FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Exit le Parti Populaire !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Exit le Parti Populaire !   Mer 02 Juin 2010, 1:40 pm

Exit un parti poujadiste et belgicain prônant une Belgique unie !

Publié sur Facebook

Jean-Philippe Desmet a écrit:
Communiqué reçu de Michaël Willemaers

Démission collective au Parti Populaire

Pour la plupart des membres du Parti Populaire, le grand enthousiasme d’il y a six mois se transforme en grande désillusion....

Les manœuvres et autres tactiques politiciennes que le PP dénonce assez vigoureusement….chez les autres, existent bel et bien dans ce nouveau parti qui vient de fêter ses 6 mois d’existence.

En interne les exclusions et démissions à répétition ont sapé le peu de structures existantes. L’incompétence est généralisée, le potentiel militant bas et le Parti démontre chaque jour son incapacité à se structurer sous la forme d’une véritable formation politique.

Désormais, lorsque quelqu’un pose des questions intelligentes qui gênent, on écarte le gêneur.

Une doctrine d'exclusion et de haine s’est lentement installée à l’intérieur du PP.

Le duo Modrikamen-Aernoudt a décidé de faire le vide autour de lui.

C’est plus simple, il ne risque plus d’y avoir de contradiction.

En externe, l’amateurisme prévaut avec sa flopée de déclarations non-concertées des coprésidents Modrikamen et Aernoudt.

Il y a encore quelques semaines le mot d'ordre était : le PP restera fidèle à ses convictions et ne participera pas à des coalitions contre nature.

Mais les dirigeants du PP n'y croient plus eux-mêmes.

Rudy Aernoudt avoue avoir été approché par ECOLO pour éventuellement rejoindre un soi- disant nouveau parti de centre-droit (les autres protagonistes démentent), seul Rudy Aernoudt confirme, manifestement il est le seul demandeur pour pouvoir quitter le PP qu'il vient à peine de fonder. (Voir article dans La Libre du 20/05/2010).

Il est vrai qu’en avril, il appelait à voter ECOLO, après qu’en mars (dans La Gazette de Liège) il ait préconisé une alliance avec le CdH et toujours ECOLO ; deux formations qui promeuvent les « accommodements raisonnables » combattus par le PP.

Comprenne qui pourra, mais certainement pas l’électeur PP.

Michaël Modrikamen, quant à lui, admire en premier Benoît Lutgen pour son pragmatisme (sic), en second Rudi Demotte pour son côté travailleur et enfin Jean-Michel Javaux dont il ne donne aucune qualité mais des défauts (voir la DH: 21/06/2010).

Déjà le 19 mai sur BelRTL, Modrikamen avait placé Elio Di Rupo et Jean-Michel Javaux en haut du Hit Parade politique, alors qu’en mars sur RTL Tvi, son tiercé gagnant était composé des seuls Javaux et Di Rupo.

Sa dernière trouvaille vaut son pesant d’or de sens politique : gouverner avec Bart De Wever et Jean-Marie De Decker.

Mais comprenne qui pourra, hier sur Twitter son compère Rudy Aernoudt lançait un message affirmant « Faire entrer les séparatistes dans un gouvernement fédéral est la fin du pays ». Cohérence quand tu nous tiens …..

Michaël Modrikamen le déclare à la presse : il espère 1 ou 2 sièges, pas plus, et envisage avec sérénité ne pas avoir d'élu, et même d’être en dessous de 1%.

Dans ce cas, il annonce qu’il abandonnera le navire en perdition.

Lui, le capitaine s’en ira, laissant les passagers à bord.

Quelle persévérance !

Il n'y a vraiment que les membres de base du PP pour y croire encore.

Les chemins personnels pris par les 2 coprésidents mènent au néant électoral.

Comment être un électeur de droite et rester au PP quand les deux présidents ne cessent de porter aux nues les Javaux, Di Rupo et consorts. Sans jamais un mot pour les combats admirables des Ducarme, Destexhe, Depermentier et autres Baeselen et Teitelbaum.

Ah c’est vrai : ils sont au MR, le seul ennemi à abattre selon eux.

En réalité les combats de Modrikamen et d’Aernoudt sont ceux de frustrés.

Frustrés de ne pas être reconnus par le MR.

Quelle conclusion peut-on tirer de notre expérience ?

Le parti qui allait abolir la langue de bois, le « Parti des citoyens » qui allait restaurer l’esprit et les pratiques démocratiques, a démontré son incapacité à gérer sa structure vacillante.

Comment le PP pourra-il, dans ces conditions, se montrer à la hauteur de ses engagements dans le contexte d’une crise institutionnelle majeure ?

Nous avions rejoint le PP par convictions, en novembre 2009, et nous y avons cru. Aujourd'hui, nous le quittons pour les mêmes raisons.

Nous étions croyants, on nous a pris pour de crédules bigots.

Mais le pire commence à surgir.

En interne, circulent les idées politiques les plus folles, comme ces sujets de discussion sur la pertinence du suffrage universel, trouvés sur le forum du PP.

« Le suffrage universel direct tel qu'il est pratiqué aujourd'hui en Belgique me paraît être le fruit idéologique du démocratisme, loi du nombre qui considère la démocratie comme une fin en soi et non comme un moyen d'établir un bon gouvernement. Ce système me semble être une escroquerie flagrante faite à l'intelligence. Je fonde notamment mon argumentation sur "La Constitution de la liberté" de l'économiste et philosophe libéral Friedrich Hayek. La solution que je propose serait un rétablissement du vote plural ("voie moyenne" entre le suffrage universel et les suffrages capacitaire et censitaire) associé à l'abrogation du vote obligatoire. » écrit un délégué.

Friedrich Hayek : l'économiste et philosophe préféré de Pinochet et autres dictateurs d'Amérique du Sud. C'est vrai qu'il considérait que les classes moyennes et pauvres devaient avoir le moins de droits possibles, car ils constituaient un obstacle au libéralisme mais surtout au capitalisme et empêchaient les classes supérieures de vivre librement.

Ces fils de discussion initiés par des délégués, et jamais contredits par la direction du parti, tentent à démontrer que le suffrage universel direct tel qu'on le connait peut être soumis à des aménagements

Nous ne sommes pas rassurés pour l’avenir de la démocratie belge, avec de tels personnages qui ont lentement infiltré un parti qui recelait tant de promesses.

C’est pourquoi nous quittons le Parti Populaire, aujourd’hui, quelque peu dégoutés.

Le 13 juin, nous ne voterons pas pour le Parti Populaire.

Michaël WILLEMAERS, 6ème candidat effectif sur la liste PP à Bruxelles-Hal-Vilvorde, membre de la commission "Enseignement", membre du Bureau d’arrondissement de la Région de Bruxelles

Guy De Keyser, membre du Bureau d’arrondissement de la Région de Bruxelles, membre de la commission "Economie"

Fabian COHEN, responsable de la communication vidéo du PP, membre de la commission "Enseignement", membre du Bureau d’arrondissement de la Région de Bruxelles

Jean-Philippe Desmet, délégué PP du Brabant-Wallon, responsable Web 2.0, modérateur et animateur du groupe Facebook du PP.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Exit le Parti Populaire !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Parti Indépendantiste - Élections
» FAIRE PARTI CARTE MEMBRE
» PCF : Parti Communiste Français
» Université populaire du Mouvement Démocrate
» Parti Radical du Centre !!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: