FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le coût du largage de BHV

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Le coût du largage de BHV   Mer 05 Mai 2010, 3:15 pm

Source : http://www.emmanueldebock.be/index.php?option=com_content&view=article&id=52:le-vrai-cout-de-la-scission-de-bhv&catid=1:actualite&Itemid=21





Le vrai coût de la scission de BHV…

Vendredi, 30 Avril 2010 14:39 |


Communqiué de presse

Pourquoi l’Olivier PS-CDH-ECOLO lâche BHV ?
Par intérêt électoral…
Le vrai coût de la scission de BHV


Les Flamands sont-ils les seuls à vouloir la scission de BHV ? Non, bien sûr, Laurette Onkelinx et Philippe Moureaux pourraient également trouver un intérêt à lâcher ces francophones de la périphérie qui votent à plus de 51% pour le MR.

Emmanuel De Bock, Député bruxellois MR-FDF mais aussi politologue, livre son interprétation des dernières déclarations politiques.
On remarque un affaiblissement de la part du PS et du CDH qui ne cessent de « taper » sur le MR, le seul parti à exiger la conservation des droits linguistiques, judiciaires et électoraux des habitants francophones et néerlandophones de la périphérie. Quant à ECOLO, il est très clairement tiraillé entre la solidarité au front francophone et son engagement vis-à-vis de Groen. Jadis Ecolo n’a pas toujours joué la carte de l’Union des Francophones (UF) et a encouragé son électorat à voter Groen. Pas juste par sympathie pour Groen, mais bien parce que Groen n’atteint pas tout seul le seuil d’éligibilité dans le Brabant Flamand. En clair, mais il ne faut pas le dire trop haut, voter Groen en périphérie est un vote « perdu et inutile » alors qu’avec quelques voix francophones vertes, cela donne à Groen une chance supplémentaire d’émerger. D’ailleurs dans les négociations, Ecolo soutenait Groen dans sa demande de voir le seuil de 5% disparaître.

Mais quelle est la sociologie électorale en périphérie bruxelloise ?

Il y a environ 160.000 francophones sur Hal-Vilvorde (sans oublier les quelques milliers encore sur Leuven). Les Francophones de Hal-Vilvorde représentent près de 80.000 électeurs sur les 370.000 que comptent Hal-Vilvorde, soit un peu plus de 21%.



Pourquoi la scission de BHV arrangerait bien le duo Onkelinx-Milquet ? Démonstration : il y a 22 sièges à répartir sur BHV et le coût du siège est d’environ 37.000 à 38.000 voix. Or, que constate-t-on sur le tableau ci-dessus ? Que dans les 6 cantons de Hal-Vilvorde (élections 2007), l’électorat francophone vote très majoritairement pour le MR : à plus de 51% avec plus de 39.993 voix récoltées soit l’équivalent d’un siège de député fédéral… Les 3 autres partis traditionnels PS, CDH et Ecolo recueillent péniblement entre 13 et 18 %, soit environ ¼ de siège... Le coût marginal est donc 4 fois moins important chez Ecolo, au PS et au CDH qu’au MR.



Lorsqu’on sait que le PS recueillait sur BHV 3 sièges en 2007 mais 4 sièges en 2003, que le MR oscille entre 5 et 6 sièges selon l’apparentement avec le Brabant Wallon, en ôtant au MR 40.000 de ses 190.000 électeurs, on le prive d’un coup de plus de 20% de son électorat et donc d’un siège, ce qui ramène le MR au coude-à-coude avec le PS ! Un calcul cynique donc… caché derrière un redécoupage électoral partisan visant à faire reculer le MR qui est aujourd’hui, et de loin, le premier parti de BHV.
Le PS semble donc le maillon faible du front francophone en ne réclamant plus l’élargissement de Bruxelles. Seul le MR-FDF peut empêcher l’abandon des francophones de la périphérie, mais aussi et surtout ceux de Bruxelles, puisque il s’agit bel et bien de frontières d’Etats futurs qui sont en jeu.

Autant savoir…

Emmanuel De Bock
Président des Jeunes FDF
0497/59.99.42.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
guy
Membre fidèle
Membre fidèle


Masculin
Nombre de messages : 182
Age : 74
Localisation : Draguignan (France - Dépt du Var) - Ardennais d'origine
Langue : français
Emploi/loisirs : Retraité profession juridique - Loisirs : histoire, actualité politique, bricolage, musique, informatique, photo, cuisine
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Le coût du largage de BHV   Mer 05 Mai 2010, 11:46 pm

Extrait du chat de Laurette Onkelinx - LE SOIR - 5 mai 2010 _14h06
"Laurette Onkelinx:
@ denis: ma position est celle de tous les partis francophones: la scission pure et simple est exclue, sauf élargissement de Bruxelles. Pour le reste, je suis évidemment ouverte à trouver un compromis, non seulement pour les francophones de la périphérie, mais aussi pour les bruxellois dont la situation de vie dans tous les quartiers pose problème."

Ce n'est pas ce qu'elle disait il y a peu de temps lorsqu'elle estimait que les propositions Dehaene (qui excluaient l'élargissement de Bruxelles) constituaient une base acceptable ...

_________________
Salut et Fraternité
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/dossiersjuridiquesdeguy
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le coût du largage de BHV   Mer 05 Mai 2010, 11:51 pm

guy a écrit:
Extrait du chat de Laurette Onkelinx - LE SOIR - 5 mai 2010 _14h06
"Laurette Onkelinx:
@ denis: ma position est celle de tous les partis francophones: la scission pure et simple est exclue, sauf élargissement de Bruxelles. Pour le reste, je suis évidemment ouverte à trouver un compromis, non seulement pour les francophones de la périphérie, mais aussi pour les bruxellois dont la situation de vie dans tous les quartiers pose problème."

Ce n'est pas ce qu'elle disait il y a peu de temps lorsqu'elle estimait que les propositions Dehaene (qui excluaient l'élargissement de Bruxelles) constituaient une base acceptable ...

Ne te formalise pas mon cher Guy : cette dame n'en est pas à son premier retournement de veste ! diable

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le coût du largage de BHV   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le coût du largage de BHV
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Au début de la Première Guerre mondiale, l'aérostation française est très limitée
» la Jeep
» acrroché à l'avion ..............
» Les propos d'un grand .
» chute libre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: