FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 PS et rattachisme

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: PS et rattachisme   Mer 30 Déc 2009, 2:25 pm

Le PS a consacré une étude au rattachisme en Wallonie. Ceci prouve que la direction de certains partis traditionnels francophones est consciente de l'alternative rattachiste.

Le rattachisme : une conviction en progrès en Wallonie

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: PS et rattachisme   Mer 30 Déc 2009, 3:46 pm

Reproduisons les conclusions de ce document :

Citation :
Premières conclusions

Remarque préliminaire : peu de gens réclament a priori la rattachement à la France, comme peu de gens réclament l’indépendance de la Wallonie ou la constitution d’une Fédération Wallonie/Bruxelles, cela pour la simple raison que le statu quo fédéral belge conserve la faveur d’une majorité de Wallons et de Bruxellois.
La question du rattachement, comme d’autres formes de repositionnement institutionnel, ne prend donc son sens que dans l’hypothèse de la fin de la Belgique ou d’une préparation de celle-ci. Ce thème doit donc être analysé en parallèle avec celui des progrès – réels – de la conviction que la Belgique est appelée à disparaître à court ou moyen terme.
36 % de « rattachistes » en 2003, 24 % en 2004, 38 % en 2006, 29 % en janvier 2008 et 49 % en juillet 2008, on peut discuter sur le sens de ces chiffres, sachant que les méthodologies de recueil des données diffèrent. Mais les enseignements des différents sondages, concordants dans la durée, montrent que la tendance pro-française n’est pas un épiphénomène conjoncturel mais une constante qui se fonde sans doute sur un fond sociologique de sympathie stable, renforcé épisodiquement selon la situation contextuelle.
Il est clair qu’on ne peut plus conclure à l’inexistence d’un sentiment rattachiste-réunioniste-francophile du fait que les partis portant ce courant ne récoltent qu’un à deux pourcents des suffrages.
Il convient également de mesurer combien cette tendance est en rajeunissement. L’image du rattachisme (et du rattachiste) a sensiblement changé en quelques années. Ce ne sont plus quelques anciens chantant la
Marseillaise autour d’un éphémère ministre du Général mais une tendance plus large jouissant d’un fond de sympathie chez « monsieur tout le monde », d’un attrait auprès de catégories plus « formées » et affichant un réel dynamisme. Il se pourrait que le mouvement se crée progressivement une place durable dans le paysage.
Le traitement des médias est très symptomatique. On est loin de la dénonciation pour incivisme ou de la dérision affichée jusqu’il y a peu. Le traitement du sondage (certes en période estivale) par RTL mais aussi la RTBF était édifiant.
Après les chiffres et le micro trottoir équilibré, RTL s’est fendu d’un rappel historique sur la période française, depuis la préfecture du département de Sambre-et-Meuse. Commentaire : la vie n’était pas particulièrement pénible, sauf pour les conscrits, et la Wallonie a même connu une belle prospérité économique sous cette période. Tout cela le jour où les JT évoquaient également le quinzième anniversaire du décès du roi Baudouin… les mentalités ont changé du tout au tout en quelques années.
La force de cette nouvelle tendance tient au fait qu’elle peut potentiellement réunir trois tendances :

o Les rattachistes historiques et les francophiles « radicaux » ;
o Les régionalistes wallons qui, voyant leur rêve d’indépendance toujours assez illusoire, préféreraient une association à la France plutôt qu’une survivance de la Belgique dans un Etat croupion tout aussi artificiel et, de facto, toujours centré sur Bruxelles ;
o Et ceux qui pensent que la Wallonie doit vivre dans l’association à un autre peuple et trouve dans la France, culturellement proche et socialement compatible, une solution immédiatement sécurisante.

Ceux-là pourraient faire la différence Il y a certes un élément négatif dans cette tendance, c’est qu’elle confirme que les Wallons ne croient toujours pas assez en eux-mêmes. On leur a trop dit qu’ils vivaient de la perfusion nordiste et que la séparation de la Belgique serait une catastrophe sociale. Ils ont pleinement assimilé cette « évidence ». Dès lors, en l’absence d’une Europe perçue comme crédible, ils se rattachent à la Belgique et, face à son délitement, cherchent une alternative qui semble devoir être extérieure.
Une chose semble claire aujourd’hui : il n’y a plus, comme certains l’ont pensé, une seule alternative porteuse à la Belgique mais deux voies qui tendent à s’afficher comme crédibles :

o la Fédération Wallonie/Bruxelles – Belgique résiduelle ;
o l’association/rattachement à la France qui est désormais aussi crédible, rassurante et attrayante que la première hypothèse qui ne génère pas d’attachement affectif et donne l’impression à certains
de poursuivre le modèle enrayé actuel.

Belle clairvoyance pour un parti "belgicain" !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
GAUVAIN
Membre fidèle
Membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 58
Localisation : Wallonie, terre irrédente
Langue : Français
Emploi/loisirs : Moine-soldat du réunionisme
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: PS et rattachisme   Jeu 07 Jan 2010, 9:49 pm

Citation :
Il y a certes un élément négatif dans cette tendance, c’est qu’elle confirme que les Wallons ne croient toujours pas assez en eux-mêmes. On leur a trop dit qu’ils vivaient de la perfusion nordiste et que la séparation de la Belgique serait une catastrophe sociale. Ils ont pleinement assimilé cette « évidence ». Dès lors, en l’absence d’une Europe perçue comme crédible, ils se rattachent à la Belgique et, face à son délitement, cherchent une alternative qui semble devoir être extérieure.

Vouloir recouvrer sa place dans la grande Nation, n'est-ce pas croire en soi ? L'élément négatif développé ci-dessus n'est qu'une manipulation de plus, un sophisme dont s'est récemment servi Rudy Demotte pour déplorer que, d'un point de vue flamand, la Wallonie ne puisse se prendre en main.

Comme c'est curieux ! Lorsque les Wallons acceptent les contraintes européennes (sans parler d'un certain nombre de subventions compensatoires...), personne ne leur reproche de ne pas assez croire en eux-mêmes. Quand, en ce qui concerne l'évolution institutionnelle, les Wallons laissent l'initiative à la Flandre et décident de ne rien décider, aussi longtemps que les Flamands ne provoquent par l'irréparable cassure, personne ne le leur reproche non plus.

Le sophisme précité culpabilise les Wallons qui se tournent vers la France. J'affirme au contraire que le réunionisme français tend à restituer à la Wallonie son honneur et sa fierté, mais à une condition : que ce soit effectivement du réunionisme, et non, comme semblent le souhaiter certains militants soi-disant rénovateurs, un autonomisme équivoque et pusillanime, parce que fondé sur l'étrange crainte de faire peur.

_________________
Avec la France, l'union fera la force !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: PS et rattachisme   

Revenir en haut Aller en bas
 
PS et rattachisme
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Wallonie (y compris les Fourons et les Cantons de l'Est)-
Sauter vers: