FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Georges FRÊCHE et le PS

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Georges FRÊCHE et le PS   Jeu 28 Jan 2010, 9:10 pm

Source : http://fr.news.yahoo.com/4/20100128/tts-france-ps-freche-languedoc-ca02f96.html

La maire PS de Montpellier face à Georges Frêche aux régionales

Citation :
Hélène Mandroux, maire socialiste de Montpellier (Hérault), a annoncé jeudi avoir accepté la proposition de Martine Aubry de conduire une liste concurrente à celle de Georges Frêche aux élections régionales.

La dirigeante du Parti socialiste avait annoncé "après la nouvelle indignité dont s'est rendu coupable Georges Frêche", qu'elle allait proposer au bureau national du PS d'investir la maire de Montpellier contre lui.

"J'accepte la proposition de Martine Aubry de conduire une liste aux prochaines élections régionales et j'appelle tous les socialistes, toutes les composantes de la gauche et les écologistes à venir me rejoindre sans arrière-pensée, sans calcul", a-t-elle dit lors d'une déclaration à la presse.

Georges Frêche a récemment déclaré à l'adresse de l'ex-Premier ministre Laurent Fabius, d'origine juive : "Voter pour ce mec en Haute-Normandie me poserait un problème, il a une tronche pas catholique."

Le premier secrétaire du PS avait immédiatement réagi, se disant "indignée" par cette "insulte aux valeurs de la gauche."

Gérard Bon, édité par Yves Clarisse

Autre article

Source : http://fr.news.yahoo.com/80/20100128/tpl-le-ps-dsormais-en-guerre-ouverte-con-7102401.html

Le PS désormais en guerre ouverte contre Frêche

Citation :
Fini de barguigner avec Georges Frêche, Martine Aubry a tranché. Après les récentes déclarations polémiques du président de la région Languedoc-Roussillon, la première secrétaire du PS a décidé de présenter une liste concurrente lors des élections de mars. Mardi prochain, elle proposera au bureau national du PS d'approuver la nomination de la maire socialiste de Montpellier, Hélène Mandroux, à la tête d'une liste de rassemblement de la gauche et des écologistes. «L'honneur de la gauche est en cause», a expliqué jeudi Martine Aubry dans un communiqué .

Selon des déclarations rapportées par L'Express , Georges Frêche s'en est pris récemment à Laurent Fabius. «Voter pour ce mec en Haute-Normandie me poserait un problème : il a une tronche pas catholique», a-t-il assuré lors d'une réunion publique. Georges Frêche a eu beau s'expliquer en évoquant l'utilisation d'une expression familière et en se défendant de toute pensée antisémite, le PS a décidé cette fois de le sanctionner.

Avec cette nouvelle polémique, Georges Frêche est arrivé aux limites de la patience de la Rue de Solferino. Jusqu'alors, la direction du parti s'était accommodée à contrecur de sa présence incontournable en Languedoc-Roussillon. Désigné largement par les militants socialistes locaux, Georges Frêche devait conduire la liste du parti pour les régionales sans que ce dernier ait toutefois accepté de lui accorder l'investiture officielle. Depuis jeudi, c'est fini.

Tout au long de la journée, Claude Bartolone a fulminé contre l'ancien ténor socialiste. «J'ai bien reçu quelques coups de téléphone pour me demander de minimiser la portée de ses propos mais ce n'était pas la majorité des appels. Maintenant ça suffit ! On ne peut plus faire semblant. Comme on dit en géométrie : par deux points passe une droite. Eh bien, avec Georges Frêche, par deux déclarations passe une ligne politique et la sienne est inacceptable», martèle le lieutenant de Martine Aubry. Il n'est pas le seul à réagir de la sorte, et pas seulement au PS. «Intolérables», «inqualifiables», «provocation», «quasiment racistes», «dérapage», «antisémitisme», «inadmissibles», «inacceptables», «défi lancé aux autorités de la République»… voilà les mots qui sont revenus le plus souvent jeudi pour qualifier les propos de Georges Frêche. Même Vincent Peillon, qui avait jusqu'alors fait preuve d'un soutien sans faille à son égard, a pris ses distances en lui demandant de présenter des «excuses». «À Paris, se servir de mes propos, les déformer à dessein devient la principale occupation de certains dirigeants en panne d'idées», a répondu Georges Frêche avant de dénoncer une «caricature dérisoire qui vire à la chasse à l'homme».

Menace d'exclusion

C'est donc la guerre en Languedoc-Roussillon entre les socialistes. Car maintenant que le PS s'apprête à affronter Georges Frêche sur ses terres, quitte à perdre la région, se pose la question de l'avenir des socialistes présents sur sa liste. Seront-ils exclus du parti s'ils y restent ? «Je le souhaite», assure Claude Bartolone. «Nous n'en sommes pas encore là», tempère-t-on Rue de Solferino, même si le numéro deux du parti, Harlem Désir, a exhorté «l'ensemble des socialistes à quitter la liste» de Frêche.

La menace d'exclusion plane et les colistiers de Frêche l'ont bien compris. Jeudi, ils ont dénoncé les «basses manœuvres» de la direction parisienne, réaffirmé leur solidarité au président sortant et accusé Martine Aubry de «duper les militants et l'électorat socialistes de Languedoc-Roussillon avec la complicité tacite des Verts». Ces derniers ont d'ailleurs peu hésité avant d'accepter la proposition de Martine Aubry de composer une liste commune face à Frêche, bravant ainsi la consigne nationale d'autonomie au premier tour. «On a toujours dit qu'en Languedoc-Roussillon, la situation est particulière. Nous n'envisagerons en aucun cas de fusion avec la liste Georges Frêche au second tour», a expliqué Cécile Duflot, secrétaire nationale des Verts.

Pour autant, d'autres écologistes, derrière le porte-parole national des Verts, Jean-Louis Roumégas, ont maintenu leur décision de présenter une liste Europe Écologie autonome au premier tour.

Pour le PS, en tout cas, il s'agit maintenant d'obtenir «une victoire électorale et morale», selon Harlem Désir. Histoire d'oublier que si Georges Frêche n'avait pas provoqué une nouvelle polémique, le PS était tout prêt à compter sa victoire éventuelle en Languedoc-Roussillon au bénéfice de la gauche.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: FRÊCHE vs FABIUS   Lun 01 Fév 2010, 2:34 pm

Source : http://www.lexpress.fr/actualite/politique/pour-fabius-freche-a-depasse-les-bornes_845708.html?XTOR=EPR-181

Pour Fabius, Frêche a tenu des propos antisémites

Par LEXPRESS.fr avec AFP, publié le 01/02/2010 à 10:30 - mis à jour le 01/02/2010 à 11:09

Citation :
Le socialiste Laurent Fabius sort de sa réserve et exprime son indignation devant les propos de Georges Frêche.

La pilule a dû mal à passer pour Fabius. Il n'est pas prêt à cautionner les propos de Frêche. L'ancien Premier ministre socialiste Laurent Fabius a estimé lundi sur RTL que ses propos à son égard avaient "évidemment un caractère antisémite" et venaient de quelqu'un "qui n'en est pas à son premier dérapage".
Laurent Fabius, resté très discret jusqu'à maintenant, a confié n'avoir "pas bien" réagi aux déclarations du président du conseil régional de Languedoc-Roussillon, qui a dit de lui qu'il avait une "tronche pas catholique".
"Je suis resté très sobre dans mes commentaires jusqu'ici parce que ce n'est pas du tout un différend individuel, c'est une question de principe", a expliqué le député de Seine-Maritime, qui n'envisage pas de porter plainte.
"Ces propos ont évidemment un caractère antisémite. Ca ne vient pas de n'importe qui, ça vient de quelqu'un de très cultivé, qui a des responsabilités importantes et qui n'en est pas à son premier dérapage", a affirmé Laurent Fabius, faisant allusion aux propos déjà tenus par Georges Frêche sur les noirs de l'équipe de France de football ou les harkis.
Selon Laurent Fabius, "on a reproché au Parti socialiste une hésitation sur les principes", mais depuis qu'il retiré son soutien à Georges Frêche, "ce reproche ne peut plus lui être fait". Il a souligné que "Martine Aubry et beaucoup d'autres dirigeants" socialistes ont été "extrêmement clairs".
Soutien au sein du PS
Il a également tenu à "remercier les très nombreuses personnes qui (lui) ont exprimé leur soutien", non seulement au PS, mais aussi dans la majorité. "En particulier j'ai reçu un coup de téléphone d'un de mes successeurs" à Matignon Jean-Pierre Raffarin (UMP) "qui m'a beaucoup touché", a-t-il dit.
Interrogé sur ce qu'il conviendrait de faire si la liste de Georges Frêche devait se retrouver au second tour face à celle de l'UMP, Laurent Fabius a préféré "ne pas se placer dans cette situation".
"En tous cas, moi je ne peux pas cautionner ce genre de propos (...) chacun aura compris", mais "je veux qu'on travaille pour que ce choix ne soit pas à faire", a-t-il dit.
L'ancien garde des Sceaux Robert Badinter (PS) a pour sa part jugé que dans ce cas de figure "le minimum c'est l'abstention".

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Roy
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Masculin
Nombre de messages : 4440
Age : 48
Localisation : Banlieue lyonnaise
Langue : Français
Date d'inscription : 22/06/2006

MessageSujet: Re: Georges FRÊCHE et le PS   Lun 01 Fév 2010, 6:09 pm

Je ne suis pas pro-Frèche mais là franchement il n'y avait pas de quoi fouetter un chat : l'expression "ne pas avoir un air catholique" n'a strictement rien d'anti-sémite.

Ca commence à bien faire ce politiquement correct qui cherche la moindre petite bête et qui impose une censure inégalé dans notre histoire !

_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://marcywood.forumpro.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Georges FRÊCHE et le PS   

Revenir en haut Aller en bas
 
Georges FRÊCHE et le PS
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» F901 Georges Lecointe (ex HMCS Wallaceburg)
» M901 Georges Lecointe (ex HMS Cadmus)
» photos de LEVERD Georges année 1966 a 1974 (parti 1)
» Les Corsaires normands de Georges Dubosc (1898).
» Cherche contact avec Georges Gaufrier ( moustique ? )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: