FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Marine LE PEN, les prières et l'Occupation

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Marine LE PEN, les prières et l'Occupation   Lun 13 Déc 2010, 1:26 pm

Source : http://www.liberation.fr/politiques/01012307535-tolle-apres-les-propos-de-marine-le-pen-sur-les-prieres-de-rues

Tollé après les propos de Marine Le Pen sur les «prières de rues»



La candidate à la présidence du FN, Marine Le Pen, en mmeting à Lyon le 10 décembre 2010. (© AFP Jean-Philippe Ksiazek)

A Lyon où elle était en campagne pour la présidence du FN, la candidate à la présidence du FN, Marine Le Pen, a dénoncé vendredi soir «les prières de rue» de musulmans en faisant un parallèle avec la Seconde guerre mondiale et en qualifiant ces prières «d’occupation», sans «blindés» ni «soldats», mais d’«occupation tout de même».

A nouveau interrogée sur la question samedi, Marine Le Pen a réitéré ses propos. «Je réitère qu'un certain nombre de territoires, de plus en plus nombreux, sont soumis à des lois religieuses qui se substituent aux lois de la République. Oui il y a occupation et il y a occupation illégale», a déclaré la fille de Jean-Marie Le Pen. Celui-ci a soutenu sa fille en déclarant, à Nice: «Le mot d'occupation ne me choque pas».

Selon Marine Le Pen, «l'UMP, le PS, les Verts, ce sont eux qui montrent leur vrai visage, celui des fossoyeurs de la République française. Moi, je mets le doigt où ça fait mal. Et cette vérité renvoie la classe politique à ses renoncements, à son aveuglement, à sa lâcheté».

Vrai visage de l’extrême droite

Le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (Mrap) va porter plainte contre Marine Le Pen pour incitation à la haine raciale, a annoncé dimanche son président.

«On a décidé de porter plainte pour incitation à la haine raciale contre Marine Le Pen», a déclaré Mouloud Aounit, sans dire précisément quand et où seraient déposées une plainte ou une citation directe visant la vice-présidente du Front national.

Le garde des Sceaux, Michel Mercier, a exclu samedi une action en justice. «Je ne vais pas mener l'action publique partout», a répondu M. Mercier, interrogé par RTL sur l'opportunité d'une plainte contre la vice-présidente du Front national. «Il y a un combat politique à mener contre le Front national (...) sereinement, fortement, sans faiblir», a ajouté le garde des Sceaux, estimant qu'«on ne va pas mettre des juges partout».

Les déclarations de Marine Le Pen ont soulevé un tollé dans l'ensemble de la classe politique, à gauche comme à droite. Le secrétaire national du PCF Pierre Laurent a réclamé la condamnation par la justice de la leader du FN après ses déclarations qui «soulèvent le coeur».

Benoît Hamon, le porte-parole du PS, a jugé samedi que ces déclarations montraient le «vrai visage de l’extrême droite française». «Historiquement, c’est scandaleux et présentement inqualifiable», a estimé samedi à Paris M. Hamon. «Marseille a été libéré par les Algériens. Marine Le Pen juge que les petits enfants des libérateurs de Marseille sont des occupants quand sa famille politique, l’extrême droite française, elle, était du côté de la Collaboration», a-t-il expliqué.

«Désespérant de médiocrité»

Interrogée par l’AFP en marge de la convention sur «l’égalité réelle», Martine Aubry s'est déclarée «choquée». «Marine Le Pen reprend les accents de son père dans des buts purement clientélistes et en renvoyant aux marges de notre République des hommes et des femmes qui ont toute leur place et qui ont le droit de croire comme on a le droit de ne pas croire ou d’avoir une autre religion».

«Je suis très choquée, quand on sait qu’elle appartient à un parti qui n’a pas eu, pendant cette période dont elle parle, l’attitude républicaine et de défense de la France», a affirmé la maire de Lille.

Le député socialiste Arnaud Montebourg a, quant à lui, évoqué samedi la mémoire de son grand-père, un «Arabe d’Algérie qui aimait et servait la France». «Cette déclaration est une injure à ceux qui, arabes, africains, musulmans ou non, sont morts pour la France, ceux-la même qui ont libéré le territoire national pendant que votre père, madame le Pen, trouvait des circonstances atténuantes à l’occupation nazie», a lancé M. Montebourg.

En 2005, le président du Front National Jean-Marie Le Pen avait déclaré au journal d’extrême-droite Rivarol que l’occupation allemande n’avait pas été «particulièrement inhumaine».

Même indignation chez les Verts: «C’est désespérant de médiocrité et comme d’habitude très inquiétant», a dit Cécile Duflot, estimant que la fille de Jean-Marie Le Pen n’était «évidemment pas plus light que son père».

Copé: Marine Le Pen, «c’est son père»

Le secrétaire général de l’UMP Jean-François Copé a, lui, estimé en marge du Conseil national de son parti, que Marine Le Pen «c’est son père», «la même personnalité», les «mêmes techniques, les mêmes amalgames».

Interrogé sur le point de savoir si elle était plus moderne que son père, M. Copé a répondu: «Moderne? N’exagérons rien! Je crois savoir qu’elle préconise la peine de mort pour les trafiquants de drogue».

«J’ai toujours considéré le Front national comme un danger majeur pour notre famille politique comme pour la France, a-t-il dit. Pour notre famille parce qu’il concourt à nous attaquer sur un terrain qui n’est pas celui de nos valeurs et pour la France parce que la montée de l’extrême droite c’est toujours quelques chose de préoccupant.»

(Source AFP)

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Alexis
Modérateur
Modérateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 1743
Age : 28
Localisation : Bruxelles
Emploi/loisirs : Etudiant
Date d'inscription : 13/03/2006

MessageSujet: Re: Marine LE PEN, les prières et l'Occupation   Mer 15 Déc 2010, 11:24 pm

Elle a parfaitement raison. Quand il y a un problème en France, la solution des politiquements corrects pour le régler, c'est interdire d'en parler.

_________________
http://chouanbourguignon.over-blog.com
"Mais leur patrie à eux [les républicains], qu'est-ce que c'est ? Vous le comprenez, vous ?… Ils l'ont dans le cerveau; nous l'avons sous les pieds" disait Charette à ses officiers.
Revenir en haut Aller en bas
http://chouanbourguignon.over-blog.com
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3348
Age : 50
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français (et quelques autres)
Emploi/loisirs : instituteur
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: Marine LE PEN, les prières et l'Occupation   Dim 19 Déc 2010, 10:49 pm

Grasse, Nonidi 29 Frimaire, An CCXIX.

Chers tous,

Marine Le Pen a tort. Elle nous sert la même soupe nauséabonde que son père dans le but évident d'asseoir son "orthodoxie frontiste" et assurer la légitimité de sa succession à la présidence du FN auprès des "militants historiques". Difficile en effet de faire le plein de voix chez les jeunes sans délaisser les anciens! Elle se devait donc de donner des gages de "racisme ordinaire" pour rassurer sa base. Tout le monde le sait, je suis loin d'être le seul ni le premier à faire cette analyse.

Elle reprend donc le fond de commerce de son père, ces déclarations fracassantes, qui s'adressent au cerveau reptilien du franchouillard moyen plutôt qu'à l'intelligence du citoyen éduqué, lui permettant d'engranger des "sympathies" à peu de frais: inutile de faire une analyse poussée et sensée d'une situation lorsqu'on a réussi à éveiller la peur dans la tête du bon peuple.

Si le politiquement correct impose de ne pas parler des problèmes - ce qui reste à démontrer - Marine Le Pen a trouvé une solution symétrique: travestir les faits pour mieux ne pas y réfléchir. Ce qui est pitoyable mais surtout dangereux, car la haine et la méfiance s'auto-alimentent.

Voudrait-on mettre le feu aux poudres qu'on ne s'y prendrait pas autrement.

Salut et Fraternité! france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Marine LE PEN, les prières et l'Occupation   Lun 20 Déc 2010, 11:37 am

Certes mon cher Ardennais mais les dirigeants des autres partis démocratiques de droite ou de gauche ont également tort de ne pas réagir lorsque les musulmans se mettent à occuper les espaces publics pour y prier au mépris de la loi de 1905 ! Peut-on en effet permettre qu'une voie publique soit bloquée, même momentanément, parce que des musulmans ont décidé de l'investir en lieu et place de la mosquée la plus proche ? Avec les crises des vocations religieuses il n'est pourtant pas rare que des catholiques soient obligés de parcourir plusieurs kilomètres le dimanche pour assister à la messe ! Alors pourquoi les musulmans ne se déplaceraient-ils pas de quelques centaines de mètres, voire de quelques kilomètres, pour faire leurs dévotions le vendredi soir à la mosquée la plus proche à l'abri des quolibets des athées ou des croyants des autres religions ?
En agissant ainsi, les responsables politiques et les imams couperaient l'herbe sous les pieds de Marine LE PEN.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
guy
Membre fidèle
Membre fidèle


Masculin
Nombre de messages : 182
Age : 73
Localisation : Draguignan (France - Dépt du Var) - Ardennais d'origine
Langue : français
Emploi/loisirs : Retraité profession juridique - Loisirs : histoire, actualité politique, bricolage, musique, informatique, photo, cuisine
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Marine LE PEN, les prières et l'Occupation   Mar 21 Déc 2010, 5:13 pm

Il est dommage que ce soit Marine Le Pen qui ait soulevé le problème et qu'elle l'ai fait, dans le plus pur style FN, par des comparaisons d'un goût plus que douteux.
Il est dommage qu'aucune voix plus sérieuse, plus crédible, s'adressant à la partie rationnelle et non à la partie émotionnelle du cerveau humain, ne se soit élevée.
Pourquoi ? parce que le sujet semble tabou pour bon nombre de responsables politiques. Il faudrait que quelqu'un de plus crédible ait le courage de dire l'évidence juridique (qu'on me pardonne de faire encore du droit). Les voies urbaines font partie du domaine public parce qu'elles sont affectées à un usage direct du public, c'est à dire de tous, sans aucune distinction.
Les utilisations privatives du domaine public, même limitées dans le temps et l'espace ne sont possibles qu'avec une autorisation spéciale dite "permission de voirie" ou "convention d'occupation du domaine public", et ont pour contrepartie une redevance (terrasses de cafés, ventes au déballage, etc...).
Dans notre cas (prières collectives dans une rue), il y a occupation privative du domaine public sans autorisation, donc occupation illégale. Lorsqu'il y a occupation illégale, la collectivité publique gestionnaire du domaine public (Etat, département ou commune selon les cas), doit faire le nécessaire pour que ce domaine public retrouve son affectation normale, à savoir la circulation du public, par exemple en prenant un arrêté d'interdiction dont l'inobservation pourra être sanctionnée pénalement. De tels rassemblements périodiques et en nombre sur la voie publique, sont illégaux, et cela quelle que soit leur nature (prières ou autres...). L'inertie et le silence des autorités, probablement dictés par la peur de troubles encore plus graves à l'ordre public, sont choquants. Tout citoyen a le droit de demander au tribunal administratif, selon une procédure de référé d'urgence, d'enjoindre au gestionnaire du domaine public de prendre les mesure adéquates pour faire cesser l'atteinte à la liberté publique fondamentale que constitue le droit pour tous d'aller et venir sur la voie publique.

_________________
Salut et Fraternité
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/dossiersjuridiquesdeguy
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Marine LE PEN, les prières et l'Occupation   Mer 22 Déc 2010, 9:22 am

@guy a écrit:
Tout citoyen a le droit de demander au tribunal administratif, selon une procédure de référé d'urgence, d'enjoindre au gestionnaire du domaine public de prendre les mesure adéquates pour faire cesser l'atteinte à la liberté publique fondamentale que constitue le droit pour tous d'aller et venir sur la voie publique.

Peut-être ... Mais la publicité faite autour d'un procès incite-t-elle un citoyen lamda à dévoiller son identité au risque d'encourir des représailles de la part de la communauté musulmane de son quartier ? Pourquoi les mandataires publics n'ont-ils pas le courage politique élémentaire pour se constituer partie civile ?

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
guy
Membre fidèle
Membre fidèle


Masculin
Nombre de messages : 182
Age : 73
Localisation : Draguignan (France - Dépt du Var) - Ardennais d'origine
Langue : français
Emploi/loisirs : Retraité profession juridique - Loisirs : histoire, actualité politique, bricolage, musique, informatique, photo, cuisine
Date d'inscription : 22/01/2010

MessageSujet: Re: Marine LE PEN, les prières et l'Occupation   Mer 22 Déc 2010, 12:34 pm

Quand je dis "tout citoyen" mon cher Stans, c'est une façon de parler. Cela englobe aussi tout groupement ou association intéressés. Quant aux mandataires publics ils ont le devoir de prendre toutes dispositions pour garantir l'usage collectif normal du domaine public. Leur première obligation est de réglementer et encadrer, voire interdire, ce genre de manifestations, et, là encore, de s'adresser au juge des référés pour faire procéder à une expulsion du domaine public illégalement occupé. Dans ce cas précis, il n'y aurait probablement même pas besoin de passer par le juge, car l'occupation est discontinue. Ce probablement un simple problème de police administrative. Les armes juridiques pour empêcher cela existent, mais personne n'a le courage de les utiliser...

_________________
Salut et Fraternité
Revenir en haut Aller en bas
https://sites.google.com/site/dossiersjuridiquesdeguy
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Marine LE PEN, les prières et l'Occupation   Mer 22 Déc 2010, 2:13 pm

@guy a écrit:
Quand je dis "tout citoyen" mon cher Stans, c'est une façon de parler. Cela englobe aussi tout groupement ou association intéressés. Quant aux mandataires publics ils ont le devoir de prendre toutes dispositions pour garantir l'usage collectif normal du domaine public. Leur première obligation est de réglementer et encadrer, voire interdire, ce genre de manifestations, et, là encore, de s'adresser au juge des référés pour faire procéder à une expulsion du domaine public illégalement occupé. Dans ce cas précis, il n'y aurait probablement même pas besoin de passer par le juge, car l'occupation est discontinue. Ce probablement un simple problème de police administrative. Les armes juridiques pour empêcher cela existent, mais personne n'a le courage de les utiliser...

Les cris d'orfraie de nos politiciens après les propos tenus par Marine LE PEN sont d'autant plus hypocrites qu'ils ne servent qu'à dissimuler leurs propres manquements pour faire règner l'ordre républicain qui leur fournit pourtant tout un arsenal d'armes juridiques pour combattre ces excès de "piètisme populaire" qui empèchent le citoyen de circuler sur la voie publique ! Oui Marine LE PEN a raison de dénoncer le laxisme des édiles communales mais elle a évidemment tort de miser sur les instincts les plus bas de son électorat de base ! Mais à qui la faute ? L'ordre républicain, que l'on soit de gauche ou de droite ne devrait plus se brader !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Marine LE PEN, les prières et l'Occupation   

Revenir en haut Aller en bas
 
Marine LE PEN, les prières et l'Occupation
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» BORDEAUX BASE SOUS-MARINE
» Marine chinoise - Chinese navy
» Les actualités de la Marine Française
» Portuguese Navy - Marine portugaise
» objets de la Marine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: