FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Jeu 19 Nov 2009, 10:06 pm

Source : http://www.lemonde.fr/europe/article/2009/11/19/le-belge-herman-van-rompuy-nouveau-president-de-l-ue_1269591_3214.html#ens_id=1259173

Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe

LEMONDE.FR | 19.11.09

Citation :
Le premier ministre chrétien-démocrate belge Herman Van Rompuy, 62 ans, deviendra à compter du 1er décembre le président du Conseil européen, pour deux ans et demi renouvelables, avec l'entrée en vigueur du traité de Lisbonne. La travailliste britannique Catherine Ashton, 53 ans, actuelle commissaire européenne au commerce, va devenir haute représentante pour les affaires étrangères et vice-présidente de la Commission. Cette baronne issue de la Chambre des lords succède à la tête de la diplomatie européenne à l'Espagnol Javier Solana. C'est ce qu'ont décidé les chefs d'Etat et de gouvernement de l'Union européenne réunis à Bruxelles jeudi 19 novembre, indique la délégation d'un grand pays au Monde. Les Vingt-Sept sont en réunion plénière et doivent officialiser ce choix dans la soirée. La présidence suédoise confirme le choix de Mme Ashton.

Le dossier s'est débloqué en début d'après-midi, lorsque le premier ministre britannique Gordon Brown a accepté d'abandonner la candidature de son prédécesseur Tony Blair lors d'une réunion avec ses homologues socialistes. Il a alors accepté de soutenir Mme Ashton au poste de haut représentant.

SOUTIEN DE M. BARROSO

Cette solution sied aux eurodéputés socialistes, qui veulent que le haut représentant soit l'un des leurs, après la désignation du conservateur portugais José Manuel Barroso pour un second mandat à la présidence de la Commission : le président de leur groupe, Martin Schulz, a assuré Mme Ashton de son soutien vers 14 heures. Elle était aussi soutenue par M. Barroso, qui doit donner son aval à sa nomination. Il a aussi fallu convaincre le président du conseil Silvio Berlusconi d'abandonner toute prétention italienne pour le poste de haut représentant. La chancelière allemande Angela Merkel ne voulait pas entendre parler de la candidature de Massimo D'Alema, ancien président du Parti communiste italien et jugé trop pro-palestinien.

La nomination de Mme Ashton permet de nommer une femme à l'un des quatre postes stratégiques de l'Europe : présidence de la Commission, du Conseil, du Parlement et haut représentant. Toutes les régions d'Europe sont représentées : le Sud, avec M. Barroso ; l'Est avec le Polonais Jerzy Buzek à la présidence du Parlement ; les pays fondateurs, avec M. Van Rompuy, candidat commun de la France et de l'Allemagne ; et l'Europe du Nord avec Mme Ashton. Cette dernière est peu expérimentée sur les questions internationales. M. Van Rompuy, inconnu du grand public européen, est devenu premier ministre de la Belgique il y a un an, en pleine crise institutionnelle. Mme Merkel et M. Sarkozy louent ses capacités de négociation.

Arnaud Leparmentier et Philippe Ricard

Je pense que les responsables européens ont secrètement décidé d'en finir avec 180 ans d'histoire belge et pour cela il fallait trouver l'astuce consistant à déstabiliser en douce la Belgique avant la fin 2010 en "mouillant" un flamingant notoire qui ne pouvait refuser l'offre qui lui était faite ! Si ce n'est pas le cas, alors les dirigeants européens sont bêtes à manger du foin ce que je ne crois pas.
Prochaine étape : évaporation de la Belgique et aspiration de celle-ci vers les Pays-Bas, la France et l'Allemagne ! Qu'en pensez-vous ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Jeu 19 Nov 2009, 10:22 pm

Stans a écrit:

Je pense que les responsables européens ont secrètement décidé d'en finir avec 180 ans d'histoire belge et pour cela il fallait trouver l'astuce consistant à déstabiliser en douce la Belgique avant la fin 2010 en "mouillant" un flamingant notoire qui ne pouvait refuser l'offre qui lui était faite ! Si ce n'est pas le cas, alors les dirigeants européens sont bêtes à manger du foin ce que je ne crois pas.
Prochaine étape : évaporation de la Belgique et aspiration de celle-ci vers les Pays-Bas, la France et l'Allemagne ! Qu'en pensez-vous ?

De toute façon, cher Stans, on n'a pas d'autres choix que de l'espérer!
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3348
Age : 50
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français (et quelques autres)
Emploi/loisirs : instituteur
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Jeu 19 Nov 2009, 11:35 pm

Grasse, Nonidi 29 Brumaire, An CCXVIII.

Chers Stans et fde,

Citation :
Je pense que les responsables européens ont secrètement décidé d'en finir avec 180 ans d'histoire belge et pour cela il fallait trouver l'astuce consistant à déstabiliser en douce la Belgique avant la fin 2010 en "mouillant" un flamingant notoire qui ne pouvait refuser l'offre qui lui était faite ! Si ce n'est pas le cas, alors les dirigeants européens sont bêtes à manger du foin ce que je ne crois pas.
Prochaine étape : évaporation de la Belgique et aspiration de celle-ci vers les Pays-Bas, la France et l'Allemagne ! Qu'en pensez-vous ?

Cette désignation serait proprement incompréhensible sans cela! Je partage donc cet avis, et certains récents frémissements discrets de part et d'autre du Quiévrain semblent suggérer qu'une telle hypothèse n'est pas sans fondement.
Je peux bien sûr me faire des idées, mais il me semble pourtant que la France s'implique de manière de moins en moins voilée dans le devenir des populations de la "future ex-Belgique" (sic). J'ai de bonnes raisons de penser que très progressivement, très adroitement, des messages subliminaux sont clairement envoyés à qui veut bien les voir ou les entendre et que le règlement du "problème belge", qui n'a que trop duré, est effectivement à l'ordre du jour officieux de l'Europe.

Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: in   Ven 20 Nov 2009, 12:02 am

Certes, si les décisions sur l'avenir de la Belgique impliquent les pays frontaliers, dont les Pays-Bas, le règne belgicain de la Flandre me semble fortement compromis.
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Ven 20 Nov 2009, 8:43 am

Très sincèrement, et sans vouloir minimiser l'importance que vous semblez donner à l'avenir de la Belgique, je pense que l'élection à la tête de l'UE de votre ancien premier ministre n'a strictement rien à voir avec l'avenir de la Belgique, qui est, à mon avis, le dernier des soucis de ce conglomérat difforme qu'est l'Europe. Je pense plutôt à un vote par défaut, eu égard aux autres candidatures jugées insupportables pour X raisons que chacun connaît...Maintenant, à savoir qu'une telle nomination va raviver les problèmes dans le "plat pays", permettez moi de vous dire que chacun s'en moque aux plus hauts sommets des Etats...
Mais ce n'est qu'un avis...
Revenir en haut Aller en bas
GAUVAIN
Membre fidèle
Membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 58
Localisation : Wallonie, terre irrédente
Langue : Français
Emploi/loisirs : Moine-soldat du réunionisme
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Ven 20 Nov 2009, 10:45 am

Je ne partage pas l'optimisme de certains. Depuis ce matin, c'est le déchaînement : "Notre Herman (national)" ; "L'Europe prend la Belgique au sérieux" ; "Un honneur pour notre petit pays" ; "Comment les étrangers (comprenez : les Français) prononcent-ils son nom ?", et j'en passe ! L'Europe fait triompher le belgicanisme, quelle belle réussite ! Vraiment, il y a de quoi pavoiser dans les milieux réunionistes !
Ajoutez à cela que les belgicains profitent d'une qualification litigieuse de l'équipe de France de football pour étaler leur francophobie maladive, et le tableau sera complet !

_________________
Avec la France, l'union fera la force !
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Ven 20 Nov 2009, 1:06 pm

GAUVAIN a écrit:
Je ne partage pas l'optimisme de certains. Depuis ce matin, c'est le déchaînement : "Notre Herman (national)" ; "L'Europe prend la Belgique au sérieux" ; "Un honneur pour notre petit pays" ; "Comment les étrangers (comprenez : les Français) prononcent-ils son nom ?", et j'en passe ! L'Europe fait triompher le belgicanisme, quelle belle réussite ! Vraiment, il y a de quoi pavoiser dans les milieux réunionistes !
Ajoutez à cela que les belgicains profitent d'une qualification litigieuse de l'équipe de France de football pour étaler leur francophobie maladive, et le tableau sera complet !

Sincèrement qu'est-ce que tu attendais comme réactions de la part de des medias belgicains comme RTLTvi ou RTBF ? Du sens critique, des analyses objectives ? Soyons sérieux ! En tous cas je n'ai pas été réveillé cette nuit par des cris d'allégresse dans ma rue comme s'aurait été le cas dans un pays à l'esprit patriote ! Ici tout le monde s'en cogne le coquillard !

Salut et Fraternité ! france

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alpaga
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 36
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Ven 20 Nov 2009, 11:27 pm

Tant mieux pr lui qu'il acquiert la tête de ce poste européen mais honnêtement ça me fait "une belle jambe" comme on dit!
Je me demande plutôt quel remaniement ils vont s'amuser à faire à nouveau! En espérant ne pas nous mettre une énième fois le pays dans le "bordel"!

_________________
Etre entièrement libre et en même temps dominé par la loi, c'est l'éternel paradoxe de la vie humaine.[Oscar WILDE]
Revenir en haut Aller en bas
Michel Gergeay
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 22
Age : 68
Localisation : Rixensart (Brabant Wallon)
Langue : français
Emploi/loisirs : philosophie, politique
Date d'inscription : 04/11/2009

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Sam 21 Nov 2009, 4:46 pm

Comme je voudrais que Stans, Ardennais et d'autres prédisent exactement le proche avenir ... mais j'ai bien peur que Ti Breton et Gauvain aient raison : la Belgique est insignifiante, son ex-Premier l'est aussi et c'est pour cela que l'Europe l'a choisi. Le destin de l'Europe est d'ailleurs dans cette "insignifiance" qui laisse place libre et nette aux vraies puissances (économiques, religieuses, médiatiques) et n'a plus qu'un but (louable au demeurant) : garantir la paix entre les nations européennes, quitte à fermer les yeux sur les violations des droits DANS ces pays... Van Rompuy usera de toute son intelligence (réelle) et de son poste pour défendre les positions flamingantes. Les francophones de Bruxelles et de Wallonie ne doivent pas rêver d'un coup de gueule français... Je suis persuadé que la France accueillerait avec sympathie une demande de rapprochement wallonne, mais je suis tout autant persuadé qu'elle ne fera rien pour provoquer les choses. Aux Wallons d'oser quitter la galère belge !
Revenir en haut Aller en bas
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Lun 23 Nov 2009, 6:17 pm

Michel Gergeay a écrit:
Comme je voudrais que Stans, Ardennais et d'autres prédisent exactement le proche avenir ... mais j'ai bien peur que Ti Breton et Gauvain aient raison : la Belgique est insignifiante, son ex-Premier l'est aussi et c'est pour cela que l'Europe l'a choisi. Le destin de l'Europe est d'ailleurs dans cette "insignifiance" qui laisse place libre et nette aux vraies puissances (économiques, religieuses, médiatiques) et n'a plus qu'un but (louable au demeurant) : garantir la paix entre les nations européennes, quitte à fermer les yeux sur les violations des droits DANS ces pays... Van Rompuy usera de toute son intelligence (réelle) et de son poste pour défendre les positions flamingantes. Les francophones de Bruxelles et de Wallonie ne doivent pas rêver d'un coup de gueule français... Je suis persuadé que la France accueillerait avec sympathie une demande de rapprochement wallonne, mais je suis tout autant persuadé qu'elle ne fera rien pour provoquer les choses. Aux Wallons d'oser quitter la galère belge !

C'est aussi mon opinion. En désignant Herman Van Rompuy, les 27 ont clairement dit aux francophones de Belgique : "Vos problèmes ne nous intéressent pas. Débrouillez-vous tout seuls pour les solutionner".
C'est une des conséquences néfastes de la construction d'une Europe fédérale, - négatrice de l'Europe des nations -, et du Traité de Lisbonne en particulier.
Nous pouvons dire que nous n'avons pas un allié en Nicolas Sarkozy : jusqu'au dernier moment, les autres étaient prêts à désigner le luxembourgois Jean-Claude Jünker, mais Sarkozy y aurait mis son veto ...

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Lun 23 Nov 2009, 10:01 pm

Citation :
Nous pouvons dire que nous n'avons pas un allié en Nicolas Sarkozy : jusqu'au dernier moment, les autres étaient prêts à désigner le luxembourgois Jean-Claude Jünker, mais Sarkozy y aurait mis son veto ...

Ce ne sont que des rumeurs Serge ! Ce n'est pas une absolue certitude. Jean QUATREMER n'est pas la Bible non plus ! Je pense qu'Herman VAN ROMPUY était pressenti depuis bien plus longtemps déjà entre la France et l'Allemagne et JÜNCKER savait qu'il n'avait aucune chance. Je partage plutôt le point de vue de François BARBERIS quant à la nomination de notre ex premier ministre mais il est encore un peu tôt pour savoir qui de nous deux a tort ou raison. Dois-je te rappeler Serge que tu te montrais bien plus enthousiaste vis-à-vis de Nicolas SARKOZY il y a quelques semaines encore ? Je crains que tu te braque un peu trop sur l'insignifiante personalité d'Herman VAN ROMPUY qui n'est qu'un pion dans la géopolitique européenne.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mar 24 Nov 2009, 10:10 am

Ce n'est qu'un constat, que Jean Quatremer n'est pas le seul à effectuer.

1) L'inimitié Sarkozy/Jünker remonte à 2008 et à la présidence française de l'UE. Sarkozy n'a pas apprécié certains propos tenus par le premier ministre luxembourgeois.
2) S'il fallait désigner un membre d'un "petit" pays, il y avait des candidats autrement plus valables que Van Rompuy, notamment J.-CL. Jünker (qui a une expérience inégalée des affaires européennes), mais aussi l'ancienne présidente lettonne, soutenue notamment par Simone Veil. Mais probablement moins maléables que HVR...
3) Il y a plus grave. La désignation de HVR est un signal lancé à l'attention de tous ceux qui voudraient rediviser l'Europe sur d'autres bases géopolitiques en modifiant les frontières actuelles. En désignant un "anesthésiant local", comme le qualifie Jean Quatrermer, on est sûr qu'il mettra le couvercle sur tous les problèmes communautaires ou ethno-culturels qui pourraient surgir ici et là, et notammnt en Belgique. Ils nous disent clairement : "débrouillez-vous tout seuls, ce sont des problèmes internes dont nous ne voulons pas connaître" ...

Tout cela est finalement dans la logique de la construction d'une Europe fédérale, voulue aussi par le traité de Lisbonne promu par Sarkozy. Cette Europe fédérale est en raison inverse d'une évntuelle émancipation des francophones de Belgique. Au fond, quand on y réfléchit bien, les seuls hommes politiques français qui nous aient jamais soutenu sont des anti-européens convaincus (Jean-Pierre Chevènement, Jacques Myard, Philippe de Villiers, ...). Les européistes n'en ont rien à f... de la question belge, qui les ennuie plus qu'autre chose en tant que vecteur possible d'instabilité (et tout particulièrement si cette instabilité concerne la Belgique, pays abritant la capitale de l'Europe).

Voilà le message véhiculé par la désignation d'HVR. Et je regrette, mais Nicolas Sarkozy a une part prépondérante dans cette désignation (il suffit d'ailleurs de voir les interviews qu'il a données à l'issue de cette désignation).

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mar 24 Nov 2009, 10:33 am

Serge,
Il faut aussi te mettre à la place de la France qui ne peut faire le bonheur des Francophones de Belgiques qui demeurent, quoiqu'on en dise, belgicains à près de 98% Wallons et Bruxellois confondus ! Depuis De Gaule, la politique française n'a guère changée : elle ne viendra au secours des Francophones de Belgiques que le jour où ils seront demandeurs d'une union à la France selon le principe de non-ingérance qui régit les relations de pays à pays. Or qu'attendent les belgicains ? Tout simplement que les séparatistes flamands commetent l'impair, c'est-à-dire qu'ils fassent sécession ! C'est tellement plus facile d'être demandeur de rien ! Ce n'est pas ce qui reste du RWF qui fera bouger le schmilblick du côté francophone, loin s'en faut !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mar 24 Nov 2009, 11:16 am

Nous n'attendions pas de la France (ni d'aucun pays) qu'elle "vienne au secours des francophones de Belgique"...
Nous attendions seimplement qu'elle reste neutre dans cette affaire en désignant quelqu'un d'autre qu'un Belge. En désignant un belge, les 27 ont donné un regain de crédibilité à l'Etat belge, càd. à la Flandre...
C'est exactement ce qu'il ne fallait pas faire...
En désignant un Flamand, l'Europe a introduit le loup dans la bergerie, une odieuse courroie de transmission flamande qui va maintenant, pendant deux ans et demi, exercer sur l'Europe une magistrature d'influence telle que tout changement sera impossible ...

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mar 24 Nov 2009, 12:39 pm

Oui et non : la Flandre sera aussi le point de mire de l'Union européenne et ses moindres faits et gestes seront surveillés ! Un certain COHN-BENDIT y veillera !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mar 24 Nov 2009, 12:53 pm

Mais la Flandre va évidemment se tenir à carreau pendant toute la durée de la présidence Van Rompuy...
C'est cela la doctrine "Maddens" : attendre que les francophones deviennent demandeurs (d'argent). Et deux ans et demi (mandat renouvelable un fois), c'est long.
Sur BHV, je ne vois pas ce qui empêchera la Flandre de passer en force après le dernier conflit d'intérêt (évntuellement soulevé par la Région bruxelloise). Si, à ce moment-là, les Francophones provoquent la chute du gouvernement (et une crise de régime), ils seront perçus comme les "mauvais" au niveau européen, comme ceux qui s'opposent à une loi démocratiquement votée par le Parlement belge ...

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
François Barberis
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 297
Age : 74
Localisation : Montpellier
Langue : français
Emploi/loisirs : Economiste, Géopolitologue, conférencier
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mar 24 Nov 2009, 1:46 pm

Salut à tous
J'en retrouve certains : ça fait plaisir
Mes premiers pas sur ce forum, donc.
Serge, si vous me permettez, les professions de foi de NS en européen convaincu ne sont que rideau de fumée.
NS, comme Angela M. ne conçoivent l'Europe que comme champ de leur politique traditionnelle d'influence, mais conduite de manière plus policée.
L'objectif de la politique française en Europe est la même depuis Richelieu : faire jeu égal avec l'Allemagne, repousser la Grande Bretagne hors de l'Europe, étendre sa zone d'influence au maximum vers le nord.
Seuls les moyens et les stratégies ont changé. Mais pas les objectifs.

Paris n'a pas besoin d'une victoire politique immédiate sur la ligne de confrontation que représente la frontière linguistique en belgique. Il lui suffit de sateliser économiquement ce pays, ce qu'il parvient parfaitement à réaliser (l'énergie, l'épargne, la banque, en partie les PME sont contrôlés à plus de 80% par des intérêts français). Le brol bruxellois permet à Paris d'avancer ses pions sans risque (l'achat prochain du dernier producteur belge d'énergie pâr EDF et l'absorption programmée de Dexia par Société générale).
L'exfiltration de HVR voulue par NS (alors qu'Angela était plutôt favorable à Junker) c'est ce qui va permettre à Paris de se défendre contre l'accusation d'une annexion rampante. Béatrice Delvaux n'y a vu que du feu, déclarant que c'est une fierté, un hommage, rendu à la Belgique. C'est tout l'inverse. On peut parler de manipulation, mais la politique à cette échelle n'est-elle pas que manipulation ?

L'annexion politique interviendra, certes, mais pas tout de suite. Il faut qu'il y ait un minimum de "demande" de la part des populations, ce qui n'est pas encore le cas. Mais Paris n'est pas pressée.
Jamais NS n'a souhaité voir Blair à la direction du Conseil de l'Europe (ni Angela Merkel, d'ailleurs) malgré leurs déclarations en ce sens : trop d'influence au profit des Britanniques, qui y ont cru et n'ont pas vu que c'était une piège. Et ils sont tombés dedans. Tony Blair ni Junker ne s'en remettront. Et je ne vois pas la Baronne Ashton être un relais efficace de l'influence britannique en Europe, car HVR se souviendra de la campagne développée en GB contre lui, de même que HVR et Barroso se verront rappelés qu'ils doivent leurs positions au président français.

C'est pourquoi je considère que cette campagne de belgique a été un succès diplomatique pour Paris : revers infligé à la GB, Angela M l'allemande qui se rallie au choix de NS, les flamands qui analysent la nomination de HVR comme un banc seing pour pousser les feux de leur politique faisant de la frontière linguistique une future frontière d'état (exactement ce que souhaite Paris), la crise relancée au sommet de l'état belge avec Paris apparaissant comme le modérateur naturel au travers d'une action sur HVR qui doit sa nomination à NS...

De la politique à la Richelieu.
Je me trompe peut-être, mais je ne crois pas. On va bien voir rapidement.
Revenir en haut Aller en bas
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mar 24 Nov 2009, 6:15 pm

Je ne crois pas en une quelconque "stratégie" de la France et/ou de l'Allemagne par rapport à la Belgique.
Ils ne veulent tout simplement pas de modification des frontières, et la désignation de HVR est un signal fort à l'attention de toutes les régions, dans l'UE, qui seraient tentées de revendiquer plus d'autonomie. On ne veut pas d'un précédent belge, donc on a mis le couvercle pour deux ans et demi (au minimum) sur la marmite communautaire belge, en désignant un flamingant qui a la réputation d'être un "anesthésiant local" (Jean Quatremer dans "Libération").
Avec lui on est sûr de deux choses :
- Les Flamands vont se tenir à carreau pendant deux ans et demi (sour réserve de la scission de l'arrondissement BHV, qui aura bien lieu unilatéralement après épuisement de tous les conflits d'intérêt) et ce, même sans réforme de l'Etat ;
- Les Francophones n'oseront pas faire de vagues et ne pourront que se plier devant la volonté flamande (on leur opposera que c'est une loi votée démocratiquement).
Et l'Europe pourra dire, en choeur avec la Flandre : "Tout va très bien madame la marquise. Circulez, il n'y a absolument aucun problème en Belgique" ...
Voilà la triste réalité !

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mar 24 Nov 2009, 9:22 pm

A te lire Serge on a l'impression que Jean QUATREMER soit devenu le gourou des orphelins du rattachisme ! Tout le monde se lamente parce qu'Herman VAN ROMPUY a été nommé Président de pacotille du Conseil de l'Europe mais tout le monde passe sous silence le score calamiteux du RWF miné de l'intérieur par son paranoïaque président à vie Paul-Henri GENDEBIEN qui pratique l'excommunication à tour de bras plutôt que de se remettre en question ! Et tout le monde oublie aussi, ou feint d'oublier, que l'immense majorité des Wallons et des Bruxellois demeure viscéralement belgicaine en attendant que la Flandre fasse le premier pas vers le séparatisme ! Comment veux-tu dans de telles conditions que la France se "mouille" pour les Francophones de Belgique puisque ceux-ci semblent ne pas vouloir de la France tant qu'ils ont l'illusion d'avoir leur "chère Belgique" qui les protège de la République "régicide" !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mar 24 Nov 2009, 10:47 pm

Stans a écrit:
tout le monde passe sous silence le score calamiteux du RWF miné de l'intérieur par son paranoïaque président à vie Paul-Henri GENDEBIEN qui pratique l'excommunication à tour de bras plutôt que de se remettre en question !
Le score, c'est une chose. Mais le pire, c'est le discrédit induit par de tels comportements! Discrédité avec 20% de l'électorat, cela ne pose pas de réel problème. Mais 2%...

Stans a écrit:
Comment veux-tu dans de telles conditions que la France se "mouille" pour les Francophones de Belgique puisque ceux-ci semblent ne pas vouloir de la France tant qu'ils ont l'illusion d'avoir leur "chère Belgique" qui les protège de la République "régicide" !
On a vraiment l'impression que pour l'instant, l'histoire se fait sans les francophones. Pour parodier une formule connue : chaque pays a une histoire, la sienne ou celle d'un autre. Et ce n'est certainement pas la Belgique d'antan que l'Europe est en train de perpétuer. Car économiquement parlant, comme le dit François Barberis, elle est en voie de satellisation. Un non-État, peut-être?

Je me demande si on ne surestime pas dans ce cas les possibilités de manœuvre de la Flandre. Car, soit, elle domine politiquement un non-État. Mais cette construction est fragile, en particulier vis à vis des influences extérieures; on l'a vu pendant la crise des sub-primes. Cette fragilité nuit également à la Flandre. Certainement, cela constitue pour eux un dilemme: indépendance ou Belgique flamande? Je ne prétends pas qu'une Belgique flamande soit impossible, mais elle risque d'être fort cher pour la Flandre. Je parie sur le fait que ce sera trop cher!
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mar 24 Nov 2009, 11:04 pm

Exact fde ! Le coût de la Wallonie serait supportable pour la France, pas pour la Flandre vieillissante !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mar 24 Nov 2009, 11:17 pm

Stans a écrit:
Exact fde ! Le coût de la Wallonie serait supportable pour la France, pas pour la Flandre vieillissante !

Ce n'est pas qu'un coût économique. Il leur faudra aussi acheter la flamandisation de la Wallonie, avec la France comme voisin! Et ça, à mon avis, ce sera beaucoup, beaucoup plus cher.
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mer 25 Nov 2009, 10:21 am

François Barberis a écrit:
car HVR se souviendra de la campagne développée en GB contre lui, de même que HVR et Barroso se verront rappelés qu'ils doivent leurs positions au président français.
Diantre! On peut dire que Nicolas S. a perfidement trompé l'Albion!
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mer 25 Nov 2009, 11:09 am

Il ne fallait pas jouer avec le feu en désignant un Flamand (ni même en Belge, je ne fais plus la différence puisque la Belgique est "le pays des Flamands") au poste de président du Conseil européen.
Symboliquement, cela a beaucoup d'importance aux yeux des Flamands, des Belgicains, cela flatte leur "ego", cela va ressouder provisoirement ce pays...
Les seuls moment, depuis deux ans et demi, où les francophones ont eu un début de "gain de cause" contre la Belgique flamande, furent ceux où celle-ci où fut discréditée dans la presse internationale (notamment dans le très sérieux "New York Times") et aussi lorsqu'un recours fut introduit devant le Conseil de l'Europe pour violation des droits de la minorité francophone de la périphérie bruxelloise. Là, les Flamands riaient jaune, on discréditait leur pays internationalement, cela risquait de lui faire du tort, Les Flamands commençaient à être mal reçus à l'étranger, etc.
Mais maintenant, ils sont flattés, ils auront les coudées franches... Les malveillants 27 membres de l'UE ont tout simplement dit que nous ne les intéressions pas (en tant que dissidence francophone), Sarkozy en tête...
Et qu'on ne vienne pas lui trouver des excuses. En d'autres temps, le Général de Gaulle n'avait pas peur de déplaire en disant tout ce qu'il pensait, diplomatie ou non ...
Ce que les Français ne comprennent pas, c'est qu'en idéalisant la Belgique, en la traitant de petit pays ami et uni, en la flattant, etc., ils desservent notre cause. Je préférais encore les blagues belges de Coluche, qui avaient d'ailleurs, au-delà de la caricature, un fonds de vérité. Cessez de dire que la Belgique est "un petit pays ami et uni", vous faites le jeu des Flamands ...

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mer 25 Nov 2009, 11:28 am

Vous excuserez le côté singulier de ma remarque mais je suis abasourdi par l'importance que semble retenir à vos yeux le problème du devenir de votre pays, et ce au regard de l'echo qui en est fait dans la presse internationale.
A vous lire, nous sommes presque en Irlande, ne manquant plus que l'IRA...
Pourtant, nulle trace (alors que nous sommes frontaliers) dans notre presse régionale ou plus encore nationale...On s'étrangle de rire sur les frasques diurnes et nocturnes de Berlusconi, mais rien sur la Belgique...
Alors une énième fois je m'interroge...Pensez vous que votre combat n'est pas strictement intérieur ? Comment expliquez-vous ce silence assourdissant et ce désintérêt (car tel est le mot) des Français pour ce qui semble à vous lire une cause majeure ?
Revenir en haut Aller en bas
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mer 25 Nov 2009, 11:41 am

Ti' Breton a écrit:
Pourtant, nulle trace (alors que nous sommes frontaliers) dans notre presse régionale ou plus encore nationale...On s'étrangle de rire sur les frasques diurnes et nocturnes de Berlusconi, mais rien sur la Belgique...
Alors une énième fois je m'interroge...Pensez vous que votre combat n'est pas strictement intérieur ? Comment expliquez-vous ce silence assourdissant et ce désintérêt (car tel est le mot) des Français pour ce qui semble à vous lire une cause majeure ?

Je ne suis pas d'accord avec vous. Lorsqu'on parle de la Belgique dans les médias (tout au moins écrits; je n'ai pas la télé), on évoque très souvent les problèmes communautaires. Les frasques de Berlusconi sont là pour occuper les esprits. C'est la partie désinformante de l'information. Pour trouver l'information, quelle qu'elle soit, il faut gratter dans cette couche de désinformation. Rien de nouveau, en somme. Et le fait est qu'on trouve de l'information sur la Belgique. Et plus qu'il y a deux ans.

Le sujet de la Belgique est peu évoqué dans les conversations. Mais dans mon voisinage professionnel et amical, je suis surpris de constater que cette information est passée.
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 46
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mer 25 Nov 2009, 11:52 am

Serge a écrit:
Symboliquement, cela a beaucoup d'importance aux yeux des Flamands, des Belgicains, cela flatte leur "ego", cela va ressouder provisoirement ce pays...
Vous faites bien de parler de symboles. Je me souviens d'un article que j'avais lu, traduit du de morgen (repris dans le courrier international), et qui constatait avec dépit la prise de contrôle de gros morceaux de l'économie belge par des intérêts français. Avec le constat lucide suivant (citation approximative):
Citation :
les français ont très bien compris qu'en laissant les flamands parler leur langue, ils pouvaient faire des affaires avec eux.
Et oui, c'est un peu leur petite faiblesse. On a l'impression que ces chers flamands sont toujours sur la défensive culturellement parlant, et qu'ils ont besoin de symboles pour se rassurer de leur existance. Un symbole, ce n'est pas ce qu'il y a de plus onéreux.

Pour la soudure... Elle me semble bien symbolique également.
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Serge
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 528
Age : 56
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : avocat
Date d'inscription : 14/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mer 25 Nov 2009, 12:10 pm

On a effectivement beaucoup parlé de la Belgique dans la presse française, mais surtout en 2007-2008 (plus grand chose depuis un an, soit depuis que Van Rompuy est devenu premier ministre).
J'ai relevé pas moins de 7 à 8 journaux télévisés français, toutes chaînes confondues, à une grande heure d'audience (19 h 30 - 20 h 00) pendant la période de crise gouvernementale en 2007/2008.
Là, nous étions dans la "bonne" période pour les Francophones de Belgique, celle où on pointait du doigt, internationalement, le conflit communautaire belge en s'interrogeant sur la "pérennité" de ce pays. Et ces allusions périodiques au conflit communautaire dérangeaient fort les Flamands...
Mais, depuis, avec "l'anesthésiant local" Van Rompuy, c'est à nouveau le silence radio. Or, la communauté internationale (et certainement les politiques) savent très bien ce qui se passe en Belgique, le caractère artificiel du maintien de cet Etat, le manque de cohésion sociale, mais ils s'en FICHENT ...
Et cela les arrange (ben tiens ! Bruxelles est la capitale de l'Europe ...)
Et pourquoi s'arrêter en son bon chemin ? Puisque Van Rompuy a si bien réussi en Belgique, pourquoi ne réussirait-il pas à l'échelle européenne ? Pourquoi les Français et les Allemands ne deviendraient-ils pas à leur tour les esclaves de ce bidule européen (ils le sont déjà à moitié) ? Décidément la Belgique est un bon laboratoire de cette Europe fédérale qu'on veut nous imposer. Sarkozy, le grand promoteur du traité de Lisbonne, ne dit pas autre chose ...
Voilà les vraies raisons de ma colère, au-delà du cas belge stricto sensu. C'est la goutte qui fait déborder le vase : la défense affichée et toute honte bue du "modèle" belge en tant que laboratoire de ce qu'on va maintenant faire de l'Europe... (si la droite anglaise remporte les élections, il est possible qu'elle fasse marche arrière sur le traité européen, par l'organisation d'un référendum).
Les grandes nations, comme la France, n'ont encore rien vu, et la Flandre peut bien jubiler ...
Mais évidemment, je conçois aussi que cela fasse la joie des européistes de tous bords, y compris certains Français. On en viendrait à regretter Mrs Thatcher ...

_________________
"On me demande une épitaphe
"Pour la Belgique morte, en vain
"Je creuse et je rue et je piaffe,
"Je ne trouve qu'un mot : Enfin !" (Charles Baudelaire)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Mer 25 Nov 2009, 1:30 pm

fde a écrit:
Serge a écrit:
Symboliquement, cela a beaucoup d'importance aux yeux des Flamands, des Belgicains, cela flatte leur "ego", cela va ressouder provisoirement ce pays...
Vous faites bien de parler de symboles. Je me souviens d'un article que j'avais lu, traduit du de morgen (repris dans le courrier international), et qui constatait avec dépit la prise de contrôle de gros morceaux de l'économie belge par des intérêts français. Avec le constat lucide suivant (citation approximative):
Citation :
les français ont très bien compris qu'en laissant les flamands parler leur langue, ils pouvaient faire des affaires avec eux.
Et oui, c'est un peu leur petite faiblesse. On a l'impression que ces chers flamands sont toujours sur la défensive culturellement parlant, et qu'ils ont besoin de symboles pour se rassurer de leur existance. Un symbole, ce n'est pas ce qu'il y a de plus onéreux.

Pour la soudure... Elle me semble bien symbolique également.

Exact fde ! Sans s'en rendre compte les Flamands ont laissé 80% de la haute finance belge passer entre les mains de la ... France ! Les Français flattent l'ego flamand en plaçant un vice-président Flamand parlant français dans chaque Conseil d'Administration et le tour est joué ! Après la colonisation économique viendra l'autre colonisation ! diable

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   Dim 29 Nov 2009, 4:32 pm

C'est vrai que le coût risquerait d'être fort cher pour la Flandre qui n'est pas à l'abri de la récession économique avec les fermetures prévues d'Opel à Anvers et de DHL à Diegem soit 3.800 emplois en une semaine !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3348
Age : 50
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français (et quelques autres)
Emploi/loisirs : instituteur
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Les intérêts et les calculs de la Flandre   Dim 29 Nov 2009, 6:36 pm

Grasse, Nonidi 9 Frimaire, An CCXVIII.

Chers tous,

Citation :
C'est vrai que le coût risquerait d'être fort cher pour la Flandre qui n'est pas à l'abri de la récession économique avec les fermetures prévues d'Opel à Anvers et de DHL à Diegem soit 3.800 emplois en une semaine !
que la Wallonie coûte cher à la Flandre serait exact uniquement dans le cas où cette dernière consentirait à financer son développement à la juste mesure des besoins réels. Or je soupçonne la Flandre ( toujours tiraillée entre deux tentations contradictoires, à savoir accéder à l'indépendance à court terme ou continuer de vampiriser la Belgique unitaire où la Wallonie resterait son "terrain de jeux") de vouloir pour quelques années encore conserver à moindre coût son emprise sur la Belgique francophone. Comprenez: en permettant que l'économie wallonne se maintienne à flot, juste ce qu'il faut pour donner l'illusion d'une certaine solidarité belgicaine, tout en continuant de tirer profit de la situation.
Citation :
Ce n'est pas qu'un coût économique. Il leur faudra aussi acheter la flamandisation de la Wallonie, avec la France comme voisin! Et ça, à mon avis, ce sera beaucoup, beaucoup plus cher.
Quant à la flamandisation linguistique de la Belgique francophone, je ne pense pas qu'elle soit impensable et encore moins réellement onéreuse: dans le cadre du royaume, la supériorité numérique et financière de la Flandre ne peut qu'inciter un nombre non-négligeable de Francophones d'apprendre le néerlandais, par calcul, par carriérisme. On le voit ici et là, les commerçants et les édiles font les yeux doux aux touristes et entrepreneurs du Nord. Par effet boule de neige, l'usage du néerlandais pourrait se généraliser en l'espace de quelques générations seulement si on n'y prend garde. Les Flamands risqueraient ainsi de réaliser en Belgique francophone ce qu'ils reprochent aux Francophones d'avoir fait à Bruxelles.
Citation :
Exact fde ! Sans s'en rendre compte les Flamands ont laissé 80% de la haute finance belge passer entre les mains de la ... France ! Les Français flattent l'ego flamand en plaçant un vice-président Flamand parlant français dans chaque Conseil d'Administration et le tour est joué ! Après la colonisation économique viendra l'autre colonisation !
Je n'en finis pas de m'étonner que dans leur grande majorité, les rattachistes, belges comme français, continuent de ne pas voir la France avancer ses pions dans cette partie d'échecs... Seuls les Belgicains semblent y avoir vu clair au plus fort de la crise économique, encore qu'aujourd'hui ils s'imaginent benoîtement que la nomination de HvR est leur victoire et la promesse d'une Belgique éternelle. Tout me porte à croire qu'il faut davantage la considérer comme un ultime lot de consolation avant la liquidation de la boutique...

Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Van Rompuy et Ashton à la tête de l'Europe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Kit Ashton. Musique eud Jerry.
» Poupée ashton drake très realiste
» Poutine nourmaunde
» Ashton né le 20 mars, syndrome de Pierre Robin...
» ANTON ? On ne réfléchit à sa vie que quand on fait des erreurs.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: