FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J + 127 : réaction officielle de DI RUPO

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: J + 127 : réaction officielle de DI RUPO   Mar 19 Oct 2010, 9:16 am


_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
François Barberis
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 74
Localisation : Montpellier
Langue : français
Emploi/loisirs : Economiste, Géopolitologue, conférencier
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: J + 127 : réaction officielle de DI RUPO   Mar 19 Oct 2010, 10:08 am

Stans me demande ce que je pense de la déclarartion de EDR.

Je replace ici ce que je disais déjà le 17.10, c'est-à-dire avant hier:


Citation :
J'ai essayé de décrypter le texte de BdW à la lumière des explications recueillies sur le site du Soir.

Si j'ai bien compris ce qui y est dit :

- les cotisations sociales (maladie, retraite, chômage) sont régionalisées, tant dans leur calcul que dans leur recouvrement, les politiques sociales devenant régionales. On ne parlerait plus de secu commune, ni de caisse de retraite commune? Est-ce bien cela ?

La TVA : continuerait d'être fixée en taux et en assiett, puis recouvrée par le fédéral qui en retourne le produit aux Communautés pour l'éducation, la politique des personnes et désormais la Justice de 1er et 2ème niveau, avec prise en charge par les Communautés du personnel y afférent et des charges y afférentes.

L'impôt sur les sociétés : fixation et recette à 100% pour le fédéral ?

L'IPP : il est divisé en 2 compartiments . 1 compartiment est dévolu aux régions Wall. BXL et et Fl. qui fixent librement le taux et l'assiette. L'autre compartiment est dévolu au fédéral. Ce serait 50% pour les 2 régions et 50% pour le fédéral. Mais BXl ne percevrait l'impôt sur l'IPP que sur ses ''citoyens'' Wall. et Flandre percevant l'IPP sur les navetteurs de leur ''nationalité'' ?

En contrepartie BXL recevrait 300 millions d'€ en régime courant (alors que l'IPP sur les navetteurs représente 2 Mds e de produit fiscal).

Le Fédéral conserverait les fonctions résiduelles suivantes :
- la Justice de 3ème niveau
- l'armée et la défense
- les relations extérieures
- le financement du stock de dettes
Tout cela avec 50% de l'IPP + ISOC + reliquat de TVA ? Ca semble possible, mais à condition que le stock de dettes n'augmente plus, ce qui veut dire que les déficits publics courants devront être apurés et financés par les régions elles-mêmes.

Ceci impliquerait donc que les régions, y compris BXL qui continue à être sous-financée dans le système proposé par BdW, devront organiser l'austérité sur leur territoire. En espérant qu'elles ne soient pas en outre sollicitées pour participer au comblement du stock de dette publique actuelle. Car on peut craindre que les marchés ne pénalisent l'état fédéral croupion qui est ainsi organisé, privé de ressources, en lui appliquant des taux de refinancement de 4,5% (soit + 6 milliards d'€ par an en plus, au titre des intérêts sur le stock actuel de dettes).

Ce système revient en fait à faire supporter à BXL -qui demeure en sous-financement- et à la Wallonie la totalité de la politique d'austérité qu'il sera nécessaire de mettre en place pour faire face aux obligations de refinancement de la dette publique et aux besoins sociaux de leurs populations respectives, car bien entendu la Flandre refusera de participer au refinancement de la dette en déclarant que le fédéral dispose désormais de ressources propres libres : 50% de l'IPP + ISOC. A lui de se débrouiller; à Wallonie et à BXL de se débrouiller !

Mon diagnostic:
Si mon analyse de ce que contient la note BDW est exacte (ce dont je ne suis pas certain : merci de me reprendre dans ce cas) :
Alors crise financière assurée dans tout le système de l'€ dans moins d'un an

En rapprochant mon texte de celui de EdR je constate que la part d'IPP qui demeurerait à l'état fédéral ne serait pas de 50%, mais seulement de 30%, ce qui ne pourrait que diminuer les possibilités de l'état fédéral de faire face à ses obligations de financement du stock de la dette publique.

Pouyr le reste, il est évident que le projet de BdW est de déshabiller le fédéral, qui n'aurait plus que 30% de l'IPP et peut-être ISOC, puisque la TVA est reversée aux Communautés.
Cela paraît totalement insuffisant.
Pour BXL qui génère un produit fiscal de 2Mds sur les navetteurs, le remboursement de 100 millions, puis 300 millions fait sourire. Mais c'est la meilleure faon d'obliger les Bruxellois à manger dans la main du Maître Flamand.

Alors que penser de la déclaration de Elio di Rupo ?
Cette déclaration est tout-à-fait dans la ligne de son positionnement politique et idéologique : Maintenir l'état belge ou ce qu'il en reste, pour continuer de financer les transferts.
Ça n'a en effet rien d'un discours gaullien. mais n'est pas de Gaulle qui veut.
Or en face, il y a un Richelieu, c'est Bart de Wever, qui est maître en la manipulation et dans l'art de se jouer des contradictions et divisions de ceux d'en face.
BdW vient de ressouder son camp. EdR vient de tendre à nouveau la sébile.
Devinez qui va gagner ?
Mais surtout devinez qui va perdre : les bruxellois bien sûr. Car le passage sur la préservation des droits politiques des Francophones de Belgique est vide s'il n'y a pas du côté des Fr. de Wallonie un discours de fermeté, voire de mise au pied du mur.

Mais c'est toute l'ambiguïté du discours de EdR et du positionnement de la gauche wallonne. EdR c'est Blum et Weygand réuni, alors qu'il faudrait un de Gaulle galvanisant ses troupes.

je pense que les Wallons et Bruxellois ont encore de longs, longs mois de tergiversations et de colère rentrée devant eux.
Je pense que sans événement extérieur (crise sur la dette, décès du roi, ou autre), le pourrissement peut se poursuivre durant des semestres, d'autant que l'idée qu'un gvt en affaires courantes élargies pourrait suffire, vu le peu d'impact de l'état belge dans les affaires internationales.

Je constate d'ailleurs qu'en France l'intérêt pour la situation en Belgique diminue fortement. Moi-même, je n'arrive plus à intéresser mon propre auditoire. Et je pense même qu'à l'Elysée on a décidé d'attendre le temps qu'il faudra.

La déclaration larmoyante et peu enthousiasmante de EdR ne pourra qu'accentuer cette situation.
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: J + 127 : réaction officielle de DI RUPO   Mar 19 Oct 2010, 12:11 pm


L'analyse de DI RUPO est donc bien plus sombre que la tienne François ? Les Francophones ont donc raison de balayer d'un revers de main le "compromis" de Bart DE WEVER ! Le tout étant de passer à la vitesse supérieure mais tactiquement qui devrait opter le premier pour l'indépendance ? La Flandre ou le conglomérat Wallonie - Bruxelles - communes à facilités ? Qui paiera quoi en devenant indépendant ? Et si le roi abdiquait d'ici la fin de l'année comme les rumeurs persistantes le laissent entendre ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Lison
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 81
Localisation : Bruxelles
Langue : Français
Emploi/loisirs : Retraité /Photo
Date d'inscription : 20/06/2009

MessageSujet: Re: J + 127 : réaction officielle de DI RUPO   Mar 19 Oct 2010, 12:52 pm

« Á malin, malin et demi » di Rupo ne fait pas le poids ! cool

Car il n'a d'autre choix que de ressasser son discours électoraliste, royaliste et belgicain en attendant, comme le prévoit François Barberis, le pourrissement total ou l'événement extérieur que ne pourrait maîtriser un gouvernement en affaires courantes élargies.

Comme lui, nous ne pouvons qu'attendre, comme les convoyeurs et leurs pigeons, alors que nous ne savons toujours rien des « 12 principes acceptés par les 7 partis ».

Cordialement.

_________________
Wallonie, Bruxelles, régions de France !
Revenir en haut Aller en bas
Thierry
Membre initié
Membre initié


Masculin
Nombre de messages : 331
Age : 59
Localisation : France
Langue : français
Emploi/loisirs : politique
Date d'inscription : 27/04/2006

MessageSujet: Re: J + 127 : réaction officielle de DI RUPO   Mar 19 Oct 2010, 1:05 pm

Je partage vos avis divers: le front franco fait pitié à voir .
Je suis optimiste:cette fois le régime belge est aux abois et un rien pourra definitvement le tuer.Un rien .Le destin.
Revenir en haut Aller en bas
François Barberis
Modérateur
Modérateur


Masculin
Nombre de messages : 299
Age : 74
Localisation : Montpellier
Langue : français
Emploi/loisirs : Economiste, Géopolitologue, conférencier
Date d'inscription : 24/11/2009

MessageSujet: Re: J + 127 : réaction officielle de DI RUPO   Mar 19 Oct 2010, 3:00 pm

Stans me pose la question : qui devrait le premier déclarer son indépendance ?

Je réponds désormais sans hésitation : la Wallonie, la Wallonie deux fois, sans attendre BXL.
Voici pourquoi :

Rationnellement ce devrait être Bruxelles Région Capitale qui devrait faire ce pas en premier, car c'est elle qui a le plus à perdre du pourrissement et du statu quo, alors qu'elle a le plus à gagner dans le desserrement de ses liens. En déclarant son indépendance, elle disposerait ipso facto, et à l'instant même, de la liberté de fixer ses lois intérieures et en particulier ses lois fiscales, donc de taxer les navetteurs sur leur lieu de travail, la Flandre ne pouvant s'y opposer même en envoyant la force militaire, ... car ce sont les employeurs et les entreprises de BXL qui paient; ce n'est pas le Trésor public Flamand ! En outre une déclaration d 'indépendance de BXL ne dérangerait en rien l'UE.
Mais voilà, pour déclarer l'indépendance, il faudrait que l'opinion publique bruxelloise y soit prête ou au moins ait conscience de ce que cela lui rapporterait par rapport au coût. L'opinion publique bruxelloise ne me semble pas être sur cette position. Je pense même qu'elle la redoute. Elle veut simplement qu'on lui fiche la paix et qu'on lui laisse vivre son identité, qu'on respecte ses choix. Mais cela, elle ne l'obtiendra pas dans le système actuel. Donc, peu de chances que BXL-RC tire le premier

Donc il reste l'autre acteur, les Wallons, qui ont aussi beaucoup à perdre dans le statu quo -ils ont d'ailleurs déjà à peu près tout perdu, car je doute que le fédéral continuera les transferts vers la Wallonie-, alors qu'en déclarant leur indépendance par la création de l'état de Wallonie, ils se dégageront de tous les engagements financiers de l'ex état fédéral; engagements qui retomberont sur la flandre qui se retrouverait de fait état continuateur de la Belgique. Les Flandriens seront ainsi pris au piège de leur propre stratégie. Il voulaient la coquille sans les engagements. Ils auront la coquille mais avec les engagements de la dette. Certes, ce faisant, les Wallons perdront l'étiquette Belgique. Mais quelle importance? En outre, la déclaration d'indépendance unilatérale par les Wallons entraînera vraisemblablement, par contre coup, celle de BXL, et donc l'internationalisation de la crise. Car autant BXL ne déclarera pas son indépendance ''en solo'', autant elle y suivra l'exemple de la Wallonie. Nous aurons alors 3 états indépendants et la Flandre perdra toute possibilité d'annexer BXL et sera obligée de regarder vers les Pays bas, car sans les ressources de BXL, impossible pour elle de refinancer la dette fédérale qui pèsera sur elle -et sur elle seule, du moins au début! Prise à son propre piège, la Flandre n'aura qu'un seul recours possible : convenir d'un rapprochement avec La Haye, ce qui entérinera définitivement son abandon de BXL, car les Pays Bas se fichent, voire même se méfient de BXL. Ce que les PB veulent, c'est contrôler le couple Anvers-Rotterdam, et pour obtenir cela ils abandonneront BXL sans un regard.

BXL et la Wallonie, ''débarrassées'' de la pression flandrienne, pourront alors choisir leur destin, mais la conférence internationale qui se réunira pour valider les nouveaux états et les nouvelles frontières exigera à de ces nouveaux états de prendre en charge leur part de dette fédérale, ce qui poussera naturellement BXL et Wallonie, mais dans deux démarches distinctes, vers la France qui est le seul état à pouvoir garantir leurs parts de dette fédérale.

Voilà pourquoi c'est aux Wallons de faire face désormais à l'histoire et de déclarer leur indépendance, piégeant ainsi la Flandre dans sa propre stratégie et permettant à BXL de retrouver ses propres degrés de liberté. Mais il faudrait que EdR se transforme en de Gaulle.
Revenir en haut Aller en bas
Lison
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Masculin
Nombre de messages : 43
Age : 81
Localisation : Bruxelles
Langue : Français
Emploi/loisirs : Retraité /Photo
Date d'inscription : 20/06/2009

MessageSujet: Re: J + 127 : réaction officielle de DI RUPO   Mar 19 Oct 2010, 3:17 pm

Je suis d'accord avec François Barberis car la composante wallonne des partis francophone est largement « infiltrée » par les régionalistes.
Mais il manquera l'audace et la détermination.

_________________
Wallonie, Bruxelles, régions de France !
Revenir en haut Aller en bas
Le Rouergat
Membre intéressé
Membre intéressé


Masculin
Nombre de messages : 38
Age : 52
Localisation : Aveyron
Langue : français
Emploi/loisirs : études & rénovation d'une maison ancienne
Date d'inscription : 24/08/2010

MessageSujet: Re: J + 127 : réaction officielle de DI RUPO   Mar 19 Oct 2010, 5:34 pm

J'approuve et je souhaite la réalisation du programme défini par François Barberis malgré mes faibles compétences en la matière.
La situation est bloquée, dans une impasse, à moins que les francos baissent le pantalon, c'est terminé !
Si, toutefois ils se rabaissaient à répondre aux exigences flamandes, d'ici un an deux ans, le système rebloquerait, les Flamands réclamant toujours plus.
Je pense que sans le problème Bruxellois l'affaire serait terminée depuis longtemps. Seulement, jusqu'à présent le premier qui prononcerait le mot : "indépendance" devait devenir le méchant de l'affaire. Désormais, avec BDW les méchants sont identifiés, cela libère tous les autres.
Revenir en haut Aller en bas
guy
Membre fidèle
Membre fidèle


Masculin
Nombre de messages : 182
Age : 74
Localisation : Draguignan (France - Dépt du Var) - Ardennais d'origine
Langue : français
Emploi/loisirs : Retraité profession juridique - Loisirs : histoire, actualité politique, bricolage, musique, informatique, photo, cuisine
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: J + 127 : réaction officielle de DI RUPO   Mar 19 Oct 2010, 10:10 pm

François Barberis à, une fois de plus, résumé clairement et parfaitement la problématique, et je suis convaincu par son analyse. Je ne vois guère d'autre issue que la scission suite à une déclaration unilatérale d'indépendance venant de la Wallonie ou (et) de Bruxelles ce qui laisserait à la Flandre la coquille vide et le label "Belgique" avec les conséquences financières qui en découleraient. Mais on a l'impression que, politiquement, si les trois régions en présence envisagent chacune discrètement au fond d'elles mêmes la possibilité d'une scission, aucune d'entre elles ne voudra apparaître comme le "coupable" ou le fossoyeur de l'Etat belge, à moins d'un événement imprévu qui déclencherait le processus. Lequel et quand ? sinon il faudra encore patienter pour que le processus de pourrissement et d'évaporation parvienne à son point absolu de non retour.

_________________
Salut et Fraternité
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/dossiersjuridiquesdeguy
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: J + 127 : réaction officielle de DI RUPO   

Revenir en haut Aller en bas
 
J + 127 : réaction officielle de DI RUPO
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel serait votre réaction ?
» Pacific Action (WWII)
» Action Normande - Opération autocollant
» Commandes de livres... liste officielle
» Vigile et action du 31 mai???

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: