FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Le PS planche sur la fin de la Belgique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Le PS planche sur la fin de la Belgique ?   Mar 07 Sep 2010, 3:19 pm

Source : http://levif.rnews.be/fr/news/actualite/belgique/quand-le-ps-envisage-la-fin-de-la-belgique-la-flandre-s-interroge/article-1194812232915.htm?utm_source=Newsletter-06-09-2010&utm_medium=Email&utm_campaign=Newsletter-Site-LeVif-FR-fr

lundi 06 septembre 2010 à 10h42
Quand le PS envisage la fin de la Belgique, la Flandre s'interroge

L'évocation, ces dernières heures, au parti socialiste, d'un scénario prévoyant la fin de la Belgique suscite des réactions en Flandre où le monde politique et médiatique s'interroge sur la portée d'un tel message.

© Belga

Plus d'infos


  • Un député français veut que la France se prépare à accueillir les Wallons
  • Flahaut et Pieters commenceront la médiation dans la plus grande discrétion
  • Le MR demande à Demotte de s'expliquer
  • Le Vlaams Belang étonné par la réaction de la N-VA face à une éventuelle scission
  • Les Belges sont encore attachés à leur pays

    Citation :
    Le président du PS, Elio Di Rupo et le vice-président Philippe Moureaux ont mis en évidence la semaine dernière, le premier, sur le risque de chaos qui accompagnerait l'échec dans la recherche d'un compromis équilibré, le second sur le délitement de l'Etat et la séparation du pays vers lesquels on semble s'acheminer.

    La chef de file PS au gouvernement fédéral Laurette Onkelinx a souligné au cours du week-end qu'il fallait désormais envisager "la fin de la Belgique", le ministre-président wallon et de la Communauté française Rudy Demotte appelant les francophones à se prendre en mains.

    Dans la presse flamande, le président de la N-VA dit ne pas comprendre le message envoyé par les socialistes francophones. "Quelqu'un peut-il m'expliquer leur logique? ", lance-t-il dans le quotidien Het Laatste Nieuws. "Lorsque vous lui demandez de faire en sorte que Bruxelles et la Wallonie soient plus responsables, le PS dit 'non'. Et avec quelles menaces viennent-ils maintenant? Faire exploser le pays, conséquence de quoi Bruxelles et la Wallonie seront totalement responsables de leur sort".

    Laurette Onkelinx revient sur ses propos dans le quotidien De Morgen. "Nous voulons une grande réforme de l'Etat mais nous disons aussi que personne ne doit venir nous rabaisser (...) Nous demandons le respect. N'est-ce pas la moindre des choses? ", explique-t-elle.

    Le Laatste Nieuws voit dans la stratégie du PS la volonté de faire monter la pression en évoquant le scénario du pire. Ce "n'est pas intelligent", commente Yves De Smet dans le Morgen. Pour sa part, Guy Tegenbos croit avoir décelé dans cette stratégie un "truc" visant à faire reposer la culpabilité sur les Flamands. C'est aussi, précise-t-il, un moyen permettant par la suite de légitimer un nouveau compromis, sur le mode "nous avons fait des concessions mais nous avons pu éviter une véritable catastrophe - la fin de la Belgique".

    Dans Le Soir, Béatrice Delvaux est d'avis que les menaces francophones relatives à la séparation du pays sont "stratégiquement et psychologiquement bien vues". Elles permettent de dire que "les francophones ne sont pas réduits à conclure un accord à n'importe quel prix" et que, le cas échéant, "on empoignera sans complexe ce projet séparatiste, plutôt que de le subir".
    Levif.be avec Belga

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3348
Age : 50
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français (et quelques autres)
Emploi/loisirs : instituteur
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Renversement?   Mer 08 Sep 2010, 8:35 am

Grasse, Duodi 22 Fructidor, An CCXVIII.

Chers tous,

Il semble effectivement indéniable, et ceci est également perceptible depuis la France, qu'un certain frémissement parcourt l'opinion publique belge francophone, ou à tout le moins son microcosme politique. Un tabou aussi important que l'hypothèse d'une disparition de la Belgique (en tout cas sous sa forme actuelle) est en train de tomber... l'adossement à la France est même à plusieurs reprises évoqué. Coup de bluff belgicain destiné à prolonger le pays ou réelle résignation à son inévitable agonie? Peu importe: une fois lancées, les idées vivent leur vie de manière autonome; les mentalités évoluent très progressivement mais sûrement. Les Francophones de Belgique entament le travail de deuil de leur pays, auquel la Flandre les poussait jusqu'ici sans succès. Il est par ailleurs assez cocasse de constater que les Flamands, dont les velléités d'indépendance ne sont plus une surprise depuis longtemps, semblent paniqués à l'idée que le psychodrame qu'ils ont eux-même provoqué risque de se retourner contre eux. Les Francophones, pour la première fois depuis des générations, pourraient bien saisir l'opportunité d'enfin reprendre la main dans ce jeu de poker menteur qu'on nomme "Belgique"...

Salut et Fraternité! france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Le PS planche sur la fin de la Belgique ?   Mer 08 Sep 2010, 9:52 am


Il est vrai cher Ardennais que les Flamands se complaisaient dans leur rôle de suzerains d'une éventuelle Belgique confédérale qui leur aurait été complètement inféodée vu qu'une fusion de la Flandre avec les Pays-Bas semble beaucoup moins envisageable qu'une fusion de la Wallonie et de Bruxelles avec la France.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ti' Breton
Membre d'honneur
Membre d'honneur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1314
Age : 56
Localisation : Antibes
Langue : Français
Emploi/loisirs : Patrimoine culturel
Date d'inscription : 06/12/2006

MessageSujet: Re: Le PS planche sur la fin de la Belgique ?   Mer 08 Sep 2010, 11:26 am

Il n'empêche : hier soir au journal de France 2, la carte Flandre/Pays Bas était bien envisagée et celle de la Wallonie à la France également.
De plus, pour les observateurs éclairés de notre vie quotidienne, les journaux français parlent de plus en plus de votre belle région, parfois pour de simples anecdotes ou des sujets plus sérieux...Cela, me semble t-il, s'appelle "travailler l'opinion"...A suivre donc
Revenir en haut Aller en bas
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3348
Age : 50
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français (et quelques autres)
Emploi/loisirs : instituteur
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Exactement!   Mer 08 Sep 2010, 3:23 pm

Grasse, Duodi 22 Fructidor, An CCXVIII.

Cher Ti' Breton,

Citation :
Il n'empêche : hier soir au journal de France 2, la carte Flandre/Pays Bas était bien envisagée et celle de la Wallonie à la France également.
Oui, il en a déjà été question ici: http://forum-francophone.bbactif.com/2010-crise-institutionnelle-belge-f164/article-de-jose-alain-fralon-trouve-sur-slatefr-t5495.htm

Citation :
De plus, pour les observateurs éclairés de notre vie quotidienne, les journaux français parlent de plus en plus de votre belle région, parfois pour de simples anecdotes ou des sujets plus sérieux...Cela, me semble t-il, s'appelle "travailler l'opinion"...A suivre donc
Heureux de constater que les grands esprits se rencontrent, puisque nous sommes plusieurs ici à émettre la même hypothèse. On ne peut que se réjouir du fait que les médias fassent preuve de pédagogie... Et quand bien même toute cette préparation de l'opinion ne serait que le fruit de notre imagination, cela ne changerait rien au seul constat qui importe finalement: ce qui était pour nous évident depuis très longtemps - le rapprochement à terme de la Belgique francophone et de la France - s'impose progressivement à un nombre toujours grandissant de Français - et de Belges?

Là comme ailleurs, "Patience et longueur de temps font plus que force ni que rage"...

Salut et Fraternité! france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
GAUVAIN
Membre fidèle
Membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 57
Localisation : Wallonie, terre irrédente
Langue : Français
Emploi/loisirs : Moine-soldat du réunionisme
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Le PS planche sur la fin de la Belgique ?   Ven 10 Sep 2010, 4:58 pm

@Ardennais a écrit:
Il semble effectivement indéniable, et ceci est également perceptible depuis la France, qu'un certain frémissement parcourt l'opinion publique belge francophone, ou à tout le moins son microcosme politique. Un tabou aussi important que l'hypothèse d'une disparition de la Belgique (en tout cas sous sa forme actuelle) est en train de tomber... l'adossement à la France est même à plusieurs reprises évoqué. Coup de bluff belgicain destiné à prolonger le pays ou réelle résignation à son inévitable agonie? Peu importe: une fois lancées, les idées vivent leur vie de manière autonome; les mentalités évoluent très progressivement mais sûrement. Les Francophones de Belgique entament le travail de deuil de leur pays, auquel la Flandre les poussait jusqu'ici sans succès. Il est par ailleurs assez cocasse de constater que les Flamands, dont les velléités d'indépendance ne sont plus une surprise depuis longtemps, semblent paniqués à l'idée que le psychodrame qu'ils ont eux-même provoqué risque de se retourner contre eux. Les Francophones, pour la première fois depuis des générations, pourraient bien saisir l'opportunité d'enfin reprendre la main dans ce jeu de poker menteur qu'on nomme "Belgique"...

Une fois lancées, les idées vivent leur vie de manière autonome : après plus de trente ans de galère, je suis déjà heureux de voir nos idées progresser d'une manière spectaculaire. J'ai toujours pensé qu'il suffirait d'un catalyseur, d'une conjoncture favorable, pour que se réalise ce que beaucoup ont longtemps considéré comme une utopie. Certes, nous n'y sommes pas encore (tout à fait), mais l'évolution des mentalités et les crispations politiques sont telles que rien ne sera plus jamais comme avant. J'espère que, sur cette lancée, nous irons cette fois jusqu'au bout du processus, que nous atteindrons notre objectif de combat, lequel s'appelle France.

_________________
Avec la France, l'union fera la force !
Revenir en haut Aller en bas
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3348
Age : 50
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français (et quelques autres)
Emploi/loisirs : instituteur
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Self-control   Sam 11 Sep 2010, 10:15 am

Grasse, Quintidi 25 Fructidor, An CCXVIII.

Cher Gauvain,

Tout comme les Flamingants ont instillé dans les cerveaux du Nord une idée d'indépendance qui échappe désormais à leur contrôle et semble ne plus pouvoir être freinée, la possibilité de la disparition du Pays, une fois énoncée par les responsables francophones (peut-être dans un simple but stratégique?), va désormais irrémédiablement faire son chemin dans les mentalités, quand bien même les décideurs songeraient-ils à revenir sur leurs déclarations. Le catalyseur, la conjoncture favorable que tu appelles de tes vœux prennent enfin corps, par un paradoxe assez cocasse, dans le développement même des idées qu'ils sont sensés porter. Dans une espèce d'effet "boule de neige", en quelque sorte... J'imagine mal que qui que ce soit puisse maintenant contenir l'avalanche qui nous semble promise.

Salut et Fraternité! france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le PS planche sur la fin de la Belgique ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le PS planche sur la fin de la Belgique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Sièges RF en Belgique??
» Site-boutique de trucs bio en Belgique ?
» Excursions en famille en Belgique
» faire garder son enfant en belgique
» la Belgique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: