FORUM FRANCOPHONE ©

FORUM FRANCOPHONE ©

Forum généraliste et politique francophone
 
AccueilAccueil  PortailPortail  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Bart le malaimé...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Stans
Fondateur
Fondateur


Masculin
Nombre de messages : 16069
Age : 65
Localisation : Bruxelles - Département de la Dyle
Langue : français
Emploi/loisirs : histoire, politique
Date d'inscription : 10/03/2006

MessageSujet: Bart le malaimé...   Sam 24 Mai 2014, 1:12 pm

Source : http://www.lalibre.be/actu/politique-belge/les-politiques-flamands-ont-une-reelle-aversion-envers-bart-de-wever-537e059a35704f05d699c6d5?m_i=lJOlPpzR6MBH5WpfOWlqGUyskspsKhobhIOG5XWUz_9AFa7BdkIhLKTfiY9s_0s8qfViT7zqoySuES_I5obMgGZB7kOR8


"Les politiques flamands ont une réelle aversion envers Bart De Wever"

Dorian de Meeus Publié le samedi 24 mai 2014 à 11h42 - Mis à jour le samedi 24 mai 2014 à 11h43



Politique belge Le rédacteur en chef politique du quotidien De Morgen nous livre ses clés d’analyses des scrutins de ce dimanche. Avec quel score la N-VA deviendrait-elle incontournable ? Sur quoi repose la popularité de Bart De Wever ? A-t-il atteint le sommet ? Veut-il vraiment monter au fédéral ? Quelles contreparties flamandes à un Di Rupo II ? Yves Desmet est l’Invité du samedi de LaLibre.be.

Extrait de cet entretien réservé à l'Edition abonnés:

Ce dimanche soir, quel résultat regardez-vous en premier ?

Ce sera l’écart entre les résultats de la N-VA et ceux du CD&V. Je pense que tout dépendra et découlera de cette différence. Une Flandre qui se réveille avec la N-VA au-dessus des 30% et le CD&V en-deçà des 20%, c’est une Flandre totalement différente de celle avec une N-VA à 28% et le CD&V à 22%. Cette dernière hypothèse semble très probable selon notre dernier sondage effectué dans les provinces flamandes. La situation politique serait très différente d’un résultat à l’autre.

Une N-VA à pus de 30% serait incontournable, ce qui est l’objectif de Bart De Wever…


Pas forcément incontournable en termes de sièges, mais elle serait certainement perçue ainsi par l’opinion publique. Si le leader flamand devance à ce point ceux qui seront devenus des nains politiques, il est impossible de former un gouvernement sans lui. De Wever aurait alors toutes les cartes en mains. Et dans ce cas, « on est dans la m**** ! » (français dans le texte). Cela donnerait le même scénario qui a paralysé le pays en 2010, car on aurait inévitablement un blocage entre la N-VA et les socialistes. Au moment de négocier, la N-VA ressortira son calendrier confédéraliste.

Et l’idée d’un gouvernement socio-économique de centre-droit avec – en parallèle - un groupe de travail au Sénat qui plancherait longuement sur une 7ème Réforme ?

La N-VA n’arrivera jamais à convaincre ses membres que c’est une bonne stratégie, son congrès le refusera d’office. Le confédéralisme ou séparatisme, c’est essentiel pour ce parti. C’est son fond de commerce, il ne se limitera donc pas à la création d’un groupe de travail. Je crains que Bart De Wever fera tout pour démontrer que le niveau fédéral de ce pays ne fonctionne plus. Donc, si on a une majorité flamande avec le CD&V, l’Open VLD et le sp.a, Di Rupo II devrait prendre son envol. Pas forcément avec Di Rupo au 16 rue de la Loi, mais avec Koen Geens (CD&V) par exemple. Cela pourrait être le prix demandé par les sociaux-chrétiens du Nord. L’avantage serait de vite mettre en place un gouvernement. Le sortant a plutôt bien fonctionné. Là, il aurait 5 ans devant lui pour se concentrer sur le socio-économique.

Les partis flamands n’insisteront pas pour que De Wever mette les mains dans le cambouis ?


Les responsables politiques flamands n’ont toujours pas digéré la stratégie de De Wever qui a abouti à plus de 540 jours de crise politique. Il faut comprendre qu’il existe une réelle aversion envers l’homme. Le rejet est tel côté flamand, qu’il faudrait vraiment qu’ils soient forcés de négocier avec lui aux niveaux régional et fédéral. Pas sûr que les politiques flamands – comme les francophones d’ailleurs - aient encore envie de discuter avec lui. Ils chercheront toute alternative qui comprendrait une majorité en Flandre et qui puisse être acceptée par l’opinion publique.

Voyez-vous la N-VA dans un gouvernement fédéral ?


Non, ils promettent que c’est possible avec le MR et le cdH, mais cela serait contraire à leur volonté de démontrer que le fédéral est ingérable. Ce serait une situation paradoxale, d’autant qu’ils ont dénoncé la minorité flamande au fédéral comme étant « non-démocratique », alors qu’une minorité ne poserait pas de problème pour eux côté francophone. C’est typique du nationalisme, exiger des droits pour soi qu’on refuse aux autres.

En tant que citoyen flamand, comment percevez-vous le succès de De Wever ?


Il est parvenu à rassembler de nombreux conservateurs. Ses électeurs rassemblent des nationalistes flamands purs et durs (entre 5 et 10% qui forment le noyau dur du parti), puis il a vidé de sa substance le Vlaams Belang (qui a chuté de 23% à moins de 10%) et la Lijst De Decker (5-6%), enfin quelques pour-cents récupérés du CD&V et de l’Open VLD, principalement dans le monde entrepreneurial. Il est parvenu à réunir tous les clichés que propose la Flandre : nationalistes, égoïstes, ceux qui rejettent les demandeurs d’asile et les socialistes… C’est le seul groupe majoritaire au monde qui se comporte comme une minorité soumise.

_________________
Bonapartiste et réunioniste

«Les Belges ? Ils ne dureront pas. Ce n’est pas une nation, deux cent protocoles n’en feront jamais une nation. Cette Belgique ne sera jamais un pays, cela ne peut tenir… » Charles-Maurice de TALLEYRAND-PÉRIGORD
Revenir en haut Aller en bas
http://forum-francophone.bbactif.com
 
Bart le malaimé...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORUM FRANCOPHONE © :: Politique :: Belgique fédérale-
Sauter vers: