FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Grande cacophonie francophone sur BHV

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Grande cacophonie francophone sur BHV Empty
MessageSujet: Grande cacophonie francophone sur BHV   Grande cacophonie francophone sur BHV EmptyMer 25 Nov 2009, 2:10 pm

Source : http://levif.rnews.be/actualite/belgique/72-56-42875/grande-cacophonie-francophone-sur-bhv.html

Grande cacophonie francophone sur BHV

24/11/2009 09:37

Citation :
Alors que le CDH réclame à corps et à cri une seule voix francophone pour négocier face aux Flamands, MR et PS mettent de l'huile sur le feu, radicalisant mutuellement leurs positions. Les sorties de Philippe Moureaux et d'Olivier Maingain en témoignent à suffisance.

Lundi, le CDH réclamait de la cohérence dans le front francophone qui devra tôt ou tard se mettre à la table des négociations sur le dossier BHV. Le parti humaniste réagissait ainsi surtout aux propos tenus le matin même par Sarah Turine, la co-présidente d'Ecolo, selon lesquels la scission de l'arrondissement électoral de Bruxelles-Hal-Vilvorde serait inéluctable.
Des propos injustifiés selon le CDH, qui ne répondent pas aux accords précédents passés entre francophones, et qui ouvrent grande la porte aux Flamands, lesquels ne manqueront pas de s'y engouffrer. "Ces propos étonnants non seulement s'éloignent de la ligne unanime défendue depuis toujours par les présidents de partis francophones mais affaiblissent en outre la position francophone dans le cadre des discussions en vue de trouver une solution concertée dans le dossier BHV." Le communiqué des humanistes concluait: "Les francophones doivent garder le sens des responsabilités en adoptant un positionnement commun réfléchi et concerté, au risque, dans le cas contraire, de renouer avec les erreurs d'un passé que l'on croyait révolu".

Moureaux et Maingain se disputent encore

Mais visiblement, les francophones n'ont pas entendu l'appel du CDH. Car ce mardi, les divergences vont bon train. Cette fois, c'est le vice-président du PS, Philippe Moureaux, qui a ouvert le feu sur Olivier Maingain, dans Le Soir, l'accusant de vouloir "jouer le chaos" dans le dossier BHV. Englobant l'homme dans son parti, il poursuit: "Le MR ne semble pas disposé à négocier".
Et d'expliquer son propos par le conflit interne qu'a récemment connu le Mouvement réformateur à propos de son président Didier Reynders: "Cela peut obliger Monsieur Reynders, dont je suis convaincu qu'intérieurement il n'est pas de cet avis, à considérer qu'il faut soutenir ceux qui l'ont soutenu". Entendez Olivier Maingain. "Quitte à aller vers des folies..." Et de conclure: "La Belgique paierait l'arriéré du conflit interne au MR".
Des propos très peu appréciés par le président du FDF Olivier Maingain, qui a rétorqué sur les ondes de Bel-RTL: "Iront au chaos ceux qui entreront dans la logique séparatiste voulue par les partis du Nord". Et d'accuser le PS et Ecolo qui, ces jours-ci, donnent l'impression de vouloir accepter une scission apparemment inéluctable, moyennant compensations.
Olivier Maingain n'a pas manqué non plus de rappeler le rôle de la famille socialiste lors des négociations de 2005 sur BHV, sous l'égide du libéral Guy Verhofstadt. A ce moment, "il y a eu un problème dans la famille socialiste", singulièrement dans "sa composante flamingante", à avoir Spirit.

La N-VA met de l'huile sur le feu

Et pour ne rien enlever au piquant du dossier BHV, la N-VA y est allée de son grain de sel, ce mardi, en déclarant que la scission de l'arrondissement électoral ne pourrait pas se faire contre la nomination des trois bourgmestres francophones des communes de la périphérie bruxelloise (Crainhem, Wezembeek-Oppem et Linkebeek). "Il ne peut en être question. La suspension des trois bourgmestres continue à sortir ses effets car ils n'ont pas respecté les lois linguistiques. Il n'y aura pas de compromis à cet égard au sein du gouvernement flamand".
De la même manière, toute scission de BHV ne pourra se faire contre l'élargissement des frontières de la Région bruxelloise. A nouveau, cette disposition est prévue dans l'accord de gouvernement flamand. Et le chef de groupe N-VA à la Chambre de préciser, narquois: "Nous avons soigneusement fermé toutes les portes".

LeVif.be, avec Belga

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Grande cacophonie francophone sur BHV Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
GAUVAIN
Membre fidèle
Membre fidèle
GAUVAIN

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 59
Localisation : Wallonie, terre irrédente
Langue : Français
Emploi/loisirs : Moine-soldat du réunionisme
Date d'inscription : 19/03/2006

Grande cacophonie francophone sur BHV Empty
MessageSujet: Re: Grande cacophonie francophone sur BHV   Grande cacophonie francophone sur BHV EmptyVen 27 Nov 2009, 9:48 pm

Comment capituler en donnant le change ? Comment faire croire que l'on ne cède pas, tout en cédant ? Comment concilier l'inconciliable afin de sauver les apparences, et continuer à faire du nationalisme belge, chauvin et populiste ? Telles sont les graves questions auxquelles les partis traditionnels de Wallonie et de Bruxelles sont confrontés.

_________________
Avec la France, l'union fera la force !
Revenir en haut Aller en bas
 
Grande cacophonie francophone sur BHV
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Bruxelles et sa périphérie-
Sauter vers: