FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 J + 225 : et alors ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: J + 225 : et alors ?   Mer 26 Jan 2011, 9:19 am

Source : http://www.lalibre.be/actu/elections-2010/article/638426/dis-johan-c-est-quand-qu-on-va-ou.html


Dis Johan, c’est quand qu’on va où ?



V.d.W.


Mis en ligne le 26/01/2011
La perplexité et le découragement dominent. Le conciliateur présente ce mercredi au Roi un nouveau rapport intermédiaire. C’est l’heure des grands choix.

Il faudra quand même bien que quelque chose se passe un jour non ? Et ce jour, ce serait bien qu’il ne soit plus trop éloigné " Ces propos désabusés d’un responsable francophone résument bien le ras-le-bol - le mot est faible ! - des négociateurs du Sud.
Ils ont le sentiment de perdre leur temps, de passer pour des c aux yeux de l’opinion publique et de se faire manipuler par certains hommes politiques flamands qui ne veulent pas d’accord. Ni maintenant, ni jamais. Dès lors, à quoi cela sert-il encore d’attendre le bon vouloir de ceux qui, de toute façon, s’ils reviennent un jour à la table des négociations, exigeront que le menu soit épicé comme ils le veulent. "Se mettre à genoux pour que Bart De Wever accepte de revenir aux négociations à sept et, dans l’heure, l’entendre dire que ce qui est sur la table est insuffisant c’est non", prévient un collaborateur.
Donc le moral n’était pas au beau fixe, mardi, parmi les troupes francophones. Pour préparer le déjeuner (quelques sandwiches mous sans goût ) avec Johan Vande Lanotte, Elio Di Rupo, Joëlle Milquet et Jean-Michel Javaux s’étaient retrouvés le matin. Histoire d’accorder leurs violons. De ce côté-là, l’entente est "nickel chrome" Ils sont allés redire au conciliateur qu’ils étaient prêts à rediscuter et qu’il était peut-être grand temps de relancer la discussion. Il a fallu moins de deux heures pour faire passer le message à Johan Vande Lanotte. Et dresser un ultime état des lieux. Différentes hypothèses ont été établies en fonction de diverses réactions
Le conciliateur doit rencontrer les présidents de parti flamands ce mercredi matin, dès 9h30. La réunion sera plus longue qu’avec les francophones. Il est prévu qu’elle s’achève vers 14 heures. Avant de se rendre chez le Roi pour lui présenter un nouveau rapport intermédiaire, le conciliateur se concertera avec Bart De Wever et Elio Di Rupo.

Quelles sont les possibilités ?

1. Johan Vande Lanotte convoque une réunion des sept présidents de parti. Dans la meilleure des hypothèses, ceux-ci se présentent tous. Et les négociations sont relancées. Hypothèse très optimiste à laquelle plus personne ne croit vraiment. En cause : la position de la N-VA mais aussi celle du CD&V. Pour la N-VA, il faut une grande réforme de l’Etat. Laquelle ? Celle que Bart De Wever avait consignée dans sa note de clarificateur et qui a été rejetée avec fracas par les francophones.
Le CD&V n’est pas plus conciliant et cherche à se refaire une virginité flamande. Dans les dossiers qui lui sont chers (la sécurité sociale, notamment), Wouter Beke n’a plus aucune leçon à recevoir de son maître. Même si, comme on l’a déjà vu, l’aile gauche du parti, l’ACW, n’approuve pas du tout le virage pris ces derniers temps par la présidence du parti. Une présidence "quadricéphale" qui favorise cette fuite en avant.

2. Johan Vande Lanotte convoque une réunion à sept et Bart De Wever ou Wouter Beke ne se présentent pas. C’est donc la fin des négociations à sept. On passe dans une tout autre configuration. Laquelle ? Certains francophones - voire peut-être aussi certains Flamands du côté du SP.A et de Groen ! - rêvent de se passer de la N-VA. Wouter Beke s’en va répétant que jamais, au grand jamais, il ne laissera tomber la N-VA. "On a essayé en 2008, on voit où cela nous a conduits", dit un démocrate-chrétien flamand pourtant peu suspect d’avoir pour Bart De Wever une très grande sympathie. Il y a bien, çà et là, une exaspération qui pointe dans certains milieux intellectuels ou socio-économiques. Mais de là à mettre la N-VA totalement à l’écart

3. Le recours aux libéraux ? Pas évident. On sait que ce n’est pas le premier choix de l’Open VLD. Si l’on s’accroche au principe de coalition miroir, l’Open VLD devrait forcer la porte du gouvernement flamand et le MR celui des coalitions wallonnes et bruxelloises Possible, mais politiquement délicat.

4. On forme un gouvernement d’urgence. Soit on ravive l’exécutif d’affaires courantes. Soit on en constitue un autre en confiant l’institutionnel à une commission ad hoc. Les Flamands n’en veulent pas. A moins qu’on ne leur donne, avant de constituer ce gouvernement, quelque chose de très symbolique. BHV, par exemple

5. Des élections. Elles ne régleraient rien Ce serait vraiment "the shame"


// default textHighlight call
textHighlight();


Savoir Plus


Cheron : "Le vrai visage du CD&V"

Imbuvable. Le contenu de la note CD&V sur la sécurité sociale, révélé mardi dans "La Libre", n’a pas laissé indifférent. Interrogé mardi matin sur Twizz, Marcel Cheron, le négociateur Ecolo, y voit "de la provocation". "Autant on peut accepter, du point de vue notamment des francophones, qu’il y ait de la responsabilisation. C’est-à-dire qu’en matière de soins de santé, tout argent investi doit l’être à bon escient La pléthore médicale, toute une série de mauvaises pratiques, on doit combattre ça Mais, par contre, entrer dans ce schéma-ci, c’est la scission des mutuelles, c’est la scission de la solidarité Et qu’est-ce qu’on fait à Bruxelles ?" Le chef de groupe Ecolo à la Communauté française ajoute que le CD&V montre, sur cette thématique, son "vrai visage" : "A savoir la non- reconnaissance de Bruxelles à part entière. C’est construire des sous-nationalités. C’était vrai dans le dossier des allocations familiales, c’est vrai avec les nouvelles propositions soins de santé !"


Sur le même sujet:



"Il n’est pas inutile de préciser que plusieurs coalitions sont possibles"

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
J + 225 : et alors ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quizz "et alors?"
» "Tu te défrises les cheveux alors tu renies tes origines ! "
» mon bébé se réveille la nuit alors qu'elle faisait ses nuits
» Alors là.....ça promet pour la gestion individualisée BRH
» Le lapinou hypnotique, ah ben flûte alors !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: