FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Belgique : En route vers le Confédéralisme ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sébastien
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Andenne > Namur - département de la Sambre et Meuse
Langue : Français
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Sam 02 Jan 2010, 12:58 am

Voici mon dernier billet qui concerne le confédéralisme, cette structure dont on parle souvent dans le cadre d'une réforme de l'État belge.
Confédéralisme : Avancée institutionnelle nécessaire ou indépendance peu coûteuse pour la Flandre ? Vos avis ?

Citation :
Oser dire non au confédéralisme | 2 janvier 2010 par Sébastien Strazzer


Le confédéralisme, c’est peut être un bien joli nom mais que cela cache-t-il exactement ? Et pourquoi en parle-t-on aussi souvent dans le microcosme politique belgo-flamand ?

Le confédéralisme, c'est le piège dans lequel nos représentants francophones doivent absolument éviter de tomber, du moins s’il n’y a pas de contrepartie suffisante. Certains m’évoqueront le modèle Suisse qui semble fonctionner admirablement bien, certes, mais la Suisse n’a de confédération que le nom, elle constitue bien un État fédéral. En réalité, il n’existe dans le monde aucune structure confédérale (à l’exception de l’Union Biélorussie-Russie, confédération de fait), notre fédéralisme à la belge est par contre l’un des plus poussés.

D’un point de vue juridique, les entités fédérées qui composent actuellement la Belgique (Bruxelles, Flandre, Wallonie + Communautés) bénéficient d’une souveraineté interne, c’est-à-dire qu’elles possèdent leur autonomie dans le seul cadre belge, elles peuvent légiférer dans les compétences qui leur sont attribuées mais leur statut ne leur permet de pas de se présenter sur la scène internationale en tant qu’État souverain. La Communauté française a d’ailleurs connu quelques difficultés avec le Quai d’Orsay lors de ses débuts, ce dernier souhaitait s’adresser exclusivement à l’État belge, alors que la Communauté était effectivement habilitée à conclure des traités (selon les articles 167 à 169 de la Constitution belge).

En ce qui concerne les États confédérés, ils sont, quant à eux, des États au sens strict du terme, ce ne sont plus des « sous-éléments » de cet État fédéral. Ils possèdent leur souveraineté interne mais surtout leur souveraineté externe et sont, par conséquent, reconnus sur la scène internationale. Dans une confédération, les États se voient simplement liés entre eux par un traité à travers lequel ils délèguent des compétences (la monnaie par exemple) à un organe commun.

Il dès lors important de ne pas céder au chant des sirènes, ne pas tout accepter pour sauver une Belgique en voie de décomposition car vous l'aurez remarqué, adopter le modèle confédéral, c’est accorder à la Flandre tous les avantages d’une indépendance sans qu’elle n’en supporte les inconvénients (ce sont les mots très bien choisis d’Olivier Maingain, président du FDF).

lien vers le billet : http://www.frontfrancophone.be/?p=812

_________________
http://www.byebyeflanders.net (Mon blog)
Revenir en haut Aller en bas
François Barberis
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 297
Age : 74
Localisation : Montpellier
Langue : français
Emploi/loisirs : Economiste, Géopolitologue, conférencier
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Sam 02 Jan 2010, 12:12 pm

Bien résumé, Sébastien.
Permettez-moi de souligner qq points:

1) la Suisse n'a de confédération que de nom. C'est plus qu'une fédération, presque un état unitaire. La raison ? : le développement chez eux, depuis plusieurs siècles d'une vraie conscience morale collective nationale : on est suisse avant d'être du canton de Berne ou de Genève.

2) La confédération est une situation instable qui mène très vite à la scission des entités qui la compose (sauf pour la Suisse qui a connu l'évolution inverse).

3) La Belgique actuelle est quasiment une confédération, puisque les fonctions communes assurées par l'état fédéral sont minimes. La fonction défense est assurée par l'Organisation du Traité de l'Atlantique Nord, la fonction monétaire est assurée par la BCE. Il n'y a en fait que la fonction de financement de l'économie qui soit encore réellement assurée par un organisme fédéral, la Banque Nationale de Belgique, ainsi que l'organisation et la définition des transferts sociaux Nord Sud et Sud-Nord qui transitent par le niveau fédéral. Le budget fédéral belge, je ne vous apprendrai rien, est un trompe-l'œil. Des 140 Mds d'€ collectés par les organismes fédéraux, 130 sont immédiatement restitués aux entités fédérées; de telle sorte qu'il ne demeure au gvt fédéral que 10 petits Mds d'€ pour assurer la maintenance de ses fonctions, alors qu'il lui en faudrait 10 de plus, complément qu'il est obligé de mendier auprès des entités fédérées, en en particulier auprès de la partie flamande de la confédération qui bien entendu le maintient sous sa dépendance.

4) L'institution d'une confédération officielle après la scission de BHV ne sera que la reconnaissance de cet état de fait et entraînera rapidement la rupture du lien financier nord-sud déjà bien problématique aujourd'hui. Chaque entité se chargera alors de définir la politique fiscale en vigueur sur son territoire (ce qui poussera au rapprochement BXL-Wall - Communauté française, à l'instar de la partie Fl) et reversera une (très petite) partie de sa collecte à l'étage supérieur. C'est à ce moment-là que la région BXL-capitale retrouvera peut-être les moyens de sa propre fiscalité et pourra taxer les navetteurs à la source. Mais elle aura besoin de s'appuyer pour y parvenir sur tout le mouvement francophone. Ce sera une très forte incitation la la solidarité de tous les Fr.

5) le basculement en une situation d'indépendance sera alors simplifié : il suffira de décréter un jour qu'on cesse de reverser quoi que ce soit à l'étage supérieur, moribond. Les motifs ne manqueront pas. Ce jour-là la question belge prendra une dimension internationale et la question de l'adossement des parties ex-confédérées (entendez,la fixation des nouvelles souverainetés) deviendra une question internationale.

6) Cette période "confédérale" sera un excellent exercice pour faire évoluer les mentalités vers des solutions stables, tant en Flandre, qu'en Wallonie et à Bxl. Il ne faut donc pas la craindre. Je dirais même plus (sans jeu de mot, s'agissant de la situation belge), il faut s'y engager et prendre l'adversaire de vitesse. Je pense qu'au bout du compte les vainqueurs ne seront pas ceux auxquels on pense naturellement...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Sam 02 Jan 2010, 8:41 pm

D'accord pour ton point 4) mon cher François pour autant que les Francophones de Wallonie et de Bruxelles ne se laissent pas pièger et exigent lors des négiociations un élargissement maximum de la Région de Bruxelles-Capitale pour que celle-ci jouxte géographiquement parlant la Région wallonne car après nous sommes partis pour des frontières d'états qui piègeraient la Région de Bruxelles-Capitale dans l'état flamand. Les Francophones devraient donc se montrer assez finauds pour accorder la confédération aux Flamands comme si on leur "retranchait les deux bras" ce qui implique évidemment "quelques compensations incontournables" !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
André Tirmarche
Nouveau membre
Nouveau membre


Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 68
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : Juriste d'entreprise viré par des flamingants pour "motif grave" (cancéreux et de surcroît francophone)
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Sam 02 Jan 2010, 11:57 pm

Oui, joliment résumé en effet.

Mais mais mais ! Car il y a un mais.

La Région de Bruxelles NE DISPOSE D'AUCUNE AUTONOMIE CONSTITUTIVE et n'est donc pas l'égale des deux autres Régions. Ce n'est pas une Région à part entière, et qui donc n'est pas libre de ses mouvements : elle est SUBORDONNEE aux deux autres Régions.

Cet état de subordination se traduit dans les faits en ce que, par exemple, la Région de Bruxelles-capitale ne peut agir que par voie d'ordonnances, et non pas de décrets.

Cette subordination résulte de l'accord de 1989 sur la création / reconnaissance de Bruxelles comme Région, négocié entre l'infect Dehaene et la carpette Moureaux..

Imaginez-vous un seul instant ce que serait le confédéralisme pour cette Région :

- son enclavement défintif (scission de BHV) avant assimilation (flamandisation) programmée de longue date
- l'instauration d'un régime d'apartheid dans le quotidien des Bruxellois, en fonction de leurs appartenances linguistiques.

Nous ne sommes pas en Afrique du Sud ici, mais au coeur de l'Europe. Il est impensable qu'un état confédéral à la flamande puisse s'y prolonger jusqu'en 2014. La scission de BHV se produira unilatéralement dans 60 jours sans accord digne de ce nom, c'est certain.

Dans les chaumières belgicaines, on s'agite: "La scission de BHV ? Rien à cirer" titre la presse au service du pouvoir. Ce faisant, les medias nous préparent à accepter une nouvelle avancée flamingante et un enième recul francophone qui sera aussitôt qualifié de nouveau compromis à la belche.

Cette vérité se répètera donc : belgicains et flamingants -> même combat pour faire de cette Belgique une Belgique flamande.

Et, pendant ce temps, que voyons-nous ? Des innommables wallingants à l'esprit étriqué (Schreurs et Thayse notamment) se dresser contre les Bruxellois francophones, si bien que ceux-ci auront à faire face à deux fronts : les Serbes du Nord, d'une part, les hurluberlus du sud de l'autre, qui espèrent réduire Bruxelles à une monnaie d'échange à leur rattachement à la France.

Quelle bassesse !

.
Revenir en haut Aller en bas
Sébastien
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 52
Age : 29
Localisation : Andenne > Namur - département de la Sambre et Meuse
Langue : Français
Date d'inscription : 20/05/2008

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Dim 03 Jan 2010, 12:51 am

Merci pour vos réactions.

@François

Je suis entièrement d'accord avec le point 3, la Belgique est effectivement une confédération des les faits, les exemples sont nombreux : concertation perpétuelle entre les différentes composantes, prolongement sur la scène internationale des compétences des entités fédérées, principe de l'équipollence des normes, etc.

Concernant les points 5 et 6, il est vrai que je n'avais pas envisagé une telle approche de la chose. Toutefois certains dossiers doivent absolument être réglés (s'ils peuvent l'être un jour) avant toute expérience confédérale, c'est l'avenir d'allophones de la périphérie qui en dépend, ils pourraient se retrouver coincés contre leur gré dans un État flamand qui aurait toutes les apparences de la légitimité (puisqu'on se projette ici dans la période post-confédérale) du point de vue international.
De plus, je pense que quitter la confédération se fera de manière très simple et rapide, il suffit pour cela qu'une composante dénonce le traité (elle n'est plus "partie au contrat"), vu que les États confédérés sont liés par une convention de ce type.

@André

N'oublie pas le comité de coopération qui participe également à cette subordination de la Région bruxelloise, la Chambre fédérale peut voter des dispositions contre l'avis de la Région ou ANNULER (là c'est une aberration du système) une ordonnance qui irait à l'encontre des "intérêts du fédéral" (entre guillemets).

_________________
http://www.byebyeflanders.net (Mon blog)
Revenir en haut Aller en bas
AgatheN
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 87
Age : 38
Localisation : Bruxelles occupée - département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : politique réunioniste
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Dim 03 Jan 2010, 10:10 am

La perspective de vivre dans un confédéralisme à la flamande jusqu'en 2014 me fait horreur !

Pour que cette étape du confédéralisme ne fasse pas trop de dégâts de notre côté, il faudrait que les partis francophones obtiennent l'élargissement de la région de Bruxelles-Capitale à sa périphérie francophone et l'autonomie constitutive de la région ce qui lui permettra de rapatrier les impôts des navetteurs flamands. Et nous avons vu, lors des accords précédents, ce que valaient nos politiciens en négociation ! Que l'infect Dehaene travaille dans le secret ne me dit rien qui vaille : si l'opinion publique ne peut pas savoir ce qu'il manigance, c'est qu'il met au point des horreurs contre les francophones avec la complicité des partis pouvoiristes !

Les francophones devraient avoir le courage politique de rompre complètement, si les Flamands refusent les 2 conditions citées plus haut : le feront-ils ?

S'ils ne le font pas, nous serons en effet asservis dans un régime d'apartheid encore plus poussé que celui dans lequel nous vivons actuellement. Et là, ce n'est pas 4000 francophones par an qui émigreront en France, mais par jour ! Nos régions continueront à se vider de leur substance pour être flamandisées encore plus facilement, les gens ne lutteront pas, il fuiront !

Est-ce vraiment cela qu'on veut ?!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rwf.be
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Dim 03 Jan 2010, 1:02 pm

Je crains chère Agathe que les Flamands savent déjà qu'ils ne pourront faire l'Anschluss pur et simple de Bruxelles au risque de s'attirer les foudres de la communauté internationale européenne ! Ils seront prêts à mon avis de proposer un élargissement de Bruxelles en échange de la confédération mais ils reviendront avec leur idée d'abandon de la Région de Bruxelles pour la remplacer par celle d'une Bruxelles "cogérée" par les deux Communautés flamandes et francophones pour y placer leurs pions. Et cela nos politiciens francophones - surtout wallons - accepteront !



_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD


Dernière édition par Stans le Lun 04 Jan 2010, 3:43 pm, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
François Barberis
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 297
Age : 74
Localisation : Montpellier
Langue : français
Emploi/loisirs : Economiste, Géopolitologue, conférencier
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Dim 03 Jan 2010, 6:58 pm

Bonsoir Stans

Tu me demandes mon avis sur le dernier message d'André qui ne m'avait pas échappé.
Puisque tu as l'amabilité de m'interroger, voici ce que j'en pense.

La création d'une "zone" cogérée par les Communautés flamande et francophone" serait selon moi ce qu'il pourrait advenir de mieux au mvt fr. et aux Bruxellois.
Ca voudrait dire que les Wallons seraient réintroduits à BXL et que serait ainsi effacée la monumentale erreur stratégique qui leur a fait préférer Namur à leur capitale.
Pour les Bruxellois, ça voudrait dire, certes la perte d'un gvt "autonome", mais compte tenu de son déséquilibre démocratique, on ne peut que s'en réjouir.
Pour le mouvement francophone, ça voudrait dire la réunification des francophones (sauf pour les 130.000 Fr. de HV).

Les flamands, à mon sens ne commettront jamais cette erreur.
Pourquoi s'encombreraient-ils des Wallons dans le gvt de BXL-capitale alors que ceux-ci s'en sont retirés et que la confédération qu'ils envisagent va leur fournir les moyens de se débarrasser de la Communauté française?

Non, je pense que les Fl, avec l'accord des Wal. maintiendront la structure de BXL comme un état régional confédéré (sur le papier), mais en la contrôlant encore plus activement, ce que la scission de BHV rendra plus aisé en diminuant l'assiette démocratique des fr., puisque ceux des communes HV ne pourront plus voter à BXL. Il y aura donc toujours à BXL 2 collèges, 1 flamand l'autre francophone On devrait donc avoir une confédération à 3 : Fl - Wall. - BXL, BXL étant dans cette configuration le sous-marin de Flandre dans le gvt confédéral, et permettant à celui-ci d'obtenir la majorité systématique lors des délibérations à 3 (et non plus à 50/50 avec la règle du Premier Ministre "asexué")..


La première décision de ce gvt confédéral à 2+1 sera de limiter puis d'annuler les transferts sociaux nord-sud : les Wallons ne doivent se faire aucune illusion à ce sujet.
La deuxième décision de ce gvt confédéral sera de supprimer les financements des deux Communautés et en particulier celui allant à la Communauté Française qui, si elle veut survivre, ne pourra que se
retourner vers la Wallonie. Compte tenu des positionnement idéologiques des uns et ds autres, je pense que la Wallonie refusera et la Communauté Fse se sabordera, sauf aide extérieure explicitement sollicitée auprès de Paris (ce qui est possible puisque la Communauté Fse entretient une ambassade officielle à Paris).

En zone flamande, après scission de BHV, il ne faudra pas attendre bien longtemps pour que le gvt Fl durcisse les règles ethniques et linguistiques à l'encontre des 130.000 francophones de HV
à BXL, le "gouvernement bruxellois" ne pouvant plus s'adresser au gvt confédéral pour financer son budget (la fiscalité ne sera plus une compétence confédérale), il sera amené, soit à augmenter les impôts des Bruxellois (mais pas des navetteurs!), soit à aller mendier à la Flandre. Que vont faire les Bruxellois ?
Dans un système confédéral, la dette extérieure étant rétrocédée aux états confédérés, l'état BXL sera lesté d'une dette d'environ 10% de la dette fédérale actuelle (10% x 350 = env. 35 Mds d'€). Il ne pourra jamais les payer et sera amené à solliciter le FMI ou la BCE pour une aide en trésorerie.
La Wallonie ne devrait pas tarder à suivre, lestée d'une dette extérieure de 120 Mds d'€
La Flandre, un peu plus tard.

On mesure bien l'instabilité de la situation.
La pression sur la Wallonie sera énorme.
La pression sur les Bruxellois de même.
La pression internationale sur la Flandre de même.

Tout retour en arrière étant impossible, l'issue sera l'éclatement de la confédération et l'internationalisation du différend.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Dim 03 Jan 2010, 9:18 pm

D'après tes calculs la dette flamande sera de près de 200 Mds d'€ ? Pas mal pour une région qui se prétend richissime ! Soit plus de 33.000 € par Flamand quelque soit son âge !!!

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
André Tirmarche
Nouveau membre
Nouveau membre


Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 68
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : Juriste d'entreprise viré par des flamingants pour "motif grave" (cancéreux et de surcroît francophone)
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Dim 03 Jan 2010, 9:47 pm

Le scénario de notre ami François est très plausible si les mandataires bruxellois restent les bras croisés. Ce n'est pas du tout exclu, et il est significatif que la missive que nous avons adressée à Charles Picqué demeure lettre morte.

Mais je m'attends à ce que l'opposition bruxelloise MR-FDF rue très sérieusement dans les brancards et mobilise ses troupes. Et pas seulement pour des raisons de clientélisme. Avant tout pour une question d'éthique fondamentale, pour défendre les valeurs républicaines et laïques auxquelles il est désormais fort attaché.

On peut concevoir que la révolte du FDF ait un effet d'entraînement sur le PS, pour autant que ce dernier comprenne que l'intérêt supérieur de la nation exige une sourdine aux rivalités partisanes.

Est-il permis de rêver qu'au lendemain de la scission de BHV, le couple Maingain-Reynders se rende à Paris ? Toutes les hypothèses sont possibles ...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Dim 03 Jan 2010, 9:51 pm

@André Tirmarche a écrit:
Le scénario de notre ami François est très plausible si les mandataires bruxellois restent les bras croisés. Ce n'est pas du tout exclu, et il est significatif que la missive que nous avons adressée à Charles Picqué demeure lettre morte.

Mais je m'attends à ce que l'opposition bruxelloise MR-FDF rue très sérieusement dans les brancards et mobilise ses troupes. Et pas seulement pour des raisons de clientélisme. Avant tout pour une question d'éthique fondamentale, pour défendre les valeurs républicaines et laïques auxquelles il est désormais fort attaché.

On peut concevoir que la révolte du FDF ait un effet d'entraînement sur le PS, pour autant que ce dernier comprenne que l'intérêt supérieur de la nation exige une sourdine aux rivalités partisanes.

Est-il permis de rêver qu'au lendemain de la scission de BHV, le couple Maingain-Reynders se rende à Paris ? Toutes les hypothèses sont possibles ...

REYNDERS étant du style à se faire mousser et à se faire passer pour l'"ami intime" de SARKOZY il y a peut être de l'opportunité dans l'air pour le coup !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
François Barberis
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 297
Age : 74
Localisation : Montpellier
Langue : français
Emploi/loisirs : Economiste, Géopolitologue, conférencier
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Dim 03 Jan 2010, 10:09 pm

Chiffres officiels :
http://www.debtagency.be/fr_index.asp

DETTE AU
30.11.2009

ETAT FEDERAL
324 633 169 187,51 EUR

DETTE NEGOCIABLE
285 885 262 143,11 EUR


Répartition possible entre les 3 éventuels états confédérés au prorata de leur population:

- Flandre (6 millions habitants) : 57% x 325 Mds = 185 Mds € ;
- Wallonie (3,5 millions) : 33,3% x 325 Mds = 108 Mds € ;
- BXL capitale : 1 million = 9,5% x 325 Mds = 31 Mds €;

Il faut ajouter à ces montants ls engagements hors bilan, non comptabilisés dans les chiffres de la dette au sens Maastricht : il s'agit des pensions et retraites à payer aux anciens fonctionnaires fédéraux qui seront réparties au prorata des populations.

Il faudrait enlever les réserves de changes de la BNB qui constituent un actif, mais je ne les connais pas.

Dans un schéma confédéré, chaque état étant quasiment indépendant, il facture aux autres ses prestations :

- la Flandre facturera à BXL le passage des trains pour parvenir en gare de Bruxelles ;
- la Wallonie facture les fournitures d'eau des Ardennes pour soutenir l'étiage de l'Escaut ;
- la Flandre facture aux deux autres états une partie du coût d'entretien et de fonctionnement de Zaventem ;
- Bruxelles facture à la Flandre et à la Wallonie la fonction de ville centre qu'elle assure pour elles.
- etc.

La situation la plus préoccupante est bien entendu celle de BXL qui avec un petit million d'habitants (moins de la moitié en nbre de contribuables) sera dans l'impossibilité de faire face à sa part de la dette collective.
Revenir en haut Aller en bas
André Tirmarche
Nouveau membre
Nouveau membre


Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 68
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : Juriste d'entreprise viré par des flamingants pour "motif grave" (cancéreux et de surcroît francophone)
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Lun 04 Jan 2010, 9:37 am

J'ai assisté, avec quelques amis, au dernier conseil général du FDF qui s'est tenu à la maison communale de Woluwé-Saint-Pierre, et j'ai été très agréablement surpris par le résultat des travaux d'ordre idéologique qui y ont été développés autour de thèmes qui me sont chers : valeurs républicaines, laïcité, détermination inflexible sur l'extension de Bruxelles et sa jonction avec la Wallonie. A la limite, je me serais cru à un congrès de l'UMP.

Puisque PHG m'a exclu de son parti privé Very Happy, je considère que j'ai retrouvé toute ma liberté de penser., et je ne m'en plains pas.

Si j'ai égratigné M. Maingain, non pas gratuitement mais à bon escient en cours de camapagne, j'en reste un supporter, d'autant plus qu'il a reconnu ses erreurs passées. Je les lui pardonne (même si elles seront difficilement récupérables) d'autant plus aisément que moi aussi, j'ai participé à des réunions "au finish" avec le couteau sur la gorge, jusqu'à des 4 ou 5 heures du matin.

Le seul tort de M. Maingain, c'est de s'être laissé abuser par le "modèle fédérali".. Très loyal mais passablement naïf, (ou faisant semblant de l'être), il y a cru jusqu'au bout. je ne peux lui en vouloir, tout rattachiste que je suis et que je resterai.

Je" suisz convaincu de ce que le FDF finira par épouser nos thèses. Je n'ai dès lors aucun problème avec son déploiement en Wallonie.

J'attends de voir sa réaction consistante à la scission de BHV, avant de le rejoindre, mes nombreux amis et moi-même.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Lun 04 Jan 2010, 9:45 am

Je peux t'assurer cher André que j'ai rencontré MAINGAIN il y a plus de 20 ans à la Maison de la Francité où il tenait un vibrant discours rattachiste ! Je ne pense pas que cet homme ait renié son idéal, il a simplement du s'adapter à son électorat plus frilleux que lui pour ne pas l'effrayer outre mesure. Le lion n'attend que son heure pour rugir à nouveau !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
GAUVAIN
Membre fidèle
Membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 57
Localisation : Wallonie, terre irrédente
Langue : Français
Emploi/loisirs : Moine-soldat du réunionisme
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Lun 04 Jan 2010, 10:44 pm

@Stans a écrit:
Je peux t'assurer cher André que j'ai rencontré MAINGAIN il y a plus de 20 ans à la Maison de la Francité où il tenait un vibrant discours rattachiste ! Je ne pense pas que cet homme ait renié son idéal, il a simplement du s'adapter à son électorat plus frilleux que lui pour ne pas l'effrayer outre mesure. Le lion n'attend que son heure pour rugir à nouveau !

Maingain n'est qu'un opportuniste et un pouvoiriste. Je ne puis croire un seul instant qu'il soit réunioniste. Comme tant d'autres, il prend ses précautions, à tout hasard. On ne sait jamais, si le vent tournait... mais il n'entreprendra rien, et s'il irrite les Flamands, ce ne sont en définitive que des rodomontades : au moment critique, il finira bien par céder et par maquiller sa capitulation. Il y sera aidé par Reynders et par tous les ultras du belgicanisme qui sévissent au MR.

Si par extraordinaire il faisait toutefois partie des réunionistes masqués, je ne pourrais davantage accepter ses professions de foi belgicaines et ses projets de bilinguisation du Brabant wallon.

Les impératifs stratégiques et tactiques ont bon dos, et servent le plus souvent d'alibis aux pires reculades.

_________________
Avec la France, l'union fera la force !
Revenir en haut Aller en bas
André Tirmarche
Nouveau membre
Nouveau membre


Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 68
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : Juriste d'entreprise viré par des flamingants pour "motif grave" (cancéreux et de surcroît francophone)
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Mar 05 Jan 2010, 12:03 am

Je m'en souviens parfaitement bien en effet.

Il faut reconnaître à O. Maingain un sens de la stratégie qui fait cruellement défaut chez les réunionistes de tous poils. Moi-même, je l'avoue, j'ai été excédé par l'absence de réaction musclée au lendemain du vote en commission de l'intérieur sur les propositions de lois relatives à la scission de BHV. Pendant très longtemps, j'ai palabré avec le chef de cabinet de Maingain, Christophe Verbist. Ne recevant aucune réponse digne de ce nom, j'avais claqué la porte pour rejoindre, quelques mois plus tard, le RWF, après avoir reçu Gendebien et Gheude en septembre 2008 lors d'un dîner-débat à Woluwé-Saint-Pierre (qui a suivi un autre, 2 mois plus tôt, avec l'excellent Quatremer. Tous deux ont été couronnés de succès.

Plus avant encore, le 2 juin 2008, j'avais assisté au meeting de soutien aux bourgmestres à Wolubilis qui avait fait non pas salle comble mais carrément débordante de toutes parts :)

A ma connaissance, à l'entrée de ce meeting, eut lieu la première confrontation physique entre drapeaux réunionistes et drapeaux du TAK-Voorpost &Cie. En sa qualité de maire de WSL, Maingain a fait évacuer de force les nationalistes flamands.

"Curieusement", à l'issue de ce meeting, les drapeaux réunionistes étaient toujours présents alors que les Flamands avaient bien sûr été évacués depuis longtemps.

Sur le moment même ce n'était peut-être qu'une anecdote parmi d'autres. Avec le recul, cela prend une toute autre signification. Et je suis conforté dans cette appréciation pour avoir participé au dernier conseil général du FDF de décembre 2009, dont les résolutions furent tout à fait positives, au sens où je l'entends. On s'y serait cru à un congrès de l'UMP.

Bien que le chapitre institutionnel n'y fut qu'à peine effleuré (car, sur ce plan, il n'y a plus lieu de débattre en effet). Nous verrons cela à l'autopsie ... dans 2 mois sur la question de BHV.

Aujourd'hui, je suis bien plus optimiste qu'hier.

Le reportage de la RTBF ce soir sur les débats au parlement wallon au sujet du carton d'invitation de la Flander's house à New-York (sujet d'un billet du francophone de bruxelles d'il y a une semaine) a mis sous les feux de l'actualité l'exaspération tant du MR que du PS wallons.

Voilà qui est très important à plus d'un titre. C'est non seulement nouveau mais aussi et surtout remarquable , la majorité et l'iopposition en Région wallonne se rejoignant !

Pour mémoire, le schéma pouvoiriste est identique à Bruxelles : PS aux commandes, MR dans l'opposition. Rien, par conséquent, ne devrait arrêter le perlement bruxellois dans une prise de position similaire et aussi tranchée.

Mais j'en doute. Cette hache de guerre, Picqué fera tout pour ne pas la déterrer, tout simplement parce qui'il a peur, cet apôtre de la "bonne entente entre communautés".

Nous avons pu juger d'ores et déjà du résultat désastreux d'une telle politique sur TOUS les plans, et, en particulier, celui de la flamandisation forcée de Bruxelles. EN VOILA ASSEZ, MONSIEUR PICQUE !
Revenir en haut Aller en bas
André Tirmarche
Nouveau membre
Nouveau membre


Masculin
Nombre de messages : 7
Age : 68
Localisation : Bruxelles
Langue : français
Emploi/loisirs : Juriste d'entreprise viré par des flamingants pour "motif grave" (cancéreux et de surcroît francophone)
Date d'inscription : 20/10/2009

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Mar 05 Jan 2010, 12:26 am

@GAUVAIN a écrit:
@Stans a écrit:
Je peux t'assurer cher André que j'ai rencontré MAINGAIN il y a plus de 20 ans à la Maison de la Francité où il tenait un vibrant discours rattachiste ! Je ne pense pas que cet homme ait renié son idéal, il a simplement du s'adapter à son électorat plus frilleux que lui pour ne pas l'effrayer outre mesure. Le lion n'attend que son heure pour rugir à nouveau !

Maingain n'est qu'un opportuniste et un pouvoiriste. Je ne puis croire un seul instant qu'il soit réunioniste. Comme tant d'autres, il prend ses précautions, à tout hasard. On ne sait jamais, si le vent tournait... mais il n'entreprendra rien, et s'il irrite les Flamands, ce ne sont en définitive que des rodomontades : au moment critique, il finira bien par céder et par maquiller sa capitulation. Il y sera aidé par Reynders et par tous les ultras du belgicanisme qui sévissent au MR.

Si par extraordinaire il faisait toutefois partie des réunionistes masqués, je ne pourrais davantage accepter ses professions de foi belgicaines et ses projets de bilinguisation du Brabant wallon.

Les impératifs stratégiques et tactiques ont bon dos, et servent le plus souvent d'alibis aux pires reculades.

Oui, cette mayonnaise PRL-FDF, ensuite MR-FDF, a pris pendant une dizaine d'années. Aujourd'hui, elle est arrivée au bout de sa démonstration belgicaine. "Impossible de vivre encore ensemble". N'était-ce pas le but ultime de cette démonstration ?

Le ton a bien changé. ces derniers temps,k tant du côté MR que de celui du PS. Auraient-ils enfin eu le courage de transcender leurs intérêts particratiques pour servir l'intérêt général des Français de Belgique ?

Tout semble l'indiquer. Mais wait and see comme on dit en bon français ...
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Mar 05 Jan 2010, 9:24 am

@GAUVAIN a écrit:
@Stans a écrit:
Je peux t'assurer cher André que j'ai rencontré MAINGAIN il y a plus de 20 ans à la Maison de la Francité où il tenait un vibrant discours rattachiste ! Je ne pense pas que cet homme ait renié son idéal, il a simplement du s'adapter à son électorat plus frilleux que lui pour ne pas l'effrayer outre mesure. Le lion n'attend que son heure pour rugir à nouveau !

Maingain n'est qu'un opportuniste et un pouvoiriste. Je ne puis croire un seul instant qu'il soit réunioniste. Comme tant d'autres, il prend ses précautions, à tout hasard. On ne sait jamais, si le vent tournait... mais il n'entreprendra rien, et s'il irrite les Flamands, ce ne sont en définitive que des rodomontades : au moment critique, il finira bien par céder et par maquiller sa capitulation. Il y sera aidé par Reynders et par tous les ultras du belgicanisme qui sévissent au MR.

Si par extraordinaire il faisait toutefois partie des réunionistes masqués, je ne pourrais davantage accepter ses professions de foi belgicaines et ses projets de bilinguisation du Brabant wallon.

Les impératifs stratégiques et tactiques ont bon dos, et servent le plus souvent d'alibis aux pires reculades.

Je comprends parfaitement ta fougue réunioniste mon cher GAUVAIN mais notre MAINGAIN doit aussi composer avec ... sa propre clientèle électorale francophone bruxelloise certes mais peu aventureuse il faut bien l'admettre ! De quoi donc est composé son électorat ? De déçus du PSC et du PS dans un premier temps et vaguement unis par la crainte de la flamandisation de Bruxelles après les marches flamingantes sur celle-ci dans les années '70. Ensuite cet électorat s'est embourgeoisé au contact des bobos de la périphérie votant traditionellement pour le PSC ou pour les libéraux et fort peu pour le PS d'où le désintérêt à peine masqué d'un Philippe MOUREAUX pour un élargissement de la Région de Bruxelles-Capitale puisqu'il ne s'agit pas de SON électorat ! Bref MAINGAIN est quelque peu coincé entre l'enclume de son "allié" REYNDERS et le marteau de son rival MOUREAUX le tout sur un fond d'indifférence belgicaine CDH-Écolo et de non compréhension de la part des Belges allochtones souvents déchirés entre leur culture d'origine et une francophonie qu'ils ne maîtrisent pas encore bien pour ce qui est de la première et de la deuxième génération (ceux-là même qui alimentent le "fond de commerce" de MOUREAUX et de MILQUET).

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
GAUVAIN
Membre fidèle
Membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 57
Localisation : Wallonie, terre irrédente
Langue : Français
Emploi/loisirs : Moine-soldat du réunionisme
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Mer 06 Jan 2010, 9:51 pm

@André Tirmarche a écrit:
Oui, cette mayonnaise PRL-FDF, ensuite MR-FDF, a pris pendant une dizaine d'années. Aujourd'hui, elle est arrivée au bout de sa démonstration belgicaine. "Impossible de vivre encore ensemble". N'était-ce pas le but ultime de cette démonstration ?

Le ton a bien changé. ces derniers temps,k tant du côté MR que de celui du PS. Auraient-ils enfin eu le courage de transcender leurs intérêts particratiques pour servir l'intérêt général des Français de Belgique ?

Tout semble l'indiquer. Mais wait and see comme on dit en bon français ...

J'aimerais partager ton optimisme relatif, cher André, mais je n'y arrive pas. Je demeure sceptique. Maingain répète à l'envi que le séparatisme voulu par les nationalistes flamands est à éviter; étant séparatiste, je ne puis donc que m'opposer à lui, et peu m'importe, finalement, s'il est assez cynique pour penser le contraire de ce qu'il proclame publiquement. De toute façon, je déteste le cynisme, en politique comme en n'importe quel domaine.

Ma fougue, comme dit Stans, est bien nécessaire en cette période d'obscurantisme belgicain et de déchirements parmi les rattachistes.

_________________
Avec la France, l'union fera la force !
Revenir en haut Aller en bas
François Barberis
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 297
Age : 74
Localisation : Montpellier
Langue : français
Emploi/loisirs : Economiste, Géopolitologue, conférencier
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Mer 06 Jan 2010, 11:11 pm

Simple réflexion:
Il me semble que lorsque BHV sera scindé, avec ou sans élargissement (très vraisemblablement SANS), ni le MR, ni le FDF à Bruxelles n'auront intérêt à se continuer de se déclarer unioniste ou modéré.
En effet, l'intérêt actuel pour les partis fr. de BXL c'est de jouer la carte du maintien de BHV pour pouvoir collecter les voix des 150.000 Fr de la partie HV. Le jour où ces voix ne pourront plus venir grossir les voix que le MR ou le FDF récupèrent à BXL, quel intérêt à continuer de jouer la carte de la modération ?
En d'autres termes, la scission de BHV va avoir l'effet d'un véritable tremblement de terre sur la vie politique de la Belgique.
Non seulement elle consacrera la frontière linguistique comme frontière d'état, mais elle poussera MR et FDF à chevaucher clairement l'option de la séparation. MR et FDF n'auront plus aucun intérêt électoral en terres flamandes. Et il sera de même pour la formation PS et le CDH en terre bruxelloise.

Je pense que la scission BHV va aussi impacter le fonctionnement de la Communauté Française.
Il me semble que celle-ci a dans ses prérogatives le sort des FR en partie flamande, s'agissant des questions culturelles et d'enseignement.
Après la scission, cette mission deviendra mission impossible, accentuant encore plus l'effet de séparation des communautés.

Peut-être reviendra-t-il alors à la Communauté fse, qui entretient une ambassade officielle à Paris, de démarrer une demande de soutien culturel et politique à la France.

Merci de vos avis.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Jeu 07 Jan 2010, 2:06 pm

Tu as globalement raison François mais le PS s'en désintéressera à mon avis car la "clientèle" électorale des communes à facilités qui entourre Bruxelles est tout sauf socialiste ! Sociologiquement ce sont en effet des électeurs votant plutôt au centre-droit ou "bobo-écologique" ; les partis concernés seront donc le FDF-MR, le CDH et Écolo même si les deux derniers ont toujours optés pour une attitude assez belgicaine. Pour ce qui est du PS, ce parti mouille rarement sa chemise pour les bourgeois, les nantis ou les noblions comme ce fut le cas lors du "largage" des Fourons en 1962 parce que ces communes rurales votaient traditionellement pour l'ancien Parti Social Chrétien (PSC). Par contre le PS bichonne son électorat "prolétarien" et "belge allochtone" de base qui se retrouve dans le Bruxelles intra muros et dans les grandes villes de Wallonie.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
AgatheN
Modératrice
Modératrice
avatar

Féminin
Nombre de messages : 87
Age : 38
Localisation : Bruxelles occupée - département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : politique réunioniste
Date d'inscription : 22/02/2009

MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   Jeu 07 Jan 2010, 4:03 pm

@François Barberis a écrit:
Je pense que la scission BHV va aussi impacter le fonctionnement de la Communauté Française.
Il me semble que celle-ci a dans ses prérogatives le sort des FR en partie flamande, s'agissant des questions culturelles et d'enseignement.
Après la scission, cette mission deviendra mission impossible, accentuant encore plus l'effet de séparation des communautés.

Tout à fait vrai, et cela a déjà commencé avec l'affaire de l'inspection dans les écoles francophones de la périphérie !
http://www.enseignons.be/actualites/2010/01/06/inspection-peripherie-recours-imminents/

Citation :
Le 1er décembre, Pascal Smet, le ministre flamand de l’Enseignement, rencontrait les députés francophones. L’objectif était de rassurer le sud du pays après la reprise par la Flandre de l’inspection pédagogique des écoles francophones de la périphérie bruxelloise. Le ministre n’avait pas hésité à avancer que ce décret était une opportunité qui visait l’amélioration de l’enseignement de ces écoles. Mais l’argument n’avait pas convaincu. Les députés, en colère, estimaient eux que le texte flamand était une violation de la loi spéciale du 21 juillet 1971 confiant l’inspection pédagogique de ces écoles à la Communauté française.

Sur le terrain, certains directeurs d’écoles observent déjà des réactions inquiétantes… et cela alors que le texte n’est appliqué que depuis le 21 octobre.

"Nous enregistrons déjà une certaine méfiance de parents à l’égard d’une inscription de leur enfant en maternelle francophone. Avec ce décret, les Flamands cherchent à obtenir la fermeture progressive des écoles francophones de la périphérie."

Ces propos sont de Damien Thiéry (FDF), le mayeur de Linkebeek. A la Communauté française, on prépare activement un recours en suspension et en annulation. Son président, Jean-Charles Luperto (PS) estime qu’il pourra l’introduire fin janvier ou, au plus tard, fin mars… Sachant que le délai de ce recours vient à échéance à la mi-avril, il est en effet temps de s’y mettre.
Ce recours communautaire sera suivi d’autres salves provenant cette fois des communes de la périphérie. Linkebeek, Crainhem et Wezembeek-Oppem vont elles aussi introduire un recours en suspension et en annulation du décret. Les trois collèges communaux invoqueront « une rupture unilatérale grave de l’équilibre institutionnel du pays et une mise en péril de la pérénnité d’un enseignement de qualité, dispensé à 2.600 élèves ». Les trois autres communes à facilités (Drogenbos, Wemmel et Rhode-Saint-Genèse) leur emboiteront sans doute le pas… même si à Wemmel, la demande de recours en suspension, qui sera soumise au conseil le 21 janvier prochain, risque bien de ne pas passer la rampe… Le conseil étant composé de 11 élus francophones et… 12 néerlandophones.

Même si les politiques francophones essayent de vendre à l'opinion publique un accord où les droits des francophones seraient "bétonnés", ceux-ci ne feraient pas long feu ! La Flandre reniera l'accord à peine signé, comme d'habitude ...

PS: merci à André pour le texte
Revenir en haut Aller en bas
http://www.rwf.be
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Belgique : En route vers le Confédéralisme ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Belgique : En route vers le Confédéralisme ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Christophe Colomb
» Essai bébé 1 > En route vers le +++! 2+++, Felicitations les filles !!!!
» Essai bébé 1 > En route vers le +++! 3 +++, Félicitation Doudougaya !!!!
» En route vers un 4e bonheur...
» Les Rois Mages

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: