FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Conséquences climatiques du volcan islandais

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Conséquences climatiques du volcan islandais   Mar 04 Mai 2010, 9:05 am



Source : http://rechauffementclimatique.suite101.fr/article.cfm/nuage-volcanique--islandais-et-climat--enseignement-du-passe


Nuage volcanique islandais et climat, enseignement du passé

17 avr. 2010 Annie Boroy

Avril 2010, juin 1783: l'éruption d'un volcan en Islande engendre des inquiétudes. Conséquences climatiques et écologiques. Ce que nous apprend l'histoire.


«Le 8 juin 1783, par une claire matinée de Pentecôte, un épais nuage de sable apparut au nord des montagnes. La nuée était si vaste qu’elle recouvrit rapidement toute la région, et si épaisse qu’elle obscurcit complètement le ciel. Cette nuit-là, de violentes secousses sismiques se firent ressentir.» Le pasteur luthérien Jon Steingrimsson, témoigne ainsi de l’un des dérèglements climatiques les plus spectaculaires de l’histoire de l’humanité dans la région de Sida, dans le sud de l’Islande. A 9 heures ce matin-là, la terre s’ouvrit sur une longueur de 25 kilomètres, formant une fissure appelée volcan de Laki. Pendant huit mois, le Laki déversa près de 15 kilomètres cubes de lave – un record historique absolu. Un flot ininterrompu de lave et de poussière se déversa sur terre et dans le ciel.

Une catastrophe humaine


En Islande, dix mois après le début de l’éruption, on enregistrait 9.000 morts et la disparition de 80% du bétail insulaire. La famine qui suivit expliquerait en partie le nombre important de victimes.
Le nuage de gaz sulfuré et de poussières toxiques, au cours du mois de juin, se propagea à Bergen, Prague, Berlin, Paris, Le Havre et dans tout le Royaume-Uni. 23.000 britanniques en seraient morts du mois d’août au mois de septembre de cette année.
Il recouvrit la moitié de la France pendant un mois, à l’ouest d’une ligne Bayeux/Béziers. L’est du pays fut le plus touché.

Une catastrophe climatique


L’éruption du volcan islandais avait été précédée, en février de la même année, des tremblements de terre de grande amplitude en Calabre, provoquant éboulements, glissements de terrain et faisant de nombreuses victimes.

L’été 1783 fut particulièrement chaud. Le brouillard occasionné par le nuage, chauffé par le soleil d’été, causa de violents orages et d’importantes chutes de grêlons jusqu’à l’automne. Des tempêtes spectaculaires furent observées en juin.
Après un hiver excessivement rude, l’Allemagne et l’Europe centrale furent touchées au printemps par des inondations de grande ampleur.
Les conséquences de cette éruption se firent sentir plusieurs années durant avec une série d’hivers très rigoureux dans tous les pays d’Europe.

Une catastrophe économique


La France connut une suite de situations météorologiques extrêmes. Après une moisson exceptionnelle en 1785, qui eut pour conséquence un effondrement des prix, des épisodes de sécheresse intense se succédèrent. En 1788, de violents orages de grêle détruisirent les récoltes, engendrant famine et pauvreté.
En 1789, La Révolution française prit largement appui sur ce contexte de misère et de grand mécontentement.

Une catastrophe écologique?


Les 122 millions de tonnes de dioxyde de soufre qui furent émises dans l’atmosphère en 1783 sont l’équivalent de 3 fois les émissions industrielles annuelles en Europe.
Un regard sur les phénomènes climatiques qui pourrait apporter des arguments supplémentaires à Monsieur Claude Allègre (lire L’imposture climatique). Le scientifique, isolé semble-t-il dans ses prises de position, remet en effet en cause les théories actuellement admises selon lesquelles l’origine et l’évolution du réchauffement climatique serait essentiellement dues aux activités humaines.

Comment s’explique l’impact d’une éruption volcanique sur le climat?


Benjamin Franklin (1706-1790) fut le premier à constater le phénomène, mettant en lien l’éruption islandaise de juin 1783 et les hivers rigoureux qui la suivirent.
Une bonne partie des poussières et particules émises lors de l’éruption montent jusqu’à la stratosphère, à 20 voire 50km d’altitude. Les gaz (dioxyde de soufre) peuvent y rester pendant des années, car la stratosphère est stable et les mouvements verticaux très réduits. La cendre, quant à elle, retombe progressivement en créant nuages et précipitations dans l’atmosphère inférieure.
Le dioxyde se mélange à la vapeur d’eau et se transforme en acide sulfurique liquide. Cet acide absorbe et réfléchit le rayonnement solaire vers l’espace; ce qui réduit de 5 à 10% l’énergie récupérée par la terre et entraîne une baisse de température de à 0,5° à 1°.
Ce phénomène occasionne une réduction de la couche d’ozone. Il peut durer de 2 à 3 ans après l’éruption responsable.
Pour en savoir plus, consultez les explications données ici en lien.
Pour le moment, bien sûr, les préoccupations des usagers sont plus orientées vers les problèmes de transport aérien.

Read more at Suite101: Nuage volcanique islandais et climat, enseignement du passé http://rechauffementclimatique.suite101.fr/article.cfm/nuage-volcanique--islandais-et-climat--enseignement-du-passe#ixzz0mwSUK0oO

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Conséquences climatiques du volcan islandais
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Eruption du volcan islandais Laki en 1783
» Eruption d'un volcan en Islande
» le Volcan de Lemptégy
» Pierre de volcan
» Un volcan risque de se reveiller en Italie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Société :: Écologie-
Sauter vers: