FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le port du voile en Europe

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Le port du voile en Europe   Sam 20 Mar 2010, 11:18 pm

Source : http://www.annuel-idees.fr/L-Europe-met-les-voiles.html


L’Europe met les voiles


vendredi 19 mars 2010, par Emmanuel Lemieux

"Pourquoi faudrait-il accepter de certains imans ce que l’on a dénoncé chez les curés et les rabbins ?" demande Viviane Teitelbaum, députée bruxelloise et auteure d’une étude sur le port du voile islamique et ses impacts politiques en Europe.


Bio-express. Viviane Teitelbaum est députée régionale bruxelloise. Présidente du Comité d’avis pour l’égalité des chances entre les hommes et les femmes (Parlement francophone bruxellois), Présidente des femmes libérales bruxelloises, elle est également auteur de plusieurs ouvrages. Dernier livre : Quand l’Europe se voile (Ed. Le Bord de l’eau, 2010).
On appelle ce type d’étude, un "benchmarking", soit la comparaison entre entreprises de différents pays, qu’il s’agisse de leurs systèmes d’organisation ou de leurs techniques de gestion. D’ordinaire, c’est pour une étude marketing, ici, il s’agit d’un tour d’horizon comparatiste sur les débats et la gestion politique d’un nouveau phénomène. C’est un fait : l’Europe dévoile ses divisions avec le port du voile islamique, notamment lorsqu’il est militant, dans l’espace publique et les diverses prescriptions qui viennent percuter le vivre ensemble sous l’égide de la laïcité.
Députée régionale bruxelloise mais aussi Présidente du Comité d’avis pour l’égalité des chances entre les hommes et les femmes du Parlement francophone bruxellois, Viviane Teitelbaum, est particulièrement chatouilleuse sur la question des discriminations. Malgré une préface écrite par le journaliste Mohamed Sifaoui, avec cette subtilité de la hache à incendie pour film catastrophe qui le caractérise, son ouvrage intitulé Quand L’Europe se voile a le mérite de la clarté et le goût du débat. " J’ai été élevée dans la tradition du questionnement, du "pilpoul", c’est à dire de la discussion, de la gymnastique intellectuelle" explique V. Teitelbaum.
"L’Obstacle" démocratique


Pour l’instant, chaque pays étudié se débrouille comme il le peut et n’a pas trouvé la meilleure réponse du vivre-ensemble avec ce foulard islamique, seulement prescrit et non obligatoire selon le Conseil Supérieur des Musulmans de France, rappelle l’élue politique. Du voile, elle conserve le sens de "rideau" ou "d’obstacle" qui signifie une séparation nette entre une chose et une autre, entre Dieu et sa créature, mais aussi entre les femmes et les hommes.
La députée pointe ces signes inquiétants qui accompagnent le militantisme du hidjab, lorsqu’il ne s’agit pas de la niqab (voile intégral de l’islam wahhabite) et de la burqa et font baisser l’exigence démocratique de mixité, de parité et de libertés, principes fondamentaux de l’Europe. Que penser en effet, de ces militants actifs en Grande-Bretagne qui exigent l’application de la charia pour la communauté musulmane ?
Multiculturalisme contre interculturalisme


Ce que redoute le plus V. Teitelbaulm c’est que le politiquement correct des gouvernements et des sociétés conduise à des accommodements "raisonnables" et éclipse, même temporairement, ce qui fait le socle universel de l’Europe. Elle oppose le modèle du multiculturalisme et celui de l’interculturalisme. Dans le premier cas, communautariste et d’inspiration anglosaxonne, il s’agit de faire "prévaloir l’appartenance à un groupe sur l’identité individuelle", ce qui débouche sur "une forme de babélisation du vivre-ensemble". Or "le droit à la différence" n’est pas un principe ultime, mais un principe dérivé ou intermédiaire pour le droit à l’égalité.
A l’opposé, le modèle de l’interculturalisme, lui, "présuppose l’égalité des droits et des devoirs", défend V. Teitelbaum : "Loin de négliger la richesse culturelle des citoyens, ce modèle replace le citoyen au centre de la société et réaffirme le postulat des Lumières selon lequel ce n’est pas la société qui lui confère les droits fondamentaux : c’est la qualité d’être humain qui l’en dote naturellement." Autrement dit, la société se fait "en référence à un socle commun universel, dégagé de toute conception religieuse."
C’est pour cette raison que l’école intègre des individus et non des communautés, "ce qui a priori requiert une neutralité de l’ensemble de la communauté scolaire". Or ce qui se passe dans les systèmes scolaires européens avec le foulard reflète ces lignes de tension et de désarroi. Le foulard à l’école est autorisé au Danemark, en Suède, en Espagne, en Italie, en Grèce et en Angleterre. Aux Pays-Bas, les établissements peuvent l’interdire si celui-ci est intégral. L’Allemagne l’interdit dans ses lands de Bavière et du Baden-Würtenberg, tout comme la partie flamande de la Belgique, ainsi que la France depuis 2004. Le foulard islamique, sous prétexte du respect souverain d’une particularité, n’a pas fini de corroder le socle commun des valeurs européennes.

Repères :

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Le port du voile en Europe
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Le Port du Voile gagne du terrain….
» PORT VENDRES 42°31 N - 03°07 E
» Entrée dans le port d'Ostende
» Europe 1 à Rouen
» Le port de Brest

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Agora :: Sujets de réflexion-
Sauter vers: