FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Le harcèlement des femmes dans la rue arabe

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Le harcèlement des femmes dans la rue arabe Empty
MessageSujet: Le harcèlement des femmes dans la rue arabe   Le harcèlement des femmes dans la rue arabe EmptyJeu 17 Déc 2009, 2:26 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/3/20091217/twl-monde-arabe-femmes-harcelement-1be00ca.html

Conférence au Caire sur le harcèlement des femmes: une première dans le monde arabe

Sarah el Dib

Citation :
Le harcèlement quotidien que subissent les femmes dans la rue arabe était au coeur d'une conférence qui a réuni pendant deux jours au Caire militants et experts de 17 pays pour un coup de projecteur sur une série de constats: gros mots, gestes déplacés voire agressions physiques ne sont pas punis par la loi, les victimes n'osent pas les rapporter de peur d'être encore plus humiliées, la société les occulte, les autorités les ignorent.
Il s'agissait de la première conférence régionale sur un sujet il y a peu encore totalement tabou dans le monde arabe.

Le harcèlement des femmes n'y est évoqué publiquement que depuis 2006, lorsque des blogs diffusèrent les images vidéos d'une foule d'hommes agressant des femmes et déchirant leurs vêtements, en plein centre-ville du Caire, pendant une fête religieuse et sous le regard de la police.
Il s'agissait d'un des incidents de harcèlement les plus violents et choquants jamais vus dans la région, et le tollé a été considérable. Il a débouché sur l'amorce d'une prise de conscience, en Egypte principalement mais également au-delà, et a poussé le gouvernement égyptien à envisager deux projets de loi sur le harcèlement sexuel.
Ce harcèlement pousse parfois les femmes à se couvrir, voire à ne pas sortir de chez elles. Il les fait en tout cas hésiter à fréquenter les lieux publics, que ce soit les transports en commun ou le lieu de travail.
Si les rôles changent, et si les femmes sont de plus en plus nombreuses dans les écoles, les entreprises et la vie politique, les attitudes peinent à suivre.
En Egypte, rapportent les experts, le harcèlement a parfois des allures de vengeance, de la part d'hommes en proie à la frustration économique, reprochant aux femmes de prendre des emplois dont ils seraient de ce fait privés. Et ces comportements existent quelle que soit la tenue des victimes.
Amal Madbouli, qui porte le niqab, le voile intégral, raconte comment un homme l'a suivie dans les rues de son quartier. "Il me sifflait et n'arrêtait pas de me demander si je voulais aller avec lui dans un coin tranquille; il insistait pour que je lui donne mon numéro de téléphone". "C'est une question de sécurité nationale", ajoute-t-elle. "Je suis une mère, et je veux être rassurée quand mes filles sont dans la rue."
Ce harcèlement est invisible jusqu'ici dans les statistiques. Mais une série d'études présentées à la conférence ont montré l'ampleur du problème. En Egypte, sur un échantillon d'un millier de femmes, 83% disent avoir subi un harcèlement verbal voire physique. Ce chiffre passe à 90% lorsqu'on pose la question à des Yéménites. Au Liban, une autre étude faisait état de plus de 30% des femmes harcelées.
"C'est un phénomène qui limite le droit des femmes à la libre circulation (...) et qui menace leur participation à toutes les activités de la vie publique", juge Nehad Abul Komsan, militante égyptienne des droits des femmes et co-organisatrice de la conférence, avec le soutien de l'Organisation des Nations unies et de l'agence suédoise pour la développement.
Ces cinq dernières années, le harcèlement sexuel a été criminalisé dans seulement une demi-douzaine des 22 pays arabes, alors que la plupart condamnent les actes violents comme le viol.
Partout dans le monde arabe, ce sont fréquemment les hommes qui vont au marché, pour éviter aux femmes de la famille de subir harcèlement et humiliations.
Nombre de femmes y font le choix du voile comme refuge contre cette forme de violence, souvent totalement en vain. Nehad Abul Komsan raconte l'histoire de cette femme qui en était arrivée au voile intégral: "elle m'a dit: 'Mon Dieu, que puis-je faire de plus pour qu'ils me laissent tranquille'?"
Du coup, écrasées par le cauchemar quotidien de la promiscuité des rues et des transports en commun, certaines envisagent d'abandonner emploi ou études.
Et les sociétés où la séparation entre les sexes est la norme et où les femmes sont recluses du fait de coutumes religieuses ou tribales ne sont pas épargnées. Au contraire.


AP

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Le harcèlement des femmes dans la rue arabe Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Le harcèlement des femmes dans la rue arabe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Faits de société-
Sauter vers: