FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La crise d'identité française

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
LéonXIV
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 41
Localisation : Montréal Québec
Langue : française
Emploi/loisirs : religieux
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: La crise d'identité française   Jeu 04 Fév 2010, 10:13 pm

Rappel du premier message :





Il est possible que la vérité choque, mais ce n'est pas volontaire
Revenir en haut Aller en bas
http://eglisenouvellefrance.org/

AuteurMessage
LéonXIV
Membre intéressé
Membre intéressé


Nombre de messages : 55
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Mar 16 Mar 2010, 9:42 pm







Le problème de la gauche et de leur théorie d'unité dans la diversité c'est qu'elle suppose que le respect de la spécificité respective de chaque immigrant respecte les valeurs fondamentales et vitales du pays d'accueil, ce qui est FAUX.

Si l'eau accueille de l'huile sans que l'huile devienne de l'eau, les deux éléments se séparent automatiquement. Vous ne pouvez pas les mélanger. La laïcité d'une société ne respecte pas la spécificité d'une personne religieuse et vice versa. La marginalisation devient inévitable et le problème c'est qu'il n'y a que ceux qui subissent la marginalisation qui peuvent le comprendre.
Revenir en haut Aller en bas
http://eglisenouvellefrance.org/
Alexis
Modérateur
Modérateur


Nombre de messages : 1743
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Mer 17 Mar 2010, 12:19 am

J'ai beau être fan de Zemmour, on lui fait trop de pub pour son livre. Je connais son livre par coeur (je l'ai acheté) sans l'avoir achevé. Le livre est bien écrit et sa thèse se tient même si je ne suis pas d'accord sur tout. Il dit encore une autre vérité sur l'origine ethnique qui choque tout le monde, et on veut maintenant l'attaquer en justice... PFoouh ça n'en finit pas. Lui il a des sources qui prouvent qu'il a raison, on attaque pas les gens quand ils disent la vérité non ?
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur


Nombre de messages : 1314
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Mer 17 Mar 2010, 8:30 am

Depuis quelques années il est incontestable que notre société a été formatée pour éviter les écarts du "politiquement incorrect". Ainsi lorsque vous avez le malheur d'avancer des chiffres réels sur les pourcentages d'incivilités relevés dans les registres de Police et qu'ils font apparaître une nette catégorie d'individus pas nationalité, vous êtes taxé de xénophobe par des bien pensants qui ne connaissent rien à la réalité (je pense à un échange récent avec Milan alors que personnellement j'avais directement participé à ces statistiques qui ont été enterrées par le ministère de l'intérieur à l'époque). Zemmour fait partie de ces nostalgiques qui ne font que constater les dérives de la société et ses pertes de repères. Il n'est pas le premier à dénoncer de la sorte, Bruckner dans sa célèbre "théorie de la repentance" soulevait déjà le problème. Il s'est installé en France une sorte de pensée socialisante d'une gauche embourgeoisée, type d'ancien "soixanthuitards", qui est prête à défendre tous les dérapages dès lors qu'ils sont commis par une minorité. Zemmour parle au nom de la majorité silencieuse, celle qui a voté NPA ou FN sans être ni d'extrême gauche ni fasciste. Bien entendu rue de Solférino on ne connaît pas, ou l'on feint de ne pas connaître...
Son livre est effectivement bien écrit - rien de bien surprenant - et il s'inscrit dans une logique de dénonciation d'un état de fait indiscutable dès lors que l'on y met un peu de bonne fois...Je viens dans un même ordre d'idées d'entendre à la radio ce matin sur RTL une défense outrancière, par un écrivain français suite à la sortie de son très bon film (je ne lui retire pas cette qualité), du pauvre Polanski condamné à tort avec, au bout d'un monologue aussi long que pénible, cette conclusion : c'est un procès antisémité....
Quelle navrance de pensée...Nous sommes dans une société pourrie jusqu'à la moëlle par une victimisation des coupables et une culpabilité larvée des victimes...Zemmour a bien écrit...
Revenir en haut Aller en bas
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Mer 07 Avr 2010, 7:23 pm

@LéonXIV a écrit:
Le problème de la gauche et de leur théorie d'unité dans la diversité c'est qu'elle suppose que le respect de la spécificité respective de chaque immigrant respecte les valeurs fondamentales et vitales du pays d'accueil, ce qui est FAUX.

Si l'eau accueille de l'huile sans que l'huile devienne de l'eau, les deux éléments se séparent automatiquement. Vous ne pouvez pas les mélanger. La laïcité d'une société ne respecte pas la spécificité d'une personne religieuse et vice versa. La marginalisation devient inévitable et le problème c'est qu'il n'y a que ceux qui subissent la marginalisation qui peuvent le comprendre.

1 ethnie ne se réduira jamais à 1 culture bien spécifique. A partir de là, vous avez tout faux... Par exemple tous les blancs Européens ne sont pas Catholiques, tous ne sont pas racistes, tous ne sont pas tolérants non plus, etc, etc... De la même façon, tous les beurs Maghrébens ne sont pas Musulmans, tous ne s'opposent pas à l'épanouissement des femmes, tous ne sont pas anti-américains, mais il y en a. Bref, au sein même d'une ethnie, il y a forcément une diversité culturelle, car la culture, c'est surtout quelque chose de très personnel lorsqu'on fait oeuvre d'esprit critique par rapport à la société qui nous entoure et lorsqu'on a la liberté d'exprimer d'autres opinions que celles du pouvoir en place.

Tout ça pour dire par exemple que je me sentirais toujours plus proche culturellement d'un Arabe laïc que d'Alexis...
Revenir en haut Aller en bas
LéonXIV
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 41
Localisation : Montréal Québec
Langue : française
Emploi/loisirs : religieux
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Mer 07 Avr 2010, 7:54 pm

@Milan a écrit:
@LéonXIV a écrit:
Le problème de la gauche et de leur théorie d'unité dans la diversité c'est qu'elle suppose que le respect de la spécificité respective de chaque immigrant respecte les valeurs fondamentales et vitales du pays d'accueil, ce qui est FAUX.

Si l'eau accueille de l'huile sans que l'huile devienne de l'eau, les deux éléments se séparent automatiquement. Vous ne pouvez pas les mélanger. La laïcité d'une société ne respecte pas la spécificité d'une personne religieuse et vice versa. La marginalisation devient inévitable et le problème c'est qu'il n'y a que ceux qui subissent la marginalisation qui peuvent le comprendre.

1 ethnie ne se réduira jamais à 1 culture bien spécifique. A partir de là, vous avez tout faux... Par exemple tous les blancs Européens ne sont pas Catholiques, tous ne sont pas racistes, tous ne sont pas tolérants non plus, etc, etc... De la même façon, tous les beurs Maghrébens ne sont pas Musulmans, tous ne s'opposent pas à l'épanouissement des femmes, tous ne sont pas anti-américains, mais il y en a. Bref, au sein même d'une ethnie, il y a forcément une diversité culturelle, car la culture, c'est surtout quelque chose de très personnel lorsqu'on fait oeuvre d'esprit critique par rapport à la société qui nous entoure et lorsqu'on a la liberté d'exprimer d'autres opinions que celles du pouvoir en place.

Tout ça pour dire par exemple que je me sentirais toujours plus proche culturellement d'un Arabe laïc que d'Alexis...

Votre problème c'est que vous croyez que tous les arabes peuvent devenir laïc, alors que la réalité prouve le contraire. Une personne laïque est une personne qui accepte d'apostasier ou de renier sa religion et tous ne sont pas prédisposé à le faire. Ensuite, ceux qui refuse de renier leur Foi se retrouve inévitablement dans la marge et dans un communautarisme. La laïcité intègre que les non-pratiquants de toute confession et les athées dans la pratique.

_________________
Église Catholique de la Nouvelle France

http://eglisenouvellefrance.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://eglisenouvellefrance.org/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Mer 07 Avr 2010, 10:21 pm

@LéonXIV a écrit:
Votre problème c'est que vous croyez que tous les arabes peuvent devenir laïc, alors que la réalité prouve le contraire. Une personne laïque est une personne qui accepte d'apostasier ou de renier sa religion et tous ne sont pas prédisposé à le faire. Ensuite, ceux qui refuse de renier leur Foi se retrouve inévitablement dans la marge et dans un communautarisme. La laïcité intègre que les non-pratiquants de toute confession et les athées dans la pratique.

Je pense Léon XIV que vous diabolisez le fait laïc : pour vous un laïc ne peut être qu'un apostat ou un renégat et non un croyant sincère qui a pris le parti de vivre pleinement sa religion en privé tout en côtoyant paisiblement des gens qui ne partagent pas sa croyance. C'est de là que vient le malentendu chez vous je pense.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Milan
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1440
Age : 34
Localisation : Nancy
Langue : France
Date d'inscription : 21/10/2007

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Mer 07 Avr 2010, 10:28 pm

@LéonXIV a écrit:
Votre problème c'est que vous croyez que tous les arabes peuvent devenir laïc, alors que la réalité prouve le contraire. Une personne laïque est une personne qui accepte d'apostasier ou de renier sa religion et tous ne sont pas prédisposé à le faire. Ensuite, ceux qui refuse de renier leur Foi se retrouve inévitablement dans la marge et dans un communautarisme. La laïcité intègre que les non-pratiquants de toute confession et les athées dans la pratique.

Donc le problème d'intégration à la société démocratique et laïque ne serait pas du à un clivage autochtones / immigrés mais à un clivage pratiquants / non-pratiquants.

Pour autant, je ne suis quand même pas d'accord, car dans une société libre et laïque, rien n'empêche les croyants de pratiquer leur religion il me semble ou alors donnez moi des exemples du contraire. Tant que la pratique religieuse s'applique à soi-même et qu'on ne tente pas de l'imposer aux autres, notre pays permet tout à fait l'exercice rigoureux du culte.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Mer 07 Avr 2010, 10:41 pm

Ne nions pas les coutumes mon cher Milan. Prenons par exemple le cas de la burqa qui n'a rien de religieux comme tout le monde cultivé le sait : cet accoutrement vestimentaire venu du fin fond des âge et du Moyen-Orient est bel et bien un facteur de non-intégration dans notre société occidentale qui n'a rien à voir avec la religion musulmane partant avec la laïcité. Il est donc oiseux de croire que la laïcité est la panacée universelle contre tous les maux de la Terre.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
LéonXIV
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 41
Localisation : Montréal Québec
Langue : française
Emploi/loisirs : religieux
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Mer 07 Avr 2010, 11:41 pm

@Stans a écrit:


Je pense Léon XIV que vous diabolisez le fait laïc : pour vous un laïc ne peut être qu'un apostat ou un renégat et non un croyant sincère qui a pris le parti de vivre pleinement sa religion en privé tout en côtoyant paisiblement des gens qui ne partagent pas sa croyance. C'est de là que vient le malentendu chez vous je pense.
Je diabolise avec raison.

À partir du moment où on renie Dieu dans l'espace publique, on devient un apostat. N'oubliez pas que le triple reniement de Saint Pierre a eu lieu dans l'espace public et non dans l'espace privé. Le zèle du catholique pour la conversion des pécheurs est inévitablement du prosélytisme. Lisez la vie des Saints, ils prêchent dans les rues et les places publique et pas seulement dans l'espace privé des maisons. Rome en cautionnant la laïcité de l'État, elle a découronné le christ et cela depuis le concile vatican II.

_________________
Église Catholique de la Nouvelle France

http://eglisenouvellefrance.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://eglisenouvellefrance.org/
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Jeu 08 Avr 2010, 1:07 pm

Saint-Pierre a-t-il renié comme vous l'affirmez ou a-t-il simplement eu peur comme tout être humain aurait pu avoir peur dans de telles circonstances ? Il me semble que Jésus ne lui a pas tenu rigueur de ce triple "reniement" passager puisqu'il l'a désigné comme le premier pape de son Église. Il me semble que vous avez le jugement facile, ce qui n'est pas très chrétien !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Jeu 08 Avr 2010, 1:44 pm

Donc le problème d'intégration à la société démocratique et laïque ne serait pas du à un clivage autochtones / immigrés mais à un clivage pratiquants / non-pratiquants.

Pour autant, je ne suis quand même pas d'accord, car dans une société libre et laïque, rien n'empêche les croyants de pratiquer leur religion il me semble ou alors donnez moi des exemples du contraire. Tant que la pratique religieuse s'applique à soi-même et qu'on ne tente pas de l'imposer aux autres, notre pays permet tout à fait l'exercice rigoureux du culte.[/quote]

C'est très juste Milan et c'est encore heureux, la Liberté de culté ayant été l'une des premières décisions de la convention assemblée...Il n'empêche ; cette liberté ne doit en rien s'opposer à la Liberté générale et à la sureté publique, éléments également retenus par la constitution...Avec la Burqua, nous y sommes.
Mais une fois encore je constate que l'on associe frauduleusement ethnie et religion, et que la clarté du débat national gagnerait à ce que l'on sépare définitivement ces deux concepts.
Je maintiens qu'une majorité d'incivilités sont le fait de populations (françaises) issues de l'immigration, c'est un fait mathématique ; cela ne signifie pas qu'il faille "renvoyer les arabes à la mer"
Je maintiens qu'un communautarisme ethnique s'est greffé à un communautarisme religieux, "flouttant" le débat à souhait
Je constate que ces populations désoeuvrées sont souvent la résultante de politiques d'immigration désastreuses encore - et pour longtemps - visibles dans les cités qui sont devenues des zones de non droit.
Je constate qu'à la base c'est au sein de notre système éducatif que se trouvent les germes de la délinquance que l'on retrouve dix ans plus tard...
POUR AUTANT, LE FAIT D'ETRE DESCENDANT D'EMIGRE ET FRANCAIS IMPLIQUE T'IL UNE IMPUNITE PENALE DE FAIT ?????

QUE FAIRE ?
Revenir en haut Aller en bas
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 45
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Jeu 08 Avr 2010, 1:56 pm

@Stans a écrit:
Saint-Pierre a-t-il renié comme vous l'affirmez ou a-t-il simplement eu peur comme tout être humain aurait pu avoir peur dans de telles circonstances ? Il me semble que Jésus ne lui a pas tenu rigueur de ce triple "reniement" passager puisqu'il l'a désigné comme le premier pape de son Église. Il me semble que vous avez le jugement facile, ce qui n'est pas très chrétien !

Surtout pour quelqu'un qui s'estime successeur légitime de Saint-Pierre!
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
LéonXIV
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 41
Localisation : Montréal Québec
Langue : française
Emploi/loisirs : religieux
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Jeu 08 Avr 2010, 8:31 pm

@Stans a écrit:
Saint-Pierre a-t-il renié comme vous l'affirmez ou a-t-il simplement eu peur comme tout être humain aurait pu avoir peur dans de telles circonstances ? Il me semble que Jésus ne lui a pas tenu rigueur de ce triple "reniement" passager puisqu'il l'a désigné comme le premier pape de son Église. Il me semble que vous avez le jugement facile, ce qui n'est pas très chrétien !
Ce n'est pas un jugement, je constate.
Saint Pierre lui-même a avoué lui-même avoir renié Jésus et cela n'a pas empêché Jésus de le choisir malgré cette faiblesse qu'il a eu. Saint Pierre a pleuré cette faute pour le reste de ses jours et les témoignages abonde dans ce sens.

Cependant, aujourd'hui, les chrétiens sont loin d'être repentant d'avoir renié Jésus dans l'espace public sans qu'aucune menace de mort soit proféré contre eux et tout cela au nom de la laïcité. C'est l'apostasie tranquille sans aucune violence ne soit exercé contre eux.

_________________
Église Catholique de la Nouvelle France

http://eglisenouvellefrance.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://eglisenouvellefrance.org/
LéonXIV
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 55
Age : 41
Localisation : Montréal Québec
Langue : française
Emploi/loisirs : religieux
Date d'inscription : 04/02/2010

MessageSujet: Re: La crise d'identité française   Jeu 08 Avr 2010, 8:45 pm


_________________
Église Catholique de la Nouvelle France

http://eglisenouvellefrance.org/
Revenir en haut Aller en bas
http://eglisenouvellefrance.org/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La crise d'identité française   

Revenir en haut Aller en bas
 
La crise d'identité française
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» La Marine Française
» Et la Normandie devint française!
» La marine française en 1720
» Origine des noms de famille d'origine Française installées au Canada
» "République Fédérale Française", prototype ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: