FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Régionales 2010 : remontée de la droite

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 66
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Régionales 2010 : remontée de la droite Empty
MessageSujet: Régionales 2010 : remontée de la droite   Régionales 2010 : remontée de la droite EmptyMar 30 Mar 2010, 9:24 am

Source : http://www.lexpress.fr/actualites/2/la-droite-prend-quatre-regions-a-la-gauche-en-italie_859129.html

La droite prend quatre régions à la gauche en Italie

Par Reuters, publié le 30/03/2010

ROME, 30 mars Reuters) - La droite a repris quatre régions à la gauche lors des élections provinciales de dimanche et lundi, mais ces conquêtes profitent surtout à la Ligue du Nord, qui sort renforcée dans son partenariat avec Silvio Berlusconi.

Régionales 2010 : remontée de la droite 2010-03-30T064243Z_01_APAE62T0INC00_RTROPTP_3_OFRTP-ITALIE-ELECTIONS-20100330





Citation :


Silvio Berlusconi (à droite) et le chef de file de la Ligue du Nord, Umberto Bossi, lors d'un meeting électoral à Rome. La droite a repris quatre régions à la gauche lors des élections provinciales de dimanche et lundi, mais ces conquêtes profitent surtout à la Ligue du Nord, qui sort renforcée dans son partenariat avec Silvio Berlusconi. (Reuters/Alessandro Bianchi)

Après un scrutin marqué par une participation en baisse de huit points par rapport à 2005, à 64%, la Ligue du Nord, mouvement anti-immigration allié au Peuple de la liberté (PDL) de Berlusconi, dirigera pour la première fois deux régions, la Vénétie et le Piémont.
La Lega réduit en outre son écart par rapport au PDL en Lombardie, centre économique du pays, tandis que la gauche ne contrôle plus aucune province du nord de la péninsule.
Au total, sur les 13 régions concernées par les élections, sept vont à la gauche et six à la droite, qui s'impose en Calabre et en Campanie, dans le sud du pays. La gauche en gérait onze depuis 2005.
La Lega apparaît ainsi comme le seul parti à pouvoir se réjouir clairement de ce scrutin.
"La gauche n'existe plus dans le Nord. Les gens veulent du fédéralisme et nous allons leur en donner", a déclaré le chef de file de la Ligue, Umberto Bossi, qui s'est engagé à profondément réformer dans les deux régions qu'il contrôle.
Le centre gauche remporte sept régions (Emilie-Romagne, Toscane, Pouilles, Ligurie, Basilicate, Marches et Ombrie) et le centre droit six (Vénétie, Lombardie, Campanie, Calabre, Latium et Piémont).
Dans le Latium, la candidate de Berlusconi, Renata Polverini s'impose au finish face à sa rivale de gauche, l'ancienne commissaire européenne Emma Bonino.
Berlusconi, dont le mandat s'achève en 2013, avait mené une campagne active contre l'abstention, comme cela s'est produit en France ce mois-ci où les listes de droite ont subi une déroute.
Le porte-parole du président du gouvernement, Paolo Bonaiuti, s'est dit satisfait des résultats.
"Habituellement, dans ces scrutins, les électeurs ont tendance à envoyer un message au gouvernement, comme cela s'est vu dans d'autres pays européens. Le fait que nous ayons été récompensés en ces temps de crise est un succès", a-t-il ajouté.

PROCHAIN REMANIEMENT
Par rapport aux législatives de 2008, le PDL perd 6,3% de voix, à 26,7%, et le Parti démocrate (centre gauche) en perd 8%, à 26%.
"Le centre gauche n'a guère de consolation à trouver dans ce vote. Les seuls qui peuvent vraiment se réjouir sont les gens de la Ligue", a commenté James Walston, professeur de sciences politiques à l'université américaine de Rome.
Pour lui, la bonne performance de la Lega va modifier l'agenda politique de Berlusconi en remettant à l'ordre du jour les questions de décentralisation et un remaniement devrait intervenir dans les prochaines semaines.
La baisse de la participation s'explique selon les analystes par un sentiment de désaffection générale par rapport à la politique, sur fond de crise économique et de chômage, ainsi que par les bévues administratives du PDL et les scandales publics et privés qui ont fait la une des journaux ces derniers mois.
Plus de 41 millions d'électeurs étaient appelés à élire les gouverneurs de 13 des 20 régions d'Italie, ainsi que les dirigeants de quatre provinces et d'environ 500 villes.
Dès vendredi, au dernier jour de la campagne, le président du Conseil avait prévenu que le résultat du scrutin, quel qu'il soit, ne provoquerait pas de bouleversement majeur dans son gouvernement.
La campagne a été marquée par un sérieux revers pour le PDL, incapable d'enregistrer sa liste de candidats dans les délais à Rome, mais cela n'a pas empêché la victoire de Renata Polverini.
Berlusconi a fait appel mais a été débouté et a critiqué les juges "communistes", qu'il accuse régulièrement de le persécuter en instruisant des affaires de corruption le visant depuis son entrée en politique au début des années 1990.
Après une année 2009 agitée marquée par son divorce, des scandales de prostitution et des batailles pour s'assurer une immunité, Berlusconi fait aujourd'hui l'objet d'une enquête pour tentative de pression présumée sur le conseil de l'audiovisuel afin d'empêcher la télévision publique de diffuser des débats critiques envers son gouvernement. Un de ses proches collaborateurs est par ailleurs accusé de corruption.


Guy Kerivel et Pascal Liétout pour le service français

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Régionales 2010 : remontée de la droite Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Nicolas Gogol
Membre intéressé
Membre intéressé
Nicolas Gogol

Masculin
Nombre de messages : 23
Age : 39
Localisation : Charleroi
Langue : Français
Emploi/loisirs : Spiritualité, politique
Date d'inscription : 22/09/2006

Régionales 2010 : remontée de la droite Empty
MessageSujet: Re: Régionales 2010 : remontée de la droite   Régionales 2010 : remontée de la droite EmptyMer 07 Avr 2010, 5:21 pm

C'est le cas typique d'un rapprochement médiatique tendancieux entre les régionales françaises et les résultats escomptés des régionales italiennes !
Revenir en haut Aller en bas
http://www.cite-catholique.org
 
Régionales 2010 : remontée de la droite
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: L'Union latine :: Italie, Suisse italophone, le Vatican, Saint-Marin, Malte-
Sauter vers: