinaisons
* des diffuseurs (haut-parleurs transformés)
o principal ou D1 : haut-parleur standard de grande puissance
o résonance ou D2 : haut-parleur monté derrière des ressorts afin d'obtenir une résonance acoustique
o gong ou D3 : haut-parleur dont la membrane est remplacée par un gong pour créer des sons métalliques
* palme : pièce de lutherie sur laquelle sont tendues des cordes métalliques, reliées au moteur du haut-parleur. Ces vibrations permettent une mise en résonance des différentes cordes accordées très précisément.

Un joueur d'Ondes Martenot est appelé un Ondiste.




Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
teal'c-sg1
Modérateur
Modérateur
teal'c-sg1

Masculin
Nombre de messages : 185
Age : 39
Localisation : Québec
Langue : Français, anglais et un peu d'allemand
Emploi/loisirs : Étudiant, musique, méditation et poésie
Date d'inscription : 26/05/2009

Les ondes Martenot Empty
MessageSujet: Re: Les ondes Martenot   Les ondes Martenot EmptyLun 09 Nov 2009, 11:53 pm

Cher Ardennais

Très intéressant ton sujet sur les ondes Martenot! Je pourrais te citer un artiste qui joue de cet instrument, je crois que c'est un certain Thomas Bloch. Il y en a bien d'autres mais je ne connais pas leur nom. Peut-être pourrais-tu m'en citer quelques-uns, vu que le sujet est pas mal intéressant. Les ondes Martenot, je ne connaissais même pas cela, c'est toi qui m'a fait découvrir cet instrument de musique. Je crois que tu es allé chercher tes sources sur Wikipédia. Enfin bref, c'est pas mal intéressant cela.
Revenir en haut Aller en bas
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
Ardennais

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 52
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

Les ondes Martenot Empty
MessageSujet: Re: Les ondes Martenot   Les ondes Martenot EmptyMar 10 Nov 2009, 6:55 pm

Grasse, Décadi 20 Brumaire, An CCXVIII.

Cher teal'c-sg1,

tu as absolument raison: Thomas Bloch est effectivement un virtuose des Ondes Martenot et d'autres instruments rares (glassharmonica et cristal Baschet) ainsi qu'un remarquable compositeur: pour les Ondes Martenot, il a notamment écrit "Formule" dont voici la vidéo:

Voici son impressionnante biographie (Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Thomas_Bloch):
Citation :
Thomas Bloch (né en 1962 à Colmar, est un musicien français vivant à Paris. Il est interprète d'instruments rares (ondes Martenot, glassharmonica et cristal Baschet), compositeur et producteur, aussi bien en musique classique, musique contemporaine et expérimentale, opéra, improvisation, chanson, jazz, rock, théâtre, musique de film, danse, world music...

Titulaire d'un Premier Prix d'ondes Martenot du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (classe de Jeanne Loriod), ainsi que d'une Maîtrise en Musicologie de l'Université de Strasbourg, Thomas Bloch a participé à plus de 2500 concerts dans 40 pays et apparaît sur plus de 80 disques personnels ou en tant qu'artiste invité.

Parmi quelques collaborations notables (concerts ou enregistrements) : Radiohead, John Cage, Damon Albarn / Gorillaz (Monkey, Journey to the West, à partir de 2007), Tom Waits / Marianne Faithfull / Bob Wilson (The Black Rider / 2004 - 2006), Emilie Simon (La Marche de l'Empereur), Milos Forman (Amadeus - version longue, 2001)...

En tant que soliste d'instruments rares, il interprète le répertoire classique et contemporain composé pour ceux-ci par Messiaen, Varèse, Honegger, Jolivet, Bussotti, Mozart, Donizetti, Hasse, Carl Philipp Emmanuel Bach, Beethoven, Richard Strauss... Il crée entre 10 et 15 oeuvres nouvelles chaque année que ce soit dans le domaine de la musique contemporaine (Michel Redolfi, Regis Campo, Etienne Rolin, Bernard Wisson, Jan Erik Mikalsen...) ou populaire (Jonny Greenwood, Damon Albarn...) et participe à de nombreux enregistrements.

Thomas Bloch a joué notamment avec : les chefs d'orchestre Valery Gergiev, Paul Sacher, Michel Plasson, Myung-Whun Chung, Manfred Honeck, Arturo Tamayo, Dennis Russel-Davies, Jean Fournet, Antoni Wit, Fernand Quattrocchi, les musiciens Marc Grauwels, Philippe Bernold, Pierre-Yves Artaud, Patrick Gallois, Ramson Wilson, Philippe Berrod, Maurice Bourgue, Ingo Goritzki, Alexei Ogrintchouk, Marcel Ponseele, Jan de Winne, Roger Muraro, François Weigel, Jay Gottlieb, Gil Sharon, Vladimir Mendelssohn, Jean Sulem, Jacques Dupriez, Paul Coletti, Philippe Muller, Xavier Phillips, François Salque, Mark Drobinski, Marc Marder, Kent Carter, Bernard Wisson, Manu Dibango, Fred Frith, Lindsay Cooper, David Coulter, Antoine Hervé, Cyril Atef, les compositeurs Michel Redolfi, Marcel Landowski, Philippe Sarde, Jan Erik Mikalsen, Etienne Rolin, Bernard Wisson, Régis Campo, les comédiennes et comédiens Isabelle Huppert, Sally Potter, Charles Berling, les chanteurs et chanteuses Tom Waits, Marianne Faithfull, Damon Albarn, Lara Fabian, Vanessa Paradis, Arthur H et le Bachibouzouk Band, Zazie, Thomas Fersen, Sanseverino, Jad Wio, Marie Laforêt, Charlélie Couture, Zoé, Lokua Kanza, Maxime Le Forestier, les sopranistes Patrick Husson, Fabrice di Falco, Jörg Waschinski...

En compagnie de Jean-François Zygel, il participe à de nombreux concerts, à des Cabarets Classiques, à l'accompagnement improvisé de musiques de films muets, à des émissions de radio, de télévision et des enregistrements de disques.
Thomas Bloch et le cristal Baschet (1992)

Ses tournées l'on conduit à la Scala de Milan où il donna la première audition au XXe siècle de la version originale avec glassharmonica de l'Air de la folie (Lucia di Lammermoor de Donizetti), à être invité en tant que soliste au ondes Martenot lors du centenaire de l'orchestre philharmonique de Varsovie, dans toutes les salles à Paris (Opéra, Olympia, Théâtre des Champs-Elysées, Salle Gaveau, Salle Pleyel, Théâtre du Châtelet, Auditorium du Louvre, salle Cortot...), au Concertgebouw d'Amsterdam, à la Tonhalle de Zürich, à Tokyo, New York, Mexico, au Music Center de Los Angeles, à Sydney, San Francisco, Budapest, St Petersburg, Osaka, Bogota, Stockholm, Helsinki, Prague, Tel Aviv, Seattle, Reykjavik, Bruxelles, Boston, Salzburg, Berlin, Londres, Philadelphie, Madrid, Lisbonne, Riga, Tallinn, Genève, aux Festivals Pablo Casals de Prades, de Lucerne, de Kuhmo, de La Chaise-Dieu, Beethoven (Bonn)... Il a également tourné pendant 7 ans pour les Jeunesses musicales de France (J.M.F.).

Thomas Bloch a aussi été le premier à jouer intégralement les Vexations d'Erik Satie, une pièce pour piano de 24 heures, seul, sans arrêt et à plusieurs reprises depuis 1984.

Professeur d'ondes Martenot au Conservatoire de Strasbourg depuis 1992, directeur artistique du Festival d'Évian et du Festival Glass Music International (Cité de la Musique, Paris, 2005), collaborateur pour divers ouvrages musicaux, il est également chargé de la présentation de ses instruments au Musée de la Musique de Paris depuis son ouverture (1997).

Il est titulaire d'une dizaine de récompenses des Conservatoires de Colmar, Strasbourg, d'un Premier Prix d'ondes Martenot du Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris (auprès de Jeanne Loriod), ainsi que d'une Maîtrise en Musicologie de l'Université de Strasbourg (où il étudia notamment auprès de Marc Honegger). Il est lauréat du Classical Music Award 2002 décerné par la critique européenne au Midem à Cannes, des Victoires de la Musique et du Prix de l'Académie Charles Cros avec Arthur H et le Bachibouzouk Band, quatre fois récompensé en tant que compositeur de musique de film au Festival Mondial de l'Image Sous-Marine d'Antibes, Best of the Year 2001 de Gramophon et Choc du Monde de la Musique pour son interprétation de la Turangalîla-Symphonie de Messiaen (Naxos).

Thomas Bloch a enregistré pour la plupart des maisons de disques (Columbia, EMI, Erato, Deutsche Grammophon, Harmonia Mundi, Philips, RCA, Sony Classical, Toshiba, Naïve...). Depuis quelques années, il a enregistré une dizaine de disques personnels sur le label Naxos, essentiellement en tant qu'interprète de ses instruments rares, parfois en tant que compositeur : Music for Glassharmonica (8.555295), Music for Ondes Martenot (8.555779), Turangalîla-Symphonie d'Olivier Messiaen (8.554478-79), Classical Chill (8.520101), Classical Heat (8.520102), Mozart : Life and Works (8.558061-64), Ecuatorial d'Edgard Varèse, Missa Cantate de Thomas Bloch...
Son site est des plus intéressants: http://thomasbloch.chez.com/ et je vous invite à le consulter.

Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Les ondes Martenot Empty
MessageSujet: Re: Les ondes Martenot   Les ondes Martenot Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Les ondes Martenot
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Musique, chorégraphie, opéra :: Instruments de musique-
Sauter vers: