FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les emplois fictifs de la mairie de Paris

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Les emplois fictifs de la mairie de Paris   Jeu 15 Déc 2011, 1:42 pm

Source : http://www.lemonde.fr/societe/article/2011/12/15/verdict-attendu-dans-l-affaire-des-emplois-fictifs-de-la-ville-de-paris_1618652_3224.html#ens_id=1618653

M. Chirac condamné à deux ans de prison avec sursis


LEMONDE.FR | 15.12.11 | 07h11 • Mis à jour le 15.12.11 | 12h27



Jacques Chirac, le 5 novembre 2010.AFP/PATRICK KOVARIK

Jacques Chirac a été condamné à deux ans de prison avec sursis par le tribunal correctionnel de Paris, jeudi 15 octobre, pour une affaire d'emplois de complaisance à la ville de Paris qui remonte au début des années 1990, quand il était maire de la capitale. M. Chirac, 79 ans, est le premier ancien président de la République condamné en correctionnelle.


L'ancien chef de l'Etat a été déclaré coupable dans les deux volets de l'affaire pour "détournement de fonds publics", "abus de confiance" et "prise illégale d'intérêt",pour une vingtaine d'emplois litigieux, sur les vingt-huit examinés par la cour. A l'audience, le parquet avait requis la relaxe de l'ancien président et de ses neuf coprévenus – cette sentence est donc un désaveu complet du ministère public.


Jacques Chirac était absent à la lecture du jugement par le président Dominique Pauthe, comme il l'avait été durant tout le procès, du 5 au 23 septembre, excusé par un rapport médical faisant état de troubles neurologiques "sévères" et "irréversibles". M. Chirac encourait dix ans de prison et 150 000 euros d'amende.

"DERNIÈRE IMAGE"

"Votre responsabilité morale et politique est immense", avait lancé au tribunal l'un des avocats de l'ancien président, Me Georges Kiejman, en plaidant la relaxe. "Votre jugement sera la dernière image donnée de Jacques Chirac."

Seuls deux des neuf autres prévenus ont été relaxés : l'ancien directeur de cabinet de Jacques Chirac Michel Roussin et Pierre Boué, un proche des milieux sportifs. Marc Blondel, ancien secrétaire général de Force ouvrière, dont le chauffeur avait longtemps été payé par la ville, est déclaré coupable, mais il bénéficie d'une dispense de peine.

Les autres condamnés, parmi lesquels le petit-fils du fondateur de la Ve République Jean de Gaulle, François Debré, frère de Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel, et Rémy Chardon, ancien directeur de cabinet de M. Chirac, sont condamnés à des peines
comprises entre deux et quatre mois de prison avec sursis.

SPHÈRE D'INFLUENCE

L'affaire, qui remonte au début des années 1990, quand M. Chirac était maire de la capitale, comporte deux volets : l'un, instruit à Paris, porte sur vingt et un emplois et l'autre, instruit à Nanterre, sur sept postes. Ce dernier dossier avait valu à Alain Juppé une condamnation en 2004, en tant qu'ancien adjoint de Jacques Chirac. Les emplois en cause ont été rémunérés par la mairie de Paris de 1990 à 1995.

L'accusation reprochait à Jacques Chirac d'avoir mis les deniers municipaux au service de ses ambitions électorales et des intérêts de son parti, les emplois litigieux devant servir à élargir sa sphère d'influence.

A l'époque maire de Paris, président du RPR (ancêtre de l'actuel parti au pouvoir, l'UMP), Jacques Chirac préparait la présidentielle de 1995, qu'il allait remporter après deux échecs successifs.

"EN RÉPUBLIQUE, LA JUSTICE EST LA MÊME POUR TOUS"

L'ancien président de la République a toujours récusé les faits qui lui sont reprochés. Dans une lettre qu'il avait adressée au tribunal pour expliquer son absence et qui avait été lue par son avocatMe Jean Veil à l'audience le 23 septembre, il affirmait "n'avoir commis aucune faute pénale ou morale". Il déclarait également : "Ce procès donne tort aux démagogues qui soutiennent que, dans notre pays, la justice serait sévère aux faibles et complaisante aux puissants. En république, la justice est la même pour tous."

Le tribunal correctionnel a par ailleurs déclaré irrecevable la constitution de partie civile de l'association de lutte contre la corruption Anticor, qui avait seule porté la contradiction face à la défense. La principale victime, la Ville de Paris, aujourd'hui dirigée par les socialistes, ayant été indemnisée par l'UMP et M. Chirac, avait renoncé à se porter partie civile au procès.

Le Monde.fr avec AFP

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Ardennais
Cofondateur
Cofondateur
avatar

Masculin
Nombre de messages : 3348
Age : 50
Localisation : Grasse (Alpes-Maritimes)
Langue : français (et quelques autres)
Emploi/loisirs : instituteur
Date d'inscription : 20/04/2009

MessageSujet: Re: Les emplois fictifs de la mairie de Paris   Jeu 15 Déc 2011, 5:11 pm

Grasse, Quartidi 24 Frimaire, An CCXX.

Cher Stans,

Citation :
Jacques Chirac était absent à la lecture du jugement par le président Dominique Pauthe, comme il l'avait été durant tout le procès, du 5 au 23 septembre, excusé par un rapport médical faisant état de troubles neurologiques "sévères" et "irréversibles".
C'est tout de même curieux qu'un ancien président souffrant d'amnésie réussisse malgré tout à écrire et publier ses mémoires, non? c'est même un comble!

Salut et fraternité! france

_________________
L'utopie est la vérité de demain (Victor Hugo); A cœur vaillant rien d'impossible (dicton populaire).
Viennent les jours heureux et le goût du bonheur ! (φ)
Revenir en haut Aller en bas
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Re: Les emplois fictifs de la mairie de Paris   Ven 16 Déc 2011, 1:09 pm

@Ardennais a écrit:
C'est tout de même curieux qu'un ancien président souffrant d'amnésie réussisse malgré tout à écrire et publier ses mémoires, non? c'est même un comble!


Tout comme il est bizarre qu'un tel personnage puisse sièger au Conseil constitutionnel jusqu'à ce que mort s'en suive !

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
Scramarlouf
Membre intéressé
Membre intéressé
avatar

Féminin
Nombre de messages : 25
Age : 28
Localisation : Quelque part
Langue : français ; anglais
Emploi/loisirs : étudiante
Date d'inscription : 14/12/2011

MessageSujet: Re: Les emplois fictifs de la mairie de Paris   Ven 16 Déc 2011, 3:47 pm

@Ardennais a écrit:
Grasse, Quartidi 24 Frimaire, An CCXX.

Cher Stans,

Citation :
Jacques Chirac était absent à la lecture du jugement par le président Dominique Pauthe, comme il l'avait été durant tout le procès, du 5 au 23 septembre, excusé par un rapport médical faisant état de troubles neurologiques "sévères" et "irréversibles".
C'est tout de même curieux qu'un ancien président souffrant d'amnésie réussisse malgré tout à écrire et publier ses mémoires, non? c'est même un comble!

Salut et fraternité! france

Plus précisément, il souffre d'anosognosie (en gros il ne se rend pas compte qu'il est malade) Very Happy

_________________
"C'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont raison!" (Coluche)
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les emplois fictifs de la mairie de Paris   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les emplois fictifs de la mairie de Paris
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rentiers d’État : Emplois fictifs et pensions confortables.
» La Mairie de Paris condamnée à dédommager les contribuables parisiens pour ses aides déguisées à l’Institut des Cultures d’Islam : 14 millions plus les réparations!
» """François Bayrou, Marielle de Sarnez et Bruno Le Maire accusés d'emplois fictifs""".
» Quéffélec en anti-Normand dans Paris Match.
» Le Grand Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: La France métropolitaine et ultramarine-
Sauter vers: