FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Bernardo Provenzano [topic unique]

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Bernardo Provenzano [topic unique] Empty
MessageSujet: Bernardo Provenzano [topic unique]   Bernardo Provenzano [topic unique] EmptyMer 12 Avr 2006, 1:19 pm

Source : http://www.humanite.presse.fr/journal/1999-03-22/1999-03-22-286153

Corleone, capitale antimafia

Citation :
Bastion de la mafia, ce gros bourg sicilien s’est transformé hier dans une ambiance de fête et de recueillement en haut lieu de lutte contre Cosa Nostra et le crime organisé.

En quittant Palerme par le Sud, il faut suivre une cinquantaine de kilomètres de mauvaise route et de lacets pour découvrir Corleone, gros bourg sicilien accroché à des rochers de calcaire. Corleone, bastion historique de la mafia, transformé hier, en capitale de la lutte contre le crime organisé. Le village a ses " Corleonais ", " hommes d’honneur ", des féroces qui depuis des lustres font régner la terreur sur Cosa Nostra (la mafia sicilienne). Ils sont, comme l’ont dit des enfants de Niscemi, " la mort, la violence et le sang ".

Cosa Nostra a beau être en difficulté, elle est loin d’avoir été vaincue, poursuivant ses activités criminelles traditionnelles, infiltrant les marchés et profitant d’un manque de coordination internationale dans la lutte antimafia. Près de mille chefs mafieux ont été arrêtés, il n’en resterait qu’une dizaine en liberté, a expliqué un magistrat qui participait à cette journée de la Mémoire (aux victimes) et de l’Engagement, organisée en ce premier jour de printemps par le réseau d’associations italiennes Libera.

Selon Libera, plus de mille jeunes italiens sont arrivés à Corleone, tout comme le chef de l’État, Oscar Luigi Scalfaro, pour dire " non " à la mafia. Ce refus s’est exprimé par des défilés de petits cortèges et une lecture en boucle des victimes de la " pieuvre ", parmi eux les juges Falcone et Borsellino. Des animations musicales et un marathon pour la paix ont troublé la bourgade d’ordinaire si tranquille pour cause d’omerta.

On a fait le point, dans une ancienne villa de la famille Riina, transformée en école, avec les représentants de la justice et de la police, sur l’état d’avancement d’une loi de 1996 sur la récupération à des fins sociales des biens saisis à la mafia. En trois ans, 274 biens de l’organisation criminelle ont été redistribués aux collectivités. Surtout les habitants de Corleone ont entendu prononcer des noms que personne sur place n’ose même plus prononcer. Ceux notamment de grands parrains natifs de Corleone, comme Toto Riina, arrêté en 1993, ou Bernardo Provenzano. Mais lui est toujours en cavale.

Bernard Duraud

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Bernardo Provenzano [topic unique] Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Bernardo Provenzano [topic unique] Empty
MessageSujet: Re: Bernardo Provenzano [topic unique]   Bernardo Provenzano [topic unique] EmptyMer 12 Avr 2006, 1:23 pm

Source : http://www.lalibre.be/article.phtml?id=10&subid=91&art_id=279928

Italie

Citation :
Provenzano ou la fin d'un mythe
FRÉDÉRIC HACOURT

Mis en ligne le 12/04/2006

Le «parrain des parrains» a été arrêté après plus de 40 ans de cavale.
Toujours invisible, il échappa plusieurs fois de justesse à la capture.


CORRESPONDANT À ROME

Il s'est laissé passer les menottes avec élégance et sans opposer aucune résistance, comme il sied à un homme de son rang. Bernardo Provenzano, le «parrain des parrains» à l'interminable clandestinité et chef absolu de la mafia, a été arrêté à Corleone, son village natal qu'il n'a sans doute jamais quitté. Avec sa capture se conclut un des chapitres les plus sanglants de l'histoire de l'«honorable société» sicilienne.

Bernardo Provenzano, né le 3 janvier 1933, était entré dans la clandestinité en 1963 pour éviter une inculpation de meurtre. C'était l'époque où la guerre des clans, dans la province de Palerme, disséminait ses morts et devait se terminer par la victoire de Luciano Liggio, le mentor de Provenzano qui disait de lui: «Il tire comme un ange mais il a le cerveau d'une mouche».

A l'emprisonnement de son chef, le fidèle lieutenant gravit tous les échelons de l'organisation criminelle, se rendant coupable des crimes les plus effarants et construisant son mythe d'imprenable. Tout récemment, son avocat avait même prétendu qu'il était décédé et que la police, qui avait mis à ses trousses une équipe de limiers spécialisés, entretenait la légende pour camoufler ses échecs. Après avoir fait liquider tous ses rivaux, Bernardo Provenzano s'était allié à Salvatore Riina, lui aussi originaire de Corleone, pour gérer le trafic des stupéfiants et celui du racket et des extorsions. Les deux complices voyaient grand et tentèrent de «dialoguer» sur un pied d'égalité avec les autorités. La stratégie du tandem Riina-Provenzano passa par la saison des grands attentats à Florence, Milan et Rome au début des années 90, et par l'élimination par bombes des juges Giovanni Falcone et Paolo Borsellino. Après l'arrestation de Riina en janvier 1993, Provenzano resta le seul maître à bord et s'engagea dans une nouvelle phase de son organisation: plus d'actions violentes mais uniquement de lucratives affaires dans l'ombre et avec de bonnes protections dans les forces de l'ordre et la politique.

Toujours invisible, Provenzano échappa plusieurs fois de justesse à la capture comme en 2001, lorsqu'il se fit opérer de la prostate à Marseille sous un faux nom. Pour gérer son empire, Provenzano se servait d'un réseau de messagers fidèles. C'est en filant ceux-ci que les limiers de Palerme sont enfin remontés jusqu'à lui.

© La Libre Belgique 2006

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Bernardo Provenzano [topic unique] Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Bernardo Provenzano [topic unique]
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Insécurité, criminalité, justice :: Les mafias-
Sauter vers: