FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez
 

 Géographie linguistique de la région bruxelloise

Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Géographie linguistique de la région bruxelloise Empty
MessageSujet: Géographie linguistique de la région bruxelloise   Géographie linguistique de la région bruxelloise EmptyJeu 20 Avr 2006, 9:03 pm

Géographie linguistique de la région bruxelloise Bruxellespriphrie7dw


A l'attention de nos amis du monde francophone!

En jaune, vous avez les 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale qui est francophone à 90%, en jaune plus foncé, vous avez les 6 communes de la Périphérie dites "à facilités linguistiques" où vivent une majorité de francophones artificiellement détachés des régions bruxelloises et wallonnes pour être annexées de facto à la Flandre afin d'isoler la Région de Bruxelles-Capitale de la Région wallonne et en grisaille les communes qui tout en étant flamandes ne sont pas à facilités linguistiques mais où vivent des fortes minorités francophones !
Pour terminer, c'est la commune à facilité de Rhode-Saint-Genèse qui pourrait servir de cordon ombilical entre les régions de Bruxelles-Capitale et de la Wallonie !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Géographie linguistique de la région bruxelloise Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Géographie linguistique de la région bruxelloise Empty
MessageSujet: Re: Géographie linguistique de la région bruxelloise   Géographie linguistique de la région bruxelloise EmptyJeu 20 Avr 2006, 9:06 pm

Source : http://www.bruxelles.irisnet.be/fr/region/region_de_bruxelles-capitale/creation.shtml

Création de la Région de Bruxelles-Capitale


Citation :
Depuis le 18 juin 1989, date des premières élections régionales, la Région de Bruxelles-Capitale est une région autonome, comparable aux Régions flamande et wallonne.

www.bruxelles.irisnet.be/cmsmedia/fr/region_de_bruxelles_capitale.gif?uri=43742a96fd46109100fd51d4acff03f7

www.bruxelles.irisnet.be/cmsmedia/fr/region_wallonne.gif?uri=43742a96fd46109100fd51cfb95b03e7

www.bruxelles.irisnet.be/cmsmedia/fr/region_flamande.gif?uri=42ceafa9fbe4ae6b00fbedb60c231843

Citation :
Le statut de la capitale du pays et l'organisation de son administration ont constitué pendant longtemps un problème difficile dans la vie politique en Belgique.
Les grandes lignes de ce qu'on a appelé le " problème de Bruxelles " dans les années 1960 peuvent être esquissées comme suit :

du point de vue flamand, Bruxelles constituait une ville d-non dispo-8217;origine flamande, qui se devait de rester dans le territoire de la région flamande ; de plus, comme Bruxelles est devenue au fil du temps une ville majoritairement francophone, la crainte des flamands étaient de devoir faire face, dans le paysage politique belge, à deux régions francophones (région wallonne et région de Bruxelles-Capitale)

du point de vue des francophones, Bruxelles était une ville francophone où le pouvoir - au niveau communal notamment - leur était acquis par le biais du suffrage universel ; dès lors, la création d-non dispo-8217;une région spécifique pour Bruxelles risquait de remettre en question ce pouvoir au profit d-non dispo-8217;une parité linguistique pure et simple

la régionalisation était à l'époque voulue surtout par des milieux wallons, tandis qu'en Flandre les partisans de l'autonomie la concevaient essentiellement comme culturelle : pourquoi régionaliser la prise de décision dans une Belgique où ils étaient majoritaires ?
En 1970, la révision de la Constitution crée dans les textes trois régions : la Région wallonne, la Région flamande et la Région bruxelloise. Le principe des trois régions est dès lors accepté, mais la mise sur pied des régions dans la pratique est différée.

En attendant, un organisme unique pour les 19 communes bruxelloises voit le jour en juillet 1971 : l'Agglomération, qui dispose alors de compétences en matière d'aménagement du territoire, de transport, de sécurité, santé et propreté publique, d'expansion économique, etc.

Un accord politique sur la réforme des institutions et notamment sur la création des régions est conclu en 1977 (pacte d'Egmont) et précisé en 1978 (accords du Stuyvenberg). Le pacte d'Egmont et les accords du Stuyvenberg prévoient la création de trois régions semblables, des droits similaires étant accordés aux Flamands de Bruxelles et aux francophones de la périphérie. Mais la chute du gouvernement de l'époque provoque l'abandon du projet...

La loi spéciale du 8 août 1980 crée enfin les institutions régionales, mais elle ne comporte aucune disposition relative à la Région bruxelloise, ceci en raison de l'impossibilité constatée de dégager un accord politique à son propos.

La loi spéciale du 12 janvier 1989 crée définitivement la Région de Bruxelles-Capitale, sur le territoire des 19 communes. Elle met en place ses organes législatif et exécutif. Par ailleurs, elle lui transfère l'exercice des compétences qui étaient demeurées celles de l'Agglomération.

Voir aussi

Les liens suivants vous donneront des informations supplémentaires :

http://www.crisp.be

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Géographie linguistique de la région bruxelloise Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Géographie linguistique de la région bruxelloise Empty
MessageSujet: Re: Géographie linguistique de la région bruxelloise   Géographie linguistique de la région bruxelloise EmptyJeu 20 Avr 2006, 9:15 pm

Voici un aperçu de l'évolution territoriale de la commune-capitale de la Ville de Bruxelles :

http://www.bruxelles.irisnet.be/fr/region/region_de_bruxelles-capitale/communes/bruxelles_ville.shtml

Ville de Bruxelles au sein de la Région de Bruxelles-Capitale

http://www.bruxelles.irisnet.be/cmsmedia/fr/territoire.gif?uri=42ceafa9fc05001700fc076053770950

Citation :
La Ville de Bruxelles se compose de six entités nettement distinctes:

le Pentagone (centre ville): code postal 1000 Bruxelles
Laeken: code postal 1020 Bruxelles
Neder-over-Heembeek: code postal 1120 Bruxelles
Haren: code postal 1130 Bruxelles
l'axe sud Louise-Roosevelt: code postal 1050 Bruxelles
le quartier européen (Léopold, Schuman et les squares): code postal 1040 Bruxelles


Le Pentagone est le territoire compris au centre des boulevards de la petite ceinture. Il constitue le Bruxelles historique et regorge de richesses en tous genres. Aujourd'hui, les quartiers du centre ville retrouvent de plus en plus leur charme d'autrefois grâce à de nombreux efforts de rénovation visant à favoriser le retour à l'habitat.

Avec l'important territoire de Laeken, l'axe nord assure le contrôle de zones limitrophes comprenant les sites industriels situés le long du canal de Willebroeck. Depuis l'exposition universelle de 1935, Laeken a connu un développement résidentiel continu. C'est en effet de cette époque que date la construction des Grands Palais, du stade olympique, du Planétarium ainsi que des quartiers du Centenaire et du Heysel. Cette percée nord conserve le charme d'une zone semi-rurale, alliant les avantages de la ville à ceux de la campagne.

L'Axe sud, en direction du Bois de la Cambre, aux limites de Saint-Gilles et d'Uccle, constitue la troisième percée. Avec ses splendides maisons de maître et ses boutiques de luxe, l'avenue Louise fait le délice des flâneurs.

La commune de la Ville de Bruxelles s'étend sur 32,6 km2. Y vivent 140.987 personnes (au 1er juillet 2003), soit une densité de 4.325 habitants par km2.

Laeken, Neder-over-Heembeek et Haren furent parmi les dernières annexées en 1921 !
On oublie cependant de mentionner que les communes de Saint-Josse-ten-Noode, de Molenbeek-Saint-Jean, d'Anderlecht et de Jette furent également amputées !
Que l'axe sud Louise-Roosevelt coupe la commune d'Ixelles en deux !
Que le quartier européen a été pris sur la commune d'Etterbeek et de Saint-Josse-ten-Noode !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Géographie linguistique de la région bruxelloise Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Géographie linguistique de la région bruxelloise Empty
MessageSujet: Re: Géographie linguistique de la région bruxelloise   Géographie linguistique de la région bruxelloise EmptyJeu 20 Avr 2006, 9:18 pm

Voici plus de précisions quant à l'évolution du territoire de la Ville de Bruxelles qui n'est qu'une des 19 communes de la Région de Bruxelles-Capitale :

1) En 1830, le territoire de Bruxelles était de 415 ha 83;
2) 7-4-1853 : annexion de parties de Saint-Josse-ten-Noode, Schaerbeek et Ixelles : 194 ha;
3) 21-4-1864 : annexion de quartiers d'Ixelles (avenue Louise et Bois de la Cambre : ce qui coupa cette commune en deux) : 230 ha;
4) 19-8-1987 : annexion de parties de Laeken et Molenbeek-Saint-Jean (Installations maritimes) : 113 ha;
5) 23-3-1907 : annexion de quartiers d'Ixelles (Campus du Solbosch) : 62 ha;
6) 15-9-1913 : annexion de parties d'Ixelles et d'Etterbeek (Parc Léopold) : 13 ha 60;
7) Annexion des communes de Laeken, Neder-Over-Hembeek et Haren ainsi que de partie de Molenbeek-Saint-Jean et de Schaerbeek : 2.255 ha;
8) 20-4-1925 : échange de territoire entre Jette et Bruxelles d'où gain de 8 ha 37

TOTAL en 1925 : 3.291 ha contre 415 ha 83 au moment de l'Indépendance belge !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Géographie linguistique de la région bruxelloise Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ungern
Membre d'élite
Membre d'élite


Masculin
Nombre de messages : 613
Date d'inscription : 24/03/2006

Géographie linguistique de la région bruxelloise Empty
MessageSujet: Re: Géographie linguistique de la région bruxelloise   Géographie linguistique de la région bruxelloise EmptyJeu 20 Avr 2006, 10:05 pm

LES FLAMINS,
C'EST NIN DES D'GINS !
Revenir en haut Aller en bas
http://palestine1967.site.voila.fr
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Géographie linguistique de la région bruxelloise Empty
MessageSujet: Re: Géographie linguistique de la région bruxelloise   Géographie linguistique de la région bruxelloise EmptyJeu 20 Avr 2006, 10:14 pm

Voyons Ungern, calme tes ardeurs ! diable

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Géographie linguistique de la région bruxelloise Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
CitoyenAuQuotidien
Membre d'élite
Membre d'élite


Masculin
Nombre de messages : 400
Age : 35
Localisation : Namur
Langue : Francais, Néerlandais, Anglais
Emploi/loisirs : Fonctionnaire
Date d'inscription : 24/03/2006

Géographie linguistique de la région bruxelloise Empty
MessageSujet: Re: Géographie linguistique de la région bruxelloise   Géographie linguistique de la région bruxelloise EmptyVen 21 Avr 2006, 2:11 pm

Géographie linguistique de la région bruxelloise Bruxellespriphrie7dw


Vous devriez pour être objectif sur la situation en Belgique, mettre égalment une carte représentant le nombre de Néerlandophones dans les communes wallones de la Frontière linguistique...

==> Mont de L'enclus, Enghien, Beauvechain,Grez Doiceau, Joidoigne, Hélécine, Bassenge,...

Les néerlandophones sont de plus en plus nombreux à s'y installer...

_________________
Ai parfois du mal à comprendre nos politiciens
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 67
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

Géographie linguistique de la région bruxelloise Empty
MessageSujet: Re: Géographie linguistique de la région bruxelloise   Géographie linguistique de la région bruxelloise EmptyVen 21 Avr 2006, 2:52 pm

Que les Flamands nous fournissent des chiffres officiels et je ne manquerai pas de les publier.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Géographie linguistique de la région bruxelloise Maquet24
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
yobasta
Membre intéressé
Membre intéressé
yobasta

Masculin
Nombre de messages : 75
Localisation : Genève - Suisse
Date d'inscription : 21/03/2006

Géographie linguistique de la région bruxelloise Empty
MessageSujet: Re: Géographie linguistique de la région bruxelloise   Géographie linguistique de la région bruxelloise EmptyVen 21 Avr 2006, 5:10 pm

Vas voir au VB...

_________________
Géographie linguistique de la région bruxelloise Rh0iy
La royauté est anéantie, la noblesse et le clergé ont disparu, le règne de l'égalité commence. Robespierre
Revenir en haut Aller en bas
http://www.nejlika.org/
Contenu sponsorisé




Géographie linguistique de la région bruxelloise Empty
MessageSujet: Re: Géographie linguistique de la région bruxelloise   Géographie linguistique de la région bruxelloise Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
Géographie linguistique de la région bruxelloise
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La haute-Normandie: "région" la plus mal gérée.
» maman sur la région lilloise
» La Légion quitte Orange pour Carpiagne
» paroles chansons : Le fanion de la légion et mon légionnaire
» creche au 2eme REP

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Bruxelles et sa périphérie-
Sauter vers: