FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 La Bataille de Waterloo

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

La Bataille de Waterloo Empty
MessageSujet: La Bataille de Waterloo   La Bataille de Waterloo EmptyMer 11 Nov 2009, 5:07 pm








_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
La Bataille de Waterloo Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
Ti' Breton

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 58
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

La Bataille de Waterloo Empty
MessageSujet: Re: La Bataille de Waterloo   La Bataille de Waterloo EmptyJeu 12 Nov 2009, 2:59 pm

Très belles vidéos qui ont le mérite de rendre assez fortement la puissance des engagements et le mouvement général des troupes.

L'auteur insiste brièvement sur le désamour de la troupe face aux officiers supérieurs qui ont déjà une première fois retourné leur veste face aux royalistes. C'est un fait indiscutable, comme celui du mauvais approvisionnement en munitions, vivres et intendance en général. A plusieurs reprises Napoléon se plaindra de ces Etats majors deffectueux, où les absences des Davout, Berthier, Bessières Oudinot ou Lannes seront durement ressenties.
Napoléon dès l'entrée en campagne ne peut compter que sur lui-même malgré un plan très établi. Malheureusement là où il n'apparaît pas, rien ne se passe comme prévu, exactement comme en 1814 lors de la campagne de France ; or, avec ses 124 000 hommes face aux 220 000 de Blücher et Wellington, il aurait fallu beaucoup de présence d'esprit et surtout de réactivité !

Et puis il y eut les "loupés"...

On ne saura jamais qui de Ney ou de Napoléon se "manqua" aux "Quatre bras", pourtant jugés décisifs...L'Empereur affirmera avoir transmis des ordres pour repousser les Anglais de ce lieu précis, le Maréchal ayant quant à lui la certitude qu'il fallait marcher "sus" à l'anglais vers Bruxelles, lieu présumé d'un rassemblement de forces britanniques...Soit par une route différente !
Ensuite quid de Grouchy... Il demeure à Ligny jusqu'à 15h00 le 17 alors que les prussiens ont plusieurs heures d'avance ! Il a pour mission de poursuivre les prussiens du corps de Blücher (soit deux colonnes jugées en déroute après Ligny alors qu'elles sont renforcées par une troisième colonne fraîche de Büllow et ne cherchent aucunement à se dérober), et non de couper la route de liaison entre les deux grandes armées...Finesse fatale de la langue française.

Grouchy ne les rattrapera jamais et finalement, Napoléon à gauche et Grouchy à droite participeront à refermer la tenaille mais par l'extérieur du dispositif, permettant aux deux armées alliées de se retrouver...
Grouchy recevra deux messages, l'un du "caillou" le 17 à 22h00, l'autre moins connu, du champ de bataille de Waterloo, à 10h00 le 18...
A cette heure, Napoléon comprend que ses 72000 soldats ont en face d'eux non une armée Anglaise se repliant (comme il le pensait initialement), mais une force statique de 90000 soldats prêts à en découdre...

Napoléon, et c'est un fait pratiquement établi par les historiens aujourd'hui, s'est lui-même trompé dans ses cartes (encore l'Etat major)...Ainsi, alors que Wellington connaissait parfaitement le terrain, Napoléon confondra la ferme de la Haie Sainte avec celle du Mont Saint Jean, la ferme de la Belle Alliance devenant d'un coup la Haie Sainte et vice versa... Ainsi, et c'est là le point cruxial de cette confusion, Napoléon pensera l'armée de Wellington fort mal placée, adossée à la forêt de Soignes, alors quelle en sera éloignée de plus de 2 kilomètres ! Dès lors, le peu d'intérêt qu'il prête, jusqu'à 9h00 - heure de la constatation de sa méprise - aux mouvements de Grouchy, expliquant le peu de passion mis dans la communication avec son maréchal de l'aile droite...Toujours persuadé que les Prussiens seront facilement rattrapables en déroute .
Grouchy assurera longtemps avoir respecté les ordres de l'empereur en poursuivant deux colonnes prussiennes vers Wavre, alors que Napoléon lui demandait instamment de le rejoindre "au plus court".

Il faut noter un fait interessant :
Le second message de Napoléon fut verbalement transmis par l'empereur au Général Zenowicz du grand quartier impérial. Mais il faut se souvenir que le message verbal n'est rien...Or, chaque ordre devait être transcrit durant la bataille sur le livre d'Etat-major, sur le carnet de campagne, avant d'être ré-écrit par le Chef d'Etat-Major (Soult) avant d'être remis à Zenowicz qu'à 11h30 !!!!! (or entre temps le brave Officier s'était alimenté essentiellement en boissons)
Il parvint à Grouchy à 16h30 au plus tôt, soit 4 heures de chaval pour parcourir 41 kms...Une ballade bucolique pour ivrogne en détresse en somme (confirmé par les deux états-majors de Soult et de Grouchy)
Il était forcément trop tard ! Wavre était débordé et Grouchy, malgré les insistances de Gérard de "marcher au canon", n'aura fait que respecter scrupuleusement des ordres devenus imprécis, personne ne parvenant à extraire le moindre renseignement à l'officier d'ordonnance en pleine digestion...
Revenir en haut Aller en bas
 
La Bataille de Waterloo
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La bataille du Pont de la Fière
» RMC Découverte : "Champs de Bataille : La libération de Paris"
» RIO DE LA PLATA (1939)
» BATAILLE de NORMANDIE
» Bataille de LINGE 14-18 (Alsace)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Culture :: Histoire : de la préhistoire à nos jours :: Les grandes batailles et les guerres-
Sauter vers: