FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mahâbhârata

Aller en bas 
AuteurMessage
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 47
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Mahâbhârata   Jeu 26 Nov 2009, 9:03 pm

Sur wikipédia [http://fr.wikipedia.org/wiki/Mah%C3%A2bh%C3%A2rata]:

Citation :
Mahâbhârata
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Mahābhārata (महाभारत en écriture devanāgarī ; littéralement « Grande humanité » traduit en « Grande Inde ») est une épopée sanskrite de la mythologie hindoue, analogue par sa taille (plus de cent vingt mille strophes) et sa portée religieuse à la Bible. Il est souvent considéré comme le plus grand poème jamais composé. Il comporte pas moins de 250 000 vers — quinze fois plus que l'Iliade — généralement partagés en vers ou çlôkas de 32 syllabes chacun, formant deux hémistiches de 16 anustubh, partagés eux-mêmes en deux demihémistiches de 8 pâda. Ce qui donne, pour un hémistiche : xxxxu--u-/xxxxu--u-(x=u ou -). C'est ainsi qu'étaient composés les vers épiques de la poésie sanscrite ou classique de l'Inde.

Le Mahâbhârata est un livre sacré de l'Inde, qui relate la « Grande Geste » des Bhârata, grand poème épique datant des derniers siècles avant l'ère chrétienne. C'est une saga mythico-historique, contant des hauts faits guerriers qui se seraient déroulés environ 2 200 ans avant l'ère chrétienne, entre deux branches d'une famille royale : les Pândava et les Kaurava. Le récit nous raconte les épreuves subies par les cinq frères Pândava et leurs cousins les Kaurava pour la conquête du pays des Arya, au nord du Gange, en Inde. C'est l'un des deux grands poèmes épiques de l'Inde, fondateur de l'Hindouisme avec le Rāmāyana. On peut penser que la date de l'épopée primitive du Mahâbhârata est bien antérieure au Rāmāyana, comme les faits eux-mêmes qui sont la matière de l'un et de l'autre poème.


Origines et contexte historique

L'origine de ces deux grandes épopées indiennes très anciennes, légendes superbes où s’affrontent les hommes et les dieux, est incertaine. Le Mahâbhârata est censé avoir été rédigé par Ganesh sous la dictée du sage Vyâsa. En réalité on ne sait s'il s'agit d'une œuvre collective, revue et modifiée au fil des siècles (IV siècle av. J.-C. - IV siècle) ou celle d'un unique poète, composée dans un contexte particulièrement précis de l'histoire indienne. Ces deux points de vue opposés, et parfaitement défendables en l'absence de données historiques et scientifiques sûres, ouvrent à une compréhension globale de l'œuvre radicalement différente. Dans l'hypothèse d'un poète unique, renforcée par l'incroyable unicité du récit et de son intrigue subtile (peut-être beaucoup trop pour un lecteur non-initié), l'épopée constituerait en partie une réponse face à la montée du bouddhisme après l'empire éphémère d'Aśoka (dynastie des Gupta), vers 300 av. J.-C., dans un contexte socio-politique en crise et bien précis dans le temps. Les prédications du Bouddha rejettent en bloc les enseignements védiques et la société brâhmanique, menaçant la suprématie des brâhmanes. L'épopée illustre un drame cosmique, une perturbation du dharma, de l'ordre sociocosmique, que pourrait bien incarner le bouddhisme. Les références y sont constamment implicites tout au long du récit mais les interprétations, toutefois, se tiennent et, vu sous cet angle, sont logiques.

Le Mahâbhârata, dont tout Indien connaît l'histoire, reste très actuel, à tel point que pour les Indiens d’aujourd’hui les héros divins restent des exemples. Ainsi, si l’épouse de Râma, Sitâ, est le modèle de la femme fidèle, dans le Mahâbhârata, les femmes sont les égales des hommes, combattent à leurs côtés et ont leur franc parler.


Contenu

Le Mahâbhârata narre l'histoire d'une guerre entre les Pândavâs (Pāndavās), les fils du roi Pându (Pāndu), et les Kauravâs (Kauravās), les fils du Roi Dhritarâshtra (Dhritarāshtra), le frère aîné et aveugle de Pându, tous de la caste des guerriers, les Kshatriya, dans la région de Delhi. Le texte a probablement tout d'abord été une compilation d'histoires de dieux et de héros transmises oralement, représentées par des troupes de théâtres, contées par les prêtres et les sannyasins, les pèlerins, avant de trouver une forme écrite dans un sanskrit légèrement archaïque, dite « sanskrit épique ». Il a connu ensuite une adaptation dans les langues de l'Inde et s'est propagé dans l'Asie du Sud-Est avec l'indianisation de celle-ci.

L'événement majeur du texte est l'apparition de Krishna (Krisna), le huitième avatar de Vishnou (Vishnu).

Mais le Mahâbhârata est un formidable recueil de mythes hérités de la tradition védique, insérés dans le récit sous forme de digressions interminables. A ce sujet on peut citer les récits cosmogoniques du "rishi" Markandeya qui préfigureront les Puranas, un "résumé" du Rāmāyana en 18 chapitres (le chiffre 18 occupant une place centrale dans toute l'épopée, elle-même subdivisée en 18 livres) et aussi les exploits du bouvier Krishna qui donneront corps à de nombreux poèmes souvent érotiques sur ses amourettes avec les Gopis.

Le Mahâbhârata est composé de dix-huit parva (chapitres ou livres) qui sont les suivants :

1. Adiparvan - Le Livre des Commencements
2. Sabhaparvan - Le Livre de l'Assemblée
3. Aranyakaparvan - Le Livre de la Forêt
4. Virataparvan- Le Livre de Virata
5. Udyogaparvan - Le Livre des Préparatifs
6. Bhismaparvan - Le Livre de Bhîsma
7. Dronaparvan - Le Livre de Drona
8. Karnaparvan - Le Livre de Karna
9. Sargarohanaparvan - Le Livre de Shalya
10. Sauptikaparvan - Le Livre de l'Attaque nocturne
11. Striparvan - Le Livre des Femmes
12. Santiparvan - Le Livre de l'Apaisement
13. Anusasanaparvan - Le Livre de l'Enseignement
14. Asvamedhikaparvan - Le Livre du Sacrifice royal
15. Asramavasikaparvan - Le Livre du Séjour en forêt
16. Mausalaparvan - Le Livre des Pilons
17. Mahaprasthanikaparvan - Le Livre du Grand départ
18. Svargarohanaparvan - Le Livre de la montée au Ciel

Au tout début du Mahâbhârata, au Livre I, « Le Livre des Commencements », dans la forêt Naimisha, un brâhmane de grande lignée, Shaunaka, réunit traditionnellement une session sacrificielle tous les douze ans. Un conteur se présente, et il va raconter pour la première fois en entier le grand récit du Mahâbhârata, tel qu'il l'a entendu de la bouche même de Vaishampâyana, le disciple de Vyâsa, lors du Sacrifice des Serpents ordonné par le roi Janamejaya. Il commence par raconter l'histoire des ancêtres de son hôte : Cyavana, l'ascète farouche rajeuni par les dieux, Pramadvarâ, l'Eurydice indienne, mordue par un serpent et sauvée de la mort par son époux Ruru.

L'un des épisodes du Mahâbhârata, la Bhagavad-Gîtâ (Le Chant du Seigneur), inclut dans le sixième livre, que l'on pourrait rapprocher de nos traités de chevalerie du Moyen Âge, est à lui seul un traité de la « Voie de l'Action », qui montre que la connaissance doit précéder toute action, et que, sans elle, l'action ne serait que vaine agitation. Chef-d'œuvre de la pensée hindouiste, il raconte les conseils moraux donnés par Krishna à Arjuna, qui se désespère de devoir participer à une bataille où beaucoup de ses amis et parents risquent de perdre la vie. C'est un texte fondamental pour connaître la vie de l'Inde classique et c'est aussi un exposé des idéaux hindouistes. La Bhagavad-Gita est aussi essentielle dans le yoga. C'est au cœur de celle-ci que Krishna transmet à Arjuna les différentes formes du yoga. La Mahâbhârata est comparé par deux ou trois écrivains à l'Illiade dans le sens où elle est aurait inspiré le livre grec. Certains disent même que les dieux grecs viennent d'Inde. Ne retrouve-t-on pas le trident de Shiva auprès de Zeus !


Influence

Le Mahâbhârata est une source d'inspiration inépuisable, non seulement pour l'art du spectacle indien, le théâtre et le cinéma en particulier, mais aussi pour le théâtre traditionnel en Indonésie, dans les îles de Java et Bali. Sa traduction en javanais date du règne de Dharmawangsa (règne 991 - 1016), dont le royaume était situé à Java Est.
Arjuna, le 3ème des frères Pandava, dans le wayang kulit (théâtre d'ombres) javanais


Citations

* « Telle est la somme du devoir : ne fais pas aux autres ce qui, à toi, te causerait de la peine » (Mahâbhârata, V ; 15,17)
* « Tu pleures sur ceux sur lesquels il ne faut pas pleurer, et pourtant tu profères des paroles qui semblent sages. Les sages ne pleurent ni sur les morts, ni sur les vivants » (Mahâbhârata VI, Bhagavad-Gîtâ, II ; 11)
* « Celui qui, abandonnant tous les désirs, vit libre de toute entrave personnelle et de tout égoïsme, celui-là obtient la paix » (Mahâbhârata, VI, Bhagavad-Gîtâ, II ; 71)
* « De l'harmonie naît la Sagesse et du mouvement la cupidité ; la paresse et l'illusion naissent de l'inertie, ainsi que l'ignorance » (Mahâbhârata, VI, Bhagavad-Gîtâ, XIV ; 17)
* « Ceux qui vivent dans l'harmonie, s'élèvent ; les actifs restent dans la région intermédiaire ; les inertes descendent, enveloppés des plus viles qualités » (Mahâbhârata, VI, Bhagavad-Gîtâ, XIV ; 18)
* « Il n'y a jamais eu un temps passé où nous n'existions pas, il n'y aura jamais un futur où nous cesserons d'être »
* « La viande des animaux est comme la chair de nos propres fils »


Notes et références

Georges Dumézil consacre la première partie de Mythe et épopée (I, L’idéologie des trois fonctions dans les épopées des peuples indo-européens) , à l'étude du Mahâbhârata analysé à la lumière des trois fonction indo-européennes. Ayant reconnu derrière les cinq Pandavas, les figures de dieux fonctionnels issus de théologies védiques ou même antérieures, il étend cette recherche de correspondance héros/dieux à d'autres personnages du roman, étayant l'hypothèse d'une origine mythologique à l'épopée. Dans cette perspective, il établit quelques étonnantes correspondances entre des figures du Mahâbhârata et les Dieux du panthéon nordique dont la mythologie s'articule autour d'une autre eschatologie : le Ragnarök. Parallèlement à son intérêt du point de vue de la recherche indo-européenne ou du comparatisme, l'étude de Georges Dumézil propose une approche analytique qui permet au lecteur occidental de pénétrer une oeuvre d'accès difficile, notamment par son volume.

Fait exceptionnel, l'unique traduction intégrale en langue anglaise, par Kisari Mohan Ganguli, est disponible sur Internet:

http://www.mahabharataonline.com/translation/

Allez! Au rythme d'une page tous les soirs, vous l'aurez terminé un peu avant le rattachement! diable diable diable diable diable diable


Pour les mordus, la version en Sanskrit:
http://www.swargarohan.org/mahabharat.htm
ange
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 51
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: Mahâbhârata   Ven 27 Nov 2009, 7:17 pm

Grasse, Septidi 7 Frimaire, An CCXVIII.

Cher fde,

bravo d'avoir inauguré ce sujet sur le Mahābhārata, monument de la littérature mondiale; toutefois, tu indiques:
Citation :
Pour les mordus, la version en Sanskrit: http://www.swargarohan.org/mahabharat.htm
or c'est une version en gujarātī qui y est proposée. Pour retrouver la version sanskrite, on peut par exemple consulter: http://www.sacred-texts.com/hin/maha/index.htm (cliquer sur "sanskrit" en face de chaque titre de "livre"). Pour une version française en ligne: http://www.utqueant.org/mbh/mbh/accueil.html

Pour une première approche en langue française et en douceur, je conseille l'adaptation de Jean-Claude Carrière, parue en livre de poche chez Pocket;


Pour ceux qui veulent approfondir leur connaissance de l'épopée, toujours en français, rien de tel que les deux tomes (c'est tout de même une version abrégée!) de Jean-Michel Péterfalvi en poche également chez Flammarion;


Comment aborder ce monument sans parler du film, lui-même monumental, de Peter Brook? (2 DVD "Wild Side Video" chez Universal) (en anglais, avec sous-titres français)


Pour ceux qui ne sont intéressés que par la Bhagavad Gītā, et pourquoi pas en profiter pour commencer l'apprentissage du sanskrit: http://www.bhagavad-gita.org/ (avec audio en français notamment)
ou http://www.bhagavad-gita.us/articles/664/1/The-Bhagavad-Gita-In-Audio/Page1.html (Pour ses excellents enregistrements musicaux par Sri Vidyabhushanam, en streaming -que l'on peut donc "enregistrer" avec FreeMusicZilla*- mais je déconseille fortement le texte sanskrit translittéré - en caractères latins - car dépourvu des diacritiques!!! Mais les audios en français sont fort utiles)
sans oublier l'incontournable version du Bhaktivedanta Book Trust (texte original sanskrit, translittération, traduction mot-à-mot et commentaires de A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupāda) téléchargeable gratuitement: http://www.krishnamedia.org/e-books/Bhagavad-gita_As_It_Is.pdf


*: Pour en savoir plus sur FreeMusicZilla: http://forum-francophone.bbactif.com/informatique-softwares-et-hardwares-internet-et-jeux-f66/enregistrer-sur-internet-gratuitement-et-legalement-t4719.htm

Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 47
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Mahâbhârata   Ven 27 Nov 2009, 8:36 pm

Effectivement, j'aurais du commencer par parler de ces livres et de ce film!

@Ardennais a écrit:
Grasse, Septidi 7 Frimaire, An CCXVIII.

Cher fde,

bravo d'avoir inauguré ce sujet sur le Mahābhārata, monument de la littérature mondiale; toutefois, tu indiques:
Citation :
Pour les mordus, la version en Sanskrit: http://www.swargarohan.org/mahabharat.htm
or c'est une version en gujarātī qui y est proposée. Pour retrouver la version sanskrite, on peut par exemple consulter: http://www.sacred-texts.com/hin/maha/index.htm (cliquer sur "sanskrit" en face de chaque titre de "livre"). Pour une version française en ligne: http://www.utqueant.org/mbh/mbh/accueil.html

Il me semblait que ce lien contenait également une version en Sanskrit.

Merci pour le lien français! Je ne connaissais pas.

@Ardennais a écrit:

Pour une première approche en langue française et en douceur, je conseille l'adaptation de Jean-Claude Carrière, parue en livre de poche chez Pocket;



Pour ceux qui veulent approfondir leur connaissance de l'épopée, toujours en français, rien de tel que les deux tomes (c'est tout de même une version abrégée!) de Jean-Michel Péterfalvi en poche également chez Flammarion;



Comment aborder ce monument sans parler du film, lui-même monumental, de Peter Brook? (2 DVD "Wild Side Video" chez Universal) (en anglais, avec sous-titres français)

J'aime beaucoup le (petit) livre de Carrière. Évidemment, le film de Brook est incontournable. Le film a en fait été extrait d'une pièce de théâtre (de Brook, et à laquelle a contribué Carrière me semble-t-il). La 7 (Arte) avait diffusé une série en 6 épisodes qui reproduisait la pièce intégralement.

Malheureusement, le DVD français dont tu présentes la jaquette est une version abrégée du film à sa sortie, qui lui même est une version abrégée des épisodes.
Les épisodes ne sont toujours pas disponible en France à ma connaissance. Mais on les trouve en version anglaise!



Pour finir, il existe une version 'télénovélas' du mahabharata en Hindi, dirigée par Ravi Chopra. 96 épisodes et plus de 70 heures de programme!
Sous-titrages français, espagnols, anglais. Le hic, c'est que les sous-titrages des premiers dvd sont en décalé. Très désagréable à regarder.



[Ardennais, si ces films t'intéressent, me contacter par MP]

@Ardennais a écrit:
Grasse, Septidi 7 Frimaire, An CCXVIII.
Pour ceux qui ne sont intéressés que par la Bhagavad Gītā, et pourquoi pas en profiter pour commencer l'apprentissage du sanskrit: http://www.bhagavad-gita.org/ (avec audio en français notamment)
ou http://www.bhagavad-gita.us/articles/664/1/The-Bhagavad-Gita-In-Audio/Page1.html (Pour ses excellents enregistrements musicaux par Sri Vidyabhushanam, en streaming -que l'on peut donc "enregistrer" avec FreeMusicZilla*- mais je déconseille fortement le texte sanskrit translittéré - en caractères latins - car dépourvu des diacritiques!!! Mais les audios en français sont fort utiles)
sans oublier l'incontournable version du Bhaktivedanta Book Trust (texte original sanskrit, translittération, traduction mot-à-mot et commentaires de A.C. Bhaktivedanta Swami Prabhupāda) téléchargeable gratuitement: http://www.krishnamedia.org/e-books/Bhagavad-gita_As_It_Is.pdf


*: Pour en savoir plus sur FreeMusicZilla: http://forum-francophone.bbactif.com/informatique-softwares-et-hardwares-internet-et-jeux-f66/enregistrer-sur-internet-gratuitement-et-legalement-t4719.htm

Merci pour toutes ces informations. Je n'ai jamais eu le courage d'apprendre le Sanskrit, ni l'Hindi. Et pourtant, ça me tente depuis longtemps.
Tu pratiques ces langues?



En conclusion: Serions nous des geeks du Mahabharata?
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 51
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Namaste,fde-ji!   Ven 27 Nov 2009, 10:21 pm

Grasse, Septidi 7 Frimaire, An CCXVIII.

Cher fde,

Citation :
http://www.swargarohan.org/mahabharat.htm Il me semblait que ce lien contenait également une version en Sanskrit.
S'il y en a un, je ne l'ai pas trouvé.
Citation :
J'aime beaucoup le (petit) livre de Carrière. Évidemment, le film de Brook est incontournable. Le film a en fait été extrait d'une pièce de théâtre (de Brook, et à laquelle a contribué Carrière me semble-t-il). La 7 (Arte) avait diffusé une série en 6 épisodes qui reproduisait la pièce intégralement.
oui, Jean-Claude Carrière a grandement participé à l'élaboration du scénario. Les six épisodes diffusés sur Arte duraient 3h18 contre 2h43 pour le DVD du film... et 9h pour la pièce intégrale!
Citation :
Pour finir, il existe une version 'télénovélas' du mahabharata en Hindi, dirigée par Ravi Chopra. 96 épisodes et plus de 70 heures de programme! Sous-titrages français, espagnols, anglais. Le hic, c'est que les sous-titrages des premiers dvd sont en décalé. Très désagréable à regarder.
As-tu trouvé le coffret de DVD en France??? Je ne les ai pas trouvés dans le commerce, alors je me les suis procurés... autrement! siffleur Les décors, les costumes et les effets spéciaux sont très kitsch, mais j'adore. Le sous-titrage anglais est assez correct sur mes exemplaires, mais je ne m'en sers que pour mieux "entendre" les dialogues en hindi. Ces épisodes (tous?) sont maintenant visibles sur YouTube.
Citation :
Merci pour toutes ces informations. Je n'ai jamais eu le courage d'apprendre le Sanskrit, ni l'Hindi. Et pourtant, ça me tente depuis longtemps. Tu pratiques ces langues?
Oui, mais pas autant que je l'aimerais: pour débuter en hindi, le "Hindi sans peine" d'Assimil n'est pas mal, mais le "Beginner's hindi" de Teach yourself est meilleur (mais en anglais). J'ai pris des cours de Hindi à Grasse avec l'Association Navrasa (asso de danse Odissi): mon prof était Jyoti Garin. Un cours mensuel, c'était intéressant et sympathique, mais le rythme trop peu soutenu. Je continue mon apprentissage en dillettante, quand j'en ai le temps (les films de Bollywood sont un bon moyen de ne pas perdre les acquis et de les renforcer)! Pour le sanskrit, on trouve une foultitude de méthodes, de textes, de sites multimédia etc sur Internet. J'ai téléchargé un grand nombre de textes, mais depuis si longtemps que je ne suis plus capable de te fournir les liens les plus intéressants au pied levé. Je les rechercherai si ça t'intéresse. Si tu aimes l'épopée, je te conseille de lire le "Rāmāyaṇa" de Vasundharā Filliozat aux Éditions Āgamāt : extraits du texte original sanskrit, translittération, traduction accompagnée de commentaires sur la grammaire (J'ai également ses "Éléments de grammaire sanskrite"). Tu peux aussi lire les "Que sais-je" "Grammaire du sanskrit" de Pierre-Sylvain Filliozat et "Le sanskrit" de Jean Varenne. Je possède également des méthodes de Népali, d'Oriya, de Malayalam et de Tamoul, mais je n'ai malheureusement pas le temps de m'y plonger véritablement...
Citation :
En conclusion: Serions nous des geeks du Mahabharata?
Définitivement!


Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 47
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Mahâbhârata   Sam 28 Nov 2009, 3:53 am

@Ardennais a écrit:

Citation :
http://www.swargarohan.org/mahabharat.htm Il me semblait que ce lien contenait également une version en Sanskrit.
S'il y en a un, je ne l'ai pas trouvé.
Citation :
J'aime beaucoup le (petit) livre de Carrière. Évidemment, le film de Brook est incontournable. Le film a en fait été extrait d'une pièce de théâtre (de Brook, et à laquelle a contribué Carrière me semble-t-il). La 7 (Arte) avait diffusé une série en 6 épisodes qui reproduisait la pièce intégralement.
oui, Jean-Claude Carrière a grandement participé à l'élaboration du scénario. Les six épisodes diffusés sur Arte duraient 3h18 contre 2h43 pour le DVD du film... et 9h pour la pièce intégrale!

Niet! Les six épisodes durent bel et bien plus de 5 heures!

Voir à (désolé pour la pub):

http://www.amazon.co.uk/gp/product/B00092ZE64/ref=s9_sima_gw_s0_p74_i3

amazon.co.uk a écrit:
Product details

* Directors: Peter Brook
* Format: PAL
* Language English
* Region: Region 2 (This DVD may not be viewable outside Europe. Read more about DVD formats.)
* Aspect Ratio: 1.33:1
* Number of discs: 2
* Classification: U
* Studio: Bfi Video
* DVD Release Date: 30 May 2005
* Run Time: 312 minutes


@Ardennais a écrit:
As-tu trouvé le coffret de DVD en France???
Commandé via Internet...
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 51
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Namaste,fde-ji!   Sam 28 Nov 2009, 8:31 am

Grasse, Octidi 8 Frimaire, An CCXVIII.

Cher fde,

merci pour tes précisions.
Citation :
Niet! Les six épisodes durent bel et bien plus de 5 heures!
Evidemment! Voilà ce que c'est de faire aveuglément confiance à Internet: j'ai lu 3h18, écriture fautive pour 318 minutes! Encore un internaute pour qui le calcul en base 60 pose problème... (ECA ou NA, cher collègue?) 6 x 50minutes environ, on se rapproche bien sûr des 5 heures.
Citation :
Ardennais a écrit:
As-tu trouvé le coffret de DVD en France???

Commandé via Internet...
Parles-tu ici de la série de Chopra ou du "feuilleton" Brook? Te l'es-tu procuré à un prix raisonnable?

Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 47
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Mahâbhârata   Sam 28 Nov 2009, 9:38 am

@Ardennais a écrit:
Evidemment! Voilà ce que c'est de faire aveuglément confiance à Internet: j'ai lu 3h18, écriture fautive pour 318 minutes! Encore un internaute pour qui le calcul en base 60 pose problème... (ECA ou NA, cher collègue?) 6 x 50minutes environ, on se rapproche bien sûr des 5 heures.

???ECA ou NA???

De fait, le temps républicain aurait rationalisé cela! Mais nous aurait fait oublier des habitudes antiques.

@Ardennais a écrit:
Parles-tu ici de la série de Chopra ou du "feuilleton" Brook? Te l'es-tu procuré à un prix raisonnable?

Les deux en fait.

Pour le la série de Chopra, les prix étaient de l'ordre de 100 euros. Il y a des prix bien plus bas, maintenant.


Tu as peut-être des versions dont les sous-titres sont corrigés...
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 51
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: Mahâbhârata   Sam 28 Nov 2009, 10:11 am

Grasse, Octidi 8 Frimaire, An CCXVIII.

Cher fde,

Citation :
???ECA ou NA???
Ah, je constate que tu dois être enseignant dans le secondaire. Dans le primaire, nous utilisons les codes suivants pour évaluer les compétences de chaque élève: A (acquis), ECA (en cours d'acquisition) et NA (non-acquis).
Citation :
De fait, le temps républicain aurait rationalisé cela! Mais nous aurait fait oublier des habitudes antiques.
Bah! Qui utilise encore en France les pieds, les lieues, les onces, les gallons et autres livres? Hormis dans quelques cas isolés (domaines de la pêche ou du petit commerce, par exemple) ces unités de mesure ont quasiment disparu et personne ou presque ne les regrette.
Citation :
Pour le la série de Chopra, les prix étaient de l'ordre de 100 euros. Il y a des prix bien plus bas, maintenant. Tu as peut-être des versions dont les sous-titres sont corrigés...
Je les ai eues pour rien, en direct de l'Inde, grâce à la magie de la technologie contemporaine. Je ne sais pas si les sous-titres anglais sont ceux des DVD originaux (ou plutôt des CDV, support très répandu dans le commerce du Sous-continent) ou s'ils sont dûs à un internaute indien, mais ils sont corrects, sans plus.

Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 51
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Généalogie des personnages du Mahâbhârata   Jeu 11 Fév 2010, 12:27 pm

Grasse, Tridi 23 Pluviôse, An CCXVIII.

Chers tous,

une des difficultés majeures dans l'approche de cette œuvre monumentale qu'est le Mahābhārata, est de pouvoir se repérer dans la foule de ses héros principaux comme de ses innombrables personnages plus ou moins secondaires (car rien n'est simple, dans le Mahābhārata). Pour démêler l'écheveau des rapports les liant, j'avais établi avec beaucoup de peine un début de généalogie (beaucoup de peine, car certains d'entre eux sont d'origine divine malgré leurs deux parents humains officiels, et encore je simplifie à l'extrême la complexité de leurs origines!). Mais devant l'ampleur de la tâche, je m'étais arrêté aux premiers chapitres... Heureusement, d'autres ont eu la même idée que moi mais ont été plus persévérants, ce qui nous vaut le plaisir d'apprécier le document suivant:


Mais ne vous croyez sortis d'affaire pour autant: chaque personnage est présent sous deux, trois, quatre voire cinq noms différents! C'est un peu comme si nous parlions de Nicolas Sarkozy en le nommant alternativement: "Sarkozy", "Nicolas le petit", "le Président", "le Hongrois" ou "le petit-fils du bijoutier juif grec" ou encore "le héros de Neuilly", sauf que bien souvent le contexte culturel qui nous permet de reconnaître sans explication préalable notre président sous ces appellations nous fait défaut lorsqu'il s'agit des personnages de la grande épopée indienne!

Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3516
Age : 51
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français
Emploi/loisirs : enseignant
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: La Bhagavad Gîtâ en français   Jeu 11 Fév 2010, 1:09 pm

Grasse, Tridi 23 Pluviôse, An CCXVIII.

Chers tous,

pour beaucoup d'hindouistes, le summum de leur religion se trouve dans la partie du Mahābhārata communément appelée "Bhagavad Gītā" dont voici la traduction française:



Salut et Fraternité. france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 47
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Mahâbhârata   Lun 30 Aoû 2010, 10:51 pm

Je (re)donne quelques liens vers la traduction de Ganguli:

http://www.mahabharataonline.com/translation/


Ainsi que sur le site gutenberg.org (non encapsulable...)
http://www.gutenberg.org/browse/authors/g#a2563
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mahâbhârata   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mahâbhârata
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'histoire de mon fils Noan
» Jargon Militaire
» [La musique dans la Marine] Les sonneries
» ragout de mouton aux navets
» [Anime et Manga] Mahô Shôjo Madoka Magica

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Religions, philosophies et idéologies diverses :: Les religions monothéistes et autres :: Les religions orientales-
Sauter vers: