FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Décès de Marie-Rose MOREL

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Décès de Marie-Rose MOREL   Mar 15 Fév 2011, 10:52 am

Les Nazis avaient Horst WESSEL, l'extrème-droite flamande vient d'enterrer en grandes pompes à Anvers Marie-Rose MOREL, élue Vlaams Belang, devenue la Jeanne d'Arc de la Flandre qui ne comprend pas que sa mort puisse laisser les Francophones aussi infifférents voire critiques !

Source : http://archives.lesoir.be/le-contraste_t-20110210-018GY1.html

Citation :
Ce que la mort de Morel dit du fossé Nord-Sud

Marie-Rose Morel est décédée mardi soir. L’ancienne princesse de beauté, devenue élue Vlaams Belang, n’a pas vaincu le cancer contre lequel elle luttait en public depuis janvier 2009. A 38 ans, elle avait deux enfants dont s’occupera Frank Vanhecke, ex-président du parti d’extrême droite. Les deux amants se sont mariés le 8 janvier dernier, dans la perspective de sa mort annoncée.

La saga a fait la « une » des journaux flamands. Hier encore, l’annonce de sa mort faisait les (très) gros titres de la presse au Nord tandis que les quotidiens francophones se contentaient d’articles modestes en pages intérieures. Une « petite » histoire qui dit beaucoup de la fracture communautaire. A quatre niveaux, au moins.

La pipolisation.

En Flandre, le vedettariat a atteint des sommets que l’on ne connaît pas du côté francophone. Les « bekende Vlamingen », les Flamands connus, déferlent dans tous les partis depuis les années 1990. Ils viennent de tous milieux : médical, sportif, télévisé… Un phénomène accru par la participation des responsables politiques aux jeux et autres télé-réalités. Marie-Rose Morel a fait partie de cette vague en optant pour la N-VA en 2003, puis en rejoignant le Vlaams Blok (devenu Belang) un an plus tard. Elle y a rejoint une autre miss sulfureuse, Anke Vandermeersch. Incontournable en Flandre, Marie-Rose Morel n’avait pas la même notoriété du côté francophone, d’où l’intérêt plus mesuré des médias. Deux paysages médiatiques, deux opinions publiques… Du côté francophone, la « sauce » des Wallons et Bruxellois connus n’a pas pris.

L’identité.

Le choix d’un parti indépendantiste (et raciste), Marie-Rose Morel l’a assumé sans complexe. L’identité flamande, elle la mettait fortement en avant dans toutes ses communications publiques. Un nationalisme assumé, une certaine forme d’extrémisme « soft » qui ne dérangeait pas l’opinion publique. C’est une autre réalité incomparable avec ce qui se vit en Wallonie ou à Bruxelles : si le régionalisme y est bel et bien présent, la quête forcenée d’une identité nationale n’a pas de tels porte-drapeaux « people ».

Le cordon sanitaire.

Si les médias francophones ont accordé moins de place à la sage Morel, c’est – aussi – en raison de son appartenance à un parti d’extrême droite. Le cordon sanitaire médiatique reste une réalité au Sud, alors qu’il a disparu depuis longtemps au Nord. Une nuance importante, toutefois : si la presse flamande a accordé tant de place à Marie-Rose Morel, c’est – aussi – parce qu’elle fut la figure glamour qui a séparé le clan Vanhecke du clan Dewinter – Annemans à la tête du Vlaams Belang. Elle reprochait l’autoritarisme des deux derniers cités, figures historiques du parti. Ce faisant, elle a contribué à l’affaiblissement de l’extrême droite. Tout en restant une de ses adeptes.

La transparence absolue.

C’est un autre trait distinctif du Nord du pays : la presse y est agressive, corrosive parfois, mais elle a aussi battu en brèche de nombreux tabous. La « mise en scène » de la fin de vie de cette responsable politique n’a pas d’équivalent du côté francophone. Marie-Rose Morel publiait régulièrement des chroniques dans les journaux, chaque étape de sa maladie était commentée et sa mort a été annoncée rapidement… via Twitter. Sur son site internet, une page de garde a été immédiatement installée avec une photo – choisie par elle – en compagnie de ses enfants. Vie privée et vie publique, en Flandre, se donnent souvent la main. Pour expliquer le monde tel qu’il va. Ou, plus prosaïquement, pour répondre aux attentes du public.

Source : http://didiermelin.over-blog.com/article-funerailles-discours-et-amitie-67010301.html

Citation :
Funérailles, discours et amitié…

Ce samedi (12 février 2011) auront lieu en grandes pompes et à grand renfort médiatique du service public flamand, les funérailles de Marie-Rose Morel, à la cathédrale d’Anvers…

Marie-Rose qui ?

Marie-Rose Morel est une ancienne parlementaire flamande et figure de proue du parti d’extrême droite flamand Vlaams Blok (rebaptisé Vlaams Belang après avoir été condamné pour incitation à la haine raciale). Extrêmement populaire en Flandre (et totalement inconnue en Wallonie et à Bruxelles), elle était une ancienne Miss Flandre, mère de 2 enfants de 38 ans, décédée des suites d’un cancer.

Elle était surtout connue pour avoir médiatisé à l’extrême sa vie privée ces dernières années, et le public flamand pouvait suivre régulièrement à la télévision son combat contre la maladie. Elle était devenue une sorte de « mère courage », un modèle de dignité dans la maladie. Marie-Rose Morel était aussi une proche de Bart De Wever depuis l’université, mais ils avaient rompu les liens lors du transfuge de l’intéressée de la NVA au Vlaams Belang. Pour finalement se réconcilier récemment.

Je suis personnellement très choqué par le fait que tout le monde semble avoir oublié en Flandre, la presse comme le grand public, que Marie-Rose Morel était avant tout une élue d’extrême droite. Alors si on peut naturellement adresser des condoléances à ses proches, il est invraisemblable que la Flandre (unanime semble-t-il : aucune voix ne presse pour l’instant pour rappeler qui elle était vraiment) s’apprête à lui offrir un hommage vibrant…

Mieux, Bart De Wever va – « en tant qu’ami » - prononcer un discours lors des funérailles de Madame Morel ce samedi. Comme récupération politique il ne peut rêver mieux : il va reprendre à son compte l’émotion suscitée par le décès de cette personnalité très populaire. Tactiquement c’est un coup de maître. Politiquement, cette proximité avec une personnalité d’extrême droite, cet hommage qu’il va lui rendre… pour tout ce qu’il a de choquant pourtant … ne choque personne.

Le nationalisme flamand est un mouvement puissant dont les gens des différentes tendances (des démocrates à l’extrême droite) se connaissent. Se fréquentent. Se rendent hommage. Cette proximité dangereuse ne choque plus personne en Flandre. La confusion de genres est totale. Elle fait peur.

Dans ce contexte, un sondage réalisé pour le compte des journaux vers l’Avenir prédit une percée de la NVA, qui gagnerait 5% par rapport à son score historique du 13 juin dernier : elle récolterait à présent 33% des suffrages flamands.

Non les électeurs flamands ne se sont pas égarés en votant NVA. Ils ont sciemment voté pour des séparatistes dont les personnalités se compromettent avec l’extrême droite historique. Et ils s’apprêtent à répéter ce geste.

Par Didier Melin

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
fde
Concepteur
Concepteur


Masculin
Nombre de messages : 429
Age : 45
Localisation : Ile de France
Langue : Français
Emploi/loisirs : Enseignant
Date d'inscription : 23/09/2009

MessageSujet: Re: Décès de Marie-Rose MOREL   Mar 15 Fév 2011, 7:27 pm

Citation :
Marie-Rose Louise Constant Morel

Comme je l'ai écrit sur un forum bruxellois, voila un nom à l'étonnante sonorité francophone! Elle a du boire la bouteille de Gueuze jusqu'à la dernière lampée :)
Revenir en haut Aller en bas
http://sites.google.com/site/bazarauxrimes
GAUVAIN
Membre fidèle
Membre fidèle
avatar

Masculin
Nombre de messages : 158
Age : 57
Localisation : Wallonie, terre irrédente
Langue : Français
Emploi/loisirs : Moine-soldat du réunionisme
Date d'inscription : 19/03/2006

MessageSujet: Re: Décès de Marie-Rose MOREL   Mer 09 Mar 2011, 2:42 pm

Il est indispensable que les Bruxellois et les Wallons comprennent que la Flandre est un autre pays ! Un autre pays, ayant d'autres références historiques et culturelles, et se caractérisant par un nationalisme populaire depuis le XIXe siècle, qui n'a aucun équivalent en Wallonie. Après trois ans de crise existentielle et plus de cent ans de conflit nationalitaire, beaucoup refusent toujours d'ouvrir les yeux.

_________________
Avec la France, l'union fera la force !
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Décès de Marie-Rose MOREL   

Revenir en haut Aller en bas
 
Décès de Marie-Rose MOREL
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Recherche Décès SAVARY Marie Rose > 1858 région FECAMP
» (Narbonne-11) JARZUEL x NEVEU Marie Rose Emma 1893
» Le Bourg Dun - BOULET Antoine Nicolas et DUJARDIN Marie Rose
» Côté, Marie-Rose Bélanger
» Mariage de Joseph Gravel avec Marie-Geneviève Langlois-Caouette

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: