FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 C.P.E. : "Alea jacta est" !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: C.P.E. : "Alea jacta est" !   Dim 09 Avr 2006, 6:26 pm

Source : http://www.msn.fr/news/?id=060409071244.9mshm5gz.asp

Le sort du CPE sans doute scellé lundi matin lors d'une réunion au sommet

AFP 09.04.2006 - 16:19

Citation :

Le sort du CPE devrait être scellé lors d'une réunion au sommet à l'Elysée lundi matin, à l'orée d'une semaine qui s'annonce cruciale dans la crise politique et sociale agitant le pays depuis plus de deux mois.

Alors que les organisations anti-CPE ont donné au gouvernement jusqu'au 17 avril, début des vacances parlementaires, pour abroger le contrat première embauche, l'Elysée a fait savoir samedi soir qu'une proposition de loi censée dénouer la crise serait présentée lundi lors d'une réunion des responsables du dossier.

"La décision sera prise à l'issue de cette réunion", a indiqué l'entourage de Jacques Chirac, visiblement soucieux de reprendre la main sur ce dossier face à Nicolas Sarkozy en position de "sauveur" de la majorité.

Le président de l'UMP sera présent à la réunion, prévue en début de matinée, avec le Premier ministre Dominique de Villepin, les présidents des groupes UMP de l'Assemblée nationale et du Sénat, Bernard Accoyer et Josselin de Rohan, et les ministres Jean-Louis Borloo (Cohésion sociale) et Gérard Larcher (Emploi) notamment.

La proposition de loi doit être élaborée pendant le week-end par MM. Accoyer et de Rohan qui ont eu, la semaine dernière, trois jours d'entretiens avec les organisations syndicales, étudiantes et lycéennes.

L'Elysée a cependant précisé qu'ils travaillaient "en étroite liaison avec le gouvernement, les ministres concernés et les responsables de la majorité".

La tâche s'avère particulièrement délicate entre des partenaires sociaux rejetant une simple suspension du texte et un Dominique de Villepin pas disposé à accepter la suppression de l'article 8, ni même son remplacement par un autre dispositif, comme le préconise M. Sarkozy, selon son entourage, ainsi que de nombreux députés de la majorité.


Dès vendredi, les responsables du dossier ont multiplié rencontres et réunions. Dominique de Villepin a été reçu dans la soirée par Jacques Chirac qui avait vu peu avant MM. Accoyer et de Rohan.

Ces derniers, ainsi que MM. Borloo et Larcher, se sont également entretenus avec le Premier ministre et lui ont présenté, selon des sources proches du gouvernement, "deux ou trois contenus" de sortie de crise.

M. de Villepin "n'a dit ni oui ni non", ont affirmé ces sources, mais, selon Le Monde paru samedi, il "a bloqué la formule" proposée, un remplacement du CPE "par un nouveau dispositif dirigé vers les jeunes en difficulté".

Quel que soit le projet retenu, la réaction des douze organisations anti-CPE ne devrait pas se faire attendre puisqu'elles se retrouvent également lundi à 16H30 pour décider des éventuelles suites du mouvement.


Pour le secrétaire général de la CFDT, François Chérèque, il faut que le CPE "disparaisse" et "ne s'applique jamais". Son homologue de FO, Jean-Claude Mailly, s'est à nouveau prononcé pour "une abrogation" ou un remplacement sous réserve du contenu du nouveau dispositif.

Si MM. Chirac et de Villepin n'annonçaient pas l'abrogation, "ce serait jeter un bidon d'essence sur le feu", a jugé le président de l'UDF, François Bayrou.

Même ton chez l'ancien président de la République, Valéry Giscard d'Estaing, pour qui que "la désorganisation des institutions a atteint un niveau inconnu depuis le début de la Ve République".

Le numéro un socialiste, François Hollande, s'est dit lui "inquiet" face à la "montée des radicalités, des tensions, des colères".

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
VINCENT
Membre d'élite
Membre d'élite
avatar

Masculin
Nombre de messages : 756
Age : 58
Localisation : Département de la Dyle
Langue : Français
Emploi/loisirs : Militant réunioniste
Date d'inscription : 15/03/2006

MessageSujet: Re: C.P.E. : "Alea jacta est" !   Mar 11 Avr 2006, 3:59 pm

Quelle "joie", de la part des responsables syndicaux, hier ! Quel triomphalisme ! Il semble bien que les syndicats et groupes de pression estudiantins se soient substitués à la représentation nationale pour faire la loi !

Mais le comble, c'est que certains prétendent vouloir continuer sur leur lancée et avancer d'autres revendications... pourquoi pas, tant qu'on y est ?

cheers
Revenir en haut Aller en bas
Alpaga
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 1515
Age : 36
Localisation : Belgique
Langue : français, néerlandais
Emploi/loisirs : badminton, théâtre, cinéma
Date d'inscription : 11/03/2006

MessageSujet: Re: C.P.E. : "Alea jacta est" !   Mar 11 Avr 2006, 6:21 pm

Il était temps qu'il y ait une issue finale à ce "dossier" Exclamation
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: C.P.E. : "Alea jacta est" !   Mar 11 Avr 2006, 10:43 pm

@VINCENT a écrit:
Quelle "joie", de la part des responsables syndicaux, hier ! Quel triomphalisme ! Il semble bien que les syndicats et groupes de pression estudiantins se soient substitués à la représentation nationale pour faire la loi !

Mais le comble, c'est que certains prétendent vouloir continuer sur leur lancée et avancer d'autres revendications... pourquoi pas, tant qu'on y est ?

cheers

Tu as raison quant au fond mais Dominique de VILLEPIN est un exécrable premier ministre qui s'obstine, s'obstine, ... contre vents et marées ! Il s'est surtout senti fort de l'appui inconditionnel d'un CHIRAC de plus en plus sur la touche et viscéralement allergique à Nicolas SARKOZY qui lui est un politicien légitiment élu et réélu ! diable

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
phyvette
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 57
Localisation : Yvelines, France
Langue : français
Emploi/loisirs : boulanger
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: C.P.E. : "Alea jacta est" !   Lun 17 Avr 2006, 2:33 am

le CPE est mort , la précarité va perduré . Le chômage des jeunes aussi,quelle victoire pour la gauche!!!!!quelle défaite pour l'emploi.

Perso j'ai commencé a travailler a 14 ans , j'en suis pas mort, vive la retraite a 54 ans . Les gentils manifestants quand compte t'ils ce mettrent au boulot , a compté qu'ils le veuillent ?

Juger liberticide et ultraliberal par la gauche bien pensante ?
voyez vous même.

Citation :
......Extrait du compte rendu du Conseil des ministres du 11/01/06........



Le ministre de l'Emploi, de la Cohésion sociale et du Logement et le ministre délégué à la Promotion de l'Egalité des Chances ont présenté un projet de loi pour l'égalité des chances.

Ce projet de loi a pour objet de mettre fin aux situations d'inégalité des chances et aux discriminations dont sont victimes les populations des quartiers difficiles, particulièrement les jeunes. Il vise à renforcer la cohésion sociale et à préserver notre pacte républicain. Dans ce cadre, le projet de loi poursuit cinq objectifs :

1.- Favoriser l'emploi des jeunes résidant dans les zones urbaines sensibles ou connaissant des difficultés d'insertion sociale et professionnelle. Le projet de loi institue l'apprentissage junior qui comporte deux phases : l'apprentissage junior initial, qui offre une initiation aux métiers, et l'apprentissage junior confirmé, durant lequel le jeune se trouve sous contrat d'apprentissage. Ce cadre nouveau permet un retour à l'enseignement général, si le jeune apprenti en formule la demande.

Des conditions d'accès privilégiées au contrat " jeune en entreprise " sont par ailleurs créées pour les jeunes issus de zones urbaines sensibles, jusqu’à l('âge de vingt-cinq ans. Le financement du contrat de professionnalisation est par ailleurs simplifié.

Enfin, quinze nouvelles zones franches urbaines sont créées afin de promouvoir l’emploi au bénéfice des habitants des quartiers en difficulté. Au total, ce sont 100 zones franches urbaines qui favoriseront l’emploi dans ces territoires.

2.- Renforcer l’égalité des chances et la lutte contre les discriminations Le projet de loi prévoit la création d’une agence nationale pour la cohésion sociale et l’égalité des chances afin d’accroître la présence de l’État dans les quartiers sensibles, de concourir à la lutte contre les discriminations et de renforcer les actions d’intégration. Cette agence est chargée de mener des actions en faveur des habitants résidant dans ces quartiers et en direction des publics rencontrant des difficultés d’insertion sociale ou professionnelle sur l’ensemble du territoire national, notamment les populations immigrées. Le Gouvernement renforce ainsi son action, tant en matière de politique de la ville qu’en direction des populations insuffisamment intégrées. Le projet prévoit, à ce titre, la reprise et la poursuite des actions du Fonds d’action et de soutien pour l’intégration et la lutte contre les discriminations (FASILD).

Les pouvoirs de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE) sont renforcés : elle disposera de la faculté de prononcer des sanctions administratives.

Le projet de loi légalise la pratique des tests à l'improviste (" testing ") et donne au Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA) mission de renforcer la diversité au sein de l'audiovisuel français.

3.- Aider les parents à exercer leur autorité parentale Le projet de loi institue un contrat de responsabilité parentale confié aux conseils généraux en liaison avec les services académiques. Ce contrat permet d'assigner des objectifs aux parents et décrit le dispositif d'action sociale qui y est associé lorsque la situation de la famille le justifie. S'il n’est pas respecté par la famille, les autorités compétentes pourront prononcer la suspension provisoire de certaines allocations.

4.- Renforcer les pouvoirs des maires face aux incivilités Les pouvoirs de constatation des agents de police municipale pour certaines contraventions sont étendus. Le maire pourra, lorsque ces contraventions auront été commises sur le territoire communal mais pas au préjudice de la commune, proposer au parquet de recourir à une alternative aux poursuites. Lorsqu'elles ont porté préjudice à un bien de la commune, le maire pourra proposer au contrevenant une transaction soumise à l'homologation du parquet.


5. - Créer un service civil volontaire Le service civil volontaire regroupera des missions d'accueil de jeunes âgés de 16 à 25 ans exercées par des personnes morales de droit public ou privé, dans un but d'intérêt général ou d'insertion professionnelle. Ces missions permettent aux jeunes d'acquérir une formation civique et professionnelle ainsi qu'une première expérience. Les missions d'accueil seront agréées par l'Agence nationale pour la cohésion sociale et l'égalité des chances au titre du service civil volontaire. L'agence contribuera en outre au financement de ce partenariat.

Le projet de loi renforce la dynamique de l'égalité des chances en faveur des quartiers défavorisés et des jeunes en rupture scolaire, en liaison avec leur famille, et il renforce la lutte contre les discriminations et pour la diversité, dont les média audiovisuels doivent être un reflet.

Alors que des actions significatives sont déjà engagées avec, notamment, le plan de cohésion sociale, le plan d'urgence pour les banlieues et les mesures de l'éducation nationale, l'année 2006 doit être celle de la grande cause nationale de l'égalité des chances : au cours de cette année, sera porté et diffusé, avec l'appui d’un collectif d'associations, le message de la promotion de l'égalité et de la lutte contre les discriminations

En France les reformes sont impossibles. Ce pays est sclérosé
Phyvette
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: C.P.E. : "Alea jacta est" !   Lun 17 Avr 2006, 2:40 pm

A phyvette,

Le problème dans beaucoup de pays européens, c'est que les parents ne cherchent plus à ce que leurs enfants aient un METIER mais bien des DIPLOMES quitte à ce qu'ils ne trouvent rien dans leur "branche" après des années de cours inutiles !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
phyvette
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 73
Age : 57
Localisation : Yvelines, France
Langue : français
Emploi/loisirs : boulanger
Date d'inscription : 16/04/2006

MessageSujet: Re: C.P.E. : "Alea jacta est" !   Lun 17 Avr 2006, 4:43 pm

Et oui Stans !

Et on manque de personnels dans , le bâtiment ( toutes les professions ) , les métiers de bouches , cafés , hôtels , restaurants, boulangers , pâtissiers , etc..... même en informatiques et dans la vente en général

Par contre des bac+5 en Psy.... chose ou Sociau....machin on en a de trop.

Phyvette

_________________
Plus je connais Bruxelles , moins j'aime Paris
Plus je connais la France , plus j'aime la Belgique
Plus je connais les gaufres , moins j'aime les croissants
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: C.P.E. : "Alea jacta est" !   Lun 17 Avr 2006, 4:47 pm

@phyvette a écrit:
Et oui Stans !

Et on manque de personnels dans , le bâtiment ( toutes les professions ) , les métiers de bouches , cafés , hôtels , restaurants, boulangers , pâtissiers , etc..... même en informatiques et dans la vente en général

Par contre des bac+5 en Psy.... chose ou Sociau....machin on en a de trop.

Phyvette

Un copain de mon fils (+/- 18 ans) qui ne s'en sortait plus à l'école ! Il a du partir vers 14 ans pour s'orienter vers une branche professionnelle ! Moralité : il a déjà un bon emploi bien rémunéré à la frontière franco-belge comme décorateur d'intérieur ! juif

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: C.P.E. : "Alea jacta est" !   

Revenir en haut Aller en bas
 
C.P.E. : "Alea jacta est" !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Bobo Zézette"
» Les cubes "bouillon dégraissé"
» "Normandie impressionniste 2010".
» master 2 "monde du livre" à aix
» 5e Festival "Les Sauterelles Vertes"

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: